Philosophie/Abstrait/concret

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’abstraction est une opération mentale qui consiste à isoler (par la pensée) un élément à l’exclusion des autres, et qui serait aggloméré dans la réalité. Est abstrait ce qui dérive d’une abstraction et qui s’oppose à concret. Par exemple, le concept de table exclut les particularités sensibles et concrètes de couleur, matière, etc. pour ne retenir que ce qu’il y a d’universel dans le concept table : un plateau et des pieds.

. Concret n’a de sens que par rapport à ce qui est abstrait et inversement. Concret vient du latin concretus, «solide», «matériel», et désigne l’objet tel qu’il nous est donné dans l’expérience. L’idée d’homme est une idée abstraite alors que l’homme pris individuellement est un homme concret, de chair et de sang. Autre exemple : l’art abstrait rompt avec l’art figuratif : il propose un univers de formes et non plus de figures, de représentations identifiables.

Le concret renvoie à la réalité, au vécu, à l’expérience : l’abstrait relève de la pensée et non de l’existence matérielle. L’accès au savoir suppose le passage du concret à l’abstraction.