Grammaire néerlandaise/l'orthographe/les syllabes fermées et ouvertes

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une syllabe est soit ouverte soit fermée.

Une syllabe ouverte se termine en voyelle ou diphtongue
Une syllabe fermée en consonne(s).

Quelques exemples:

verlangen: ver·lan·gen: fermée·fermée·fermée
beladen: be·la·den: ouvert·ouvert·fermée

Avant ch la syllabe est fermée

lachen: la·chen : fermée·fermée

Quelques voyelles montrent deux variétés: vrij (libre) et gedekt (couvert)

vrij gedekt
/a/ /ɑ/
/e/ /ɛ/
/i/ /ɪ/
/o/ /ɔ/
/y/ /ɵ/

En outre il y a trois voyelles sans une telle distinction

/ø/, /u/, /ə/

Dans le cas de la voyelle e il y a une situation comparable en français et on utilise les accents aigus et graves pour indiquer la différence: é indique /e/ tandis que è indique /ɛ/. En outre e peut indiquer le 'e muet' ou /ə/

En néerlandais e indique:

le 'e muet' /ə/ dans les syllabes atones.
le /e/ (comme français é) dans les syllabes ouvertes.
le /ɛ/ (comme français è) dans syllabes fermées.

L'orthographe utilise le doublement soit des voyelles soit des consonnes dans ces cas ou la variété opposante doit être notée, par exemple en formant le pluriel:

le /e/ (comme français é): veel -- velen
le /ɛ/ (comme français è): vel - vellen
zaak - zaken
zak - zakken
bot - botten
boot - boten