L'éco-construction en Nord-Pas-de-Calais/Partie3/Des systèmes constructifs innovants

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

L'ossature bois : charpente traditionnelle ou préfabrication ?[modifier | modifier le wikicode]

Nous mettons ici en parallèle deux façons de travailler l’ossature bois.

Préfabrication en atelier

Avantages

  • Conditions de travail
  • Qualité de mise en œuvre des produits
  • Temps d’intervention réduit
  • Coûts finaux

Inconvénients

  • Savoirs procéduriers
  • Marges de manœuvres réduites sur le chantier (pré-dimensionnement des caissons).


Charpente travaillée sur place

Avantages

  • Valorisation des savoirs-faire liés au métier
  • Plus grande flexibilité sur chantier du fait d’une moindre préfabrication
  • Moins d’investissements en machines (plus d’argent pour la main d’œuvre).
  • Moindre standardisation

Inconvénients

  • Chantiers plus difficiles à planifier
  • Temps d’intervention sur chantier
  • Pénibilité physique, moindre confort de travail


Les blocs monomurs régionaux[modifier | modifier le wikicode]

Les blocs monomurs dits « à isolation répartie » permettent théoriquement de se passer d’isolation rapportée. Ils présentent de bonnes performances thermiques. La maçonnerie évolue puisqu’elle intègre les techniques de gestion des ponts thermiques.

La brique alvéolaire - Apparue vers 1999, elle représente en 2010 plus de 60% des constructions neuves BBC-Effinergie dans l’individuel et 30% des logements sociaux (source : catalogue Porotherm 2011). Développée par la société Wienerberger, la brique alvéolaire est notamment produite à Hulluch (62) à partir d’argiles locales. Sa structure est allégée par adjonction de sciures de bois qui vont libérer des bulles d’air lors de la cuisson, conférant à la brique son pouvoir isolant. Pour la mise en œuvre, la technique des joints minces avec le mortier-colle permet une économie de mortier avec un traitement intégré des ponts thermiques.


Le béton cellulaire - Il est produit à partir de sable, de ciment, de chaux avec adjonction de poudre d’aluminium. Il représente une bonne alternative au mode de construction classique « Parpaing-laine de verre-placo ». L’entreprise Artois Maison Passif préconise l’emploi du béton cellulaire dans les projets de construction BBC voire passif, en rajoutant dans ce dernier cas une couche d’isolation. On obtient grâce à ce matériau un bon compromis entre isolation et inertie, d’où un bon confort d’été.


Le bloc de pierre ponce - Fabriqué à Dunkerque; il est composé de plus de 90% de pierre ponce selon un procédé de fabrication à froid plus économe. La matière première est importée de carrières grecques ou latinoaméricaines. C’est un matériau porteur auto-isolant grâce à sa structure alvéolaire et aux vertus isolantes de la pierre ponce. Les joints verticaux sont remplis au mortier de pierre ponce à l’aide d’une grille de pose pour les joints minces horizontaux. La finition à l’enduit de pierre ponce permet un traitement optimal des ponts thermiques. Le fabricant peut ainsi proposer des produits en conformité avec la RT 2012.