Discussion:Grammaire allemande

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

J'ai été étonné de trouver dans le tableau de la déclinaison du pronom personnel une forme alternative de génitif en -es (meines, deines, etc.). Après vérification dans plusieurs grammaires, dont la référence en français, celle de Confais et Schanen, cette forme n'existe pas, en tout cas pas pour le pronom personnel au génitif. Je me suis donc permis de la supprimer. Jflap 26 février 2007 à 22:22 (CET)

Peut-être je ne comprends pas ta question, mais la forme "meines" etc. existe : Dies ist mein Auto - es ist meines. Cf. This is my car - it is mine, C'est ma voiture - c'est la mienne etc. Sauf qu'il ne s'agit pas d'une forme alternative, son utilisation est bien définie. --83.202.70.81 3 août 2007 à 01:06 (CEST) thamane

mein, dein etc. sont des pronoms possessifs c'est encore plus compliqué qu'avec les mots normals. Car il faut adapter ces mots au genre de possesseur et de la possession.

tel que je le consulte aujourd'hui, le tableau des pronoms personnels est correct. Pour les pronoms personnels génitifs, d'emploi rare, la forme en -es n'existe pas.
Il s'agit en effet d'une forme différente du pronom possessif, qui fait effectivement meines au nt. singulier.
Exemple de pronom personnel aux quatre cas : ich wende mich an den lieben Gott, dass er mir die Gnade beschert, sich meiner zu erbarmen (Je me tourne vers le Bon Dieu, afin qu'il m’accorde la grâce d'avoir pitié de moi). D'accord la phrase est tordue mais je ne trouve pas de tête d'autre verbe qui se construise avec le génitif que sich erbarmen - avoir pitié... Phmagnabosco 7 janvier 2008 à 15:37 (CET)

Le subjonctif est-il "un temps de la conjugaison allemande" (sic !)[modifier le wikicode]

Je lis avec stupeur que le subjonctif "est un temps de la conjugaison". Je pensais que c'était un mode, c'est à dire un mode d'expression, c'est à dire une façon de parler. Il existe, me semble-t-il, trois modes, trois façons de parler à chaque temps. Et "ich wäre" n'est pas du tout, à mon avis, un "prétérit du subjonctif" mais bien un subjonctif 2 du présent... "Ach ! wenn ich reich wäre ! ..." c'est bien tout à fait présent, non ? 90.9.105.16 22 mars 2007 à 23:51 (CET)Marc Hassin90.9.105.16 22 mars 2007 à 23:51 (CET)

Est-ce que vous ne confondez pas le subjonctif avec le conditionnel?

M. Hassin a raison d'indiquer que le subjonctif est un mode et non un temps, cela dit le subjonctif 2 est bien en réalité un passé du subjonctif.
En effet, à l'origine, le subjonctif avait bien un présent (qui donne le subjonctif 1 en allemand moderne) et un passé (devenu le subjonctif 2). Comme il n'y a pas en allemand la même concordance des temps qu'en français, cette notion de subjonctif 2 = passé n'est plus très visible.
  • Mais si l'on compare avec le latin par exemple, on s'aperçoit que dans cette langue aussi, la notion d’irréel, de condition non réalisée, est rendue par le passé du subjonctif : si veniret = wenn er käme (s’il venait). Veniret est ici un imparfait du subonctif latin.
  • En outre, pour les verbes faibles, on remarque que le subjonctif 2 et le prétérit (passé de l'indicatif) partagent les mêmes formes : ich machte, wenn ich machte (généralement remplacé par wenn ich machen würde à l'oral). Pour les verbes forts, le subjonctif 2 est également formé sur la base du prétérit : hatte/hätte, war/wäre, wusste/wüsste (avec quelques formes irrégulières comme sollte, wollte, stand/stünde, schwamm/schwömme...)
Dire que le subjonctif 2 est un passé du subjonctif n'est donc pas faux, mais il est plus parlant de dire que le subjonctif 2 est le mode de l’irréel (wenn er käme, würde er uns helfen, mais il n'est pas venu et ne nous aide pas, on parle donc de chose qui ne se réalisent pas d'où la notion d’irréel).
Le conditionnel à la française a un fonctionnement différent : on a d'abord une proposition conditionnelle qui n’est pas au conditionnel mais à l’imparfait, puis une proposition principale au mode conditionnel : s'il venait, il nous aiderait. L’irréel à l’allemande (et à la latine) emploie le subjonctif dans les deux propositions. L’allemand n’a donc pas de conditionnel mais se sert d’un irréel pour arriver au même résultat.
Le subjonctif 1 est, lui, bien un présent à l'origine.
  • Ses formes sont pour tous les verbes construites sur un radical du présent (celui de l'infinitif).
  • Il n'exprime pas l'irréel : si je dis "er komme, und helfe uns" (qu'il vienne et qu'il nous aide), je ne sais pas s'il va venir et nous aider ou pas (je ne sais donc pas si l'action sera réelle ou pas), mais je sais que je veux qu'il vienne et nous aide. La notion est donc plutôt un volitif ou optatif, le mode du souhait. Par comparaison, Wenn ich reich wäre! (Ah! si j'étais riche) n'est pas un souhait mais un regret : je sais en le disant que je ne suis pas riche, d'où : irréel.
  • Le subjonctif 1 sert aussi beaucoup pour le discours indirect, discours dans lequel on rapporte des faits dont on n’est pas sûr qu’ils soient réels, ou pas. Le subjonctif de discours indirect mériterait un chapitre à soi tout seul...
Les deux subjonctifs ont chacun un temps composé : er sei gekommen, er wäre gekommen. À l'origine, c’étaient respectivement le passé composé et le plus que parfait du subjonctif, maintenant il est sans doute plus utile de les décrire comme optatif passé et irréel passé.
Phmagnabosco 7 janvier 2008 à 16:25 (CET)

liste des prépositions[modifier le wikicode]

J'ai un problème avec certaines prépositions: Ich laufe entlang des Wassers utilise le génitif, l'accusatif y serait faux. Le bout de phrase "entlang den Bäumen" ne sonne pas faux, mais je cherche une phrase complète qui n'a pas l'air bizarre ... qu'en pensez-vous ? --83.202.70.81 3 août 2007 à 01:06 (CEST) thamane

Car je parle l'allemand comme langue matternelle je peux au moins te dire ce que sonne faux: Une chose dont je suis sure est l'ordre des mots et on y use ni accusatif ni génitif, voilà la version corrigée: "Ich laufe dem Wasser entlang."(Dativ) Alors le mot "entlang" demande le datif. Ce qui semble te confondre est le mot "den" dans la phrase suivante: "Ich laufe den Bäumen entlang."(Dativ) C'est correcte. Mais dans ce cas on use "den" pour le datif parce que "Bäume" est le pluriel de "Baum".

Tous les germanophones ne sont pas germanistes.
« Wenn entlang dem Substantiv folgt, wird dieses in den Akkusativ, gelegentlich in den Dativ gesetzt; geht entlang aber mit dem Substantiv voraus, dann wird es in der Regel in den Datif, gelegentlich in den Genitiv gesetzt. Der Akkusativ ist veraltet [...].»
« Adverb ist entlang in Fügungen wie am Ufer entlang.» (Duden, Die Grammatik, 6. Auflage, 1998, Art. 707, Seite 397).
Cordialement. Goliadkine (discussion) 21 février 2014 à 11:21 (CET)

Concernant le paragraphe sur le DATIF, ne manque-t-il pas la liste des préposition que s'utilisent exclusivement avec le DATIF??? c-à-d: aus, bei, mit, nach, seit, von, zu, gegenüber?

Maquette[modifier le wikicode]

"Dans ce cas on prend aussi ces mots, mais pour les distinguer de la 3ème personne pluriel normale on les écrit en majuscules."

Sur mon ordi, avec Windows Explorer 7 cette phrase n'est pas visualisé correctement. Il n'y a pas de saut de ligne automatique. C'est pourquoi je propose, de la couper manuellement.--85.5.149.136 28 janvier 2008 à 22:49 (CET)

ich bin ein oder einen Meter gross.[modifier le wikicode]

Est-ce qu'on écrit et dit : ich bin ein Meter gross ou ich bin einen Meter gross. Une professeur d'allemand prétend que la deuxième solution est juste en expliquant qu'il s'agit là d'une exception. Est-ce que quelqu'un peut me répondre et me donner une référence grammaticale issue d'un livre. D'avance merci beaucoup.

Votre prof a raison. On peut s'en convaincre en consultant l'article hoch d'un dictionnaire allemand (Duden, par exemple, qui donne la phrase "Die Schnee liegt einen Meter hoch"). Ma grammaire est malheureusement trop touffue pour que je puisse vous fournir une meilleure référence, Cordialement. Goliadkine (discussion) 21 février 2014 à 10:45 (CET)

Il y a une erreur dans le & "ACCUSATIF"[modifier le wikicode]

Il y a une erreur dans le & "ACCUSATIF": Ich folge den Mann/ Ich folgte den Mann.Comme indiqué plus bas,"folgen" est suivi du datif.85.201.61.31 12 juin 2011 à 03:52 (CEST)


Il y a aussi une erreur : j'aide l'homme se dit en allemand : ich helfe dem Mann (au datif) et non pas à l'accusatif

Que vient faire la section "Vocabulaire allemand" dans cet article ?[modifier le wikicode]

J'ai été très étonné de trouver cette section dans l'article, section qui fait doublon avec d'autres articles et dont l'intérêt est peu évident au vu de son caractère plus que sommaire. À mon sens, la section doit être purement et simplement supprimée. Goliadkine (discussion) 21 février 2014 à 03:55 (CET)

Fait Clarifié relooké ça a sa place dans Enseignement_de_l'allemand/Vocabulaire_allemand. J'ai donc opéré le déplacement. JackPotte ($) 21 février 2014 à 08:54 (CET)