Construire sa maison/Réalisation des sols/Pose de carrelage

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Le carrelage est un révêtement immobilier.

Pose de carrelage avec découpes.

La pose de carrelage peut se faire au sol ou sur les murs (ou sur du mobilier...) on distingue en général la faïence, à proscrire pour les sols car trop fragile, des carreaux en grès.
On peut poser du carrelage sur tout support rigide (donc pas directement sur un parquet), homogène (donc pas sur du papier peint) et plan. On exécute les actions suivantes en fonction du support :

  • parquet : faire un ragréage.
  • Plâtre/Aggloméré et tous supports poreux : passer un primaire au rouleau, à défaut réaliser un primaire avec de la colle à carreaux diluée dans de l'eau.
  • Ancien carrelage : passer la meuleuse sur la surface puis passer un primaire au rouleau.

Matériaux[modifier | modifier le wikicode]

Mosaïque de carreaux cassés (Opus incertum).
  • Carrelage.
  • Croisillons ou ficelle de nylon ronde de 3 mm(pour un écart régulier entre carreaux) ; épaisseur = largeur du carreau divisée par 50 ou 100.
  • Colle, de préférence en poudre : se garde plus longtemps et est plus facile à mélanger à des adjuvants. Si on a un doute sur le choix entre deux colles, prendre celle qui correspond aux plus grands carreaux ou celle dont la couleur se rapproche le plus de la couleur du joint.
  • Adjuvants éventuels pour la colle.
  • Primaire éventuel.
  • Coulis pour joints, de préférence en poudre.
  • Adjuvant pour produits pour joints toujours en prendre si pièce humide (salle de bains) ou carrelage de sols.
  • Colle flex pour sols chauffants ou parquets.

Matériel[modifier | modifier le wikicode]

  • Carrelette (plutôt pour la faïence),
  • ou découpeuse à disque (plutôt pour le grès).
  • Divers forets (mèches) spéciaux pour carrelage.
  • Peigne à colle (Dents de 9 ou 10mm si carrelage au sol).
  • Batte (morceau de bois plat 50cmx20cm).
  • Maillet en caoutchouc.
  • Règle alu de 1 m ou 2 m.
  • Niveau.
  • Mètre, crayon.
  • Raclette en caoutchouc.
  • Auge et truelle.
  • Baguette en bois (pour du carrelage mural) : une par mur.
  • Récipient + adaptateur perceuse pour mélanger la colle (si c'est de la colle en poudre).

Carrelage mural[modifier | modifier le wikicode]

Préparation[modifier | modifier le wikicode]

  • Égaliser la surface en cas de bosses ou creux trop importants (défauts max. de 7 mm sous règle de 2 m et 2 mm sous règle de 0,2m).
  • Sur support trop lisse passer la meuleuse, puis un primaire
  • Sur support poreux passer un primaire au rouleau
  • Préparer le positionnement des carreaux :
    • Il est plus facile de commencer avec un carreau entier au sol mais plus esthétique d'avoir un carreau entier au plafond.
    • Il est impératif que les carreaux soient posés en suivant une ligne horizontale. Un niveau laser est intéressant.
    • Faire différents essais avec des carreaux sans colle pour choisir le plus simple ou le plus esthétique.
    • Quand la solution est choisie, tracer une horizontale de référence (et éventuellement une verticale)

Réalisation[modifier | modifier le wikicode]

Pose[modifier | modifier le wikicode]

  • Faire un mur à la fois.
  • Effectuer un tracé préalable pour contrôler le bas et le haut du mur (éviter les petites chutes pour finir).
  • Clouer une baguette de bois dans le bas du mur (la hauteur sera inférieure au carreau, c'est pour rattraper les différences de niveau du sol). Cette baguette doit être fixée bien horizontalement (utiliser le niveau) et va servir de guide pour les premiers carreaux. Vous poserez les carreaux du bas le lendemain, quand la colle sera sèche.
  • Étaler la colle sur le mur, pour 2 ou 3 carreaux (plus dès que vous prenez confiance !).
  • « Peigner » avec le peigne à colle (si le mur n'est pas plat, compenser ce défaut en peignant plus ou moins fort pour laisser plus ou moins de colle sur le mur) .
  • Poser les 2 ou 3 premiers carreaux en les plaçant sur la baguette et en les séparant par les croisillons.
  • Supprimer le surplus de colle.
  • Vérifier l'horizontalité.
  • Tous les 6 ou 7 carreaux, revérifier l'horizontalité et la planéité avec la règle. Au besoin corriger la planéité avec la batte et le maillet en caoutchouc.
  • Continuer jusqu'à la fin du 1er rang.
  • Continuer à l'identique pour les rangs suivants.
  • Dès que le dernier carreau commence à être fixé (2 à 3 h après sa pose) commencer à retirer soigneusement les croisillons s'ils ne sont pas consommables.

On ne pose jamais de la faïence en utilisant un maillet ou une batte.

Découpes[modifier | modifier le wikicode]

  • Utiliser la carrelette (les modèles électriques favorisent la qualité de coupe en évitant éclats et risque de casse) pour réaliser des coupes droites.
  • Pour cela tracer au feutre (nettoyable à l'eau !) le trait de découpe
  • Poser le carreau, le trait sous la molette de la carrelette.
  • Passer la molette fortement en gardant le carreau bien positionné.
  • Relever le manche de la carrelette quand la molette est au bout : un dispositif va se placer sur le carreau, appuyer sur le manche d'un coup sec : le carreau doit se couper facilement.
  • Remarques : ne pas utiliser la carrelette pour des coupes trop étroites (moins de 3 cm).

Jointoiement[modifier | modifier le wikicode]

  • À partir de 24 heures après la pose du dernier carreau, on peut appliquer le coulis de jointoiement.
  • Le déposer sur le carrelage, en commençant par le bas, à l'aide de la truelle par surface de 1m².
  • Le faire pénétrer avec la raclette.
  • Lisser les joints avec le doigt
  • Dès qu'un mur est fini, le passer à l'éponge humide jusqu'à obtenir un joint régulier, puis au chiffon sec.
  • Il est recommandé de la prudence lors de la confection des joints, specifiquement pour des fresques murales sur céramique. En effet certaines matières pourraient rayer les fresques et les différents pigments qui la constituent

Commencer par le haut pour éviter de salir ce que l'on a déjà jointoyé.