Oncogénétique diagnostique/Inhibiteurs de PARP

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Les Inhibiteurs de PARP agissent en inhibant les poly(ADP-ribose) polymérases (PARP).

Les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 sont susceptibles de prédisposer génétiquement au développement de certaines formes de cancer résistant à d'autres formes de traitement.

Ces cancers BRCA-mutés peuvent présenter une sensibilité particulière aux poly(ADP-ribose) polymérases lorsque ces enzymes deviennent indispensables à la réparation de l'ADN nécessaire à la division cellulaire.

Dans ce cas, les inhibiteurs de PARP peuvent cibler spécifiquement les cellules cancéreuses et de ce fait présenter une efficacité optimale comme traitement anticancéreux.

Ainsi l'Olaparib présente une efficacité en cas de mutations des BRCA dans les modèles tumoraux suivants : - le cancer du sein HER2 négatif - le cancer de l'ovaire - le cancer du pancréas métastatique - le cancer de la prostate