Enseignement de l'allemand/ck et tz

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pourquoi est-ce que ck et tz sont employés en allemand ?[modifier | modifier le wikicode]

En allemand, une voyelle accentuée dépend du nombre des consonnes qui la suivent concernant sa prononciation longue ou courte. Elle est prononcée comme longue, si elle est suivie par une seule consonne, et comme courte, si elle est suivie par deux ou plusieurs consonnes (tuyau : la prononciation des mots étrangers en allemand est le plus souvent conservée).

Pour ce faire, les consonnes sont d'ordinaire doublées (comme dans nennen [nommer], erstatten [restituer], schleppen [traîner] ). Mais on ne le fait pas avec k et z, on les remplace avec ck et tz.

Exceptions[modifier | modifier le wikicode]

On n'emploie pas tz et ck lorsque la voyelle précédente et marquée comme longue. On n'emploie pas non plus tz et ck si la consonne z ou k suit à un l, m, n ou r.

Dans les écoles allemandes, les petits élèves apprennent un pense-bête afin de mémoriser ce fait :

Nach l, m, n und r, das merk' dir ja, folgt nie tz und nie ck.
Après l, m, n et r, c'est bien comme ça, ne vient jamais de tz ou de ck.

Exemples :

  • sitzen (être assis) mais siezen (vouvoyer)
  • packen (faire les valises) mais parken (parquer)
  • Patzer (faute) mais Panzer (tank)
  • Fackel (torche) mais Falke (faucon)