Discussion:Tribologie/Applications pratiques industrielles

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

alignement des machines tournantes[modifier le wikicode]

cherche explication et informations sur la methode du pincement et de la concentricite. cherche explication et informations sur la methode des releves symetriques

Je ne suis pas sûr que l'on soit ici exactement dans le domaine de la tribologie mais peu importe, je peux éventuellement apporter mon aide. Quel est le problème exact ? Par ailleurs, je souhaite engager des dialogues avec de vrais interlocuteurs plutôt qu'avec des IP !
Jean-Jacques MILAN 13 oct 2005 à 23:43 (UTC)

Frottement sans lubrification[modifier le wikicode]

Je rencontre un problème qui m'impose de supprimer la graisse de lubrification d'un guidage. Je suis à la recherche de domaines dans lesquels le problème de suppression des graisses a été rencontré. Merci pour votre aide.

Guillaume CHEVALLEY ([gchevalley@hotmail.fr]) (Etudiant Ecole Supérieure d'Ingénieurs d'Annecy, Master 2 Conception Avancée)

Beau...[modifier le wikicode]

..et vaste texte sur un sujet que je découvre. Mais je ne vois pas un mot sur l'usure de la pierre sous les pieds des marcheurs aux fils des siècles, ni au fil des eaux (bref la géologie) : est-ce traité ailleurs ? Et encore bravo. 81.249.234.121 18 mai 2007 à 17:08 (CEST)

Bon, les chevilles vont encore gonfler ! Je n'ai rien contre le développement de cette partie de la question mais ... Paris ne s'est pas fait en un jour et ce livre est ouvert à toutes les contributions susceptibles d'aider à répandre le savoir, en opposition au système économique actuel qui tend, par nature, à le confisquer. Jean-Jacques MILAN 18 mai 2007 à 18:50 (CEST)

La couture[modifier le wikicode]

Bonjour, Je suis étudiant en ingénierie textile. Je suis en train de travailler sur la conception d'une machine à coudre. La partie sur laquelle je travaille ne me pose pas de problème de tribologie, du moins pas directement ... En fait, je me pose des questions sur le comportement de l'aiguille :

  • L'aiguille doit pouvoir suffisamment se déformer pour passer entre les fils.

Dans le cadre du piquage/tuftage :

  • Le frottement entre l'aiguille et le fil de liage doit être moindre qu'entre le fil de liage et les fils de mon étoffe.

Je suppose donc que le matériau et les dimensions de l'aiguille devraient être choisis en fonction:

  • de l'épaisseur de l'étoffe.
  • du nombre de couches
  • des caractéristiques des couches
  • du type d'armure (disposition des fils les uns par rapport aux autres pour constituer une couche)
  • de la tension moyenne des fils sur l'étoffe
  • de l'élasticité des fils de l'étoffe

Je pense qu'il est assez difficile de savoir le nombre de fils qui seront en contact avec l'aiguille. Et donc il me semble difficile de savoir la force à apporter à l'aiguille.

Merci pour votre document en ligne. J'aimerais pouvoir le conserver sur mon ordinateur. Il est simple à lire (je ne l'ai pas encore totalement lu) et contient des informations très intéressantes.

Antoine antoineshu@gmail.com

Bonsoir Antoine,
Merci pour l'appréciation sur le document ! En ce qui concerne les interrogations métaphysiques sur les efforts mis en jeu pour la couture, je ne suis pas spécialiste mais j'ai l'impression que nous sommes là dans un domaine qui échappe à peu près totalement au calcul, la seule solution à mon avis est de faire des mesures sur le tas, comme bien souvent en tribologie, domaine où les modèles théoriques montrent très vite leurs faiblesses.
Amitiés. Jean-Jacques MILAN 2 juillet 2007 à 00:31 (CEST)