Guide de l'informatique pour les séniors/Tutoriaux/LibreOffice Texte/La feuille de styles

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La feuille de styles[modifier | modifier le wikicode]

Un style est le produit de l’enregistrement, sous une commande unique, de multiples réglages de format du texte saisi, de manière à pouvoir appliquer d’un seul geste l’ensemble de ces réglages. On a ainsi l’assurance d’une rapidité d’exécution d’un formatage donné et d’une cohérence parfaite du document.

Dans Open Office Writer, il existe plusieurs catégories de styles, dont notamment : les styles de paragraphe, les styles de caractères, et les styles de page. Quand rien n’est précisé, « style » équivaut généralement à « style de paragraphe ». Un style de paragraphe est un ensemble de commandes de formatage qui s’appliquent à un paragraphe entier ; un style de caractères s’applique à une suite de lettres ; un style de page à l’ensemble d’une page. C’est l’ensemble de ces styles que l’utilisateur aura pris le soin de définir qui constitue une feuille de styles.

Les caractéristiques susceptibles d’entrer dans un style touchent à la police ou à la taille des caractères (et à tous les autres attributs : gras, italique, petites capitales, capitales, couleur, etc.), aux marges et aux taquets de tabulation d’un paragraphe, à son retrait d’alinéa, à son interlignage, à son inter-paragraphage (espacement avant, espacement après), au caractère solidaire qu’un paragraphe (notamment de titre) doit avoir envers le paragraphe de style standard qui le suit, aux bordures dont le paragraphe peut être entouré, etc. Cet ensemble de caractéristiques s’appelle un « style ».

L’exemple type d’application d’un style de paragraphe est le titre, c’est-à-dire un paragraphe qui dépasse rarement une ligne, mais qui se distingue du paragraphe qui le suit par sa graisse, par son alignement, par son retrait d’alinéa, par sa taille, etc. Pour assurer l’homogénéité de formatage d’un document, on a donc tout intérêt à créer des styles pour les différents niveaux de titre (de partie, de chapitre, de paragraphe) nécessaires à un document. C’est aussi parce qu’on aura appliqué des styles à chacun des titres qu’il sera possible de réaliser automatiquement une table des matières.

Le logiciel Open Office Writer propose à l’utilisateur un certain nombre de styles déjà définis. L’utilisateur peut donc appliquer ces styles dans son texte, s’ils lui conviennent. Il peut également les modifier, s’il veut en conserver certaines caractéristiques et en modifier d’autres. Il peut enfin créer de toutes pièces ses propres styles.

Pour appliquer un style de paragraphe, il faut placer le point d’insertion dans le paragraphe en question, choisir le style dans la liste, et double-cliquer sur le style à appliquer. Il n’est pas nécessaire de sélectionner le paragraphe, le style s’appliquant par définition à l’ensemble du paragraphe. Vous avez trois possibilités pour obtenir la liste des styles disponibles :

  • Un menu local de styles de paragraphe existe dans le ruban de formatage, à gauche de la liste des polices : par défaut, le style Standard apparaît. Lorsqu’on clique sur le triangle noir du menu local, on ouvre un menu déroulant qui permet de choisir et d’appliquer le style sélectionné en relâchant la souris.
  • Utiliser la commande « Styles et formatage » dans le menu « Format ». La liste des styles apparaît et l’on peut ainsi commander l’application d’un style au paragraphe dans lequel se trouve le point d’insertion. Si l’on veut appliquer un style de caractères ou un style de page, il faut choisir l’onglet correspondant.
  • On peut enfin faire apparaître le « styliste »en appuyant sur la touche F11.

Pour modifier un style, vous devez sélectionner le style dans le catalogue des styles et cliquer sur « modifier » avec le bouton droit de la souris. Enfin, pour créer un nouveau style, il vous faut cliquer sur « nouveau », toujours avec le bouton droit de la souris. Chaque onglet représente une catégorie de paramètres qui peuvent être modifiés pour définir le style en question.