Ict@innovation: Free your IT Business in Africa/6-5

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Aptitudes en Communication[modifier | modifier le wikicode]

Ict-innovation-FBT-fr-Fig-1-1.png Durée

4 heures


Démarche pédagogique

Pour des raisons pédagogiques, il est recommandé aux formateurs d’utiliser principalement une approche participative (avec discussions et travaux de groupes) en plus des présentations et des exercices.

Les Quatre Styles d’Apprentissage[modifier | modifier le wikicode]

En tant que formateur, vous allez travailler avec des stagiaires d’une variété de styles d’apprentissage différents des vôtres. Connaître votre style d’apprentissage signifie que vous pouvez vous en servir pour dispenser un programme de formation, qui utilise vos atouts et qui réponde aux besoins de vos stagiaires.

Si vous êtes du Style d’Apprentissage Divergent…[modifier | modifier le wikicode]

Vous êtes à l’aise dans l’usage des approches de l’Expérience Concrète (EC) et de l’Observation Réfléchie (OR) en apprentissage. Si cela est votre style, vous avez probablement la capacité d’examiner des situations spécifiques à partir de nombreuses perspectives. Par exemple, vous pouvez vous intéresser à la réflexion et aux discussions par groupes de petites tailles. Vous aimez également recueillir des informations et probablement avoir des intérêts généraux. Votre tendance peut être d’observer les événements plutôt que d’y participer.

Pour augmenter votre capacité d’apprentissage, il vous faut aussi mettre l’accent sur les étapes - la Conceptualisation Abstraite (CA) et l’Expérimentation Active (EA) dans le processus d’apprentissage. Cela veut dire tirer des conclusions à partir de vos informations, planifier l’application de ces conclusions et les mettre effectivement en œuvre.

Par exemple, après avoir regardé un jeu de rôles ou écouté une discussion, résumez vos observations en conclusions claires. Ensuite, décidez comment et quand tester ces conclusions dans vos propres situations. Etablissez des critères d’évaluation si la nouvelle idée a fonctionné effectivement. Faites cela à la fin de chaque activité dans laquelle vous êtes un observateur.

Pour augmenter davantage votre capacité d’apprentissage, prendre un rôle plus actif dans l’atelier que vous pourriez choisir normalement. Portez-vous volontaire pour participer aux jeux de rôles, ou diriger des discussions de groupe. Cela peut s’avérer peu confortable au début, mais il vous donnera l’occasion d’expérimenter vos conclusions. Il vous donnera aussi plus d’expérience à travers l’apprentissage par tâtonnements, quelque chose que vous pouvez être enclin à éviter dans des situations réelles.

Il vous sera peut-être utile de discuter des thèmes d’atelier avec quelqu’un qui a un style d’apprentissage convergent. Cette personne vous aidera à détecter des conclusions et applications possibles que vous pourriez négliger. Vous, à votre tour, vous pouvez les aider à voir des informations qu’ils pourraient négliger, et développer plus de perspectives.

Vous pouvez avoir tendance à vous concentrer sur le côté humain des problèmes, des thèmes ou des exercices. Cela reflète votre capacité à comprendre ou à sympathiser avec ‘les sentiments ou points de vue’ des autres, mais vous pouvez également avoir un penchant à éviter de tirer des conclusions à propos des aspects quantitatifs ou techniques de la situation.

Essayez de développer ces aptitudes:

  • Collecter et analyser des données numériques.
  • Rechercher des tendances générales dans toute réaction que vous recevez.
  • Mettre de côté, pour un moment, vos propres sentiments et adopter une vue plus objective.

Si vous êtes du Style d’Assimilation …[modifier | modifier le wikicode]

Vous êtes à l’aise dans l’utilisation des approches de l’Observation Réfléchie (OR) et la Conceptualisation Abstraite (CA) dans le processus d’apprentissage. Si cela est votre style, vous avez la capacité de créer des modèles théoriques (les idées qui prédisent les résultats et les descriptions de la façon dont des facteurs différents interagissent). Très probablement vous aimez le raisonnement inductif et distiller des observations en explications logiques. Pour augmenter votre capacité d’apprentissage, vous devez également mettre l’accent sur l’Expérimentation Active (EA) et l’approche de l’Expérience Concrète (EC) dans le processus d’apprentissage. Cela implique l’accélération de votre cycle d’apprentissage en passant à l’acte plus tôt.

Par exemple, après avoir regardé un jeu de rôles ou écouté une discussion, réfléchissez sur les moyens d’appliquer immédiatement vos conclusions. Cherchez des occasions pour tester votre nouvelle idée lors de l’atelier et avoir l’expérience personnelle des résultats. Cela peut vous obliger à conceptualiser des expériences à petite échelle, non pas les efforts à grande échelle que vous pouvez préférer. Pour développer encore votre apprentissage, soyez plus conscients des sentiments et des réactions des individus (y compris les vôtres). Vous pouvez avoir tendance à négliger les informations intuitives ou émotionnelles. Toutefois, on peut apprendre beaucoup de choses à partir du ton de la voix d’une personne, des expressions faciales et d’autres langages corporels. Une grande partie de ces données est de nature préliminaire et difficile à analyser de façon logique, mais elles déclenchent une alerte précoce sur la façon dont les choses évoluent ou si une idée a été comprise.

Vous pouvez avoir une préférence pour l’examen des aspects quantitatifs ou “matériels” d’une situation. Vos conclusions peuvent être basées principalement sur des politiques, relations officielles, ou formules développées dans d’autres situations. Cela peut vous amener à être excessivement prudent à propos d’expérimentation et à râter des occasions d’apprentissage. Il n’y a pas deux situations qui sont rigoureusement identiques. Déployez plus d’effort en essayant les idées, attitudes, ou concepts. Puis faites attention quant à la façon dont on attend que les choses se passent. Votre capacité à traiter les données non quantitatives va s’accroître si vous êtes impliqué, plus fréquemment, dans des activités interpersonnelles (jeux de rôles, simulations, débats). Prenez un rôle et exprimez vos sentiments. D’autres feront de même et cela vous donnera l’expérience pour traiter ces données.

Entamez des discussions avec des gens dont le style principal d’apprentissage est accommodant. Notez la valeur qu’ils accordent à l’intuition comme dispositif de prise de décision. Les recherches montrent que dans beaucoup de situations, l’intuition est plus efficace que la logique. Essayez de mettre en œuvre leurs suggestions, même s’ils ne peuvent pas offrir une décision d’appui, ou peut-être vous pouvez les aider à réfléchir sur le raisonnement.

Essayez d’ajouter des aptitudes d’apprentissage:

  • Rechercher et explorer les possibilités
  • Influencer les autres
  • Être impliqué à titre personnel
  • Aborder l’aspect humain des problèmes sur lesquels vous travaillez, en particulier comment obtenir le soutien des individus clés vers qui vous vous tournerez pour l’aide

Si vous êtes du Style Convergeant…[modifier | modifier le wikicode]

Vous êtes à l’aise dans l’application des approches de la Conceptualisation Abstraite et l’Expérimentation Active dans le processus d’apprentissage. Si cela est votre style, vous aimez des situations dans lesquelles vous avez la capacité de trouver une application pratique pour les idées, les concepts et les théories. En particulier, vous aimez les situations dans lesquelles il n’y a qu’une unique meilleure réponse à une question ou à un problème. Vous pouvez habituellement supposer qu’il y a une meilleure réponse et utilisez une analyse technique pour la révéler. Vous pouvez également préférer aborder des questions techniques plutôt que des problèmes humains.

Pour accroître votre capacité d’apprentissage vous avez besoin de mettre l’accent encore plus sur les approches de l’Expérience Concrète et l’Observation Réfléchie dans le processus d’apprentissage. Cela veut dire placer une valeur plus élevée sur la collecte et la compréhension des informations non quantitatives en regardant une situation sous différents angles. Le résultat peut sembler ralentir votre processus d’apprentissage. En fait, il va accélérer la précision à long terme en veillant à ce que vous appreniez les choses les plus importantes.

Par exemple, tout en regardant un jeu de rôle ou en écoutant un cours, vous pouvez penser à la façon dont le sujet ou la technique s’applique à votre situation. Cependant, avant de prendre une décision, essayez d’obtenir les perspectives d’autres personnes. Ecoutez leurs idées, commentaires, et questions. Vous pouvez trouver que la situation comporte des éléments que vous ne preniez pas en considération. Cela peut influer sur la façon dont vous dispensez le cours.

Pour mieux vous perfectionner, essayez de prendre un rôle moins actif dans l’atelier que vous ne pourriez prendre d’habitude. Prenez le temps de vraiment écouter les idées des autres. Essayez de voir le monde tel qu’ils le voient, de comprendre leurs sentiments et leurs valeurs. Jouez le rôle d’observateur de temps en temps et évitez de porter un jugement ou prendre des décisions à propos de la réussite des autres. Au lieu de faire cela, essayez de comprendre pourquoi ils disent ou font quelque chose. Cela peut vous fournir de nouvelles informations et éventuellement des informations utiles.

Vous constaterez qu’il est important de discuter des thèmes d’atelier avec quelqu’un qui a un style d’apprentissage divergent. Cette personne verra à la fois les questions et les possibilités que vous pourriez avoir tendance à négliger ou éviter. Vous pouvez l'aider à voir comment appliquer certaines de ses idées.

Vous pouvez avoir tendance à vous concentrer sur le côté “choses” des problèmes, des sujets, ou des exercices. Vous pouvez sous-estimer l’impact qu’ont les valeurs et les émotions des autres sur la façon dont fonctionnent réellement les systèmes. Evitez les conclusions rapides.

Essayez d’ajouter ces aptitudes:

  • L’écoute à l’esprit ouvert
  • La collecte des informations
  • Imaginer les conséquences des situations

Si vous êtes du Style Accommodant …[modifier | modifier le wikicode]

Vous êtes à l’aise dans la mise en œuvre des approches d’Expérimentation Active (EA) et d’Apprentissage Concret (AC) dans le processus d’apprentissage. Si cela est votre style, vous avez la capacité d’apprendre principalement de l’expérience pratique. Vous aimez probablement exécuter des plans et vous impliquer dans des expériences nouvelles et stimulantes.

Votre penchant peut être d’agir par intuition plutôt que par une analyse minutieuse. Lorsqu’une approche réfléchie ne semble pas apporter la solution, débarrassez vous en vite et improvisez.

Pour augmenter votre capacité d’apprentissage, vous avez besoin de mettre encore plus l’accent sur les approches de l’Observation Réfléchie (OR) et la Conceptualisation Abstraite (CA) dans le processus d’apprentissage. Cela signifie collecter et analyser les informations à propos des résultats de vos efforts. Votre cote moyenne quant à la méthode d’apprentissage par tâtonnements augmentera si vous apprenez plus que vous ne le faites actuellement dans chacun de vos essais.

Lorsque vous regardez un jeu de rôle, vous pouvez éprouver un sentiment de frustration et préférer exécuter le plan vous-même. Votre tendance pourrait être de penser à la façon dont vous auriez entrepris la même activité. Toutefois, pour développer des aptitudes réfléchies et abstraites, vous devriez examiner d’autres aspects moins personnels de la situation. Voici des questions que vous pourriez poser : Quel point fondamental est-ce que l’exercice prouve ou réfute ? Quelle autre information relative au même sujet détenez-vous à part votre expérience personnelle ?

Est-ce que cet exercice vous aide à comprendre pourquoi certaines techniques fonctionnent (pas seulement ce que sont les techniques ou comment les utiliser)? Pour augmenter votre capacité d’apprentissage, essayez de prendre part à l’atelier de façon moins active que vous n'auriez fait normalement. Soyez plus actif mentalement. Portez-vous volontaire pour être observateur dans certains exercices, et non un participant. Cela vous donnera l’occasion de réfléchir sur les expériences des autres et d’apprendre à partir de tâtonnements.

Vous constaterez qu’il est utile de discuter des sujets d’ateliers avec quelqu’un qui a un style d’apprentissage d’assimilation. Cette personne vous aidera à voir les informations qui pourraient manquer autrement. Elle vous aidera aussi à voir les logiques et les modèles cachés dans des situations. Vous pouvez souvent vous servir de cette perspective pour guider votre intuition. Vous, pouvez l’aider à votre tour à percevoir de nouvelles possibilités et opportunités pour essayer ses idées.

Vous pouvez avoir tendance à vous focaliser sur les aspects urgents de la situation, en favorisant l’utilité immédiate sur la compréhension à long terme. Pour augmenter votre apprentissage, gardez des notes sur vos expériences, analysez-les, et cherchez des modèles. En d’autres termes, recherchez aussi bien la forêt que les arbres qu’elle cache. Prenez plus de temps pour obtenir les perspectives des autres sur ce qui s’est passé (ou bien ce que vous êtes sur le point de faire) lors de l’atelier.

Les aptitudes que vous voulez ajouter sont les suivants:

  • L’organisation des informations
  • Construire des modèles conceptuels
  • Tester les théories et les idées

Les Similarités et les Modèles de Préférence dans votre groupe


Groupe Les façons d’inclure ce groupe dans la formation
Style Accommodant
Style Convergent
Style Divergent
Style d’Assimilation

Mon Style de Formation[modifier | modifier le wikicode]

Jetez un coup d’œil sur ce que vous envisagez de faire dans votre atelier de 15 minutes. Avez-vous choisi quelque chose qui corresponde bien à votre propre style d’apprentissage?

Voici un examen de chaque style.

Le Convergent (AC/AE)[modifier | modifier le wikicode]

  • L’application pratique des idées
  • Bon aux problèmes “chose” à bout fermés
  • Peut se focaliser sur des problèmes spécifiques
  • Peut appliquer des concepts
  • Relativement peu émotionnel (les ingénieurs/comptables)

Le Divergent (CE / RO)[modifier | modifier le wikicode]

  • La capacité imaginative
  • Considère des situations concrètes à partir de nombreux points de vue
  • Brainstormer
  • Axé vers les gens
  • Emotionnel (les Directeurs des Ressources Humaines)

L’ Assimilateur (AC / RO)[modifier | modifier le wikicode]

  • Créateur de modèles théoriques
  • Raisonneur inductif
  • Aime les concepts abstraits
  • Peut assimiler des observations distinctes
  • Explication (départements de recherche et de planification)

L’Accommodant (CE / AE)[modifier | modifier le wikicode]

  • Personne dynamique
  • Réalise des plans et des expériences
  • Preneur de risques
  • S'adapte à toute situation
  • Aime se servir de l’expérience acquise sur le tas (marketing et ventes)

Exercice Individuel[modifier | modifier le wikicode]

En réfléchissant sur mon expérience la plus réussie en tant que formateur, je me souviens de…

  • Ce que j’aime le plus en tant que formateur c’est…
  • Ma technique pédagogique favorite est…
  • Ce que je trouve le plus difficile pour un formateur est…
  • A propos de l’inventaire du Type Formateur

Chacun de nous est influencé par non seulement son propre style d’apprentissage, mais également par son type de formation.

En tant qu’agents du changement, la plupart des formateurs sont continuellement conscients des changements en eux-mêmes. Au fur et à mesure que vous facilitez la croissance et le développement des autres, vous vous efforcez de vous améliorer, et de devenir un dirigeant, planificateur, présentateur, et animateur plus efficace.

Une fois que vous avez reconnu que les apprenants ont des préférences dans la façon dont ils apprennent, vous devenez plus motivé à les aider à:

  • Apprendre encore mieux dans leur propre préférence, là où ils sont à l’aise.
  • Devenir plus disposés à rehausser le niveau de leur confort.
  • Essayer d’autres nouvelles techniques et de nouveaux comportements pour améliorer leur propre apprentissage.

L’Inventaire du Type Formateur (ITF) est conçu pour vous aider en tant que formateur à identifier vos méthodes préférées de formation afin de:

  • Identifier les domaines dans lesquels vous avez les plus grandes compétences et expertise, afin que vous puissiez partager cette expertise avec d’autres formateurs dans cet atelier.
  • Identifier les domaines dans lesquels vous souhaiteriez accroître vos compétences, augmentant ainsi votre capacité à aborder tous les aspects du cycle d’apprentissage.
  • Le changement et la croissance peuvent devenir plus significatifs, plus utiles, et plus excitants pour toutes les personnes impliquées lorsque nous grandissons en tant que formateurs, en même temps que les personnes que nous formons.

Malcolm Knowles (1984) a dit que les adultes apprendront “quoiqu’il arrive.” L’apprentissage est aussi naturel que le repos ou le jeu. Avec ou sans cahier d’exercices, aides visuels, formateurs d’inspiration ou salles de classe, les adultes arriveront à apprendre. Les formateurs peuvent toutefois faire la différence en ce qui concerne ce que les gens apprennent et comment ils l’apprennent. Si les adultes (et, beaucoup croient, les enfants aussi) savent à quel moment ils apprennent et si la raison correspond à leurs besoins tels qu’ils les perçoivent (le « Et alors?»), ils apprendront rapidement et profondément.

Il y a eu d’autres tentatives de catégorisation de la manière dont les formateurs forment les gens. Au début, on pensait que les formateurs voulaient former les autres dans le style qu’ils préféraient pour l’apprentissage. Cependant, la recherche a découvert qu’il y a très peu de relation significative entre le style propre d’apprentissage d’un formateur et les préférences de style de formation.

Introduction à l’ITF[modifier | modifier le wikicode]

L’Inventaire du Type Formateur identifie quatre types de formation différents: un Auditeur, un Directeur, un Interprète, et un Entraîneur. En général, nous avons une préférence pour un type ou un autre, même si nous avons besoin de tous les quatre types pour réussir en tant que formateurs.

L’Inventaire du Type Formateur (ITF) a souvent été conjointement administré avec l’Inventaire d’Apprentissage du Style Kolb. Il a été utilisé assez souvent pour avoir une certaine validité pour les formateurs. Ce n’est pas un outil psychologique, mais un exercice pour nous aider à reconnaître nos propres besoins spécifiques en matière de développement du formateur.

L’Achèvement de l’Inventaire du Type Formateur[modifier | modifier le wikicode]

Il y a douze groupes de quatre mots ou d’expressions énumérés ci-dessous. Classez par ordre les mots ou expressions dans chaque groupe en attribuant un 4 au mot ou à l’expression qui s’applique au mieux à/ou reflètent votre propre style de formation, un 3 au mot ou à l’expression en deuxième position qui s’applique au mieux à votre style de formation, un 2 à celui ou à celle, qui, en troisième position, s’applique à votre style de formation, et un 1 au mot ou à l’expression qui est le moins descriptif de votre style de formation.

Il vous sera peut-être difficile de classer les articles. Soyez assuré qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses ; le but de l’inventaire est de décrire le style de formation que vous utilisez le plus souvent, pas le degré d’efficacité de la formation que vous dispensez.


Question Choix Votre classement
1. a) Les sous-groupes
b) Les cours
c) Les lectures
d) Les discussions sur les cours
2. a) La démonstration
b) La perception
c) L’assistance
d) L’audition
3. a) Les symboles
b) Les actions
c) Les gens
d) Les instructions
4. a) Discussions en groupe
b) La liberté d'expression
c) Faible participation
d) Du temps pour réfléchir
5. a) Réactions personnelles immédiates
b) Les tests
c) Les tests
d) L’évaluation
6. a) L’expert
b) Le savant
c) Le conseiller
d) L’ami(e)
7. a) La théorie
b) Les compétences pratiques
c) L’application à la vie réelle
d) De nouvelles façons de voir les choses
8. a) L’entraîneur
b) L’auditeur
c) L’annuaire
d) L’interprète
9. a) Voir “qui”
b) Dire “comment”
c) Savoir “pourquoi”
d) Demander “quoi”
10. a) Effectuer le traitement
b) Généraliser
c) Faire
d) Réaliser l’édition
11. a) Les amener à le comprendre
b) Laissez-les le faire
c) Qu’ils en profitent
d) Les amener à y penser
12. a) C’est à vous
b) C’est à nous
c) C’est le mien
d) C’est à eux

Notation[modifier | modifier le wikicode]

Chaque mot ou expression dans chacun des douze ensembles sur l’ITF correspond à un style de formation parmi quatre, qui sera décrit sur la Fiche d’Interprétation ITF. Pour calculer vos scores pour chaque type, transférez votre classement numérique pour chaque élément de l’inventaire à l’espace approprié dans la colonne ci-dessous. Ensuite, additionnez les chiffres dans chaque colonne et inscrivez les totaux dans les espaces en-dessous des colonnes. Les totaux représentent vos scores pour les quatre types de formation.


TOTAUX: L D I C
1a: 1b: 1c: 1d:
2b: 2a: 2b: 2c:
3c: 3d: 3a: 3b:
4b: 4c: 4d: 4a:
5a: 5b: 5c: 5d:
6d: 6a: 6b: 6c:
7c: 7d: 7a: 7b:
8b: 8c: 8d: 8a:
9a: 9b: 9c: 9d:
10d: 10a: 10b: 10c:
11c: 11d: 11a: 11b:
12b: 12c: 12d: 12a:

L’Interprétation de l’Inventaire du Type Formateur[modifier | modifier le wikicode]

Votre score le plus faible est votre type de formation le moins apprécié, et vous offre le plus d’opportunités pour la croissance et le développement. Votre meilleur score est votre type préféré. Sur ce point, une implication possible, si le score est trop élevé, c'est que vous utilisez peut-être votre style préféré à l’excès. Vous devrez développer votre compétence dans les autres styles de formation afin de présenter des informations de façon compréhensible au plus grand nombre de participants.

L’inventaire du type Formateur décrit quatre approches de formation: L’Auditeur, le Directeur, L’Interprète ou L’Entraîneur. Chacun de ces quatre styles identifiés par l' inventaire du type Formateur est caractérisé par une certaine approche de formation, une façon de présenter le contenu, et la relation entre le formateur et les stagiaires. Ce qui suit constitue les principales caractéristiques du formateur pour chacun des quatre types de formation.


Auditeur (A) Directeur (D)
* Crée un environnement efficace d’apprentissage
  • Forme la personne d'expérience plus efficacement
  • Encourage les apprenants à exprimer librement leurs besoins personnels
  • Assure que tout le monde se fait entendre
  • Indique la conscience des membres de groupe
  • Lit le comportement non verbal
  • Préfère que les stagiaires parlent plus que le formateur
  • Souhaite que les apprenants se prennent en charge et qu’ils soient autonomes
  • Expose ses propres émotions et expériences
  • Fait preuve d’empathie
  • Se sent à l’aise avec toutes sortes d’expression (les mots, les gestes, les étreintes, la musique, l’art, etc.)
  • Ne semble pas se soucier de la formation
  • Reste sur le "Ici et maintenant"
  • Est consciencieux (reste collé au programme annoncé)
  • Semble être relaxe en non pressé


* Crée une perception d'un environnement d'apprentissage
  • Forme l'observateur de manière plus effective
  • Is practical (goes with the flow)
  • Appears relaxed and unhurried rvateur Réfléchi plus efficacement
  • Prend en charge
  • Donne les orientations
  • Prépare les notes, les grandes lignes
  • Semble avoir confiance en soi
  • Est bien organisé
  • Evalue avec des critères objectifs
  • Est le juge final de ce qui est appris
  • Se sert de cours
  • Est consciencieux (reste collé au programme annoncé)
  • Se concentre sur un seul élément à la fois
  • Dit aux participants ce qu’ils ont à faire
  • Est conscient du temps
  • Elabore des plans d’urgence
  • Donne des exemples
  • Restreint et contrôle la participation


L’Interprète (I) L’Entraîneur (C)
* Crée un environnement d’apprentissage symbolique
  • Forme le Conceptualiseur Abstrait le plus efficacement possible
  • Encourage les apprenants à mémoriser et à maîtriser des termes et des règles
  • Etablit des connexions (relie le passé au présent, est préoccupé par le flux de la conception de formation)
  • Intègre les théories et les événements
  • Partage les idées mais pas les sentiments
  • Reconnaît les interprétations des autres ainsi que les siennes
  • Utilise la théorie en tant que fondement
  • Encourage des généralisations
  • Présente des interprétations bien construites
  • Est à l’écoute des pensées; néglige souvent les émotions
  • Souhaite que les stagiaires comprennent profondément les faits, la terminologie
  • Utilise des études de cas, des cours et lectures
  • Encourage les apprenants à penser de façon autonome
  • Fournit des informations basées sur des données objectives


* Crée un environnement d’apprentissage comportemental
  • Forme un expérimentateur actif de la façon la plus efficace
  • Permet aux apprenants d’évaluer leur propre progrès
  • Implique les stagiaires dans des activités, des débats
  • Encourage l’expérimentation avec les applications pratiques
  • Met les stagiaires en contact les uns avec les autres
  • S’inspire des points forts du groupe
  • Se sert de stagiaires comme des ressources
  • Permet aux stagiaires à formuler ce qu’ils savent déjà
  • git comme animateur pour rendre l’expérience plus confortable et plus significative
  • Prend clairement en charge
  • Se sert d’activités, de projets et de problèmes basés sur la vie réelle
  • Encourage la participation active


Chaque type de profil forme également d’une manière différente.

  • L’auditeur forme l'expérimentateur chevronné le plus efficacement possible, et il est très à l’aise dans l’activité et les étapes de publication du cycle d'apprentissage expérimental.
  • Le Directeur obtient les meilleurs résultats à partir de l’Observateur Réfléchi, et il est habituellement très à l’aise pendant l’étape 3, qui correspond au traitement (en particulier en aidant les stagiaires à réaliser la transition de «Comment est-ce que je me sens à ce propos ?» vers « A présent quoi ?»).
  • L’interprète forme dans le style approuvé par le Concepteur Abstrait (Etape 4, généralisation).
  • L’entraîneur forme dans le style approuvé par l'expérimentateur actif(Etape 5, application).

Ces relations sont indiquées dans le tableau ci-dessous.


L

Auditeur

D

Directeur

I

Interprète

C

Entraîneur

L’Environnement D’Apprentissage Affectif Perceptif Symbolique Comportemental
Le Style d’Apprentissage Dominant Concrete Experiencer Observateur Réfléchi Conceptualiseur Abstrait Expérimentateur actif
Les Moyens d’évaluation La réaction personnelle immédiate Basé sur la Discipline; Critères externes Critère Objectif Le propre jugement de l’apprenant
Les Moyens d’Apprentissage La libre expression de ses besoins personnels De nouvelles façons de voir les choses La Mémorisation; connaître les termes et les règles Discussion avec les pairs
Les Techniques d’instruction Les applications en vie réelle Les cours Les études de cas, la théorie, la lecture Les activités, les devoirs, les problèmes
Le Contact avec les Apprenants Auto dirigé, Autonome Faible participation L’Occasion de penser seul La participation active
Centre "Ici et Maintenant" "Comment et Pourquoi" "Sur-le-champ" "Quoi/Comment"
Le Transfert d’Apprentissage Les Gens Les Images Les Symboles Les Actions
La Perception Sensorielle Le Toucher Voir et entendre Percevoir Les sciences de la Motricité

6.5.2. La présentation des informations[modifier | modifier le wikicode]

L’Entraînement[modifier | modifier le wikicode]

Dans la plupart des situations de formation, l’objectif est de former les stagiaires à utiliser un logiciel particulier ou un système d’exploitation. Cela implique typiquement la pratique. Le formateur peut être plus efficace dans ces situations s’il/elle agit comme un « entraîneur » plutôt que comme un « formateur » dans le sens traditionnel du terme.

Voici quelques suggestions:

  1. Pensez comme un entraîneur
  • Soyez engagé à la réussite de tous; ne pensez pas aux « courbes en cloche ». Vous êtes un formateur qui a du succès seulement si les stagiaires ont une expérience réussie.
  1. Préparez les stagiaires
  • Qu’ils connaissent les « règles du jeu ». Dites-leur ce qu’ils doivent faire et indiquez les « pièges » - à l’avance.
  1. Concentrez-vous sur les éléments de base
  • Renforcez les compétences de base telles que lire l’écran, connaître les claviers, et utiliser la souris, comprendre les concepts généraux et le contexte
  1. Ne pas révéler les réponses
  • Poussez les stagiaires à la réflexion. Poursuivez l’action en demandant « montrez-moi ce que vous avez fait ». Essayez d’utiliser des approches différentes. Qu’ils trouvent la solution.
  1. Ne pas appuyer sur les touches!
  • N’appuyez jamais sur les touches. C’est un des plus grands péchés qu’un formateur puisse commettre. Laissez-les diriger, sauf quand cela détourne de la formation.
  1. Renforcez les points forts et appuyez-vous sur le succès
  • Indiquez les choses qu’ils connaissent déjà et ce qui est bien fait, plutôt que d’encourager et de les aider à faire bouger les choses.

L’Enseignement Interactif[modifier | modifier le wikicode]

L’enseignement interactif est l’utilisation de questionnement, de débat et d’enseignement pour stimuler la compréhension, diriger les débats, et fournir des informations. Son but est de changer les rôles à la foi du formateur et du stagiaire de passif en actif.

Voici quelques suggestions:

  1. Ayez un plan
  • Avoir à l’esprit un plan ou un flux d’informations est naturellement la première étape et la plus importante. Cela sert de « feuilles de route » afin de permettre au formateur de rester concentré. Ce plan contient également des informations divisées en unités gérables.
  1. Utilisez vos yeux
  • Regardez les stagiaires. Servez-vous du contact oculaire pour créer l’implication. Vérifiez la compréhension et « contrôlez la salle.
  1. Utilisez votre voix
  • Parlez à haute et intelligible voix. N’utilisez pas de langage de «remplissage ». Il indique que vous n’êtes pas sûr de ce dont vous parlez. Utilisez l’inflexion dans la voix pour maintenir l’intérêt et mettre l’accent sur les éléments clés. N’oubliez pas de respirer
  1. Servez-vous de votre présence
  • Promenez-vous de long en large dans la salle. Utilisez l’arrière ainsi que les côtés et l’avant. Profitez de votre présence pour encourager la participation et décourager le manque de concentration.
  1. Utilisez le questionnement
  • Les questions constituent les outils les plus importants. On les utilise pour stimuler la pensée des stagiaires et leur participation dans le contenu, les faisant passer d’un rôle passif à un rôle actif.
  1. Appuyez-vous sur ce qu’ils savent déjà
  • Utilisez les analogies, les métaphores, les histoires, les graphiques et les exemples du “monde réel” pour illustrer à la fois verbalement et visuellement les informations que vous fournissez.
  1. Etablissez un contexte
  • Assurez-vous que vous présentez la “grande image” et indiquez là où sont focalisés les stagiaires pour le moment. Veillez également à leur annoncer la suite.
  1. Restez concentré
  • Lire le langage corporel des stagiaires. Etablissez des contacts visuels, respirez; ne restez pas sur place. Utilisez la variété et l’humour. Respectez le calendrier. Ne quittez pas la bonne voie. Gardez à l’esprit les bénéficiaires des besoins qu’on est en train de satisfaire.

Utiliser Votre Corps Efficacement[modifier | modifier le wikicode]

Une communication efficace implique plus que de parler à votre auditoire. Votre langage corporel joue un rôle important dans la communication. La recherche démontre que ce que vous dites ne représente que 7% de l’efficacité d’une présentation, alors que 93% sont basés sur la communication non verbale. Le langage corporel, la proximité, et le contact visuel sont les trois domaines d’attention dans une communication non verbale. N’oubliez pas que le plus souvent, ce qui compte en matière de communication, ce n’est pas ce que vous dites, mais la manière dont vous le dites.

Quelques domaines à considérer en faisant une présentation:

  1. Les expressions faciales
  • Le sourire est un signe puissant qui transmet la convivialité, la chaleur et l’accessibilité. Le sourire est souvent contagieux et d’autres vont réagir favorablement. Ils seront plus à l’aise autour de vous et plus ouverts aux informations que vous fournissez.
  1. La posture
  • Vous communiquez de nombreux messages par la manière dont vous vous comportez lors de la présentation. Une personne qui est avachie ou penchée avec les bras à travers la poitrine peut être perçue comme étant désintéressée ou inaccessible. Se mettre debout, regarder le public avec une attitude ouverte, et se penchant en avant communique l’impression que vous êtes réceptif et amical. Parler avec le dos tourné au public ou en regardant le plancher ou le plafond devrait être évité car cela communique le désintérêt.
  1. Les gestes
  • Un style de discours gai attire l’attention, rend les discours plus intéressants et facilite la compréhension. Utilisez des mouvements naturels pour souligner des sujets, et des gestes de main décontractés et faciles pour ajouter de la personnalité à votre présentation. Si vous n’utilisez pas de gestes en parlant, vous pourriez être perçu comme ennuyeux et raide. Par contre l’usage excessif de gestes peut également être une source de distraction pour certains apprenants.
  1. Le mouvement
  • Se mouvoir de façon naturelle autour de la salle de classe augmente l’interaction, ajoute de l’intérêt et attire l’attention sur la présentation. Rester figé devant la classe peut être gênant et ennuyeux pour les spectateurs. Trainer les pieds et l’allure rapide peut laisser apparaître la nervosité et le manque de confiance.
  1. La proximité
  • Les normes culturelles imposent une distance confortable pour l’interaction avec les autres. Lors de l’interaction avec des adultes dans la salle de classe, un présentateur doit être conscient des niveaux définis pour l’espace personnel des gens. Des signaux d’inconfort causés par l’invasion de l’espace des autres peuvent comprendre le balancement des jambes, le tapotement, et un regard d’aversion. N’envahissez pas l’espace intime d’un étudiant. La plupart des adultes se sentiront mal à l’aise, même si un rapport a été établi.

Etablir un Rapport par le biais d’un Contact visuel[modifier | modifier le wikicode]

Un contact visuel régulier permet de réguler le flux de communication, favorise la participation, et peut être utilisé pour développer un rapport avec l’auditoire. Lorsque les étudiants sentent que vous les considérez comme des individus, ils sont plus susceptibles de vous faire confiance en tant que formateur et d’être plus ouverts à l’expérience d’apprentissage.

Quelques suggestions pour l’usage de contact oculaire en matière d’établissement de rapport :

  1. La durée du contact visuel
  • Essayez de maintenir un contact visuel avec une personne à la fois pendant au moins 3 à 5 secondes ou jusqu’à ce que vous ne terminiez une pensée. Cela permet d’établir un lien avec des gens et vous aide à éviter de passer rapidement le regard d’un visage à l’autre, ce qui peut être gênant et communiquer la nervosité.
  1. Le mouvement des yeux
  • Essayez d’établir un contact visuel direct en direction de différentes parties de l’auditoire pendant toute la durée de votre présentation. Regarder pendant trop longtemps dans un sens peut vous faire manquer des informations importantes et peut pousser certains membres de l’auditoire à se sentir moins importants.
  1. Recherchez les yeux amicaux
  • Si vous êtes nerveux, recherchez un stagiaire amical et établissez un contact visuel avec ce stagiaire-là. Progressivement, évertuez-vous à établir un contact visuel avec tout le monde.

Quelques habitudes à éviter sont les suivantes :

  1. Parler au plafond
  • Ne dispensez pas le cours en regardant sur un endroit au-dessus de la tête des stagiaires. Ils peuvent penser que vous ne vous souciez pas d’eux ou ils peuvent avoir le sentiment que vous êtes « au-dessus d’eux ». Les adultes apprennent mieux quand ils sont avec des collègues.
  1. Parler au tableau
  • Ne parlez pas à votre bureau, au tableau blanc, ou à vos visuels. Les stagiaires peuvent ne pas être en mesure de vous entendre et peuvent se désintéresser.
  1. Se cramponner à son manuel didactique
  • Familiarisez-vous avec votre matériel didactique. Être collé à vos notes ou à un manuel vous empêche d’établir un contact visuel et peut obliger les stagiaires à remettre en question vos connaissances, votre état de préparation et votre confiance.

Le Renforcement de la Qualité de la Voix[modifier | modifier le wikicode]

La voix est un autre domaine de la communication qui peut affecter la qualité de l’apprentissage dans une salle de classe. Une voix intéressante et audible engagera les stagiaires, alors qu’une voix molle et monotone peut engendrer l’ennui et le désintérêt parmi les stagiaires. Bien qu’il puisse être difficile de vous écouter et de changer votre voix, il est possible d’utiliser une voix efficacement. La première étape pour affiner votre voix est de comprendre les composantes de la voix et d’identifier les problèmes vocaux communs. Une fois identifiés, la plupart des problèmes vocaux peuvent être améliorés en étant conscient du problème, en altérant certaines habitudes, et en pratiquant de nouveaux comportements de façon régulière.

1. Le rythme (l’allure)[modifier | modifier le wikicode]

Quelle est la durée d’un son. Parler trop vite rend les mots et les syllabes courts, alors que parler lentement peut les prolonger. Varier le rythme contribue à maintenir l’intérêt du public.

Des suggestions pour une amélioration:

  1. Soyez conscient de votre rythme normal de conversation et gardez à l’esprit la façon dont la tension affecte le rythme avec lequel vous parlez.
  2. Utilisez la respiration et des pauses naturelles pour ralentir votre rythme.
  3. Variez constamment votre rythme afin de maintenir l’intérêt de votre public.

2. La projection[modifier | modifier le wikicode]

La direction d’une voix afin qu’elle puisse être entendue clairement à distance est considérée efficace. Les problèmes avec la projection sont souvent le résultat de la tension et de la respiration provenant de votre gorge.

Des suggestions pour une amélioration:

  1. Eviter la projection émanant de votre gorge qui peut provoquer des maux de gorge, la toux et la perte de votre voix.
  2. Faites des respirations lentes et profondes, initiées à partir de votre abdomen
  3. Parlez à haute voix et adressez vous aux gens du fonds de la salle

3. Articulation[modifier | modifier le wikicode]

La capacité de prononcer des mots de manière distincte. Les mots que nous utilisons reflètent souvent notre attitude. Une énonciation claire reflète la confiance en soi, alors que des troubles d'élocution ou un marmonnement indique l'insécurité ou l'indifférence.

Des suggestions pour une amélioration:

  1. Parlez à un rythme plus lent que celui de votre conversation normale.
  2. Prenez le temps de prononcer chaque lettre ou le son dans un mot.
  3. Eviter des problèmes d'articulation commun.

4. Le ton[modifier | modifier le wikicode]

Le ton (de l'Anglais pitch) décrit le rythme normal de la voix - haut ou bas. Tout le monde est capable de diversifier le rythme de la voix. Le stress et une mauvaise respiration peuvent grandement modifier le rythme de votre voix.

Suggestions pour des améliorations:

  1. Veiller à ne pas transmettre des significations différentes lors d'une présentation.
  2. Pour varier le rythme, contrôler votre respiration; respirer de l'abdomen et ralentir votre rythme de la parole.
  3. Prenez des pauses pour vous détendre entre les changements de rythme

5. inflexion[modifier | modifier le wikicode]

L'inflexion se réfère à la manière dont le ton de la voix varie pendant que nous parlons. L'inflexion sert de ponctuation verbale et consiste à changer de ton pour faire passer un message. Une inflexion à la hausse permet de poser une question, suggère une incertitude ou le doute, et véhicule une hésitation. Une inflexions à la baisse donne des informations et permet de transmettre de la force et de l'autorité à l'auditoire.

Suggestions d'amélioration:

  1. Utilisez des inflexions à la hausse et la baisse de façon appropriée.
  2. Évitez une inflexion constante au milieu au moment où la voix monte, ni ne tombe, mais seulement des drones encore et encore.

6.5.6. Techniques de questionnement[modifier | modifier le wikicode]

Le questionnement est un piussant outil à utiliser dans la formation. Il a de nombreuses utilisations possibles, allant du test des stagiaires sur leur connaissance de l'objet, à l'obtention d'informations pour aider un formateur à maintenir le contrôle de sa classe. Les formateurs font plus passer des concepts lorsque la classe peut activement intervenir et que des questions sont posées le plus possible.

Types de Questions[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le groupe entier
  • Ce type de question est adressé à l’ensemble du groupe.
  1. Individuel
  • Ce type de question est adressé à un stagiaire. Vous devez utiliser cette méthode de questionnement prudemment. Vous pouvez commencer par poser une question à l’ensemble du groupe. Puis, et seulement après l’évaluation du groupe et l’identification d’un stagiaire qui sera sans aucun doute en mesure de répondre à la question, reposez la question au stagiaire.
  1. Passe
  • Cette technique est utilisée pour diriger une question posée par un stagiaire, au groupe. On peut également l’utiliser pour “tirer d’affaire” un stagiaire si il ou elle est incapable de répondre à une question individuelle.
  1. Reformuler et demander à nouveau
  • Cette technique peut être utilisée lorsque vous avez une question mal formulée et que vous avez besoin de reformuler pour une meilleure compréhension, ou lorsque vous recevez une réponse qui est « proche » mais pas tout à fait correcte.
  1. Rhétorique
  • Une question rhétorique est habituellement posée uniquement pour provoquer la réflexion. Une réponse n’est pas prévue.
  1. Questions Test
  • Une question test est posée par le formateur pour tester les connaissances, quelque chose qu’un stagiaire sait déjà ou qu’il peut raisonnablement être tenu de savoir.

Traitement de Réponses à la Question[modifier | modifier le wikicode]

La façon dont vous traitez des réponses données par des stagiaires peut être mise en équation avec « Comportement avec les malades » des médecins. La façon dont les questions sont abordées peut, soit encourager l’interaction, soit y mettre fin pour le reste de la journée.

Donner neuf secondes aux stagiaires pour répondre peut paraître long et, au début, tout à fait peu confortable. Cependant, il faut à l’adulte moyen environ trois secondes pour traiter les questions ; trois autres secondes pour voir si quelqu’un d’autre répondra à la question à leur place, et trois secondes supplémentaires pour trouver le courage de répondre.

  1. Accepter à tout moment, mais prendre une à la fois
  2. Aborder celles qui sont pertinentes à présent et les autres plus tard
  3. Indiquer le degré de justesse
  4. S’appuyer sur les paroles du stagiaire
  5. Si vous ne connaissez pas la réponse – faites-leur savoir; notez des questions et trouvez les réponses
  6. Ne bluffez pas, vous seriez piégé
  7. Répondez aussi bien au groupe qu’à un individu

Le niveau du Questionnement[modifier | modifier le wikicode]

1. Niveau Inférieur[modifier | modifier le wikicode]

Les questions de niveau inférieur sont les plus fréquemment utilisées dans la salle de classe (50% à 90%). Ces questions sont hautement convergentes, elles vérifient généralement les connaissances concrètes acquises. Ces questions commencent souvent avec des mots comme, quoi, quand, où, et qui. Elles fonctionnent bien tôt dans la journée parce que ce sont des questions simples avec des réponses correctes et fausses claires.

2. Niveau Supérieur[modifier | modifier le wikicode]

Les questions du niveau supérieur concernent des types de jugement de valeur personnels du côté des réponses personnelles. Les questions du niveau supérieur ont tendance à favoriser une pensée divergente. Elles commencent généralement avec les mots comme qui et pourquoi. Typiquement, une compréhension de bas niveau d’une situation est nécessaire pour répondre aux questions du niveau supérieur.

Évaluation[modifier | modifier le wikicode]

Ict-innovation-FBT-fr-Fig-1-1 4.png
  • Questions
  1. Lister et décrire brièvement les quatre styles d’apprentissage.
  2. Lister et décrire brièvement les quatre différents types de formation.
  3. Discuter de l’entraînement et de l’enseignement interactifs en tant que techniques pour la présentation des informations.
  4. Quels sont les domaines que vous devez considérer en présentant des informations ?
  5. Lister quelques suggestions pour l’utilisation de contact oculaire pour l’établissement d’un rapport.
  6. Lister et décrire brièvement les composantes d’une voix.
  7. Pourquoi le questionnement est-il important?
  8. Comment doit-on traiter les réponses aux questions?
  • Exercice

Elaborer un programme pour (a) les entrepreneurs; (b) les formateurs; et (c) les diplômés universitaires dans un groupe. Les résultats devraient être présentés par un groupe.


Chapitre précédent | Chapitre prochain