Goélette Cardabela/Construction/Stratification des ballasts

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Stratification et pose des plaques[modifier | modifier le wikicode]

La stratification des ballasts est longue et difficile 
Il faut commencer par stratifier des plaques avec de la fibre de verre, à plat, avec de la résine isophtalique en couches extérieures.
  • Une couche de gelcoat facultative mais souhaitable.
  • Une couche de mat 300 avec de la résine isophtalique
suivie immédiatement par deux couches de roving 500 + mat 300 avec de la résine orthophtalique. (La résine orthophtalique est moins couteuse.)
suivie immédiatement par une couche de mat 300 avec de la résine isophtalique.
Les liaisons entre plaques 
Elles se font avec du mastic à base de résine isophtalique fortement épaissie. Attention la résine est cassante si elle ne contient pas de fibre; la couche doit juste permettre d'assurer les liaisons avec du mat et roving/mat en plusieurs couches. Toutes les couches en contact avec l'eau doivent être stratifiées avec de la résine isophatlique.
Les liaisons en angle ne posent pas de problème particulier.
Comment faire les liaisons entre deux couches planes comme le plancher ? 
L'astuce consiste à fabriquer des plaques avec une couche supérieure en balsa de 9 mm ou du nid d'abeille (N'utilisez pas de plaques en polyurethane si vous devez marcher sur ces stratifiés). Laisser les bord dégagés sur quelques centimètres pour assurer la stratification des liaisons. Les bords du stratifiés seront moins épaisses. Les plaques sont rigidifiées par l'épaisseur du nid d'abeille ou du balsa.
Ordre de pose des plaques 
Il est nécessaire de commencer par la stratification des ballasts avants (Entre cabine 1 et 2), avant la pose du support de l'épontille du mât de misaine.
  • Poser les plaques de fond à 10,5 cm au dessus du stratifié de quille afin de laisser de la place pour glisser les blocs de plomb 10x10x5 cm de 5,5 kg.


Au fond: la cloison étanche, en avant: la cloison de ballast avant, au niveau de l'épontille de misaine.

Au fond: la cloison étanche, en avant: la cloison de ballast avant, au niveau de l'épontille de misaine.


Ballast central sous le plancher de la cabine N°2.

Ballast central sous le plancher de la cabine N°2.

  • Prévoir une séparation à la fois souple-non et étanche, entre les deux plaques du fond (Entre cabine 2 et le carré). cette séparation doit pouvoir supporter les chocs lors d'un échouage. On peut réaliser cette liason en stratification sur place deux bouts de plaque disposés en < (V tourné de 90°), ou avec du tube PVC coupé en deux, à stratifier sans forcer sur l'épaisseur afin de conserver de la souplesse.


 Cabine N°2: Ballast latéral tribord.   Carré: ballast latéral tribord sous la flottaison.

Cabine N°2: Ballast latéral tribord.         Carré: ballast latéral tribord sous la flottaison.


Vue du ballast central avec la pose des canalisations de remplissage et de vidange.


 Carré. Ballast central. Pose des canalisations de remplissage et de vidange.   Carré. Ballast central. Finition à la peinture polyuréthane ou époxy.

Pose des canalisations de remplissage et de vidange. Finition à la peinture époxy.


Carré. Ballast latéral bâbord avant. Il sera complété par une partie arrière, sous la cambuse.

On voit tout autour de la plaque le mastic de collage qui sera poncé puis stratifié pour assurer la solidité du ballast sans risque de décollage. La stratification de la liaison entre la plaque centrale et la plaque latérale aura une épaisseur telle que la jointure soit indiscernable au niveau du plancher de la cabine.


Cabine N°2. Ballast latéral bâbord sous la couchette au dessus de la flottaison.

Après la pose de la plaque avant et la stratification complète des planchers de la cabine et du carré, on peut placer l'épontille sur son support et les cloisons de structure. On voit aussi la liaison entre les ballasts arrières et les ballasts avants qui dépasse du plancher de plusieurs centimètres, ceci confère une meilleure liaison entre les ballasts et servent de support aux cloisons de séparation entre la cabine et le carré.

On aperçoit aussi le ballast avant bâbord, au dessus du plancher de la cabine, qui servira de support à une couchette. Ce ballast a été prolongé vers l'arrière jusqu'à la cuisine, au niveau de la descente. Dans cette prolongation on a aménagé un placard à vaisselle et autres objets courants, une cambuse, et aussi une glacière refroidie par un groupe frigorifique.


Vue de l'ensemble ballasts avec les deux ballast latéraux sous les couchettes de la cabine N°2.

Vue de l'ensemble ballasts avec les deux ballast latéraux sous les couchettes de la cabine N°2.

Sur cette photo plus générale on aperçoit les deux ballasts avants, bâbord, et tribord. Le ballast tribord servira de support à la literie de la cabine N°2 et du carré. Des tiroirs ont été aménagés pour les occupants de la cabine, sous la literie, et des coffres ont été aménagés sous la literie du carré. Vers l'arrière le ballast tribord est prolongé jusqu'au niveau de la descente. Il débouche sur ce qui est devenu la salle de douche et de toilette.