Blender 3D/Installer Blender

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Sommaire: Blender 3D
Page suivante: Interface de Blender
Page précédente: Les contributeurs

A propos de Blender[modifier | modifier le wikicode]

Cela commence à se savoir, « Blender is free and Open Source ». En clair : « Blender est gratuit/libre et Open Source ». Gratuit, tout le monde comprend relativement bien et c'est quelque chose de positif.

Open Source, ça se complique. Un logiciel dit Open Source permet le libre accès de n'importe quel utilisateur à ses sources, c'est à dire le code qu'il y a derrière. En effet, une fois compilé, un logiciel est constitué de fichiers dits exécutables ou binaires. Leur code source est alors inaccessible. Les logiciel Open Source permettent l'accès au code par n'importe qui.

Cela étant, vous vous direz peut-être Et alors ? Qu'est ce que ça change ? Ça change tout en fait. Développer un logiciel tel que Blender nécessite des moyens humains énormes. Alors comment croyez vous que Blender puisse être gratuit ? Tout simplement parce que n'importe quel développeur peut l'enrichir bénévolement. Ainsi, il y a des milliers de développeurs bénévoles qui apportent leur pierre à l'édifice. Et c'est grâce à cela que Blender reste gratuit.

De plus, Blender est sous licence GNU/GPL. C'est peut être encore quelque chose d'un peu trop vague pour vous, mais cela joue beaucoup sur la puissance de développement du logiciel. Cette licence autorise n'importe qui à récupérer le code source du logiciel, le modifier et le redistribuer. Ainsi, n'importe qui ayant de solides notions de programmation peut ajouter des fonctionnalités pour soi-même puis en faire profiter les autres. On appelle cela un logiciel libre.

Prenons un exemple : sous Maya 2008 et antérieur, il n'existait pas d'outil d'édition proportionnel (il en existait un très complexe). Je suis développeur et je voudrais ajouter un tel outil dans les sources de Maya 2008. Cela m'est impossible car Maya n'est pas un logiciel libre Open Source et donc je ne peux pas modifier le code source du logiciel car je n'ai que les fichiers exécutables (binaires). Je dois donc attendre une nouvelle version. Sous Blender, c'est différent. Je peux aller télécharger les sources officielles sur Internet, modifier le code pour ajouter ma fonction et recompiler le logiciel pour qu'il fonctionne en tant que fichier exécutable binaire.

Cependant, Blender n'est pas uniquement développé par des bonnes âmes par-delà le web (même si c'est la plus grande part du logiciel). En effet, la Blender Foundation s'occupe de coordonner le développement du logiciel ce qui en fait aujourd'hui un logiciel professionnel.

Pour promouvoir son logiciel phare, la Blender Foundation a initié plusieurs projets visant à créer des films d'animation et des jeux vidéos avec Blender. Ces projets se sont réalisés majoritairement dans le cadre du récent Blender Institute. Ces films et jeux sont aussi disponibles en libre téléchargement sur Internet avec les fichiers Blender de production (imaginez Pixar offrant ses fichiers Maya de Wall-E). C'est donc un concept assez novateur de film libre et Open Source.

Plus d'information

Ce que Blender permet de faire[modifier | modifier le wikicode]

Blender est un logiciel professionnel de création graphique assistée par ordinateur dans les domaines de l'image de synthèse, l'animation, des effets spéciaux et du jeu vidéo.

Dans les grandes lignes, voici quelques fonctionnalités que propose Blender :

  • Modélisation
    • Plusieurs types d'objets 3D possibles : Meshes, NURBS, courbes de Bézier, Metaballs...
    • Un nombre important de modificateurs de forme (Lattice, Courbes, Armatures, Miroir, Displacement...)
    • Opérations booléennes
    • Outils avancés de modélisation standard sur les sommets, arêtes ou faces
    • Un puissant outil de Sculpt mode s'apparentant à ZBrush
    • etc.
  • Rigging
    • Outil rapide de création de squelette
    • Outil interactif pour peindre les influences sur les sommets
    • Outil de skinning automatique qui fonctionne vraiment
    • Édition en miroir
    • Déformation de volume avec un modificateur sous forme de Mesh (MeshDeformer)
    • Possibilité de créer des calques de Bones avec différentes couleurs pour une meilleure organisation
    • Nombre de contraintes possibles dont l'IK solver
  • Animation
    • Cinématique inverse pour les armatures
    • Éditeur non linéaire d'animation pour mixer les actions créées dans l'éditeur d'action
    • Cycle de marche automatique sur des chemins
    • IK automatiques autorisent la pose de chaines FK simplement
    • Pose-clé sur les sommets avec des barres de contrôle. Édition ou création de Blendshapes
    • Éditeur de pose pour l'animation de personnages
    • Le système Ipo intègre aussi bien les courbes d'animation que l'édition d'image clé
    • Mixage son pour la synchronisation
  • UV mapping
    • Blender est l'outil le plus puissant des logiciels de 3D en matière d'UV mapping
    • Transformation interactive
    • Édition proportionnelle
    • Plusieurs modes de projection (Cube, Cylindre, Sphère...)
    • Découpage du maillage par arête très simplement pour la projection UV
    • etc.
  • Outils physiques et particules
    • Un système de particule entièrement repensé pour la version 2.48
    • Des options Wind, Curve guide, vortex... permettent d'influer sur le chemin particules
    • Outil de coiffure avancé
    • Simulation de fluide avec gestion d'obstacles, de gravité, de poids...
    • Soft body avec option de collisions d'auto-collision, applicable sur les particules.
    • Conversion des options physiques simplement convertible en courbe d'animation
  • Rendu
    • Moteur de rendu Raytracing interne rapide
    • Motion blur en post-production ou en calcul réel
    • Gestion multi-processeurs
    • Gestion des passes et de calques de rendus
    • Option de Baking (amient occlusion, normals, textures, rendu complet...)
    • Options de rendu intégrées au système de node de compositing
    • Rendu cartoon
    • Aperçu interactif dans le viewport
    • Support intégral du moteur de rendu Yafray
    • Script d'exportation disponibles pour des moteurs de rendu externes tel que Renderman (RIB), Povray, Virtualight, V-Ray, Indigo...
  • Matières & textures
    • Différents shaders de diffusion tel que le Lambert, le Minnaert, le Toon...
    • Différents shaders de brillance tel que le WardIso, le Toon, le Blinn, le Phong...
    • Système d'édition par node pour créer des situations complexes de matières
    • SSS (SubSurface Scattering)
    • Réflexion et réfraction avec ou sans le Raytracing
    • Map de displacement, de bump
  • Compositing
    • Outil de compositing puissant par système de node
    • Gestion des format OpenEXR pour enregistrer les calques de rendus et les passes
    • De nombreux node de compositing (filters, convector, color and vector, mixer, Blur, RGB Curves, Chroma Key...)
    • Panneau d'aperçu pour définir les portions à rendre
    • Le séquenceur vidéo peut éditer plusieurs heures de vidéos en temps réel
    • Intégration de ffmpeg pour gérer une multitude de formats vidéo et audio
    • Calcul en rendu réseau possible
  • Temps réel et création de jeux
    • Éditeur d'action logique pour définir des comportements interactifs sans programmation
    • Détection dynamique des collision et simulations dynamiques supportant maintenant la librairie Bullet Physics. C'est une librairie Open Source de détection des collision et de Rigid Body développée pour la PlayStation 3

La liste des fonctionnalités complète serait trop longue. Pour vous donner un petit aperçu, voici quelques images professionnelles émanant du Blender Institute.

Configuration requise[modifier | modifier le wikicode]

Blender a l'avantage d'être multi-plateformes, c'est à dire qu'il fonctionne aussi bien sur les systèmes suivants :

  • Linux (toutes les distributions récentes)
  • Mac OS X (10.2 et plus)
  • Windows (2000 et plus)
  • FreeBSD (6.2)
  • Irix (6.5 mips3)
  • Solaris (2.8 sparc)

De plus, Blender est relativement bien codé et n'est donc pas un gourmand sur le plan des ressources ce qui fait que vous n'avez pas besoin d'une station de travail surpuissante pour le faire fonctionner. Le site officiel de Blender recommande la configuration suivante :

Configuration matérielle minimum[modifier | modifier le wikicode]

  • 1 GHz CPU
  • 512 MB de mémoire vive
  • 20 MB d'espace disque disponible
  • Résolution de 1024×768px avec des couleurs 16bit
  • Une souris 3 boutons
  • Une carte graphique OpenGL avec 64 MB de mémoire vidéo

Configuration matérielle Optimale[modifier | modifier le wikicode]

  • Processeur double cœur 2 Ghz
  • 2 GB de mémoire vive
  • Résolution de 1920×1200px avec des couleurs 24bit
  • Une souris 3 boutons
  • Une carte graphique OpenGL avec 256 ou 512 MB de mémoire vidéo
  • Un processeur supportant le 64 bits + Ubuntu 64, divise presque par 2 le temps de rendu

Informations diverses matériel[modifier | modifier le wikicode]

Malgré le fait que Blender soit multi-plateformes, il semble que c'est sous Linux qu'il fonctionne le mieux.

Il semble que Blender fonctionne mieux avec des cartes graphiques nVidia que ATI lors de l'utilisation sur des scènes importantes.

Télécharger Blender[modifier | modifier le wikicode]

Le logiciel peut être téléchargé via le site officiel, lien Download Blender. A partir de là, il vous suffit de cliquer sur le lien correspondant à votre système.

Selon votre système, reportez vous aux spécificités indiquées sur cette page.

Installer Blender sous Windows[modifier | modifier le wikicode]

Deux versions de Blender peuvent être téléchargées pour Windows. Il est conseillé d'utiliser l'installateur plutôt que l'archive.

Installation avec l'installateur automatique[modifier | modifier le wikicode]

Une fois que vous avez téléchargé l'installateur automatique, double-cliquez sur l'icône pour le lancer. Selon votre version de Windows, il se peut qu'un message apparaisse vous demandant confirmation de l'opération (tâche d'administration). Confirmez le message pour lancer l'installation.

La première fenêtre vous informe juste que vous allez installer Blender. Cliquez sur Next pour débuter l'installation. Ensuite s'affiche la licence GNU/GPL que vous devez accepter en cliquant sur I Agree.

A partir de là, vous allez pouvoir choisir d'installer différents composants :

  • Le composant Blender doit être installé : c'est le logiciel en lui-même.
  • En cochant Add Start Menu shortcuts vous créerez un raccourci Blender dans le menu Démarrer.
  • En cochant Add Desktop Blender shortcut vous créerez un raccourci Blender sur le Bureau Windows.
  • En cochant Open .blend files with Blender, les fichiers portant l'extension .blend (fichier Blender) s'ouvriront par défaut avec cette version de Blender.

L'étape suivante vous demande le chemin ou s'installera Blender. Il est préférable de laisser par défaut par souci de simplicité (fonctionnement global, mise à jour...). Si vous n'avez pas les droits sur le dossier par défaut, vous pouvez toujours faire l'installation dans votre dossier personnel.

À l'étape suivante, Blender vous demande où vous souhaitez sauvegarder les fichiers de configuration.

  • Use Application Data Directory : Cela placera les fichiers de configuration dans le dossier Application Data de votre répertoire personnel. Cela n'existe qu'à partir de Windows 2000. Pratique si plusieurs comptes utilisent Blender sur la même machine.
  • Use Installation Directory : Les fichiers de configuration seront stockés dans le dossier d'installation.
  • I have defined a %HOME% variable : Si vous avez défini dans le système une variable HOME avec un chemin existant, Blender pourra stocker les fichiers de configuration dedans.

Blender va ensuite installer les fichiers et vérifier les DLL. Si tout se passe bien, vous devriez avoir à la fin de l'installation Run Blender (Lancer Blender).

Installer une archive sous Windows[modifier | modifier le wikicode]

Pour installer la version archive de Blender, il vous suffit d'extraire tous les fichiers de l'archive préalablement téléchargé dans un dossier de votre système. Ensuite, vous n'avez plus qu'à double-cliquer sur l'exécutable blender.exe .

Installer Python sous Windows[modifier | modifier le wikicode]

Blender est capable d'exécuter des scripts Python. Cela permet d'ajouter des plug-in supplémentaires sans avoir à toucher au code source. Sous Windows, Python n'est pas installé par défaut et vous ne pouvez donc pas bénéficier de modules supplémentaires dans Blender.

Si vous souhaitez en profiter, il vous suffit de télécharger Python 2.6.2 sur le site officiel.

ATTENTION : vous devez télécharger la version 2.6.2 de Python. Blender ne sait pas encore exécuter Python 3.0 ou supérieur. Comme pour Blender, un installateur automatique existe pour Python, et fait tout le nécessaire pour que Blender trouve Python.

Installer Blender sous Linux[modifier | modifier le wikicode]

Installation depuis Blender.org[modifier | modifier le wikicode]

Les distributions Linux ayant des applications de gestion de paquets (Ubuntu, Mandriva, Debian...) n'ont pas forcément la dernière version de Blender dans leurs dépôts. Ainsi, il peut être intéressant de télécharger directement Blender depuis le site officiel. Sélectionnez donc la version correspondant à votre configuration (pour les distributions récentes, téléchargez Blender avec Python 2.5).

Une fois cela fait, tout ce que vous avez à faire est d'extraire l'archive dans un dossier (par exemple /opt/blender). Il ne vous reste plus qu'à lancer Blender en double-cliquant sur le fichier binaire blender.

NOTE : Il se peut que Blender ne se lance pas pour des raisons de dépendance. Dans ce cas, installez Blender depuis vos dépôts (voir la procédure pour votre système plus bas) de manière à installer les dépendances et relancez la version téléchargée.

Debian / Ubuntu[modifier | modifier le wikicode]

Installer Blender sous Ubuntu
Installer Blender sous Ubuntu

Pour installer Blender sous les distributions dérivées de Debian, il vous suffit de lancer dans un terminal la commande suivante :

sudo apt-get install blender

Pour Ubuntu, assurez vous d'avoir bien activé les dépôts universe dans Système → Administration → Source de logiciels. Vous pouvez aussi installer Blender sans la ligne de commande via Synaptic ou alors dans le menu Applications → Logithèque Ubuntu, recherchez Blender.

NOTE : La version présente dans les dépôts peut ne pas être la dernière (sous Ubuntu 9.10, la version 2.49a est disponible. La dernière version est la 2.49b). Il est possible de télécharger la dernière version en .deb sur la page de téléchargement de Blender (dans les versions linux, se rendre à la ligne "Ubuntu 9.04 .deb package (with FFMPG)").

Fedora / Mandriva[modifier | modifier le wikicode]

Pour installer Blender sous les distributions dérivées de Fedora, il vous suffit d'entrer la commande suivante dans un terminal en mode super-utilisateur :

  • pour mandriva:
urpmi blender
  • pour fedora:
yum install blender

Pour installer Blender sur Mandriva, il suffit de lancer drakrpm dans Menu/Applications → Installer et désinstaller des logiciels, de lancer une recherche sur Blender et de le sélectionner.

NOTE : La version présente dans les dépôts n'est pas forcément la dernière. Vous pouvez tenter de rechercher un .rpm plus récent sur Internet ou d'installer Blender via Blender.org (solution plus haut).

Installer Blender sous Mac OS X[modifier | modifier le wikicode]

Dans un premier temps, téléchargez Blender pour Mac OS X sur le site officiel. Double-cliquez ensuite sur le fichier pour l'extraire. Normalement, un disque s'ouvre.

Pour lancer Blender, double-cliquez sur l'icône Blender ou glissez le dans le dock pour créer un alias.

Par défaut, Blender démarre dans une petite fenêtre. Utilisez la touche + dans l'en-tête de la fenêtre pour l'agrandir. D'autres astuces se trouvent dans le fichier OSX tips.rtf du dossier d'installation.

NOTE : Depuis que Blender utilise OpenGL pour la totalité pour son interface graphique, et que Mac OSX affiche le bureau en totalité avec OpenGL également, vous aurez besoin de vérifier tout d'abord que vous disposez de suffisamment de VRAM dans votre système. Avec moins de 8 Mo de VRAM, Blender ne fonctionnera pas du tout. Au dessus de 16 Mo de VRAM, vous aurez besoin de configurer votre système à "1000s de couleurs" (Préférences Système → Moniteurs).

Compiler Blender soi-même[modifier | modifier le wikicode]

En attendant que cette section soit développée, vous pouvez consulter les liens suivants :

Installer le moteur de rendu Yafray[modifier | modifier le wikicode]

Yafray est un moteur de rendu gratuit et Open Source qui peut être utilisé à la place du moteur de rendu interne de Blender. Les deux logiciels fonctionnent d'ailleurs parfaitement ensemble, Yafray étant automatiquement intégré à Blender si il est installé. Plus d'informations sur les moteurs de rendus dans le chapitre sur ce sujet.

Avant d'installer Yafray, lisez les notes d'installation sur le site de Yafray.

Installer Yafray sous Windows[modifier | modifier le wikicode]

Il existe un installateur automatique qui permet d'installer Yafray sur Windows. Il est conseillé de laisser le chemin d'installation par défaut de Yafray pour que Blender le trouve automatiquement. Pour télécharger Yafray, rendez vous sur le site officiel, rubrique Download. Sélectionner l'installation pour Windows. Notez que Yafray aura besoin de Python 2.5 pour fonctionner. Reportez vous à l'installation de Python de ce chapitre.

Installer Yafray sous Linux[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme Blender, une version de Yafray peut se trouver dans les dépôts de votre distribution. Si vous souhaitez disposer de la dernière version de Yafray, des compilations Linux existent déjà sur le site de Yafray, rubrique Download. Vous n'avez plus qu'à sélectionner le type d'archive correspondant à votre système (.deb pour Ubuntu et les dérivés Debian, .rpm pour Mandriva et les dérivés Red Hat...).

Installer Yafray sous Mac OS X[modifier | modifier le wikicode]

La méthode d'installation de Yafray est la même que celle de Blender. Il vous suffit de vous procurer le fichier OSX sur le site de Yafray, rubrique Download et de l'ouvrir.

Sommaire: Blender 3D
Page suivante: Interface de Blender
Page précédente: Les contributeurs