Latin sans flexions/Version imprimable

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-ps.png

Ceci est la version imprimable de Latin sans flexions.

  • Si vous imprimez cette page, choisissez « Aperçu avant impression » dans votre navigateur, ou cliquez sur le lien Version imprimable dans la boîte à outils, vous verrez cette page sans ce message, ni éléments de navigation sur la gauche ou en haut.
  • Cliquez sur Rafraîchir cette page pour obtenir la dernière version du wikilivre.
  • Pour plus d'informations sur les version imprimables, y compris la manière d'obtenir une version PDF, vous pouvez lire l'article Versions imprimables.


Latin sans flexions

Une version à jour et éditable de ce livre est disponible sur Wikilivres,
une bibliothèque de livres pédagogiques, à l'URL :
https://fr.wikibooks.org/wiki/Latin_sans_flexions

Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans Texte de dernière page de couverture. Une copie de cette licence est incluse dans l'annexe nommée « Licence de documentation libre GNU ».

Introduction

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Le latino (ou latino sine flexione) est une langue adaptée du latin par le mathématicien italien Giuseppe Peano en 1903. Il cherche en fait à poursuivre les idées de Leibniz et créer un standard pour les sciences et le commerce.

La Revue de Mathématiques publia pendant un temps les travaux de Peano et de ses collègues. Nous pouvons aussi noter que le Formulario mathematico fut rédigé en latino.

La suite de l’histoire se trouble, un autre projet prend le nom initial qu’était interlingua et lui vole sa popularité, avant de s’éteindre.

Ce livre[modifier | modifier le wikicode]

Cet exposé fournit la grammaire complète du latino (précisant celle de Peano) et le moyen de former le vocabulaire à partir d’un dictionnaire français-latin. Par conséquent, il se veut exhaustif et à sa lecture attentive ne manque que la pratique pour maitriser la langue.

Tous les points de cours seront illustrés par des phrases de difficulté croissance; je terminerai avec des exemples de traduction (dont les premiers versets de la Genèse et l’incipit de L’Étranger de Camus).

Les mots entourés de guillemets seront en français[1], l’italique correspond à un court texte latino ou au nom d’une œuvre. Par exemple, « cent » se dit centum.

  1. J’applique ici la controversée réforme de 1990.


Alphabet et prononciation

À la surprise générale, le latino utilise l’alphabet latin. Sa prononciation est quasiment celle du français. Les seules différences sont:

  • u se prononce /u/ (mou);
  • y se prononce /y/ (vu);
  • j se prononce /j/ (bille).

Les deux diphtongues sont:

  • ae prononcé /aj/ (Aïe!);
  • oe prononcé /oj/.

Enfin, c se prononcent toujours /k/. q se prononce /kw/ lorsqu’il est suivi par un u et /k/ sinon.

En ce qui concerne l’accent des mots, il tombe sur l’avant-dernière syllabe.


Substantifs et verbes

Construction[modifier | modifier le wikicode]

Le nom[modifier | modifier le wikicode]

Note. Les cas latins ne sont donnés qu’à titre indicatif; la grammaire ci-après présentée utilise des particules.

Comment dire « cheval » en latino? Tout dictionnaire français-latin vous donnera equus i m. Cela signifie que le génitif se forme à partir du mot equus (le nominatif) auquel on substitue la terminaison pour obtenir equi.

En latino, on n’utilise le génitif comme racine sinon l’ablatif (singulier). Comme cette forme n’est pas présente dans les dictionnaires on a besoin d’une règle de dérivation[1]:

Génitif latin -ae -i -us -ei -is
Mot latino -a -o -u -e -e

« cheval » se dit equo.

Voici quelques exemples supplémentaires:

Mot français Sortie du dictionnaire Génitif latin Mot latino
eau aqua ae f aquae aqua
ville urbs urbis f urbis urbe
temple templum i n templi templo
meurtre nex necis f necis nece
loup lupus i m lupi lupo

La forme obtenue est toujours neutre.

Le verbe[modifier | modifier le wikicode]

En latino, on utilise l’infinitif latin (le troisième mot de la sortie du dictionnaire). De curro is ere cucurri cursum (courir) on ne garde que currere.

Mot français Sortie du dictionnaire Infinitif latin Infinitif latino
changer converto is ere verti versum convertere convertere
jouer ludo is ere lusi lusum ludere ludere
discuter disputo as are avi atum disputare disputare
juger judico as are avi atum judicare judicare
blesser laedo is ere laesi laesum laedere laedere

Note: Le lecteur remarquera de temps à autre des verbes déponents. Par exemple « mourir » renvoie à morior eris mori mortuus sum: il n’y a pas de forme en -re! En fait le latin conjugue ici une action active en utilisant la voix passive. Qu’importe, on utilisera le verbe morere comme s’il était régulier. De même « craindre » devient verere. De manière générale on utilise la deuxième personne du singulier à l’indicatif. Mais, vous aurez fort peu à utiliser cette construction.

Substantifs modernes[modifier | modifier le wikicode]

Pour les substantifs tels que « smartphone » ou « ordinateur » (computatro), on applique les règles habituelles aux mots qui ont émergé (un moteur de recherche, celui de Reddit par exemple, vous permettra aisément de les trouver). De plus, le site du Vatican propose de nombreuses traduction italien-latin.

Genre et nombre[modifier | modifier le wikicode]

Le pluriel est marqué (seulement lorsqu’il est nécessaire) par la terminaisons -s. Dans « Quelles belles roses! » on écrira rosas mais dans « plusieurs roses », rosa suffit.

Le genre est lui aussi facultatif mais on peut obtenir le féminin avec femina et le masculin avec mas.

Ainsi, pour « louve », on prend la forme neutre lupo à laquelle on ajoute femina: lupo femina. De même, « professeur » (magister tri m) se dit magistro mas. Nous verrons plus tard que me saluta magistros est un équivalent exact de « je salue les professeur·e·s ».

Complément du nom[modifier | modifier le wikicode]

Je vous présente notre première particule: de. Son usage est transparent.

Groupe français Groupe latino
un bracelet en argent armilla de argento
le repas de la victoire cena de victoria
le manteau de Lucius amictu de Lucius

Si vous êtes joueur, vous pouvez changer l’ordre des mots. nom-de-complément s’écrit aussi de-complément-nom. « Machine à écrire » devient de scribere machina.

Conjugaison[modifier | modifier le wikicode]

Pour un locuteur français, la conjugaison latino est insolemment simple. On appelle radical le verbe privé de sa terminaison -re.

Temps Construction
Présent de l'indicatif radical
Présent de l'impératif radical!
Présent du subjonctif que + radical
Passé simple e + radical
Futur simple i + radical
Participe présent radical + -nte
Participe passé radical + -to

Ces règles sont valables pour toutes les personnes.

Phrase française Phrase latino
Le lion rugit. Leone rugi.
La soldat écrivit. Milite e scribe.
La soldat écrira. Milite i scribe.
Le livre fut écrit. Libero e es scribeto.

Les participes permettent d’utiliser des temps composés (l’auxiliaire est habe).


Pronoms

Soucions nous désormais des pronoms.

Pronoms personnels et possessifs[modifier | modifier le wikicode]

Il faut et il suffit d’apprendre le suivant tableau.

Pronom personnel Pronom possessif
1ère sg. me meo
2ème sg. te tuo
3ème sg. illo/illa/id suo
1ère pl. nos nostro
2ème pl. vos vestro
3ème pl. illos suo

Si vous devez traduire « mon lion rugit », toutes les propositions suivantes fonctionnent.

  1. Leone meo rugi.
  2. Meo leone rugi.
  3. Rugi leone meo.
  4. Rugi meo leone.

Le choix sera fait en fonction de la partie de la phrase à mettre en valeur. La dernière phrase est plus menaçante que la deuxième.

Note. Le pronom possessif reste à côté du nom auquel il se rapporte.

Pronoms relatifs[modifier | modifier le wikicode]

Un nouveau tableau s’impose.

Pronom français Pronom latino
que quod
qui qui
quo
dont cujus
auquel (et ses dérivés) cui
tel que quale

Pronoms démonstratifs[modifier | modifier le wikicode]

On utilisera, par ordre croissant d’éloignement dans l’espace-temps, hoc, isto, illo.

Si vous le tenez dans vos bras « ce chien » est hoc cane mais si vous parlez d’un animal au loin illo cane est préférable.


Adjectifs et adverbes

Construction[modifier | modifier le wikicode]

« honnête » correspond à probus a um, pour obtenir l’adjectif latino, on transforme la dernière forme (ici probum).

  • Si elle termine par -e, on la garde;
  • si elle termine par -um, on substitue les deux dernières lettres par -o;
  • sinon (et cela est rare) on dérive le génitif comme pour les noms.

Pour construire un adverbe on utilise une tournure explicite (cum mente ou in modo) ou l’adjectif seul.

Adverbes interrogatifs[modifier | modifier le wikicode]

Adverbe français Adverbe latin
ubi
d’où unde
quand quando
pendant combien de temps quamdiu
depuis combien de temps quamdudum
combien de fois quoties
comment quomodo, ut, quemadmodum
pourquoi quid
combien quantum


Dérivation

Du substantif au verbe et inversement[modifier | modifier le wikicode]

Les verbes et substantifs sont interchangeables. Si vous ne savez pas comment dire « monter un cheval » le verbe equore conviendra. (equo + re).

Inversement, clamare pourra donner le nom clama (un cri) à la place de l’habituel clamore. Ce genre de construction insiste sur l’action.

« Je crie son cri. » est aussi bien Quod illo clama me clame., Me clama clamore illo. que Me clama clama illo. La dernière possibilité est bien sûr déconseillée.

Du radical au substantif[modifier | modifier le wikicode]

Les suivantes règles s'appliquent à tout adjectif ou substantif. Par exemple, du nom « meutre », on cherchera peut-être à obtenir « meutrier » (occidetore).

Je propose quelques suffixes (constituant une généralisation abusive de la langue de Ciéron) qui pourront vous être utiles.

Sens Suffixe Exemple
Celui qui fait, qui est -tore probotore (quelqu’un d’honnête), avarotore (un avare)
Action, activité ou événement -tu probatu (l’honnêteté)
Fonction -tura probatura (celui qui est chargé d’être honnête)
Relation -tre

Si un mot existe déjà pour véhiculer le sens voulu, on l’utilisera en priorité.


Structures complexes

Pas « complexes » j’entends « composées », la facilité reste le maitre mot: que le lecteur ne s’inquiète pas.

Objets direct[modifier | modifier le wikicode]

Le complément d’objet direct est placé après le verbe. lui-même placé après le sujet. « Je mange du raisin. » devient Me ede uva. Si l’on souhaite mettre le complément en avant, on préfère utiliser qui.[2] Qui uva ede me. et Uva me ede. ont le même sens.

« Je mange les raisins que tu as vu hier. » peut être traduit par Me ede uva que te e vide heri. ou par Qui uva que heri te e vide ede me..

Prépositions[modifier | modifier le wikicode]

Je ne peux que vous joindre le tableau de R. Delord référençant les prépositions les plus utiles.

Lieu Temps Autre sens
ad vers, à côté de jusqu’à jusqu’à, pour
ab (à partir) de, loin de (à partir) de, depuis (venant) de, par
adversus en face de contre
ante devant avant
apud chez
in dans, sur à l’égard de, contre
per à travers pendant par, au moyen de
post derrière après
prope près de
cum avec
ut comme
de (du haut) de au sujet de, sur
ex (sorti) de (à partir) de, depuis
in dans, sur dans s’agissant de
pro en avant de pour, à la place de
sine sans

Comme leur nom l’indique, les prépositions se placent avant le nom.

Groupe français Groupe latino
au commencement in principio
avec moi cum me
sans aide sine auxilio
avant l’hiver ante hieme
jusqu’à demain ad cras
chez lui apud illo

Elles servent également pour introduire un complément d’objet indirect. « Je te parle. » est par exemple Ad te me ora..

Conjonctions de coordination[modifier | modifier le wikicode]

Mais où est donc Ornicar? At aut/vel ac/et/-que ergo/igitur _ _ enim!

Pour un exposé plus complet, je vous recommande la page Wikibooks.

Comparatifs et superlatifs[modifier | modifier le wikicode]

Les comparatifs sont minus quam, plus quam et tam quam.

  • « Lucius est plus intelligent que moi. » Lucius es plus sapiente quam me.
  • « Caius était aussi intelligent que Lucius. » Caius e es tam sapiente quam Lucius.

On peut sans problème inverser l’ordre des groupes: quam Lucius tam sapiente Caius e es.

Quant au superlatif, on utilise une structure du type sujet-verbe-minimo/maxima-adjectif-ex-groupe. « Lucius est le plus intelligent des romains. » se dit Lucius es maximo sapiente ex romano. ou encore Lucius ex romano es maximo sapiente (« Lucius, d’entre les romains, est le plus intelligent. »).


Nombres

J’écris, par praticité et depuis le début de ce cours, les nombres avec des chiffres indo-arabes. Je vous supplie de m’imiter dans vos futurs écrits si la visée est autre qu’esthétique.

Les nombres ne se déclinent pas en latin, on conserve donc leur forme. Les chiffres de à sont: nullo, uno, duo, tres, quatuor, quinque, sexe, septem, octo et novem. Les dizaines sont: decem, viginti, triginta, quadraginta, quinquaginta, sexaginta, septuaginta, octoginta et nonaginta. Enfin, « cent » se dit centum, « mille » mille et « million » millione.

L’on combine ces mots comme en français:

  • 17: decem-septem
  • 345: tres centum quadraginta-quinque
  • 2 222: duo mille duo centum viginti-duo
  • 9 876: nonaginta-octo mille septem centum sexaginta-quinque
  • 49 262[3]: quadraginta-novem mille duo centum sexaginta-duo

L’auteur doute de l’utilité d’écrire en lettres des nombres plus grands.

Note. uno peut aussi servir d’article indéfini (neutre).


Exemples de traduction

Citations[modifier | modifier le wikicode]

Citation française Citation latino
Je pense donc je suis. (Descartes) Me cogita ergo me es.
Dieu est mort. (Nietzsche) Deo es moreto.
Pourquoi y a t il quelque chose plutôt que rien? (Leibniz) Quid reo et non nihil es?
L’homme est un loup pour l’homme. (Hobbes) Ad homine lupo homine es. Homo ad homo es lupo.

Genèse I[modifier | modifier le wikicode]

En guise d’entrainement, utilisons les cinq premiers versets de la traduction de Louis Segond.

  1. Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
  2. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abime, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
  3. Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
  4. Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.
  5. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.
  1. In principio, Deo e crea terra caelosque.
  2. Terra e es inani vacuoque: e es tenebra in dorso de abysso et spiritu de Deo se moveba super acqua.
  3. Deo e dice: Que luce es! Et luce e es.
  4. Deo e vide que luce bono esba; Deo e divideque luce ad tenebra.
  5. Deo appelaque luce cum Die et tenebra cum Nocte. Igitur, e es mane e es vespere: primo die e es.

L’Étranger, Albert Camus[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai reçu un télégramme de l’asile: « Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. » Cela ne veut rien dire. C’était peut-être hier. L’asile de vieillards est à Marengo, à quatre-vingts kilomètres d’Alger. Je prendrai l’autobus à deux heures et j’arriverai dans l’après-midi.

Hodie mamma es moreto. Aut forsit heri, me non sci. Me e accipe telegrapho ab asylo: “Matre defuncto. Funere cras. Sensu cardinali.”. Significa nihil. Es forsit heri. In Marengo asylo seni es, octoginta chilometro ab Alger. Me i sume laophoro ad duo hora et me adveni per vespere.

Le dernier jour d'un condamné, Victor Hugo[modifier | modifier le wikicode]

Condamné à mort ! Voilà cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids ! Autrefois, car il me semble qu'il y a plutôt des années que des semaines, j'étais un homme comme un autre homme.

Damnato ad morte! Ecce quinque hebdomade que me habita cum hoc cogitatione, semper solo cum illo, semper gelato per illo praesentia, semper incurvo sub illo pondere! Antea, nam illo vide ad me que es satis anno quam hebdomade, me esba homine sicut altero.

GFDL GFDL Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans texte de dernière page de couverture.
  1. J’omets volontairement les subtilités archaïques.
  2. De Latino Sine Flexione (1903), Giuseppe Peano
  3. Au lecteur convaincu qu’un ordre se cache derrière cette suite de nombres, je l’invite à le déterminer.