Discussion:Tribologie/Contacts localisés

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article est tout simplement excellent : je n'ai trouvé aucun livre aussi clair ! Je regrette cependant que les calculs de Hertz (introuvables dans la littérature usuelle) ne soient pas donnés en annexe.

L'article n'est pas fini ... loin de là ; l'on peut se procurer une excellente traduction du mémoire original de Hertz dans les publications de l'ENSAM d'Angers. Jean-Jacques MILAN 20 novembre 2005 à 00:51 (UTC)


La surface de contact n'est plane que dans le cas de contact entre deux corps symétriques par rapport à un plan , au moins dans la zone de contact. Les efforts extérieurs doivent être appliqués loin du contact selon l'hypothèse de St Venant. Si l'on veut généraliser au cas du contact entre surfaces dont la somme des courbures dans un plan normal au contact peut être petite, il faut rajouter les hypothèses implicites de la théorie de Hertz: -Préciser la façon d'appliquer les efforts de rapprochement des deux corps -Définir le torseur nul des forces extérieures pour s'affranchir de conditions au limites cinématiques en dehors du contact.

Désolé, mais avant de modifier un texte et d'en supprimer des idées importantes pour la suite il faudait commencer par le lire attentivement, en particulier les hypothèses qui sont tout ce qu'il y a d'explicite ... Par ailleurs ce serait bien que vous vous inscriviez officiellement, au lieu d'intervenir de façon quasi anonyme. Merci également de tenir compte des avertissements concernant les articles en travaux, celui-ci, je le rappelle, est en effet très loin d'être terminé. Jean-Jacques MILAN 7 mars 2006 à 22:15 (UTC)

Si je comprends bien ce qui est écrit , le contact entre un plan et une sphére est plan. Donc la sphére se déforme et non le plan. J'aimerai des éclaircissements sur ce paradoxe.

Commencez par lire les hypothèses de Boussinesq et les remarques dans l'encadré au début du document. Et identifiez-vous clairement SVP. Jean-Jacques MILAN 8 mars 2006 à 19:28 (UTC)

En répose,je recommande cette lecture saine: ftp://ftp.inria.fr/INRIA/publication/publi-pdf/RR/RR-5401.pdf

Réponse ? Le but de cette publication est éloigné de la tribologie mais il n'y a aucun désaccord sur les éléments communs. La définition donnée pour l'excentricité de l'ellipse y est cependant fausse ... C'est en tous cas la dernière fois que je réponds ici à une intervention anonyme. Si mon interlocuteur est gêné pour rédiger sous son vrai nom, ce que je peux éventuellement comprendre, je lui suggère de m'adresser un mèl personnel pour que nous puissions nous connaître mieux et collaborer à l'amélioration de ce travail, hors de toute polémique. Jean-Jacques MILAN 23 avril 2006 à 21:45 (UTC)
Merci pour cet article qui m'éclaire sur le calcul des contraintes de Hertz, j'attend avec impatience de pouvoir lire la suite afin d'avancer dans mes recherches.
Nathanaël

Il est évident que l'hypothèse de contact plan est dépourvue de tout fondement. Dans le rapport INRIA référencé ci dessus, cette hypothèse n'est pas faite, sa figure 8 représente correctement la déformation au contact. On pourra vérifier aussi dans Landau, théorie de l'élasticité, éditions Mir, Moscou, que le contact n'est pas plan. Cette erreur , en contradiction avec la physique , n'a pas a être propagée par Wikipédia.

Tout d'abord, ce serait sympa de signer vos interventions et surtout de lire attentivement le texte avant d'écrire quoi que ce soit. Ensuite, cet article est loin d'être terminé, les journées ne sont hélas pas extensibles. L'hypothèse du contact plan, avancée par Boussinesq et reprise par Hertz dans le mémoire que j'ai sous la main, n'est certainement pas une erreur, mais une simplification volontaire, au même titre que les autres hypothèses, dont l'énoncé est immédiatement suivi d'une critique (voir l'encadré du § 1.3). Vous devriez lire aussi les mémoires du CETIM. Jean-Jacques MILAN 11 mars 2008 à 12:35 (CET)

Bonjour. Dans le calcul 10 c'est quoi m et n? De plus je cherche une formule pour calculer l'écrasement total des deux sphères. Merci -Rodger-

Décidément il faut vraiment que je m'y remette. Question de temps. Jean-Jacques MILAN 12 avril 2008 à 13:36 (CEST)