Découvrir Matlab/Interface

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Table des matièresIndex



1. Interface utilisateur


Saisie des commandes et affichage numérique[modifier | modifier le wikicode]

Matlab est un logiciel qui s'utilise en ligne de commande. L'écran comprend d'une zone de saisie dans laquelle on va taper des commandes.

L’invite de la ligne de commande (prompt) est constitué d’un double chevron « flèche » : deux tirets et un signe supérieur >>. L’instruction est tapée puis validée avec la touche de retour chariot ([↵], [Enter] ou [Return]). Le résultat est affiché à la suite, sauf si la ligne se termine par un point-virgule auquel cas le résultat est caché.

Par exemple 
  • sans point-virgule
>> a=1[↵]
 a  =

    1.

>> A=2[↵]
 A  =

    2.

>> a+A[↵]
ans  =

   3.
  • avec points-virgules
>> a=1;[↵]

>> A=2;[↵]

>> a+A[↵]
ans  =

   3.

Lorsque l'on écrit une ligne, on peut utiliser les touches classiques d'édition (variable selon le système et le type du clavier) :

  • [→] : avancer d'une lettre ;
  • [←] : reculer d'une lettre ;
  • touches de suppression ([Del], [Suppr], []) ;
  • touche de retour chariot [↵], [Enter] ou [Return] : validation et exécution de la commande ;
  • [↑] et [↓] : permettent de faire défiler les commandes tapées précédemment (historique des commandes).

L'endroit où se place le caractère (lettre, chiffre, signe…) tapé est signalé par le curseur, un trait de soulignement clignotant (Windows XP). L'édition se fait en insertion, c'est-à-dire que si le curseur est au milieu d'une ligne, les caractères suivants sont décalés d'une position à droite lorsque l'on entre un caractère.

On peut, si on le désire, fractionner l'édition sur plusieurs ligne. Pour cela, il faut terminer la ligne par trois points « ... ».

Exemple
>> a=...[↵]
>> 5[↵]
 a  =

    5.

Ceci est bien sûr plutôt intéressant lorsque la ligne à taper est longue.

À l'inverse, on peut mettre plusieurs instructions sur un même ligne en les séparant d'une virgule, ou bien d'un point-virgule si l'on ne veut pas que le résultat soit affiché.


Note
Par la suite, le retour chariot [↵] sera omis, un retour à la ligne après une ligne commençant par l'invite --> l'indiquera implicitement.

Chaînes de caractère[modifier | modifier le wikicode]

Par défaut, une suite de caractères est interprété comme une commande ou comme une variable. Pour indiquer que c'est une chaîne de caractères, il faut la mettre entre apostrophes « ' » (quote).

Lorsque la chaîne doit contenir une apostrophe, on redouble l'apostrophe. De même, lorsque la chaîne doit contenir des guillemets, on redouble ces guillemets.

Exemple
>> l'amertume de la "bière"
??? l'amertume de la "bière"
      |
Error: Unexpected MATLAB expression. 

>> 'l''amertume de la "bière"'
ans  =

l'amertume de la "bière"

Les chaînes de caractères sont utilisées pour définir certains paramètres de fonctions, ou bien pour afficher des étiquettes et légendes sur les graphiques.

Affichage graphique[modifier | modifier le wikicode]

L'affichage graphique (tracé d'une courbe, dessin…) se fait dans une fenêtre dédiée que nous appelerons « fenêtre graphique ». Cette fenêtre s'affiche automatiquement dès la première instruction graphique. Par exemple, taper clf puis valider : cela affiche une fenêtre graphique vide.

Aide en ligne[modifier | modifier le wikicode]

Matlab dispose d'une aide en ligne. Pour cela, taper help.

Cela affiche une liste de thèmes suivi de la liste de scommandes. Il suffit de cliquer dessus pour que le contenu de l'aide s'affiche dans la fenêtre de commande.

Lorsque l'on clique sur le bouton Help (?), cela affiche un navigateur d'aide qui s'utilise comme un navigateur Internet.

À gauche de l'invite de commande >>, un bouton Browse for functions [fx] permet d'avoir la description des fonctions.

Fermer le programme[modifier | modifier le wikicode]

Matlab peut être fermé de la manière habituelle selon les systèmes d'exploitation : en général bouton en forme de croix ou menu File | Exit MATLAB. On peut aussi

  • taper exit en ligne de commande ;
  • lorsque l'on est dans l'environnement initial, on peut également taper quit (voir aussi Environnement).

Notes[modifier | modifier le wikicode]



Introduction < > Calculs élémentaires