Discussion:Construire des communs/Prestation

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Proposition d'une méthodologie à revoir (2014)[modifier le wikicode]

Les différents rôles pour organiser l'accompagnement par un collectif de commoners[modifier le wikicode]

La méthodologie décrite ici conçoit l'accompagnement comme un ensemble de rôles à remplir. Chaque rôle correspond à un objectif, des tâches particulières et un domaine de responsabilité. Les rôles sont à différencier des personnes. Les rôles peuvent être distribués entre plusieurs personnes ou non.

Le rôle de garant de la méthodologie et de connecteur[modifier le wikicode]

Il s'agit d'octroyer tous les moyens à la prestation pour qu'elle puisse s'organiser dans des logiques de "commun".

Sa raison d'être : Identifier les "communs" adaptés aux enjeux de la prestation et s'assurer de la bonne application de la méthodologie.

Son domaine de contrôle : l'identification des "communs" et la méthodologie du projet.

Ses redevabilités :

  • Identifier les "communs" et leurs "commoners" sur lesquels se baser pour répondre au prestataire.
  • Jouer le médiateur entre les "commoners" et le prestataire/commanditaire afin d'instaurer un climat de confiance.
  • Rôle pédagogique : Faire comprendre et transmettre les logiques de "communs libres" et leur fonctionnement (voir les 10 briques)

Le rôle des "commoners aidant"[modifier le wikicode]

En tant que personnes disposant d'une expérience sur un "commun" utile à la réalisation de la prestation, il intervient à la fois en témoin et en connecteur au "commun" (au code du logiciel, à la plateforme, au lieu), à ses ressources (documents, outils, recettes, etc...) et à la communauté de commoners. Chaque situation étant différente, on considère son intervention non pas comme une expertise mais comme un partage.

Sa raison d'être : faire bénéficier de son expérience autour du "commun", de son fonctionnement, de sa manière d'y contribuer sainement et en accord avec la communauté de commoners. Son domaine de contrôle : la connaissance du "commun" Ses redevabilités :

- être transparent sur son action auprès de sa communauté. - identifier par rapport aux problématiques ou enjeux du projet la manière d'articuler le "commun" - Aider la réussite de la prestation en partageant sa connaissance du "commun" (code du logiciel, plateforme web, fonctionnement d'un lieu) et des ressources liées (documents, outils, recettes, etc...). - connecter sur le long terme l'initiative accompagnée avec les acteurs et communautés de "commoners" qui lui correspondent.

Le rôle de coordinateur (assuré par le consultant, le prestataire)[modifier le wikicode]

Il s'agit d'articuler les contributions entre elles et d'effectuer le suivi du projet tout le long de la mission.

Le coordinateur n'est pas un rôle spécifique à la méthodologie Unisson.

Sa raison d'être : organiser la réalisation de la mission. Son domaine de contrôle : la coordination, la compréhension des enjeux de la prestation Ses redevabilités : - Comprendre les enjeux de la mission et les remonter pour permettre d'identifier les "communs" sur lesquels se baser. - effectuer les tâches rédactionnelles - gérer l'organisation spacio-temporelle - jouer l'interlocuteur avec le commanditaire

Qui peut devenir "garant-connecteur" ? >[modifier le wikicode]

Toute personne connaissant très bien les "communs", leur fonctionnement, et ayant bien compris la méthode décrite ici.

Devenir "garant-connecteur Unisson" fait l'objet d'un contrat moral. Unisson met à disposition toutes les ressources nécessaires pour incarner ce rôle. En échange, la personne s’engage à respecter la méthode Unisson. Outre cette stricte règle, l'intervenant Unisson s’auto-détermine et rien ne lui est interdit.

Qui peut devenir "commoners aidant" ? >[modifier le wikicode]

Toute personne ayant une expérience forte sur un "commun" utilisé durant la prestation. Outre cette stricte règle, l'intervenant "commoners aidant" peut s'auto-déterminer.

Ainsi, dans la mesure où la méthode Unisson est appliquée le rôle de cet intervenant peut être augmenté à souhait. Par exemple, même si il n’est pas "prestataire ou consultant", la personne peut toutefois intégrer ces fonctions à son intervention si elle le souhaite (a fortiori si il a été missionnée pour ses compétences dans ce domaine). Unisson incite cependant fortement les partenaires à bien définir et délimiter le cadre d’intervention de chacun dès le début de la mission

Quels "prestataires" peuvent demander à faire appel à cette méthode ?[modifier le wikicode]

Tout prestataire ou consultant qui souhaite répondre à une mission de prestation (appel à projet, appel d'offre, etc...) en se basant sur des "communs" existants ou à construire. Pour demander à être accompagné par la méthodologie, envoyez un mail à contact@unisson.co. La plateforme encommuns.org permettra bientôt d'organiser les relations économiques autour des communs. C'est déjà en partie visible ici : http://encommuns.org/#/economique

Le contrat qui lie le "prestataire" est un contrat moral qui sera assuré par une transparence de sa contribution à des "communs" durant la mission. La personne s’engage à respecter la méthode Unisson et bénéficie alors de l'aide d'un "garant-connecteur".

Quel est le statut des intervenants Unisson (garant ou acteur du terrain) ? >[modifier le wikicode]

Unisson ne salarie personne. Par conséquent, les intervenants (garant-connecteur ou commoners aidant) utilisent leurs statuts d’origine ou en créent un nouveau. Des solutions pourront se développer à ce sujet avec l'aide de CAE partenaires sur le territoire.

Etre rémunéré(e-s)[modifier le wikicode]

Actuellement les rémunérations se discutent pour chaque projet. Cette question devra être complétée au fur et à mesure des expériences.