Géocaching/Types de cache

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette section présente les différents types de cache qu'un géocacheurs peut faire.

Traditionnelle[modifier | modifier le wikicode]

les coordonnées publiées dans la description de la cache indiquent l'emplacement du « trésor ». Reste aux participants à trouver le contenant pour en signer le registre des visites.

Multiple (ou « multi-cache »)[modifier | modifier le wikicode]

les coordonnées publiées dans la description de la cache indiquent le point de départ de la piste menant au « trésor ». La piste est composée de plusieurs points de passage qui peuvent être autant de contenants à trouver pour connaître le point suivant ou d'indices à récolter sur un lieu précis permettant le calcul de l'étape suivante.

Mystère ("Mystery") ou casse-tête[modifier | modifier le wikicode]

les coordonnées de la cache ne sont pas publiées mais peuvent être obtenues en résolvant une énigme (directement sur le terrain ou sur internet préalablement).

Cache boîte aux lettres[modifier | modifier le wikicode]

les boîte aux lettres et boîte aux lettres hybride : forme de chasse au trésor ancêtre du géocaching, utilisant des indices au lieu de coordonnées. La boîte aux lettres hybride est une évolution de la simple boîte aux lettres, peut être trouvée grâce à ses coordonnées géographiques, et le propriétaire en a fait une boîte aux lettres et une géocache.

Earthcache[modifier | modifier le wikicode]

  • Earthcache : endroit spécial que l’on peut visiter se rapportant à un lieu géographique ou « géo-scientifique » unique de notre planète. Ces types de caches proposent un ensemble d’informations culturelles et les détails pour trouver l'endroit (latitude et longitude). Les visiteurs peuvent voir comment la planète a été formée par des processus géologiques, comment sont contrôlées les ressources et comment les scientifiques recueillent des informations pour étudier la planète.

Event[modifier | modifier le wikicode]

  • Event ou événement : les géocacheurs se donnent une date et un lieu pour se rencontrer, discuter du géocaching et faire des caches à plusieurs.
  • Mega event ou méga-événement : rassemblements de plus de 500 géochercheurs.
  • Giga event ou giga-événement : rassemblements de plus de 5000 géochercheurs.

Virtuelle[modifier | modifier le wikicode]

  • Cache virtuelle : point d'intérêt dont la désignation de « cache » est usurpée, puisqu'il s'agit en général d'un lieu à l'intérêt scientifique, historique ou culturel. Les marqueurs géodésiques du National Geodetic Survey américain ou les plaques ou monuments marquant un lieu historique sont des exemples de caches virtuelles.

Webcam[modifier | modifier le wikicode]

  • Cache webcam : autre exemple de « cache » qui n'en est pas vraiment une, puisqu'il s'agit ici de webcams publiques devant lesquelles les participants doivent se rendre afin de voir leur image capturée (la pratique nécessite généralement l'assistance d'un internaute complice qui doit capturer l'image du géo-chercheur sur le site de la webcam en question).

Wherigo[modifier | modifier le wikicode]

  • Cache Wherigo : il s'agit d'un type de cache spécifique où le géocacheur est lui-même l'acteur de sa recherche de trésor. En effet les déplacements du joueur déclenchent des actions à effectuer prévues par le créateur de la cache. Il faut être équipé d'un GPS ou d'un smartphone spécifique pour charger la cartouche.