Percer une bouteille en verre

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parmi les actes de base du travail du verre, percer une bouteille est un classique du genre.

Matériel[modifier | modifier le wikicode]

  • Il faut se munir d'un brise-vitre comme ceux que l'on peut voir dans les bus.
  • Du sable (on peut le faire sans sable, avec plus de précaution).
  • On peut aussi percer en utilisant une perceuse à variateur ou une chignole à main, avec une mèche pour l'acier et du pétrole.

Préparation[modifier | modifier le wikicode]

  • Remplissez la bouteille de sable pour atténuer les vibrations et dessinez un cercle correspondant au trou que vous comptez obtenir.
  • Si vous percez avec une mèche, maintenez la bouteille avec un serre-joint en la protégeant avec un chiffon. Ne pas trop serrer.
  • Mettre des lunettes de protection.

Mise en œuvre[modifier | modifier le wikicode]

Avant toute chose, il est indispensable de se protéger les yeux avec des lunettes de sécurité et de travailler avec des gants.

Perçage avec un brise-vitre :

  • C'est ici qu'il est question de patience, l'opération consistant à tapoter doucement sur la bouteille afin que de petits morceaux de verre éclatent.
  • Il faut tapoter en partant de la périphérie du cercle et en se rapprochant vers le centre et veiller à ce que l'avancement en profondeur dans la bouteille reste uniforme.
  • Une fois la première percée faite, la bouteille est beaucoup plus fragile et le restant de verre à enlever doit être une fine couche, d'où l'importance d'avancer uniformement.

Perçage avec mèche :

  • En vous aidant du variateur, percer tout doucement, après avoir humecté l'endroit du perçage avec du pétrole.
  • Faites-vous aider par quelqu'un qui, à l'aide d'une burette remplie de pétrole, humectera tout au long du perçage.
  • Remplir au préalable la bouteille de sable facilitera la tâche.