Initiatives éco-citoyennes/brouillon

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Recueil des initiatives validées("brouillon")[modifier | modifier le wikicode]

(proposition de lister ici toutes les initiatives recensées, le tri entre les 13 initiatives centrales et les autres moins détaillées se fera par la suite)


  • Association ICARE  : Initiatives Citoyennes et Associatives pour les energies Renouvelables(-> F Moreau)
  • Les « Rebelles de Schonau », coopérative de production d'électricité. Après l’accident de Tchernobyl, le village de Schonau décide de partir en campagne contre le nucléaire. Pour mener à bien le projet, les habitants décident de racheter le réseau de distribution électrique de la commune. En 1997, après 2 referendums locaux et malgré des offres d’achats démesurés, les "rebelles de schonau" réussissent enfin à devenir propriétaires de leur réseau de distribution. (-> Pauline Dac) EWS : initiative allemande --> Citoyen car chaque souscripteur à EWS s’engage à revendre l’énergie qu’il produit et n’utilise pas. En effet l’électricité produite par chaque particulier est réinjecté dans le réseau commun de Schonau. Avantage de ce procédé : un rendement maximal par rapport à la pollution de l’air générée. http://lesporteursdelanterne.com/?p=90 (Xavier)
  • Coopérative de panneaux solaires dans le Maine et Loire : : Investir individuellement dans le solaire photovoltaïque n’est pas simple et limité aux moyens financiers et à la surface de toiture disponible. Un ensemble d'acteurs publics (communes, collectivités ) et privés (associations, particuliers) ont créé une coopérative afin de valoriser un bâtiment public, "propriété de tous" en y installant une micro centrale solaire. (-> StéphanieD)
  • Solaire en Nord est une de ces associations partenaires à laquelle nous nous intéresserons et qui s'attache à promouvoir l'installation de panneaux solaires chez le particuliers sur le territoire du Nord-Pas-de-Calais. (-> David Barre)
  • HESPUL est une association à but non-lucratif de type « loi de 1901 ». Cette association a pour but et objet social le développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Une partie importante des actions de l'association concerne l'énergie photovoltaïque qu'elle cherche à développer en France. De nombreuses associations ont rejoint cette acteur national considéré comme la première association pour la promotion du photovoltaïque. Ainsi elle contribue à informer l'ensemble des citoyens sur le photovoltaïque en particulier grâce à son site . D'autre part, son réseau d'associations régionales lui permet d'être un partenaire de proximité. (-> David Barre) – Fmoreau : vérifier quel est le côté participation des citoyens pour voir si on retient ou pas Hespul, notamment au regard d’autres initiatives recensées sur ce créneau (solaire en nord, oopérative de panneaux solaires dans le Maine et Loire,…)
  • Sociedade Do Sol, où littéralement Société du Soleil, est une ONG Brésilienne fondée par Augustin T. Woelz. Elle a pour principal but de promouvoir l'énergie solaire à travers tout le pays. La réelle inovation de cette initiative tient en un simple guide, guide qui permet en effet de se construire son propre chauffe eau solaire (avec l'aide de moniteurs de l'ONG si besoin il y a)avec des matériaux bons marchés. Le Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) est une technologie adaptée au pays tropicaux et sub-tropicaux car elle ne supporte pas le gel (cqfd matériaux bons marchés). [1] (-> Romain C) – Fmoreau : je suppose que l’initiative va au-delà du simple guide ? Détailler les autres actions, les résultats obtenus, le relais citoyen fait sur cette initiative…
  • Le compostage collectif de proximité à travers le cas de compost citoyen ou compostri (-> Nico) - FMoreau : voir aussi le comité Jean Pain en Belgique, qui est sans doute l’ancêtre des formateurs de maîtres-composteurs (plusieurs milliers formés)
  • Initiative déchet: Un réseau contre les ordures en Estonie. Un certain Mr Rainer Nolvak, a décidé de mettre ses compétences informatiques au service de l’écologie : il s’est servi du site Google map pour détecter les décharges sauvages en Estonie. Puis il a créé un site internet et a recruté plus de 40 000 volontaires qui, en une journée, ont nettoyé toutes les décharges détectées en ramassant quelques 10 000 tonnes d’ordures. Il vient de créer un logiciel pour partager son expérience avec le reste de la communauté internationale. (-> Pauline Dac) Let's Do It --> ou comment le positionnement et la mise en images en utilisant la technologie GoogleMaps de 11.000 décharges sauvages de détritus sur les 45.227 km2 du territoire estonien a permit la mobilisation de plus de 50.000 volontaires (sur 1,3 million d'habitants) qui ont ramassé 10.000 tonnes d'ordures déposées illégalement. L'action a depuis été réitérée dans les autres pays baltes. Le projet en cours est maintenant d'établir des cartes numériques de décharges illégales d'ordures dans leurs pays et détendre ces actions à toute l'Europe - (pour Xavier, perspectives futures)
  • Le bourg de Natashquan, nous sommes ici sur la côte nord du Québec, les paysages sont somptueux et la nature est ici omniprésente. Problème toutefois, ce village de 264 habitants n'est toujours pas équipé de service permettant le recyclage des déchets, son isolement semble en être la principale cause. Un groupe de citoyens a donc décidé d'utiliser le service postal ainsi que les véhicules des usagers pour acheminer ces déchets au sein d'un centre de tri. Le service de courrier effectue sa tournée toutes les 2 semaines à Natashquan et repart donc remplit de déchets recyclables, de même pour les citoyens, qui sont souvent munis de pick-up ou 4x4 dans ces régions, en profitent lorsqu'ils doivent rejoindre la "ville" pour transporter les déchets de la communauté. (-> Romain C)
  • Le Pédibus à Lille : Le Pédibus consiste à conduire à pied ses enfants et leurs copains jusqu’à leurs écoles, à tour de rôle entre parents. Le Pédibus fonctionne comme un vrai bus, selon un itinéraire déterminé par les parents, avec des arrêts marqués au moyen de panneaux par la collectivité, à des horaires choisis selon les besoins des familles et affichés. (Je ne sais pas pour le moment si cette initiative fonctionne) (-> StéphanieD) – Fmoreau : intéressant, mais on n'est sans doute pas assez sur les question énergie ou déchets (l'initiative réduit les consommations d'énergie mais ce n'est pas son intérêt premier)... à creuser ?
  • ONG brésilienne, SOS forêt atlantique  : l'objectif est d'économiser la ressource en eau en incitant les gens à mieux rentabiliser l'eau de la douche ! très simple et efficace (-> TomR) - FMoreau : à première vue, je trouve cette initiative plutôt anecdotique, du domaine du geste symbolique voire rigolo (chacun appréciera...), mais un peu léger en terme d'engagement et de dimension collective (au sens coopératif)
  • Eco-Action a pour finalité de communiquer auprès des ménages sur les déchets électroniques et les déchets dangereux. Il s'agit bien de proposer des alternatives aux décharges et aux rejets de produits hautement toxiques dans nos poubelles traditionnelles. 1 - Actions de communication auprès des ménages sur les moyens de dépôts des déchets électroniques (D3E) et dangereux. 2 - Actions de caractérisation des déchets et mise en place de bacs spécifiques afin d'y déposer les déchets dangereux. (Xavier)
  • Green Birds est une association japonaise qui a été créée en 2003, elle est composée de volontaires qui se sont donnés pour mission de nettoyer les rues de leurs villes. Bien que le mouvement soit né au Japon, il est arrivé à Paris via les touristes japonais au cours de l'année 2007. Petit à petit, le mouvement s'étend à d'autres villes du monde. (Aymeric Pontier)
  • L’association Terr’eau sensibilise et développe l’utilisation des toilettes sèches à travers le monde. Cette initiative permet de réduire à la source une partie de nos déchets organiques et évite ainsi la contamination des eaux. On peut également considérer qu’ils réduisent la demande énergétique par l’utilisation de méthodes simples et économes pour le traitement de ces déchets. (TomR)
  • Le site RECUPE permet de mettre en relation des personnes qui veulent se débarrasser d’objets qui sinon finiraient à la poubelle. On offre donc une seconde vie à ces objets et on évite ainsi d’alourdir les poubelles. Le don est ici le ciment de cette initiative éco citoyenne. (TomR)
  • les mains vertesVoici une initiative écocitoyenne française liée aux déchets. Cette association propose un système de géolocalisation sur son site internet afin de recenser photos à l'appui les décharges sauvages ou les lieux pollués par nos déchets. Elle propose également aux personnes motivés des opérations de nettoyage. Pour consulter la carte et pour plus d'informations consultez leur site internet. (david)


  • l'Association Nature propre organise couramment des missions de nettoyage en pleine nature. 3 projets, sur plusieurs jours, ont été menés pour ramasser le maximum de déchets, l'un à pied, l'autre en vélo et le dernier en canoé.
  • Voisins de Compost! A Rennes , des bacs à compost au bas des immeubles collectifs, permettent aux habitants de se débarasser de leur déchets organiques et de se partager , quelques mois plus tard, le compost ainsi obtenu. Mais ce n'est pas tout, pour chaque site 1 ou 2 habitants qui ont suivi une formation, sont nommés Maître de Compostage. Ils assurent un rôle de référent en cas de problème mais aussi d'ambassadeur du compost auprès de leurs voisins (pas toujours adhérents à l'installation d'un composteur au pied de leur immeuble!)à voir aussi à Nantes l'Association Compostri Pauline.dac
  • Sobre la Roca association qui faisait la promotion d'autocuiseur solaire c'est transformé en entreprise qui marche très bien maintenant, si j'ai bien compris.
  • Bolivia intiProspective énergie. Diffuser plus largement l’utilisation de fours solaires dans le monde. Economie d’énergie, non destruction de la biodiversité car les forêts sont préservées. L’association Bolivia Inti diffuse ces fours à travers le monde et sensibilise au formidable potentiel solaire, facilement utilisable par tous et peu onéreux. Elle propose des stages pour créer son propre cuiseur écologique et expliquer comment cuisiner avec. (TomR)
  • Défi est une association qui récupère les vieux ordinateurs, et les répare, afin de les distribuer à des gens qui n'ont pas les moyens d'en acheter. Elle y installe des logiciels libres.
  • Roule ma fleur est un réseau qui organise la récupération d'huile de friture et monte des kits pour l'utiliser comme carburant. Exemple d'association y participant, roule ma frite.
  • l'association recycle tes fripes en belgique est un bel exemple de revalorisation des déchets. Elle réutilise les vieilles fripes grâce à des créateurs de modes (étudiants aussi) et fait même des défilés avec leur collection. L'association initie une démarche engagée et artistique sur la réutilisation des vêtements.

9 novembre 2009 à 20:09 (CET)

  • La Surfrider Foundation organise des opérations de nettoyage des plages. Agir pour sauvegarder le patrimoine littoral et protéger la mer, c’est le combat de la Surfrider Foundation.De nombreux bénévoles éco-citoyens s’arment d’un sac poubelle, s’attaquent aux déchets et luttent contre la pollution des plages. Sauver un coin de plage et lui redonner son aspect d’origine c’est aussi montrer à tous qu’il faut prendre soin de l’environnement. Une démarche écologique, militante et éco-responsable.
  • deuxieme-vie.org Le But du site est de recenser des structures de réemploi, des déchèteries et des écopoints sur le territoire de Nantes Métropole dans une optique de développement durable. L'objectif est multiple est touche aussi bien à la réduction à la source de la production de déchets,à l'accès à d'objets gratuits pour tous, et notamment les personnes en difficultés financières, au développement des échanges, matériels voire immatériels, entre les habitants.





Eolienne
Panneau solaire























  • l'autopromotion d'un écoquartier à Strasbourg en d'habitat groupé ou collectif : Le principe est simple. Des personnes avec un besoin de logement ou espace professionnel et qui partagent des valeurs du développement durable, s'organisent en groupes de maître d'ouvrage pour réaliser leur projet. La démarche est basé sur un esprit coopératif et les avantages sont nombreux: personnalisation des espaces, richesse architecturale, équipements mutualisés, économie de 15 à 20% par rapport au marché conventionnel. (poison)

Initiatives non retenues pour le livre ("brouillon")[modifier | modifier le wikicode]

(sont listées ici les propositions qui n'ont pas été retenues pour l'ouvrage, en particulier celles considérées comme "hors sujet")

  • GECCO recyclage d'huiles de friture (-> Nico) - FMoreau : entreprise privée dont les services sont rendus aux entreprises, dimension "citoyenne / participation des habitants" faible voire nulle
  • Hauts de Seine – la ville de Sceaux envisage de transformer une ancienne maison de garde barrière en maison expérimentale à énergie positive (->Emilie F) – Fmoreau : initiative de la ville mais pas de participation collective citoyenne apparente
  • Mairie de Lille - agenda 21 – aide aux familles pour acquérir du matériel électroménager moins énergivore (A++) (-> Pauline Dac) – Fmoreau : initiative de la ville mais pas de participation collective citoyenne apparente
  • Bacs à compost financés par la Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut (-> StéphanieD) – Fmoreau : initiative de l’agglo mais pas de participation collective citoyenne apparente (par contre, le volet « guide-composteurs » est intéressant, mais ce n’est jamais que l’amorce de ce que fait le comité Jean Pain depuis de nombreuses années)
  • Vélo-taxi à Valenciennes (-> StéphanieD) – Fmoreau : je pense que c’est la même chose que Cycloville à Lille, donc comme pour GECCO : entreprise écologique oui, initiative éco-citoyenne non
  • Payer la collecte des déchets au poids => incite à limiter la production de déchets (Steph) – Fmoreau : non car initiative de collectivités, pas des habitants (au moins pour toutes celles que je connais, mais si vous trouvez des contre-exemples, je suis bien sûr prêt à donner un nouvel avis !)
  • Pour rester dans les lieux d’aisance, initiative des compagnies aériennes, réduire le poids des voyageurs en les incitant à aller aux toilettes avant de prendre l’avion, d’où une « perte de poids » et donc des économies d’énergie (-> TomR) – Fmoreau : non car initiative d'entreprises, pas des habitants, et même si les citoyens se prêtent au jeu, il s'agit d'une somme d'actions individuelles qui ne présente pas de caractère collectif suffisant.
  • Plastiki est un bateau construit à partir des déchets de bouteilles plastiques. C'est quelqu'un de la famille Roschild qui est à l'origine de la construction de ce bateau, le but est de sensibiliser la population aux déchets que l'on jette et que l'on retrouve dans la mer, et plus particulièrement au bouteilles en plastiques que l'on retrouve partout. Il y aura même un potager à l'intérieur de ce bateau-bouteille! (-> Fab) - FMoreau : initiative individuelle

Initiatives possibles[modifier | modifier le wikicode]

Initiatives dont nous ne savons pas encore si elles rentrent ou pas dans le sujet du livre ;

  • L'École de formation les Compagnons du Solaire, régie par la loi de juillet 1901 (association à but non-lucratif). La mission du centre de formation est de former des spécialistes de terrain aux métiers du solaire grâce à des formations techniques et éthiques. Cette association semble très intéressantes car elle pourrait permettre à rattraper notre retard en terme de solaire, alors que dans le cadre de l'Après grenelle de l'Environnement, les entreprises de vente et d'installation de panneaux solaires manquent de personnel qualifié.
  • Eautarcie est un autre exemple d'initiative qui a pour but d'aider la collectivité en apportant des informations stechniques pour devenir indépendant des systèmes colletifs. Un autre exemple est visible sur les initiatives des reporterres initiée par un ingénieur qui a construit un circuit fermé pour l'eau avec plusieurs filtres. L'eau est une ressource rare à malte, d'autres initiatives du même genre s'y développent, notamment la réutilisation de l'eau des hôtels pour l'irrigation dans l'agriculture locale. Ces initiatives pourraient rentrer dans le volet énergie (et recyclage de certains déchets organiques des eaux grises) car permettant d'économiser des ressources (pas, peu, difficilement ou coûteusement renouvelables) et de ne pas surexploiter celles du sous-sols (a un coût élevé).


Déchets à Berlin


  • Emmaus pour la récupération des biens "usagés" mobilier et vêtements et [Undergroud recup] pour la transformation d'anciennes rames de métro dans la ville de Londres (Les porteurs de lanterne)
  • Association qui récupére et recycle les vêtements, pour produire de nouveaux vêtements à partir des anciens (Source manquante).
  • Organisation de rencontres/débats avec les associations et les habitants pour sensibiliser aux questions liées à l'environnement. On peut imaginer que ce genre de projet puisse s'axer plus principalement sur la question des déchets (compostage individuel, information pour de meilleurs pratiques de tri ...) et de l'énergie (information sur les différentes aides/subventions, conseils pratiques ...). (-> Romain C)
  • Lilas auto partage, service de location de voitures partagées, (-> poison) – Fmoreau : détailler le côté « citoyen », pour savoir si l’initiative reste dans la liste ou passe en « hors sujet »... et on est sans doute pas assez sur les question énergie ou déchets (l'initiative réduit les consommations d'énergie mais ce n'est pas son intérêt premier)... à creuser ?
  • Initiative connue et reconnue, covoiturage est un moyen efficace de réduire la demande énergétique globale et donc la pollution qui en découle. Facile d’utilisation, avantageux pour tous et recréant du lien social, ce système attire toujours plus de personne. (TomR)
  • Système de dossier papier unique au sein de la DIREN Basse Normandie
    Dans le cadre de la stratégie d'exemplarité de l'Etat, cette administration a instauré une réorganisation complète de l'ensemble de ses dossiers pour n'en laisser qu'un exemplaire classé et à la disposition de tout le personnel.
    2 objectifs majeurs à cette initiative (qui nécessite un réel engagement de la part des employés puisque le tri se fait lors d'une journée "portes fermées" chaque année) :
    1. limiter le nombre de photocopies
    2. Accroître la quantité de papier tri et recyclé.
  • Méthanisation des déchets organiques issus des activités d'élevage
    Exemples du GAEC Oudet (Ardennes) mais pas seulement... (JT france 2 jeudi 29/10/2009)
    Les atouts de ce genre de pratiques (instaurées à l'échelle d'une exploitation) sont à la fois économique (complément non négligeable de revenus pour les agriculteurs), écologique (production d'une énergie renouvelable biogaz puis électricité) et environnemental dans le sens où les odeurs liées à l'épandage sont sensiblement réduites.Cécile vavasseur 1 novembre 2009 à 23:49 (CET)Cécile
  • « Rien ne se perd, tout se transforme », avec les mégots Alexandra Guerrero, une jeune styliste chilienne a eu une idée pour le moins intéressante. Elle ramasse les mégots de cigarettes sur les trottoirs de sa ville pour les transformer en vêtements.Même si ceux-ci comportent seulement 10% de ces mégauts cela reste une bonne alternative à ce fléau car avec l’interdiction de fumer dans les lieux publics, les trottoirs sont devenus des cimetières à cigarettes. Selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, 45 milliards de cigarettes ont été vendues entre janvier et octobre 2008. Ce qui ne laisse rien de bon à présager en ce qui concerne la propreté des rues et la préservation de la planète. (pauline caron)


initiatives en attentes de validation[modifier | modifier le wikicode]

  • La coopérative Stanford à Londres rassemble les habitants d'une copropriété. Ils se sont lancés dans le "verdissement" de leur logement, avec des résultats très encourageants concernant les économies d'énergie (-60% sur le fioul entre 2003 et 2009 par exemple). Exemple d'initiative communautaire sur un bâtit ancien, ils ont pris en main l'amélioration de leur quotidien. (TomR)
  • Deux demarches intèressantes sur le recyclage de sacs plastiques, dans les pays du Sud. Les deux reutilisent les sacs plastiques usagés pour faire des eco-chaussures , eco-sacs, et autres. C'est la mode du recyclage!!! Very trendry!!! Important de vous dire, que derrières ces demarches il y a de la creation d'emploi, là où la possibilité de travailler, surtout pour le femmes, n'est pas très evidente.
  1. C'est le cas en Inde où l'on trouve une entreprise qui s'appelle CONSERVE [1].
  2. Au Bresil, on trouve une demarche un peu similaire (Botasdaca). Il est important de préciserer que le mieux serait de ne pas générer une telle quantité de sacs plastique usagés, mais dans les pays du Sud le contexte économique, sociale, historique, ... est totalement different. A vous de juger. Juangui
  • Ce sont les journées d'actions achats futés=moins de déchets organisés par les fédérations locales de Nature Environnement.
    L'objectif est d'informer les consommateurs et les inciter à choisir les produits générants moins de déchets en se déplaçant directement devant et dans les Hypermarchés (affichettes dans les rayons, caddie "mini-déchets" et "maxi-déchets", brigade d'intrevention des déchets, ...). Cette initiative semble s'inspirer de l'initiative Dégage ton emballage initié par Charles VIEUDRIN (co-créateur de l'association pour la transparence dans le traitement des déchets). --Arnaud blondel 31 octobre 2009 à 15:18 (CET)
  • Il existe en Allemagne des associations de personnes se regroupant en "Baugruppen" afin d'acheter des terrains pour y construire un immeuble, par exemple à Fribourg l'un des batiments du quartier Vauban a été construit par un Baugruppen. Toujours en matière d'éco-quartier, celui de la ville de Culemborg au Pays Bas, qui a la réputation d'être l'un des plus aboutit d'Europe. Ce quartier est né de la volonté d'une personne Marleen Kaptein. En 1992 le gouvernement publie un plan pour construire 800 000 logements en vingt ans, ce plan quasi vide de considération écologique déplait à Marleen Kaptein qui aidée d'urbanistes et d'architectes présente un projet d'éco quartier. Puis la fondation "EVA Lanxmeer" est créée pour porter le projet... J'ai trouvé un site qui présente un peu cela http://www.ecoquartiers.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=136 (il en existe surement de plus complet cela dit). Morgan 2 novembre 2009 à 12:51 (CET)
  • Silfiac,village 100% écolo En 2006, la population du village a été associée à l'investissement d'un parc éolien grâce à une structure d'épargne locale. La liste des actions de la ville en faveur du DD est longue (écovillage en matériaux recyclables...) Pauline.dac
  • http://www.les-pieds-sur-terre.fr/ Une association d'éducation à l'environnement et à l'éco-citoyenneté,pour partager le plaisir de la découverte de la nature, mieux connaître et comprendre notre environnement proche. Concernant notre sujet, l'association propose des fiches pédagogiques pour sensibiliser les enfants d'une manière ludique à la problématique des déchets par exemple. David Barre 3 novembre 2009 à 14:13 (CET)
  • Ce projet mêle réduction des déchets et économie d’énergie. Un couple à construit une maison en Angleterre sur le modèle des maisons de Hobbit (semi-enterrée) dans le Seigneur des Anneaux. Cette construction économe en énergie a par ailleurs été réalisée à partir de matériaux recyclés de chantiers. Ils envisagent de créer ainsi un éco-quartiers avec d’autres « Hobbits »volontaires. (TomR)
  • clim city Il s’agit d’un jeu gratuit créé par une association de scientifiques bordelais. Le but du jeu Clim City, version écolo Sim City, est de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Ce jeu s’adresse à tout public, mais vise les plus jeunes afin de les éco-sensibiliser aux enjeux actuels. (Alexandre Strach et TomR)
  • Prospective énergie. Une liste de 6 projets scientifiques en réalisation pour répondre aux besoins énergétiques (TomR)
  • Création de vêtements recyclés http://www.cheresloques.fr/web/recreateur.php
    La créatrice de mode qui vend ses produits uniques et explique sur son site ses motivations, certes artistiques mais aussi environnementales, se dit en réalité REcréatrice. Son atelier se situe à Cholet (Maine et Loire).
    Elle a ensuite participé à la création de vêtements pour enfants à partir de tee-shirts en coton bio avec des jeunes du lycée de la mode de Cholet. La volonté d'agir pour réduire les déchets par le recyclage des vêtements et de sensibiliser par l'action dans le lycée puisque les produits ont été vendus à la "9ème foire biologique" de la région. (Cès)
  • Les pays d'Afrique, débarras à vêtements dont les Occidentaux ne veulent plus ? http://www.arte.tv/fr/Echappees-culturelles/tracks/tracks/2544890.html
    Trois artistes autrichiens ont suivis les tas de vêtements reçus par les pays africains au titre de "dons" ou de l'aide humanitaire. Or, ces vêtements ne semblent pas vraiment avoir plus d'utilité là-bas que pour leurs donateurs, à voir les centaines de vêtements entassés dans les villages. Ils les ont donc rachetés et customisés par un logo dans le but de les rendre "chic" car uniques.
    Avis aux amateurs de la langue allemande, leur site n'est pas traduit !
    http://mitumback.net/ (Cès)

Cécile vavasseur 4 novembre 2009 à 21:42 (CET)Cécile.

  • Mégothon: Le "mégothon" est un cendrier portable qui permet aux fumeurs d'illustrer leur sens de la responsabilité vis à vis de l'environnement.C'est un groupe de 7 étudiants de l'école de Commerce Européenne de Lyon (groupe INSEEC) dans le cadre de leur PEA (Projet Extra Académique)qui ont mis en place le projet intitulé MEGOTHON 2009. L'objectif de ce groupe est avant Juin 2009 de veiller à ce que le plus grand nombre possible de cendriers jetables soient mis gratuitement à disposition des fumeurs dans tous les lieux publics (salle de concerts, Immeubles de bureaux, Lycées, fac, écoles supérieurs... Parc de loisirs... (pauline caron)
  • Mountain Riders(3500 bénévoles) dont le premier défi était de sensibiliser les vacanciers lors de la saison d'hiver et dans les différentes stations sur leur responsabilité envers leurs déchets et en particuliers leurs mégauts(ramassage de 30 000 mégots sous un télésiège!): sensibilisation en exposant un cube en verre remplis de mégot, distribution de boîtes à mégots, création de court métrage "Mange ton mégot" , de petites vidéos mettant en scène une personne déguisé en mégot appelé "Mégot Rider". (pauline caron)http://www.mountain-riders.org/index.php
  • l'association GERES Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités - est une association à but non lucratif créée à Marseille en 1976, au lendemain du premier choc pétrolier. L’association se donne pour mission de mettre en œuvre des solutions basées sur la promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables, afin de préserver l'environnement et les ressources naturelles, tout en promouvant un développement local, durable, dans le respect des populations et de leurs territoires.Et ceci en France et dans des pays d'Asie du Sud et en Afrique.

leurs missions se fixent sur plusieurs pôles: l'accès et utilisation efficace de l'énergie aux plus grand nombre, la préservation et valorisation des ressources locales sur chaque territoire, la gestion des déchets dans le respect de l'environnement, le renforcement des activités génératrices de revenus, la lutte contre le changement climatique. (pauline caron)

  • La seconde vie d'un bouchon de liège . Des organismes collecteurs se mettent en place afin d'éviter une surexploitation des suberaies (forêts de chênes-lièges) car la demande en bouchons de liège est en constante augmentation alors que la ressource est limitée. D'une manière plus générale, la collecte vise aussi à réduire la production de déchets non valorisés:
  • L'association le Petit Liège , en Belgique, a été créée spécialement pour la récolte
  • L'opération Tire-bouchon , en France; est plutôt un collectif informel d'associations
  • En Suisse, L'Association Suisse des Maîtres d'hôtels (ASMD), les Sommeliers suisses et le Free Evergreens Sozialwerk (FES), ont formé un bon réseau de collecte (250 points) principalement dans les restaurants, hôtels. (Pauline.dac)
  • La Surfrider Foundation organise des opérations de nettoyage des plages. Agir pour sauvegarder le patrimoine littoral et protéger la mer, c’est le combat de la Surfrider Foundation.De nombreux bénévoles éco-citoyens s’arment d’un sac poubelle, s’attaquent aux déchets et luttent contre la pollution des plages. Sauver un coin de plage et lui redonner son aspect d’origine c’est aussi montrer à tous qu’il faut prendre soin de l’environnement. Une démarche écologique, militante et éco-responsable. Il s'adresse aux particuliers souhaitant se débarrasser d'un objet, si possible sans qu'il devienne un déchet, ou souhaitant récupérer un objet qu'un autre particulier est prêt à donner.David Barre 15 novembre 2009 à 14:37 (CET)
  • http://www.ladepeche.fr/article/2009/10/29/703860-Roques-sur-Garonne-Operation-Nettoyons-la-nature.html Pour la quatrième année consécutive, encadrés par les responsables de la structure communale «Enfance et jeunesse», les adolescents roquois ont participé à l'opération «Nettoyons la nature», en partenariat avec le Centre Leclerc. Au programme: nettoyage des abords du complexe sportif, des berges de la Garonne et du centre du village pour les plus grands. Les plus jeunes, de l'Accueil loisirs, ont opéré au parc Lamartine, avec l'aide d'Olivier Sales qui doit en être remercié. Cette opération a concerné une quarantaine d'enfants, de 6 à 16 ans, qui ont été sensibilisés, sur le terrain, à l'éducation à l'environnement qui est un des axes du projet pédagogique qui est travaillé tout au long de l'année au sein de l'Accueil loisirs. (Hubert Jouan)
  • http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article5555 Déjà partenaires dans le cadre de la Fête des voisins, l’association voisins solidaires et l’éco-organisme Eco-emballages se lancent dans le recrutement d’Eco-voisins. Ces derniers seront chargés de sensibiliser leur voisinage à la collecte sélective des déchets. (Hubert Jouan)


  • Métisse, un éco-matériaux isolant à base de vieux jeans
    Transformer des jeans usés en isolant pour les constructions, voilà le pari du Relais ! (Le Relais est un réseau d'entreprises sociales faisant partie d'Emmaüs.) Les qualités de ce matériau à base de fibres textiles sont comparables à la laine de verre : isolation thermique, sonore, régulation de l'hygrométrie...
    Le Relais est l'asso de collecte de vêtements partenaire. Et plus particulièrement pour notre sujet : Un article Les Echos publié sur ce thème
    Cécile vavasseur 18 novembre 2009 à 12:41 (CET)Cécile


  • Ecoambassadeurs du monde
    Il s'agit d'une association canadienne, plus précisément basée à Toronto ; ses actions et activités d'éducation et de sensibilisation à l'environnement sont à detination d'un public francophone, à savoir : la jeunesse, les familles et le grand public. Je trouve intéressant de l'intégrer ici parce que 3 des 4 grandes priorités (ou thèmes) de l'association sont : Les changements climatiques et la conservation de l’énergie ; Les 3Rs (Recycler, Réduire, Réutiliser) et le compostage ; La conservation des ressources naturelles, en particulier de l’eau et les écosystèmes.
    Cécile vavasseur 18 novembre 2009 à 13:00 (CET)Cécile