Apprendre la guitare/Notations

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

Cette page présente les principaux systèmes de notations pour la guitare : diagramme d'accord, tablature, notation classique, systèmes mixtes. Vous pouvez aussi consulter l'article Guitare sur Wikipédia. Le but de chaque système est d'indiquer d'une manière ou d'une autre ce qu'il faut jouer : composition d'un accord, hauteur et durée d'une note, indications stylistiques (notes liées ou détachées, volume fort ou faible, effets, etc). Les notations par tablature et classique peuvent également contenir des indications de doigtés spécifiques à la guitare :

  • pour la main gauche, avec quel doigt jouer une note donnée, sur quelle corde ou à quelle position ;
  • pour la main droite, avec quel doigt pincer une note donnée.

Les notations par diagramme d'accord et par tablature sont les plus immédiatement accessibles. Elles présentent l'avantage de ne mentionner essentiellement que des doigtés de main gauche, et peuvent être abordées sans aucune connaissance en solfège.

Numérotation des cordes et conventions d'orientation[modifier | modifier le wikicode]

Les cordes de la guitare sont numérotées de 1 à 6, de la plus fine à la plus épaisse, c'est-à-dire de la plus aiguë (physiquement, la plus basse sur le touche) à la plus grave. La première corde est donc la corde la plus aiguë, les trois premières cordes sont les trois cordes les plus aiguës, les trois dernières sont les plus graves, etc. Les termes haut et bas, supérieur et inférieur, etc, lorsqu'ils sont employés pour désigner un groupe de cordes ou une portion du manche, sont synonymes de grave et aigu, indépendamment de l'orientation physique de l'instrument : le bas du manche désigne la portion du manche la plus proche du sillet (vers la tête de l'instrument), le haut du manche est la partie la plus proche de la caisse, les trois cordes les plus basses ou les cordes inférieures sont les trois cordes les plus graves, la corde la plus haute est la plus aiguë, la corde au dessus d'une corde donnée est la corde la plus proche vers les aigus, etc.

Nom des notes[modifier | modifier le wikicode]

Deux systèmes de noms coexistent pour les notes de la gamme. Le premier est plutôt utilisé dans les pays latins : Do, , Mi, Fa, Sol, La, Si. Le second l'est plutôt dans les pays anglo-saxons : A, B, C, D, E, F, G. Chaque système étant largement utilisé dans les partitions pour guitare, il est utile de connaître la correspondance entre les deux :

A B C D E F G
La Si Do Mi Fa Sol

Dans les deux systèmes, un accord désigné par un simple nom de note (La ou A) est par défaut un accord majeur, dont la note écrite est la fondamentale (la note principale). Les accords mineurs s'écrivent en faisant suivre le nom de leur fondamentale d'un « m ». En notation anglo-saxonne, le nom d'un accord mineur peut aussi être suivi d'un « mi » pour minor, ou encore d'un simple signe moins « - » : par exemple Lam, Am, Ami et A- désignent l'accord de La mineur. Pour une présentation plus détaillée de la composition et de la notation des accords majeurs et mineurs ainsi que des autres classes d'accords (accords de 7ème, de 9ème, de 11ème, de 13ème, accords de quinte diminuée ou augmentée, etc.), consulter la partie théorique de ce wikibook.

Les diagrammes d'accords[modifier | modifier le wikicode]

Un diagramme d'accord décrit une façon de placer les doigts de la main gauche de manière à réaliser un accord, c'est-à-dire plusieurs notes jouées simultanément. Le diagramme représente une portion du manche, en général orientée verticalement. Six lignes verticales représentent les cordes de la guitare, la plus grave à gauche. Les lignes horizontales représentent les frettes. La frette la plus proche du sillet est située en haut du diagramme. Les interlignes horizontaux représentent donc chacun une case.

Les cercles noirs placés sur le diagramme indiquent les cases sur lesquelles doivent être placés les doigts de la main gauche. Un symbole « o » placé au-dessus d'une corde, dans la partie supérieure du diagramme, indique que cette corde doit être jouée à vide. Le symbole « × » signifie que la corde ne doit pas être jouée. Noter que si les cordes doivent être balayées au médiator et si la corde à étouffer est encadrée à droite et à gauche par deux cordes devant, elles, être jouées, le seul moyen de réaliser cette contrainte est en général de poser légèrement sur la corde l'un des doigts libres de la main gauche (éventuellement, le pouce), ou, si aucun doigt n'est libre, de se servir du bord d'un doigt jouant une note sur une autre corde.

La ligne horizontale supérieure du diagramme peut être épaisse ou redoublée : dans ce cas, elle ne désigne pas une frette, mais le sillet du manche. Dans le cas contraire, un numéro en chiffres romains placé à côté de cette ligne indique le numéro de la frette supérieure du diagramme.

Voici un diagramme d'accord montrant une réalisation de l'accord de La mineur (Am) avec Mi à la basse, en accordage standard :

Accord guitare diagramme la mineur.svg

Trois cordes doivent être jouée à vide (la corde Mi grave, la corde La, la corde Mi aiguë). Voici un doigté possible pour les trois autres : l'index joue la corde Si au niveau de la première case (note Do), l'annulaire joue la corde Sol à la deuxième case (note La), le majeur joue la corde Ré à la deuxième case (note Mi). Noter que l'accord décrit par ce diagramme est en fait ce qu'on appelle un renversement de l'accord de La mineur usuel : sa note de basse n'est pas celle donnant son nom à l'accord (La), mais une autre note faisant partie de l'accord (Mi).

Le diagramme ci-dessous est presque identique au précédent, à l'orientation près : le manche est représenté horizontalement. Ce diagramme se déduit du précédent par rotation dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Noter les indications de doigtés, correspondant au doigté proposé ci-dessus. La corde la plus basse dans ce diagramme est aussi la plus grave, ce qui est conforme à la notation classique, et conforme à la vision du manche "par le haut" lorsque l'on regarde celui-ci en jouant.

La m
Guitar string open plain.svg Guitar string nut top plain.svg Guitar string fret top plain.svg Guitar string fret top plain.svg
Guitar string nut mid plain.svg Guitar string dot 1 mid plain.svg Guitar string fret mid plain.svg
Guitar string nut mid plain.svg Guitar string fret mid plain.svg Guitar string dot 3 mid plain.svg
Guitar string nut mid plain.svg Guitar string fret mid plain.svg Guitar string dot 2 mid plain.svg
Guitar string open plain.svg Guitar string nut mid plain.svg Guitar string fret mid plain.svg Guitar string fret mid plain.svg
Guitar string mute plain.svg Guitar string nut bot plain.svg Guitar string fret bot plain.svg Guitar string fret bot plain.svg

La corde Mi grave est notée comme devant être étouffée, c'est-à-dire non jouée : cet accord peut être joué au médiator en balayant les cordes à partir de la corde La jusqu'au Mi aigu. L'accord décrit par ce diagramme est dit dans son état fondamental : sa note la plus grave est aussi celle donnant son nom à l'accord.

Diagrammes en mode texte[modifier | modifier le wikicode]

En mode texte, on peut utiliser la convention suivante :

La mineur

x.....
||||1| <- première case du manche
||23|| <- seconde case du manche
|||||| <- troisième case du manche...
  • Le premier doigt (index) est sur la deuxième corde, première case.
  • Le second doigt (majeur) est sur la quatrième corde, deuxième case.
  • Le troisième doigt (annulaire) est sur la troisième corde, deuxième case.

On peut préciser la numération des cases :

......                               ......
|||||| I                             |1|||| II
|1|||| Sol     est équivalent à      2|||34 Sol
2|||34                               ||||||

Les points « . » désignent les cordes qu'on fait sonner. Les cordes marquées « x » ne sont pas jouées ou sont étouffées.

La notation par tablature[modifier | modifier le wikicode]

La tablature est un système de notation très répandu pour les instruments à cordes, ne nécessitant aucune connaissance en solfège. Une tablature indique, dans l'ordre, et sur 6 lignes représentant les cordes de la guitare, le numéro de frette de chaque note à jouer, ou encore 0 si la corde doit être jouée à vide. Elle n'indique pas toujours les doigts de la main gauche devant être utilisés : c'est alors au guitariste de faire son choix. La ligne inférieure de la tablature représente la corde la plus grave, la ligne supérieure la plus aiguë. La disposition des cordes est donc conforme à une vision du manche "par le dessus", c'est-à-dire du point de vue du guitariste, lorsqu'il observe le manche en jouant.

Voici par exemple la gamme pentatonique de Mi mineur représentée dans une tablature en mode texte. La seule indication fournie est l'ordre des notes, et pour chaque note, la corde et le numéro de frette de celle-ci. Le dernier groupe de chiffre représentent un accord de Mi mineur 7 (Em7) dont les notes, alignées verticalement, doivent être jouées simultanément.

E|---------------------0-3-0---------------------3-- <-- corde la plus aigue
B|-----------------0-3-------3-0-----------------3--
G|-------------0-2---------------2-0-------------0--
D|---------0-2-----------------------2-0---------2--
A|-----0-2-------------------------------2-0-----2--
E|-0-3---------------------------------------3-0-0--- <-- corde la plus grave

Une tablature peut contenir des indications de rythme, assez similaires à celles de la notation classique : un chiffre encerclé sans barre indique que la note correspondante est une ronde, un chiffre encerclé avec barre indique qu'il s'agit d'une blanche, une barre simple indique une noire, une ou plusieurs notes peuvent être munies de queues de croches, de double croches, etc.

Diagrammes d'accords par tablature[modifier | modifier le wikicode]

La tablature suivante montre une réalisation de la suite d'accords La mineur 7, Sol majeur avec Si à la basse, Do majeur, Fa majeur 9 (Am7, G/B, C, F9). Dans le dernier accord, l'indication "P" placée à côté de la note inférieure indique que celle-ci doit être jouée avec le pouce de la main gauche :

E|-3--3--3--3-----
B|-1--3--1--1-----
G|-0--0--0--0-----
D|-2--0--2--3-----
A|-0--2--3--3-----
E|----------1(P)--

En mode texte, on peut aussi utiliser, pour la même suite d'accords, la notation suivante :

(X 0 2 2 1 0) Am
(X 2 0 0 3 3) G/B
(X 3 2 0 1 3) C
(1 3 3 0 1 3) F9

Cette notation, équivalente à une suite de diagrammes d'accords horizontaux, fournit un moyen rapide de noter une suite d'accords sans avoir à tracer de tablature ou de diagramme.

La notation classique[modifier | modifier le wikicode]

La notation classique pour la guitare utilise les règles classiques du solfège. Les notes sont écrites en clef de sol, une octave au-dessus de leur hauteur réelle. Ce décalage, habituellement indiqué par un « 8 » placé sous la clef de sol, est en général omis.

Clef de sol 2 nom des notes.png

Lorsqu'il est nécessaire de spécifier sur quelle corde doit être jouée une note donnée, le numéro de cette corde est placé au dessus ou en dessous de la note, entouré d'un cercle. Noter que la case (frette) sur laquelle la note doit être jouée est alors déterminée sans ambigüité sachant que cette note, dont la hauteur exacte est spécifiée par la notation, ne peut être jouée que sur une seule des cases de la corde indiquée.

Le doigt de la main gauche devant jouer une note donnée, ou encore le fait qu'une note doive être jouée sur une corde à vide, peut aussi être précisé par un chiffre (non encerclé), avec la correspondance suivante :

  • 0 : corde à vide ;
  • 1 : index ;
  • 2 : majeur ;
  • 3 : annulaire ;
  • 4 : auriculaire.

Dans le répertoire classique, le pouce de la main gauche n'est jamais utilisé pour jouer une note - la largeur du manche d'une guitare classique rend de toute manière cet usage du pouce trop inconfortable.

La hauteur de la main gauche sur le manche, c'est-à-dire sa position, peut être spécifiée par un nombre écrit au dessus de la partition en chiffre romains. Ce nombre indique le numéro de la case à la hauteur de laquelle doit se situer l'index de la main gauche durant tout un passage donné, dont la longueur est indiquée par un trait horizontal partant du chiffre et se prolongeant vers la droite. Les cordes et cases sur lesquelles doivent se jouer les notes du passage se déduisent alors de leur hauteur sur la portée.

Le doigt de la main droite devant pincer une note donnée s'indique en plaçant l'initiale de ce doigt au dessus ou en dessous de cette note :

  • p : pouce ;
  • i : index ;
  • m : majeur ;
  • a : annulaire.

La notation classique peut être superposée à celle par tablature, cette dernière fournissant alors toutes les indications de positions de notes à la main gauche. Voici par exemple la gamme pentatonique de La mineur à la position 5, en notation mixte :

Guitare exemple tablature la mineur pentatonique.png

Noter les progressions parallèles des deux notations : aux cordes les plus graves correspondent les sons les plus graves, qui sont aussi les plus bas sur la portée. Inversement, aux sons des cordes les plus aiguës correspondent les notes les plus hautes sur la portée.

La tablature harmonique[modifier | modifier le wikicode]

La notation par tablature harmonique est un autre moyen de décrire corde par corde le contenu d'un accord, en spécifiant pour chaque note le nom de cette note s'il s'agit de la fondamentale, et sinon, l'intervalle harmonique séparant cette note de la fondamentale (seconde, tierce, quarte, etc.). Difficile à maîtriser au départ, cette notation présente l'avantage de préciser le lien harmonique exact entre les notes de l'accord. Avec suffisamment d'habitude, la position de chaque doigt se déduit de celle de la fondamentale et de ces liens harmoniques avec la même précision et la même facilité que dans le cas d'une tablature usuelle. Assez similaire à la notation chiffrée des accords, cette notation est cependant plus complète qu'un simple chiffrage (e.g. C7), au sens où elle précise de façon complète la disposition des voix : la réalisation de l'accord et son analyse sont notées simultanément. Voici par exemple, en mode texte, une suite d'accords écrite dans cette notation, et son équivalent en diagrammes d'accords par tablature :

(X A 5  7 3m 5)     (X 0 2 0 1 0) Am 7
(X A 7 3m 11 7)     (X 0 5 5 3 3) Am 7 11
(X A 8 11  5 9)     (X 0 7 7 5 7) A sus4 9

Comparaison des systèmes[modifier | modifier le wikicode]

L'image ci-dessous montre un accord de La mineur avec Mi à la basse, représenté suivant les notations par diagramme, par portée, par tablature, diagramme par tablature et tablature harmonique.

Accord guitare 3 notations la mineur.png
(0 0 2 2 1 0)
(5 A 5 8 3m 5)