Discussion:Tribologie/Généralités

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Origine[modifier le wikicode]

Ce Wikilivre a pour origine un livre polycopié rédigé pour l'IUT de Génie Mécanique et Productique de Bordeaux 1, l'ENSAM de Bordeaux et l'Université Bordeaux 1. Ce livre, profondément remanié à plusieurs reprises depuis 1971, a été diffusé à des milliers d'étudiants. Il était accompagné d'autres polycopiés très spécialisés qui viendront dès que possible compléter les pages déjà mises en ligne.

Aujourd'hui à la retraite, j'ai pensé qu'il était de mon devoir de communiquer aussi rapidement et aussi largement que possible toutes ces connaissances, patiemment rassemblées au fil de 38 années de vie professionnelle.

Dans un premier temps, j'ai rédigé sur Wikipédia une dizaine d'articles séparés et j'en ai complété ou corrigé beaucoup d'autres qui existaient déjà. Cependant, le volume très important des articles fondamentaux et la difficulté de les mettre correctement en relation dans le cadre de l'encyclopédie m'ont très vite conduit à préférer la rédaction d'un Wikilivre. A terme, celui-ci représentera l'équivalent d'un livre imprimé de 700 à 800 pages.

De ce fait, je ne mettrai plus à jour les articles de Wikipédia, me contentant à l'occasion d'y corriger d'éventuelles erreurs.

Naturellement, je serai fort heureux de voir d'autres personnes qualifiées améliorer ce Wikilivre qui souffre actuellement, entre autres défauts, d'un manque d'illustrations libres de droits. Je m'applique à en trouver ici ou là et à en réaliser moi-même à partir des collections que j'ai léguées à mes Collègues de l'IUT.

--Jean-Jacques MILAN 15 nov 2004 à 11:58 (UTC)


Déplacement partiel de la page de discussion de l'article de Wikipédia[modifier le wikicode]

Excellent article ! Il me semble judicieux de découper l'article en plusieurs pages, si possible d'environ 32 Ko chacune, cela faciliterait la lisibilité. Yann 15 jul 2004 à 23:25 (CEST)

Coup de gueule bis[modifier le wikicode]

"Aujourd'hui la connaissance se vend, elle est donc moins diffusée"

Enoncer une telle généralité ambitieuse via l'Internet en général et la Wikipédia en particulier, voilà qui se nomme ne pas manquer de culot !!! 195.132.58.26 9 sep 2004 à 05:33 (CEST)

Je persiste et signe, sans me retrancher derrière l'anonymat d'une adresse IP. Il suffit d'ailleurs d'interroger Google à propos de "tribologie" pour constater qu'au moins 80 % des références conduisent à des stages de formation payants. Wikipedia contient désormais un ensemble de connaissances sur ce sujet sans doute pas parfait mais qui est, et de très loin, ce que l'on peut trouver de plus complet par l'intermédiaire de l'Internet.
Jean-Jacques MILAN 9 sep 2004 à 12:11 (CEST)
Tribologie sur pages francophones : 5100 références, donc selon l'indication qui précède 1020 gratuites et accessibles instantanément à toute heure du jour ou de la nuit. Je me demande bien comment on arrivait à davantage diffuser, puisque c'est ce que semble affirmer l'auteur, avant le Net !
J'ajoute que "Jean-Jacques Milan", c'est tout aussi anonyme que 195.132.58.26 : aucune des deux désignations ne dit en effet rien à personne, et c'est très bien ainsi. Ceci est un lieu de travail bénévole et anonyme, pas une vitrine d'autopromotion. 195.132.59.18 14 sep 2004 à 23:59 (CEST)


Désolé d'apporter encore une fois la contradiction : j'écris sous mon vrai nom, je peux être joint à tout moment et personnellement par mail et je n'ai strictement rien à foutre de l'autopromotion (sinon, j'aurais depuis longtemps édité mon livre de tribologie et je l'aurais fait acheter à mes étudiants, comme certains n'hésitent pas à le faire dans d'autres domaines ...).
Au lieu de cela, mon livre de tribologie a été distribué pendant plus de 30 ans sous forme d'un polycopié souvent mis à jour, de façon gratuite, à au moins 7 000 étudiants et collègues. Il m'a semblé intéressant, au moment de partir à la retraite, d'utiliser l'Internet et plus particulièrement Wikipedia pour faire profiter tout le monde des connaissances que j'ai pu accumuler pendant 40 ans, dans ce domaine et dans d'autres. J'ai pu d'ores et déjà aider plusieurs correspondants, bien que mes articles aient été rédigés pendant les vacances. Vous trouverez d'ailleurs parmi les 50 articles les plus longs [[1]] de Wikipedia 8 de mes contributions.
Quant aux milliers de sites internet, francophones ou non, plus ou moins spécialisés en tribologie, faites l'effort de comparer leur contenu avec ce que l'on peut trouver aujourd'hui sur Wikipedia ...
Dorénavant, je ne perdrai plus de temps à une polémique stérile avec un IP, vous savez où me joindre en cas de besoin. Jean-Jacques MILAN 15 sep 2004 à 00:50 (CEST)
Je ne mettais pas en cause que ce soit votre vrai nom. Je signalais juste (et de façon qui me semblait claire) que puisqu'il ne dit rien à personne, il n'est pas plus parlant en soi qu'une adresse IP. 195.132.59.18

Passage non neutre de la bibliographie, enlevé[modifier le wikicode]

Le commerce n'existe que par la rareté.

Rendons rare l'eau pure, nous pourrons alors la vendre en bouteilles, après qu'elle aura parcouru, parfois, des centaines de kilomètres. Certains y trouveront sans doute leur compte mais le bilan global de cette opération sera (est ...) de toute façon affligeant.

Aujourd'hui la connaissance se vend, elle est donc moins diffusée et c'est toute l'Humanité qui s'appauvrit. Ici, on travaille toujours comme au temps de Mathusalem en ignorant que l'on pourrait faire beaucoup mieux en utilisant d'autres solutions plus modernes. Là, on gaspille des heures de travail (et de vie) pour réinventer l'eau tiède, on recommence à grands frais des travaux déjà réalisés ailleurs mais restés confidentiels. L'enseignement de la technologie s'étiole, les Professeurs ont de plus en plus de mal à faire évoluer leurs cours. Ceux-ci, de ce fait, deviennent de plus en plus théoriques et coupés des réalités industrielles.

Lorsque l'information cède le pas à ce genre de "communication", l'avenir ne se présente pas sous les meilleurs auspices !

Pourtant, le mot communication signifie, normalement, mise en commun.

Merci[modifier le wikicode]

Je remercie Jean-Jacques Milan de partager ses connaissances dans wikipedia, qui me parait être le meilleur endroit. EN effet, pour moi, chercher sur internet est souvent peu réjouissant car source de trop nombreuses références qui manque de relecture critique. Comme ensignant, je souhaite développer l'usage et pourquoi pas la contribution à wikipedia chez mes élèves, et de tels articles sont d'excellents exemples. Je souscrits cependant à la suggestion de Yann de peut-être diviser les articles en section moins volumineuses. nicop 11 oct 2004 à 20:40 (CEST)

Moi aussi je le remercie, en tant qu'humain simple promeneur de mots et domaines que je ne connais pas bien "au cas où". Article dense, généreux. Les commentaires "politiques" sont tout aussi intéressants, et vue la masse d'info proposées, je trouve que l'auteur à le droit de rajouter quelques points de vues non strictement techniques. Signer avec son vrai nom est un acte courageux, et augmente la qualité, la crédibilité, la tracabilité, des informations. On prend aussi le risque d'etre insulté par les passants ou "concurrents" jaloux. Quand je ne signe explicitement pas mes contributions à wikipedia, c'est que c'est faible ;-)

demande de compléments[modifier le wikicode]

Bonjour

D'abord, merci aux contributeurs de ce wiki livre qui m'aide beaucoup.


je parle ici de la partie modelisation Serait il possibel d'avoir d'avantage d'informations sur - le paradoxe de Painlevé avec des explications plus fournies peut etre via des exemples.

-le frottement de roulement il est ecrit C=nd ou d=C/N, je suppose que dans la premeire expression ce n'st pas un n mais un N (je me suis permis de corriger). Comment obtient t-on cette relation ? est ce une histoire de bras de levier ?


Merci François

Soudage par friction[modifier le wikicode]

Dans les applications pratiques, la technologie de soudage par friction est en train de s'enrichir par le soudage par friction linéaire, qui s'applique particulièrement bien à l'aluminium, entre autres. 194.3.149.193 5 septembre 2007 à 10:07 (CEST)Thomas Joire

Pont alexandre III[modifier le wikicode]

Outre la qualité des informations et les touches d'humour qui me mettent en joie, je voudrais apporter bien modestement ma contribution à l'échange. Le pont Alexandre III contourne en partie le problème de pression sur les berges par son système à cantilever ... Un peu comme deux grues dont les flèches se feraient face, les énormes massifs qui encadrent le pont sont surmontés de statues excessivement lourdes et servent de contrepoids. Ce système, si l'on excepte le poids des véhicules, suffirait à maintenir l'ouvrage sans pression sur les berges. Réf: cours de l'institut de soudure où j'ai fais un master (il y a bien longtemps...) Alain Lavallée

Livre du mois d'Avril 2009[modifier le wikicode]