Oncogénétique diagnostique/Olaparib

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

L'olaparib (Lynparza) est un anticancéreux de la classe des Oncogénétique diagnostique/inhibiteurs de PARP/, efficace chez les patients présentant des mutations héréditaires des gènes BRCA1 ou BRCA2, essentiellement sur le cancer de l'ovaire, le cancer du sein et le cancer de la prostate3.

Indications[modifier | modifier le wikicode]

Cancer du sein[modifier | modifier le wikicode]

Chez les patientes ayant une tumeur porteuse d'une mutation somatique ou constitutionnelle de l'un des gènes BRCA, BRCA1 ou BRCA2, l'Olaparib allonge la durée de rémission et diminue la mortalité par rapport à un traitement convetionnel.

Cancer de l'ovaire[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cancer de l'ovaire BRCA-muté, il allonge en traitement d'entretien la durée de rémission et diminue la mortalité à trois ans.

Cancer du pancréas[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cancer du pancréas BRCA muté métastatique, il allonge la durée de rémission de quelques mois. Toutefois, les cancer du pancréas avec mutations de BRCA sont rares.

Cancer de la prostate[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cancer de la prostate on observe une prolongation de la survie d'environ trois mois chez des patients traités à l'olaparib ayant subi une castration, bénéficiant d'un traitement hormonal (enzalutamide ou abiratérone) et chez qui on observe une progression de la maladie.