BRAF

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page est une feuille volante
link={{{link}}}

Il faudrait la ranger dans un wikilivre où elle aurait sa place.

BRAF

Ballons Radio Amateurs France

1-Introduction : Il est possible aujourd'hui de mettre en place des projets faisant appel à des ballons stratosphériques ou ballons haute altitude comme moyen simple et économique, pour amener une charge (payload en anglais) limitée à 4 kilogrammes dans l'atmosphère et la haute atmosphère.

Trois éléments sont à considérer au départ d'un projet:

A--- le moyen pour élever une charge à 30 ou 40 kilomètres d'altitude maximale: le ballon haute altitude ( BHA ).

B--- la charge (payload) constituée d'une boite de forme et de masse bien définie ou nacelle.

C--- l'atmosphère et le trajet de la charge dans cette atmosphère avec la question préalable: pourquoi envoyer un ballon dans l'atmosphère?

Comme l'espace est utilisé par d'autres activités humaines, comme l'aviation, l'aérostation, les lancements de satellites, il faut partager des règles mises en place et admises par tous les usagers: un cahier des charges déposé à l'aviation civile française ( DGAC ).

Trois autres éléments supplémentaires sont à considérer:

D--- les règles reprises dans le cahier des charges. L'objectif est de se préoccuper des questions de sécurité dans le trajet aérien, et à la chute de la charge. Une assurance sera établie spécialement pour le projet, pour couvrir les risques.

E--- les relations avec l'aviation civile DGAC locale. Une déclaration sera faite avant la réalisation du projet. Il faudra attendre le retour par courrier et prendre en compte, que tout usager de l'espace aérien à coutume de signaler sa présence en l'air avant et pendant un vol, y compris les ballons même de petite taille et de petite masse.

F--- l'utilisation de ou des fréquences qui seront nécessaires au suivi de la charge, et dans les communications entre la charge et les équipements au sol. Les fréquences utilisées sont celles attribuées au service radioamateur. Il faut savoir quelle fréquence sera installée et savoir quel est le statut de cette fréquence.

La personne qui procède au lâcher du ballon stratosphérique est responsable du vol. Elle reçoit une formation complète sur cette activité, en connait les principales bases et autorise ou non, le départ d'un ballon quand toutes les conditions de sécurité sont réunies et seulement après avoir averti l'aviation civile au numéro communiqué dans le retour de la déclaration préalable envoyée à la DGAC.

2- Généralités : Avant de détailler les points suivants :

--- le ballon haute altitude (BHA). --- la charge, son contenu, ses expériences --- l'atmosphère et pourquoi envoyer un ballon ? --- la sécurité, le cahier des charges et l'assurance. --- la déclaration de projet à la DGAC et la lettre de retour. --- les communications radio entre la charge et le sol.

on peut s'intéresser au contexte propre à cette activité pratiquée par des amateurs, mais aussi des professionnels de la météorologie, de la climatologie, de la physique, de la chimie, des images de la Terre, de la vidéo, des chercheurs et des enseignants ainsi que des jeunes, qui par ce biais peuvent trouver une passion, ou un futur métier après leur parcours dans les collèges, les lycées, les classes préparatoires ou les grandes écoles.

A suivre,