Guide de l'informatique pour les séniors/Tutoriaux/Scribus/Gestion des styles

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
'
CHAPITRE 5: LES STYLES


Créer des styles[modifier | modifier le wikicode]

Je ne reviens pas sur l’utilité de créer une feuille de styles[1]. Partons du principe que vous voulez créer au moins quatre styles[2] : un style pour les titres des articles, un pour les intertitres, un pour les chapeaux et un dernier pour le corps des articles. Pour créer un style, il faut aller dans le menu « Edition> Styles », puis cliquer sur « nouveau » afin de créer un nouveau style.

Styliste scribus.png

Vous remarquez la distinction entre styles de paragraphes et styles de caractères qui vous est familière. Une fois le style créé, avec toutes les propriétés qui lui sont propres, vous devriez le voir apparaître dans la fenêtre des styles.

Utiliser une feuille de styles[modifier | modifier le wikicode]

À présent que vos styles sont définis, vous pouvez les appliquer : cliquez du droit sur le cadre de texte du titre, puis choisissez « modifier le texte ». Apparaît alors l’éditeur interne de Scribus[3]. Dans la colonne de gauche, vous voyez le style attribué par défaut « Aucun style ». Après un clic du droit sur le style par défaut, sélectionnez dans la liste le style que vous venez de définir et n’oubliez pas de valider cette modification.

Remarquelink={{{link}}}

Noter aussi que vous pouvez faire commencer certains paragraphes par une lettrine : créez un nouveau style que vous pouvez appeler « Lettrine » par exemple. Dans le premier onglet, utilisez « Basé sur » en choisissant le style créé pour le corps de votre texte, et remettez à zéro le retrait, et, bien sûr, activez la case « Lettrine ». Ensuite, avec l’éditeur de texte, affectez ce nouveau style au seul premier paragraphe. Vous voyez ici l’intérêt des styles parents.

Pour résumé, voici la méthode globale que je vous conseille  :

  1. Appliquez les styles de paragraphes ;
  2. Appliquez les styles de caractères ;
  3. Seulement ensuite, jouez avec les différentes autres propriétés typographiques de la fenêtre [Propriétés].

Scribus suit cet ordre logique pour afficher le texte. Ainsi, une propriété, par exemple un soulignement ou une couleur, appliquée directement à partir d'une option de la fenêtre [Propriétés] restera présente, même si le style appliqué au préalable est modifié, ou si un nouveau style est appliqué. Considérez les options typographiques des Propriétés comme un outil de finition pour éviter les problèmes de surcharge typographique. Si vous souhaitez annuler une surcharge sur une portion de texte, sélectionnez simplement cette portion et cliquez sur le bouton en forme de balai [Supprime le formatage manuel du paragraphe] placé à droite des listes de styles. Votre texte retrouvera ainsi l'aspect tel qu'il est défini dans le style seul.


  1. Rappelons qu’ils permettent notamment de simplifier les changements graphiques décidés à la dernière minute ; d'assurer une meilleure permanence dans les mises en forme en évitant les erreurs ; de se conformer plus facilement à une charte graphique auquel le document peut se référer ; et ils facilitent le travail par plusieurs personnes sur le document.
  2. Vous avez aussi la possibilité d’importer des styles depuis OO via l’option « importer du texte » quand on clique du droit depuis le cadre de texte. Dans la fenêtre qui apparaît une fois que vous avez choisi le texte à importer, il vous est demandé ce que vous voulez faire des styles : ne conservez que l’option qui consiste à « utiliser le nom du document comme préfixe pour les styles de paragraphes ».
  3. C’est un outil qui vous permettra aussi de copier/coller l'intégralité d'articles écrits préalablement dans OpenOffice.