Apprendre la guitare/Jouer en groupe

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Jouer en groupe est une bonne occasion de briser la routine du travail individuel, de faire le point sur les qualités et les insuffisances de votre jeu ou de votre méthode de travail, d’élargir votre culture musicale, et surtout, d’apprendre à travailler avec d’autres musiciens, dont le niveau, la personnalité musicale ou les objectifs ne sont pas forcément similaires aux vôtres.

Les conseils proposés ci-dessous, dont la liste est librement extensible, sont bien sûr basés sur des expériences vécues. Ils illustrent malheureusement cette tendance trop fréquente - et toute narcissique - des guitaristes, en particulier des guitaristes solistes, à jouer trop fort, trop longtemps et de façon trop peu structurée au sein d'un groupe - lorsque leur jeu ne se résume pas à une énumération méthodique des derniers plans qu’ils ont travaillés.

Préparez votre matériel[modifier | modifier le wikicode]

Vérifiez avant la répétition que vos cordes n'ont pas besoin d'être changées et que votre guitare n'a pas besoin d'être réglée. Ayez toujours sur vous au moins un jeu de cordes de rechange, toutes les clefs nécessaires pour changer une corde, éventuellement des piles de rechange, des médiators supplémentaires, votre baudrier et votre jack. Si vous prévoyez d'être nombreux, emportez un accordeur, une prise multiple, et, s'il vous reste de la place, un baudrier et un jack supplémentaires. Si les conditions de la répétition sont très incertaines (usine désaffectée, vieux hangar, squat, etc.), n'emportez que le strict minimum, choisissez votre guitare la moins chère et la plus robuste, prenez un ampli à transistors plutôt qu'à lampes. Ne posez jamais de verres, tasses ou bouteilles sur votre ampli ou à proximité d'une console, de câbles électriques, etc. Ne laissez jamais votre matériel totalement sans surveillance, et évitez de le prêter à n'importe quelle personne qui vous demandera de l'essayer, en particulier en toute fin de soirée et si elle ne vous semble pas totalement lucide.

Jouez à un volume raisonnable[modifier | modifier le wikicode]

Le défaut le plus commun chez les guitaristes jouant en groupe est de jouer tout simplement trop fort, ce qui est épuisant pour le reste du groupe et ne lui laisse aucun moyen de se faire entendre, sinon de jouer plus fort encore. Réglez toujours votre volume en fonction de celui des autres instruments. Contrôlez-le en vous déplaçant en divers points du local dans lequel vous jouez. Demandez aux autres musiciens si l’on vous entend trop ou pas assez. Si l’on vous demande de vous baisser, faites-le. Si un autre musicien joue trop fort, demandez-lui plutôt de se baisser au lieu de vous monter pour le couvrir. Si vous avez besoin de vous entendre d’avantage, choisissez un placement différent, orientez différemment votre ampli, ou, si votre équipement le permet, utilisez un haut-parleur de retour ou un retour au casque.

N’occupez pas en permanence le devant de l’espace sonore[modifier | modifier le wikicode]

Jouer avec d’autres musiciens est comparable à une conversation collective. Si une seule personne a le monopole de la parole, si les participants tentent de se couper la parole en permanence, ou encore si personne ne tient compte de ce que disent les autres, aucun échange ne sera possible. Improviser ou répéter en groupe de manière constructive suppose en premier lieu de rester à l’écoute des autres, en tous les sens du terme. Écoutez les autres musiciens, et regardez-les. Laissez-leur suffisamment d’espace pour que le groupe puisse s’exprimer collectivement, mais également pour que chacun puisse à tour de rôle s’exprimer individuellement. Si l’un d’entre vous se lance dans un solo, cherchez le moyen de soutenir discrètement son improvisation, de la mettre en valeur sans la perturber. Si aucun instrument ne prédomine à un instant donné, ne cherchez pas nécessairement à attirer l’attention sur vous, mais cherchez plutôt à soutenir le son du groupe. N’occupez le devant de la scène qu’à votre tour, lorsque vous avez véritablement quelque chose à dire, et lorsque que le moment est opportun pour le dire. Si votre rôle est celui du guitariste soliste, astreignez-vous à jouer en rythmique la majeure partie du temps, et à ne construire que des soli ayant un début, un milieu et une fin. La cohésion du son du groupe et vos relations avec les autres musiciens ne pourront qu’en profiter.

Respectez le niveau et les objectifs de chacun[modifier | modifier le wikicode]

Tous les musiciens ne font pas de la musique au même niveau ou pour les mêmes raisons. Si vous êtes passionné de guitare et travaillez énormément, les gens avec lesquels vous jouerez au gré de vos rencontres musicales ne pratiqueront pas nécessairement la musique avec la même passion ou la même rigueur. Si vous rencontrez des guitaristes de niveau inférieur au vôtre, évitez de tenter de les impressionner en produisant ce que vous penserez être une brillante démonstration de vos capacités techniques. Évitez de tenter de prendre le contrôle d'un groupe sous prétexte que votre niveau est, de votre point de vue, meilleur que celui des autres. Restez lucide : quel que soit votre niveau réel, il existe des guitaristes bien meilleurs que vous ne pourrez jamais l'être. Si vous croisez un guitariste beaucoup plus doué que vous, acceptez sereinement cette différence, n'hésitez jamais à lui dire que vous jouez moins bien que lui et à lui demander de s'adapter à votre niveau.