Géocaching/Trousseau

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ce chapitre présente un tour complet du matériel ou des outils possibles que tout géocacheur se doit de ne pas oublier lors d'une sortie.

Exemple de trousseau d'un géocacheur.

Suivant le niveau de difficulté ou de terrain de la cache, l'équipement peut varier. Gardez quand même à l'esprit qu'une cache peut généralement se faire avec uniquement un simple stylo !

Comme Trousseau de base, pour débuter ou faire des caches de niveau facile, il n'y a pas besoin de beaucoup de matériel :

  • un stylo en état d'écrire pour pouvoir écrire sur le registre("logbook"). Certaines caches comportent un stylo, mais leur durée de vie n'est pas toujours très grande et il est préférable d'en avoir toujours un sur soi.
  • un GPS permettant de localiser précisément le conteneur grâce aux coordonnées de la cache (avec si besoin une batterie de secours). D'autres chapitres de ce livre précisent comment préparer un GPS ou un smartphone avant la séance de géocaching.
  • une tenue adaptée aux lieux.

N'oubliez pas non plus d'emporter quelques bibelots (ex : porte-clés, mini-jouets, piécettes...). Les enfants et grands enfants adorent faire des échanges une fois le contenant trouvé.

Un géocacheur averti devra apporter avec lui ses objets voyageurs (ex : TravelBug, Géokrets, Géolutins..) afin de les faire avancer.

Si vous partez sur des caches taille "micro" - géocaches très très petites, parfois de la taille d'un capuchon de stylo -, sachez que le logbook est adapté au contenant et peut être difficile à saisir. Aussi une pince à épiler est souvent préconisée.

S'il y a un peu de marche pour accéder à la cache, il faut prévoir de bonnes chaussures. Éviter autant que possible les linges trop clairs, et surtout si vous devez retourner au travail après. Pensez à la bouteille d'eau, et éventuellement une mini trousse de secours : lingettes, pansements, médocs. Pour les ronces, il peut être utile d'avoir des gants de jardinier.

3 exemples d'attributs d'une géocache : matériel d'escalade, outil spécial, lampe UV

Certaines caches peuvent nécessiter des outils. Généralement la description de la cache comporte l'attribut correspondant. Un petit couteau suisse peut aider.

Si vous décidez de dénicher des caches de nuit, la lampe frontale peut être utile. Vous gardez les mains libres pendant la recherche ou pendant la rédaction du log. Certaines caches utilisent les rayons UV pour dévoiler un emplacement. Dans ce cas, une lampe spéciale UV est requise. Un attribut de la cache permet d'identifier lorsque ce type de matériel est requis.

Pour aider à la maintenance de certaines caches, vous pouvez également prévoir le matériel du médecin de caches : des logbooks, des sachets zip, boîtes vides et autre mini crayons...

Pour la résolution de certaines mysteries, ou earthcache, il est parfois utile de disposer d'un mètre.

Enfin, les caches plus difficiles - caches de Terrain niveau 4 ou 5 étoiles - peuvent demander beaucoup plus de matériel suivant l'environnement immédiat :

  • pour une cache en montagne ou nécessitant de grimper (parfois en milieu urbain), le matériel d'escalade est indispensable : baudrier, longes, cordes, etc.
  • pour une cache en milieu marin, le matériel de plongée peut être nécessaire.

Voici d'autres exemples de matériel:

  • une tige magnétique,
  • des sacs poubelles pour ramasser d'éventuels déchets qui auraient été abandonnés sur le chemin,
  • un miroir télescopique,
  • un tampon dateur,
  • crème solaire et anti-moustiques.