Goélette Cardabela/Construction/Stratification extérieure

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Découpe des gabarits[modifier | modifier le wikicode]

Plan de travail pour la stratification par plaques et, au fond, gabarits rangés dans l'ordre
Plan de travail pour la stratification par plaques et, au fond, les gabarits sont rangés dans l'ordre de pose.

Les gabarits sont constitués de panneaux en bois aggloméré d'une épaisseur de 18 ou de 22 mm. Elles doivent être assez grandes sachant qu'il faut prévoir la fixation des couples de gabarits sur des demi-chevrons. Les quatorze chevrons sont disposés chaque mètre sur des plots de ciment aggloméré. Les dimensions des panneaux sont généralement de 305 x 185 mm. Les découpes de gabarits ont des largeurs variables et il est possible de combiner les découpes pour que la perte de bois soit minimale. Il n'est pas nécessaire d'acheter des panneaux hydrofuges si le chantier n'est pas humide.

  1. Tracer les découpes sur les plaques de bois aggloméré, de la manière la plus économique possible, en suivant scrupuleusement les cotes du plan. Faire des croquis de découpe pour éviter les pertes. Il est nécessaire de disposer de deux demi-gabarits à chaque mètre en partant de la proue. Penser à la pose des lattes de moulage sur l'arrondi de bouchain.
  2. Découper à la scie sauteuse et placer les gabarits dans l'ordre de pose dans un coin du chantier.

Réalisation des plaques, la peau extérieure[modifier | modifier le wikicode]

Plan de travail pour la stratification par plaques
Plan de travail pour la stratification par plaques.

Couches des plaques stratifiées[modifier | modifier le wikicode]

Les trois opérations se font dans la foulée ... [1]

  1. Gelcoat[2]
  2. mat 500 imprégné de résine isophtalique[3]
  3. roving-mat 800-300[4] imprégné de résine orthophtalique[5]

Il faudra disposer d'une surface de 15,20 x 1,30 mètres en aggloméré-stratifié pour réaliser les plaques de peau. Cette surface doit être très bien jointée et bien fixée puis mastiquée et polie.

Plan de travail pour stratifier les plaques[modifier | modifier le wikicode]

Alors que le chantier n'est pas encore encombré, commencer par mettre le plan de travail bien horizontal avec des agglomérés de ciment appelés "quérons" dans la région de Montpellier. Ce plan de niveau servira par la suite à poser les gabarits. Ce plan de niveau restera en place jusqu'à la fin du chantier. Il faut quatre quérons par mètre (64 au total). Commencer par poser la ligne centrale de niveau puis une ligne latérale de la largeur des panneaux de bois aggloméré-stratifié (1,30 m). Poser ensuite un quéron sur chaque quéron du plan de travail, puis des demi-chevrons sur toute la longueur du chantier qui maintiendront les panneaux d'agloméré-stratifié en place avec des vis. Rainurer les champs de panneaux à la défonceuse et y insérer une baguette-guide pour bien ajuster la liaison. Mastiquer la jointure et poncer sans rayer.

Mode opératoire de stratification[modifier | modifier le wikicode]

  1. Lorsque la surface est prête il faut la rendre très lisse et brillante par un ponçage au grain très fin comme pour une carrosserie d'automobile, puis l'enduire de cire à démouler que l'on fait briller après séchage.
  2. Au marqueur, tracer les repères de découpe du stratifié ; ceci permettra aussi d'éviter les pertes en résine et en fibre de verre. Notez que ces marques resteront sur le stratifié de polyester pour la découpe à la scie sauteuse.
  3. Découper la fibre de verre genre roving - mat (Roving-Mat 800-300) selon la découpe tracée, puis placer les découpes dans l'ordre sans utiliser de marqueur coloré sur la fibre.
  4. Découper le mat 500 selon la découpe tracée ; on peut le laisser d'un seul morceau sur toute la longueur.
  5. Peser le gelcoat nécessaire au recouvrement de la surface repérée par le tracé (environ 300 grammes par m² à vérifier), catalyser selon les indications de votre fournisseur.
  6. Attendre que le gelcoat ne poisse plus trop. Pendant le temps de prise du gelcoat, peser la résine isophtalique non pré-accélérée pour la quantité de mat 500 découpé ci-dessus. Éviter d'utiliser des cuvettes avec plus de 2,5 kg de résine à la fois. Ajouter l'accélérateur dans chaque cuvette, pas trop !! faute de quoi vous risquez l'osmose ! La résine ne devra pas prendre en moins de 30 minutes. Bien mélanger le contenu de la cuvette.
  7. Ajouter le catalyseur dans une première cuvette, mélanger rapidement avec un stick ou une palette en bois, stratifier, ébuler soigneusement après chaque imprégnation. Recommencer avec les cuvettes suivantes.
  8. Pendant que la résine isophtalique polymérise, préparer les cuvettes de résine orthophtalique non pré-accélérée (Vous pouvez utiliser les cuvettes précédentes sans les nettoyer). Peser. Ajouter l'accélérateur (Un peu). Bien mélanger.
  9. Tout de suite après, alors que la résine isophtalique poisse encore, sans attendre, placer les découpes de roving-mat 800-300. Stratifier et ébuler les couches de roving-mat comme avec la procédure précédente.
    Dans le cas où l'on aurait arrêté le travail trop longtemps après l'application de la résine isophtalique, il pourrait être nécessaire de poncer pour dépolir la couche isophtalique ; ceci est à voir avec la fiche technique de la résine utilisée.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

La stratification se fait à plat car il n'y a pas de risque de coulure. Il n'est pas nécessaire d'ajouter beaucoup d'accélérateur, comme son nom l'indique, ce n'est qu'un accélérateur. L'été on pourrait même s'en passer lorsque la température est élevée. En revanche il est impératif de respecter la dose de catalyseur préconisée par le fabricant de résine. Lorsqu'il y a des risques de coulure il est préférable d'ajouter des poudres qui épaississent la résine.

En résumé : Il faut toujours éviter de trop accélérer la résine.

  1. Dans la foulée: Dans la suite et immédiatement après.
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Gelcoat
  3. Résine isophtalique: A base d'un acide isophtalique. La structure est serrée et peu perméable à l'eau. On l'appelle aussi résine anti-osmose. Le gelcoat est à base de résine isophtalique à laquelle on ajoute de la paraffine, c'est la raison pour laquelle il ne faut pas attendre que la couche de gelcoat ne poisse plus car la paraffine de surface empêcherait la bonne adhésion de la couche suivante.
  4. Roving-mat 800-300: La couche de mat de verre 300 g/m2 est solidaire de la couche tissée (Roving 800 g/m2)
  5. Résine othophtalique: C'est une résine moins couteuse que la résine isophtalique et a pour avantage de ne pas nécessiter de ponçage entre les couches de stratifiés. La résine reste poisseuse et il faut protéger la dernière couche avec une peinture de finition adaptée (monocomposant ou bi-composant, non-parafiné pour permettre les réparations et les reprises)

Le moulage des bouchains[modifier | modifier le wikicode]

Préparation des lattes.
Pose des lattes de moulage sur les gabarits.

Les lattes sont des baguettes spécialement découpées dans des planches de pin. Elles font 25 x 10 mm après avoir été dégauchies et rabotées. Elles sont ensuite rainurées à la toupie, rainure mâle de 4 mm d'un côté et femelle de l'autre avec une profondeur de 4 mm. 10 lattes assemblées font une largeur de 21 cm. La surface totale à couvrir est de 3 m² au minimum pour chaque bouchain. Avec 0,4 m² pour 10 lattes de 2 mètres, il faut prévoir 100 lattes de 2 mètres par bouchain en tenant compte des chutes.

Aspect extérieur arrière du moule.
Aspect extérieur avant du moule.

Le moulage arrondi des bouchains renforce la structure de la coque et lui donne un aspect plus coulant pour le passage dans l'eau.

Stratification des bouchains et renforts[modifier | modifier le wikicode]

Les renforts sont en sandwich-balsa bois debout de 19 mm pour la carène et en balsa de 9,5 mm pour les œuvres mortes. Les panneaux nids-d'abeille n'existaient pas encore ...

Stratification du bouchain après la pose des plaques de bordé et de carène.
Pose du sandwich-balsa à l'étrave et préparation de l'orifice du premier propulseur d'étrave à turbine.

En même temps que la stratification de la dernière couche de roving-mat 800-300 on dépose une couche de gel orthophtalique sur la face du balsa qui sera collée sur le stratifié et assurera le contact. Il faut prévoir des artifices pour que le balsa reste en place pendant la polymérisation !!!

La stratification intérieure de la coque[modifier | modifier le wikicode]

Préparation du puits à chaîne avant la pose de la cloison étanche.
Pose de la (double) cloison étanche avec un remplissage en mousse de polyuréthane.
Ici pose de la cloison côté cabine et stratification des plaques de balsa, prises en sandwich, contre les bordés et contre la carène.
Préparation à la pose des équipets sur la cloison étanche et préparation de la stratification des ballasts, avant la pose du support d'épontille.

Préparation à la pose des équipets sur la cloison étanche et préparation de la stratification des ballasts, avant la pose du support d'épontille.