Monter un PC/Annexe

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Rappels sur les unités[modifier | modifier le wikicode]

Les ordres de grandeur[modifier | modifier le wikicode]

Les ordres de grandeur
nom (notation abrégée) taille équivalente
Kilo (K) 1 000
Mega (M) 1 000 000 = 1 000K
Giga (G) 1 000 000 000 = 1 000M
Tera (T) 1 000 000 000 000 = 1 000G

Pour s'y retrouver dans les bits :

1 octet = 8 bits 
penser à « octo » qui signifie 8
1 byte = 1 octet 
byte est utilisé pour les anglophones (ce n'est pas exact en français mais on pourra se permettre cet abus de langage). Le byte est noté B (en majuscule)
1 bit 
acronyme anglais de binary digit ; information élémentaire dans l'ordinateur. C'est un peu l'équivalent d'un chiffre pour les nombres.

attention donc : 32B = 32 octets mais 32b = 4 octets (4 octets de 8 bits font bien 4×8 = 32 bits) !

1000 ou 1024 ?[modifier | modifier le wikicode]

Certains objecteront qu'un kilo désigne 1024 bits. En effet, il règne sur ce sujet une confusion issue d'un conflit dans la communauté scientifique, en voici l'explication.

Vous avez déjà remarqué (ou remarquerez) que les tailles en informatique sont des puissances de 2 : 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512, 1024, etc. Les informaticiens ont, au début de l'informatique, appelé 1024 (210) bits un kilo-bit. Cette convention a été maintenue très longtemps jusqu'au jour où la confusion que cela provoquait devenait telle[1] qu'il a fallu prendre des dispositions. En effet, l'informatique était le seul domaine où le kilo valait 1024 et non 1000 comme dans la physique où, par exemple, un kilogramme vaut bien 1000 grammes et non pas 24 de plus.

Cela est corrigé depuis. Ainsi, dans le système international d'unités, le kilo, en informatique comme dans tout autre domaine, désigne bien 1000. On parlera de « kibi » (kilo binaire) pour 1024 ainsi que de « mibi », « gibi », etc. Cette nouvelle notation non-ambiguë, n'est toutefois pas encore entrée dans les mœurs, si bien qu'il est très probable qu'un interlocuteur, même professionnel, ne fasse pas la différence...

Wikipedia-logo-v2.svg

Wikipédia propose un article sur : « Unité de mesure en informatique ».

Les ordres de grandeurs
nom (notation abrégée) taille équivalente
Kibi (Ki) 1 024
Mebi (Mi) 1 048 576 = 1 024Ki
Gibi (Gi) 1 073 741 824 = 1 024Mi
Tebi (Ti) 1 099 511 627 776 = 1 024Gi

  1. La différence entre un kilo valant 1024 ou 1000 n'est pas assez importante pour qu'elle soit suffisamment remarquée. L'évolution de l'informatique (capacité de stockage, débit de transmission réseau) a amené l'utilisation de plus grandes unités de mesure comme le méga-octet, où la différence entre 10002 et 10242 est plus importante. Avec l'utilisation des giga-octets, la différence entre 10003 et 10243 était encore plus importante.

Toute la connectique[modifier | modifier le wikicode]

Avec la pratique, on finit par identifier les câbles et les prises d'un seul coup d'œil. Voilà toutefois un récapitulatif illustré en cas de trou de mémoire ou si vous êtes confronté à du jamais vu.

Référence illustrée des connectiques. Par ordre alphabétique.
Port ou Câble en image Nom et description
Alimentation : relie l'UC à une prise secteur. Le câble qui relie l'alimentation au secteur est femelle, il se branche donc sur la prise mâle qui est celle du bas sur l'illustration.
DVI relie les périphériques d'affichage (écran plat ou projecteur) à la sortie graphique (carte graphique ou carte-mère)
HDMI
FireWire
IDE relie disque optique et carte-mère par un câble mâle-mâle ou mâle-(mâle×2)
Le Jack sert à connecter l'audio. Les casques, enceintes et micro se branchent par un jack, la prise femelle étant sur la source audio.
Molex : un câble molex femelle quitte l'alimentation interne du PC pour se brancher sur un périphérique interne mâle. Remarquez qu'ici c'est le câble qui est femelle et la prise mâle, observez bien.
PS/2 permet de relier clavier et souris à la carte-mère. Le câble quitte le clavier ou la souris et se termine par une prise mâle verte pour la souris et violette pour le clavier. Deux prises femelles des couleurs correspondantes sont sur la carte-mère.
RJ45 permet de connecter une machine à un réseau. Attention à ne pas confondre avec le RJ11 qui est exactement de la même forme mais deux fois plus petit. Les câbles sont mâle-mâle et toutes les prises sont femelles. Il existe des câbles droits et des croisés.
S-vidéo
S-ATA Data. Attention à ne pas confondre avec du S-ATA Power.
S-ATA Power. Attention à ne pas confondre avec du S-ATA Data.
Série. Aujourd'hui obsolète
USB 2.0
VGA sert à connecter le périphérique d'affichage (écran CRT ou projecteur) à la sortie graphique de l'unité centrale : carte-mère ou carte graphique.

Ressources externes[modifier | modifier le wikicode]

Cette section présente des ressources qui seront susceptibles de vous intéresser. Les documents listés ici peuvent vous intéresser soit parce qu'ils traitent du même sujet que le présent ouvrage, soit parce qu'ils traitent d'un sujet proche.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Wikilivres[modifier | modifier le wikicode]

Le projet wikilivres propose d'autres ressources connexes :

Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

De nombreux articles sur wikipédia peuvent s'avérer intéressant, nous en citons les principaux qui vous permettront de trouver toutes les informations en rapport avec notre sujet :

Liens[modifier | modifier le wikicode]