Arimaa/Introduction

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arimaa est un jeu de plateau pour deux joueurs, inventé par Omar Syed, un ingénieur en informatique formé à l'intelligence artificielle. Inspiré par la défaite de Garry Kasparov contre l'ordinateur d'échecs Deep Blue, Syed voulu concevoir un nouveau jeu pour lequel serait difficile pour les ordinateurs de bien jouer, mais aurait règles assez simples pour son fils de quatre ans, Aamir arrive à le comprendre. En fait, "Arimaa" est "Aamir" épelé à l'envers, plus un premier «a». En 2002, Syed a publié les règles d'Arimaa et a annoncé un prix de 10 000 $, disponible jusqu'en 2020, pour le premier programme capable de battre un joueur humain de haut rang dans une compétition de six matchs, ou plus, avec un ordinateur. Le prix n'a pas encore été gagné (la victoire de 2015 ayant été annulée).

Arimaa a été spécialement conçu afin qu'il puisse être joué en utilisant un jeu d'échecs - un plateau de 8 × 8 est utilisé, et chaque joueur a seize pièces, dans une distribution 1-1-2-2-2-8. Il peut également être joué en ligne à la salle de jeux virtuelle anglophone arimaa.com. En 2009, Z-Man Games a commencé à produire un ensemble de Arimaa commercial. Un seul tournoi en face-à-face a eu lieu, mais environ 900 parties sont joués en ligne chaque semaine. Omar Syed accueille quatre évènements par année dans la salle de jeux :

  • Le "Championnat du Monde" est un tournoi pour les joueurs humains qui se déroule généralement de janvier à mars. Jean Daligault, de la France, a remporté le championnat six fois, en 2007, 2009, 2010, 2011, 2013, et 2014. Sur une échelle de notes comparables aux notes Elo d'échecs, Daligault se est vu attribuer près de 2400.
  • Le "Championnat informatique" confronte les meilleurs logiciels joueurs d'Arimaa, dans un tournoi à élimination directe. Le programme de David Fotland, "Bomb", a été classé premier de 2004 à 2008. "Clueless", de Jeff Bacher, a prévalu en 2009. "Marwin", de Mattias Hultgren, a remporté en 2010 et en 2012. "Sharp", de David Wu, a triomphé en 2011, 2014, et en 2015. "Ziltoid", de Ricardo Barreira, était victorieux en 2013.
  • Le "Défi Arimaa" prend place à la suite du "Championnat informatique". Les deux premiers logiciels sont sélectionnés pour jouer pour une session. Celui qui réalise le meilleur score contre des humains qui jouent au moins deux parties contre les deux logiciels se qualifie pour le Défi. Le logiciel se confronte à trois compétiteurs humains ultimes, qui ont été sélectionnés à l'avance et n'ont pas joué dans le premier tour. Si ce logiciel peut vaincre tous les trois compétiteurs humains, son développeur remporte le prix 10 000 $. Jusqu'à présent, les humains ont dominé chaque match de défi, bien que l'écart entre les humains et les robots se rétrécit, et qu'une défaite humaine ait été enregistrée en 2015, mais annulée.
  • La session annuelle du "Mélange postal" commence en avril et se termine vers octobre. L'accent de ce tournoi est la participation, plutôt que de déterminer un champion. L'objectif est de faire avancer les frontières de la connaissance stratégique, ainsi que de répandre les connaissances existantes en associant les gens à une variété d'adversaires.

En plus de ces événements, le 1er Festival en ligne Arimaa a été organisée pour le 11 Septembre 2010. Cet événement inclus des matchs d'Arimaa, un atelier sur la stratégie, et un entretien avec Omar Syed.

Un numéro de brevet États-Unien 6 981 700 pour Arimaa a été déposée le 3 Octobre 2003, et a été accordé le 3 Janvier 2006. Omar Syed détient également une marque sur le nom "Arimaa". Syed a publié une licence expérimentale appelée "La Licence publique Arimaa", avec l'intention déclarée de «faire Arimaa autant un jeu du domaine public que possible, tout en protégeant son utilisation commerciale". Les articles couverts par la licence sont le brevet et la marque.