Introduire la biodiversité dans la construction et l'urbanisme/Où, quand et comment intégrer la biodiversité dans et autour du bâti ?

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Où, quand et comment intégrer la biodiversité dans et autour du bâti ?[modifier | modifier le wikicode]

Il est utile de pouvoir tester différents types de plantes et de configurations, car la température, la luminosité, l'hygrométrie, la pollution de l'air peuvent sélectionner certaines plantes
Dans les cas où le bâti a des fonctions d'habitation, de bureau, d'atelier, etc ou quand il supporte des panneaux solaires, des éléments fragiles ou vulnérables à la faune ou à la flore.. un équilibre est à trouver entre les surfaces à végétaliser ou à couvrir de panneaux solaires, la flore ne devant par exemple ici ni couvrir ni ombrer les cellules photovoltaïques
Certaines plantes comme la vigne vierge poussent rapidement, et en s'accrochant avec des crampons qui laissent des traces. Il est recommander de les contrôler par une taille suffisamment fréquente, de manière à éviter comme ici qu'elles ne couvrent les cheminées, la toiture (sauf si elle a été conçue pour) et les chéneaux qui risquent de se boucher. Cette végétation caduque de zone tempérée est intéressante sur les façades sud (rafraichies par les feuille en été, et pouvant se réchauffer au soleil en hiver)

La réponse à cette question varie selon

  • le type de bâti (architectonique),
  • les fonctions dévolues au bâti,
  • les matériaux,
  • le contexe biogéographique
  • et d'autres éventuels éléments de contextes (par exemple on veillera à éviter les plantes toxiques sur les murs et terrasses d'une école maternelle).


L'essentiel est que la question soit posée

  • bien en amont du projet,
  • en tenant compte du contexte biogéographique actuel et à venir (certaines régions sont plus à risque en terme de risque climatique
  • en tenant compte de l'w:fr:écopotentialitéécopotentialité du site et des environs
  • avec une approche prospective des usages futurs du bâti et du devenir des végétaux (ex : ombres portées des arbres)

Exemple de questions à se poser en amont[modifier | modifier le wikicode]

  • Quel est le poids de végétation que peuvent supporter les différentes parties du bâti ?
  • Y a t il un substrat convenable et en suffisance, et assez humide pour les plantes grimpantes ou suspendues ?
  • les matériaux utilisés sont-ils tous éco-compatibles ?
  • l'entretien de la flore (grimpante, suspendue, etc.) sera-t-il aisé ou assez facile
  • le bâti abritera-t-il des animaux domestiques tels que chiens et chats (si oui, il convient de ne pas disposer de nichoirs à oiseaux ou chauve-souris à leur portée, et anticiper sur le fait que les chats sauront escalader la façade si elle est couverte d'une vigne vierge ou d'un lierre assez ancien)
  • les fenêtres et ouvertures seront elles ou pourront elles être dotées de moustiquaires les systèmes d'aération/ventilation seront ils bien munis de grilles interdisant l'intrusion de la petite faune et des insectes.
  • les gouttières ou chéneaux sont ils accessibles et faciles à entretenir ou protéger des plantes grimpantes (qui ne doivent pas les boucher)
  • quels risques particuliers peuvent se poser pour des enfants, personnes âgées, handicapés ?. comment les limiter ? (ex : entourer une mare d'une clôture, etc.)
  • ou positionner et comment protéger les nichoirs susceptibles d'abriter des espèces protégées ou vulnérables, une ruche, etc.