Biologie humaine/Système nerveux

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le système nerveux humain peut être décrit comme l'addition de de systèmes complémentaires : le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et le système nerveux périphérique (les nerfs).

Système nerveux central[modifier | modifier le wikicode]

Se compose de la moelle épinière et de l'encéphale (le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral).

Système nerveux périphérique[modifier | modifier le wikicode]

Sert à la collection, au transport et à la distribution de l'information entre le système nerveux central et le reste de l'organisme.

Neurone[modifier | modifier le wikicode]

Un neurone est une cellule du système nerveux dont la fonction est de recevoir des informations (sous la forme d'influx nerveux), de les modifier et de les transmettre. Il se compose d'un corps cellulaire, de dendrites et d'un axone.

  • Le corps cellulaire contient le matériel de base d'une cellule afin de la faire vivre et de fabriquer les composants nécessaires à la transmission de l'influx nerveux (neurotransmetteurs entre autres).
  • Les dendrites sont des prolongements nombreux, partant du corps cellulaire, plus ou moins longs. Il reçoivent l'influx nerveux via les synapses présentes à leur surface et le transmettent au corps cellulaire.
  • L'axone est un prolongement unique ressemblant aux synapses mais qui, lui, transmet l'influx nerveux vers d'autres neurones, via les synapses situées à son extrémité. Comme pour les dendrites, sa longueur va du micromètre au mètre selon les neurones.

Synapse[modifier | modifier le wikicode]

Entre l'axone d'un neurone et le dendrite d'un autre, il se crée une connexion appelée synapse. À cet endroit, les membranes cellulaires des deux cellules sont très proches. L'espace entre elles est la fente synaptique. L'influx nerveux arrive sous forme électrique le long de la membrane pré-synaptique . Il provoque une libération de molécules particulière, les neurotransmetteurs, dans la fente synaptique. Les neurotransmetteurs sont captés par la membrane post-synaptique , ce qui provoque la création d'un influx électrique qui peut se propager le long de la membrane de l'axone.

Un tel système permet de modifier le signal pendant son passage sous forme chimique : on peut le renforcer en empêchant par exemple la dégradation des neurotransmetteurs. Ou le diminuer en bloquant les récepteurs... C'est le lieu d'action de nombreux médicaments.

Potentiel d'action[modifier | modifier le wikicode]

L'influx électrique qui se propage dans les dendrites et les axones est d'une forme particulière. L'organisme ne peut pas juste laisser les électrons se propager comme dans un fil électrique. À cause de la résistance, le signal serait affaibli et perdu très vite. Quand un signal arrive à un neurone, (sous forme mécanique, chimique, thermique, etc) il provoque ce qu'on appelle une dépolarisation. Des canaux s'ouvrent dans la membrane cellulaire, ce qui provoque le passage d'ions. La différence de potentiel électrique entre l'intérieur et l'extérieur de la cellule change localement. Cela provoque une ouverture des canaux ioniques adjacents, qui provoquent une dépolarisation, et le signal se transmet ainsi. Une fois qu'un canal a été ouvert, il se referme et refuse de s'ouvrir pendant un moment. Ainsi le signal ne repart pas en arrière mais progresse le long de la membrane. Cette dépolarisation brève et mobile est appelée un potentiel d'action.

Un potentiel d'action garde la même intensité tout le long de son trajet. Il se déplace à une vitesse donnée pour un neurone (mais qui peut varier selon les neurones). En transmettant plus ou moins de potentiels d'actions, on peut coder un message (un peu comme du morse).

Nerf[modifier | modifier le wikicode]

Les corps des neurones sont situés dans le système nerveux central (dans la substance grise plus précisément). Les axones et dendrites quittant le système nerveux central sont regroupés en amas, en câbles, qui se dispersent pour innerver tout l'organisme.

Système nerveux autonome[modifier | modifier le wikicode]

Le système nerveux autonome est responsable des fonctions automatiques assurées par le système nerveux.

Il est divisé en deux systèmes aux fonctions opposées, le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique.