Pôles d'éco-citoyenneté/Conclusion et perspectives

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans ce wikilivre, nous avons tenté de présenter les pôles d’éco-citoyenneté qui nous semblaient les plus importants dans la région Nord-Pas de Calais. La diversité de chacun de ces lieux et de leurs animateurs montre que la question de l’environnement est devenue transversale dans la société. Historiquement, ce sont les associations qui ont tiré la sonnette d’alarme sur ce que l’Homme fait subir à sa planète. Mais aujourd’hui, la question de l’environnement et de son respect ne sont plus des questions d’ordre militant. Les pouvoirs publics, la société civile et même, dans une certaine mesure, le monde de l’entreprise sont impliqués dans les démarches environnementales.

Seulement, si les initiatives éco-citoyennes sont nombreuses comme le prouve le wikilivre qui leur est consacré, le public, lui, est bien souvent démuni. Et malgré son envie de bien faire, il est souvent perdu voire noyé dans la masse des messages parfois contradictoires qu’il reçoit. Et les démarches individuelles relèvent parfois du parcours du combattant pour celui qui ne sait pas par où commencer ou à qui se fier. Pour avancer, il trouve tout de même des structures qui peuvent l’aider à aller vers une attitude plus éco-citoyenne.

Aujourd’hui, ces lieux se formalisent et même s’organisent autour d’un thème (ex. l’énergie) ou au cœur d’un espace particulier (ex. la maison de la Forêt de Raismes). On retrouve cette diversité à travers les acteurs qu’ils soient institutionnels, associatifs ou même du privé. Ces pôles sont parfois nés d’initiatives très locales, parfois de projets plus territoriaux. Bref, à chaque niveau, la volonté d’aider les individus à aller vers plus d’éco-citoyenneté est présente.

Le point faible que nous constatons est, peut-être, le manque de lien entre tous ces pôles d’éco-citoyenneté. Bien sûr, il existe des organismes de coordination comme les PNR ou encore des réseaux comme celui des EIE. Mais la plupart d’entre eux mènent des actions isolées et ne connaissent pas les autres structures. Les Maisons de l’Environnement sont le meilleur exemple de cet état de fait. Sous cette appellation, deux structures (les deux autres étant en cours de création) fonctionnant sur le même modèle ne semblent pas être en rapport.

C’est pourtant à travers des liens plus forts ou mieux des actions coordonnées que ces pôles d’éco-citoyenneté pourraient remplir au mieux leur mission. Une logique d’ensemble qui ne retirerait rien à leur indépendance mais permettrait sûrement d’assurer aux citoyens le meilleur accompagnement possible dans leurs initiatives personnelles.

Le maillage de la région par les pôles d’éco-citoyenneté passe par une vue d’ensemble de ces lieux. C’est l’une des ambitions de cet ouvrage : réunir en un seul document les informations essentielles sur les pôles éco-citoyens du Nord-Pas de Calais. Ce wikilivre nous semble être un bon début pour aider chacun des acteurs de ces pôles à mieux appréhender la réalité du territoire sur ce point. L’autre ambition est de mettre à la disposition du public un catalogue des pôles d’éco-citoyenneté de la région. Ainsi, nous espérons pouvoir aider chacun à entrer dans le monde de l'éco-citoyenneté.

Enfin, ce travail est considéré comme une première ébauche. Les perspectives concernant notre ouvrage sont doubles. D'abord, ce document ne demande qu'à être amélioré, étoffé et devrait, dans l'idéal, être complété avec la création de nouveaux pôles. Ensuite, notre travail est resté confiné à la région Nord-Pas de Calais. Or, comme le montre la troisième partie, les autres régions de France ne sont pas en reste dans le domaine. Il est donc envisageable de créer un wikilivre pour chacune d'elles et aussi un ouvrage regroupant l'ensemble.
Par là, nous espérons que le public pourra aller vers l'éco-citoyenneté sans difficulté.