OpenBSD/Introduction

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
En travaux
link={{{link}}}

Cette page est en travaux. Tant que cet avis n'aura pas disparu, veuillez en considérer le plan et le contenu encore incomplets, temporaires et sujets à caution. Si vous souhaitez participer, il vous est recommandé de consulter sa page de discussion au préalable, où des informations peuvent être données sur l'avancement des travaux.

L'histoire d'OpenBSD commence en 1995 avec la séparation de Théo De Raadt vis à vis du projet NetBSD. Le projet OpenBSD a pour but:

  • de fournir la meilleure plateforme de développement possible,
  • d'intégrer du code correctement écrit venant de copyright acceptable tel que la licence BSD,
  • de fournir un système à jour et sécurisé,
  • de fournir une plus grande intégration des logiciels cryptographiques,
  • de suivre les normes ANSI et POSIX,
  • de rendre le code source indépendant de l'architecture,
  • d'un choix technique plutôt que politique,
  • d'une orientation développeur,
  • de fournir une plateforme de développement pour la compilation croisée,
  • de régler le maximum de problèmes importants.

Vous pouvez retrouver tous ces principes sur le site officiel (http://www.openbsd.org/fr/goals.html).

Un système qui fonctionne par défaut[modifier | modifier le wikicode]

OpenBSD a la particularité de "juste fonctionner" après une installation. C'est à dire que le système contient tout ce qui est nécessaire à l'utilisateur, une interface graphique (le serveur X ainsi que xdm et twm), des éditeurs de textes (vi et mg), des services réseaux (dhcp, http, dns...), des outils pour les développeurs (gcc, gdb...) ainsi que la documentation complète d'OpenBSD.

Un système sécurisé[modifier | modifier le wikicode]

OpenBSD a une volonté de sécurité au niveau du système. Le projet OpenBSD a mis d'ailleurs en place de nombreuses solutions par défaut pour pallier aux problèmes de sécurité. Par exemple, les services utilisés couramment tel que le serveur web apache, sont directement livrés avec OpenBSD et offrant des améliorations intéressantes tel que le chrooting par défaut pour apache et bind.

Une documentation importante[modifier | modifier le wikicode]

Le principal avantage que l'on peut trouver sur les distributions libres est une documentation libre de droit, importante et surtout présente par défaut. OpenBSD ne déroge pas à la règle et offre à ses utilisateurs une vaste documentation via la commande man.

  $ man
  usage: man [-achw] [-C file] [-M path] [-m path] [-S subsection] [-s section]
             [section] name ...
         man -f command ...
         man -k keyword ...
  $ man intro
  NAME
    intro - introduction to general commands (tools and utilities)
    
  DESCRIPTION
    The manual pages in section one contain most of the commands which
    comprise the BSD user environment.  Some of the commands included in
    section one are text editors, command shell interpreters, searching and
    sorting tools, file manipulation commands, system status commands, remote
    file copy commands, mail commands, compilers and compiler tools,
    formatted output tools, and line printer commands.
    
    All commands set a status value upon exit which may be tested to see if
    the command completed normally.  The exit values and their meanings are
    explained in the individual manuals.  Traditionally, the value 0
    signifies successful completion of the command.
    
  SEE ALSO
    man(1), intro(2), intro(3), intro(4), intro(5), intro(6), intro(7),
    intro(8), intro(9)
    
  HISTORY
    An intro manual appeared in Version 6 AT&T UNIX.
    
  OpenBSD 4.8                    January 10, 2010                    OpenBSD 4.8