Introduire la biodiversité dans la construction et l'urbanisme/Bien comprendre et utiliser ce livre/Biodiversité plus ou moins fonctionnelle à l'intérieur du bâti, dans l'espace de vie (plantes, aquariums)

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le concept vise à introduire la biodiversité chez soi. Pour cela, il existe différents procédés.


On a la possibilité de placer des plantes à l'extérieur de l'habitat (de façon à ce qu'elle bénéficient de l'eau de pluie, des ultraviolets du soleil, du sol) et de l'intégrer dans l'habitat via une ouverture dans le mur, ou via une fenêtre. On peut prendre l'exemple de fraisiers posés sur l'appui de fenêtre de la cuisine, dont les stolons vont pénétrer par la fenêtre dans la cuisine, donnant la possibilité de récupérer directement des fraises.


Il existe aussi des plantes dépolluantes telles que le lierre par exemple, ou les mycéliums de champignons. Pour les champignons, on parle de mycoremédiation, permettant de purifier l'air.


Autre plante : le Chlorophytum, qui permet d'améliorer la qualité de l'air à l'intérieur d'un habitat, notamment en éliminant des composés organiques tels que le toluène, le formaldéhyde, ou encore le monoxyde de carbone. [1]


Patrick Blanc est connu pour ses toitures végétalisées extérieures, mais aussi intérieures. Ce dernier a participé à plusieurs émissions, dans lesquelles il présente ce concept.


Le lycée HQE Calais est un bâtiment démonstratif de l'intégration de la biodiversité à l'intérieur du bâti, notamment via la présence d'arbres plantés sous une verrière. [2]


Exemple plus extraordinaire, au Japon : une douche éco(logi)nomique créée par Jun Yasumoto. Il utilise une couche de sable et différents végétaux (roseau, jacinthe...). [3]


Concernant les piscines pouvant être intégrées au sein d'un habitat, plusieurs modèles existent :

  • Piscine écologique [4]. Il est cependant à noter que, lors de la pose d'une verrière, il faut veiller à l'évapotranspiration des végétaux et adapter la toiture, notamment à l'aide d'un système d'ouverture permettant d'ouvrir ou fermer une fenêtre afin de réguler la chaleur.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Bien choisir ses plantes dépolluantes, Juliette Dèze, 2010
  2. www.compositions-urbaines.fr/2-29-46-mur-vegetalise.html
  3. www.echoplanete.com/actu/biodiversite-actu/les-insolites-quand-le-design-invente-la-douche-economiquelogique/
  4. www.permaculture.co.uk/articles/plunge-natural-swimming-pool
  5. site.emrprojectsummaries.org/category/urban-ecosystems/
  6. www.notre-planete.info/actualites/4010-construire-piscine-naturelle