Pilotage du projet routier

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page est une feuille volante
link={{{link}}}

Il faudrait la ranger dans un wikilivre où elle aurait sa place.

Le projet, à chaque étape de sa réalisation peut être amené à évoluer, à subir des modifications. En tout état de cause, il nécessitera des étapes de validation, des prises de décision. Un comité de pilotage créé à l'origine du projet doit être le garant des engagements validés par le programme par exemple. Il sera composé de représentants de la maîtrise d'ouvrage, du directeur de projet, éventuellement de partenaires du projet.

L'équipe projet[modifier | modifier le wikicode]

C'est la ressource humaine qui par ses compétences pourra réaliser l'étude. Elle peut être formée de personnes d'horizons et de structures différentes. Le fonctionnement en mode projet est qualifié de structure matricielle dans les modèles d'organisation du travail.

Les partenaires du projet[modifier | modifier le wikicode]

Il peut s'agir de partenaires financiers. Dans le cas de projet d'infrastructures routières, il s'agit de collectivités locales. Leur participation leur donne une forme de pouvoir en matière de choix, de tracé par exemple.

La planification et l’ordonnancement du projet[modifier | modifier le wikicode]

La planification permet de définir les travaux à réaliser, à fixer des objectifs, à coordonner les actions, de maîtriser les moyens, à diminuer les risques, à suivre les actions en cours, à rendre compte de l’état d’avancement du projet.

La planification du projet routier est initialisée au début du projet et mise à jour pendant toute sa durée de vie. Un même projet peut faire l’objet de plusieurs plannings.

Le diagramme de GANTT est un outil permettant de planifier le projet et de rendre plus simple le suivi de son avancement. Il donne une représentation graphique de l’avancement du projet, mais c’est également un bon moyen de communication entre les différents acteurs du projet.

Ce type de modélisation est particulièrement facile à mettre en œuvre avec un simple tableur mais il existe des outils spécialisés dont le plus connu est Microsoft MS Project. Il existe par ailleurs des équivalents libres (et gratuits) de ce type de logiciel.

Chaque tâche ou étape de la procédure est représentée par une ligne, tandis que les colonnes représentent les jours, semaines ou mois du calendrier selon la durée du projet. Le temps estimé pour une tâche se modélise par une barre horizontale dont l’extrémité gauche est positionnée sur la date prévue de démarrage et l’extrémité droite sur la date prévue de fin de réalisation. Les tâches peuvent s’enchaîner séquentiellement ou bien être exécutées en parallèle. Au fur et à mesure de l’avancement d’une tâche, la barre la représentant est remplie proportionnellement à son degré d’accomplissement.