Programmation C-C++/La bibliothèque standard/Les conteneurs

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Programmation C-C++/C++ : La bibliothèque standard/Les conteneurs

La plupart des programmes informatiques doivent, à un moment donné ou à un autre, conserver un nombre arbitraire de données en mémoire, généralement pour y accéder ultérieurement et leur appliquer des traitements spécifiques. En général, les structures de données utilisées sont toujours manipulées par des algorithmes classiques, que l'on retrouve donc souvent, si ce n'est plusieurs fois, dans chaque programme. Ces structures de données sont communément appelées des conteneurs en raison de leur capacité à contenir d'autres objets.

Afin d'éviter aux programmeurs de réinventer systématiquement la roue et de reprogrammer les structures de données et leurs algorithmes associés les plus classiques, la bibliothèque standard définit un certain nombre de classes template pour les conteneurs les plus courants. Ces classes sont paramétrées par le type des données des conteneurs et peuvent donc être utilisées virtuellement pour toutes les situations qui se présentent.

Les conteneurs de la bibliothèque standard ne sont pas définis par les algorithmes qu'ils utilisent, mais plutôt par l'interface qui peut être utilisée par les programmes clients. La bibliothèque standard impose également des contraintes de performances sur ces interfaces en termes de complexité. En réalité, ces contraintes sont tout simplement les plus fortes qui soient, ce qui garantit aux programmes qui les utilisent qu'ils auront les meilleures performances possibles.

La bibliothèque classifie les conteneurs en deux grandes catégories selon leurs fonctionnalités : les séquences et les conteneurs associatifs. Une séquence est un conteneur capable de stocker ses éléments de manière séquentielle, les uns à la suite des autres. Les éléments sont donc parfaitement identifiés par leur position dans la séquence, et leur ordre relatif est donc important. Les conteneurs associatifs, en revanche, manipulent leurs données au moyen de valeurs qui les identifient indirectement. Ces identifiants sont appelées des clefs par analogie avec la terminologie utilisée dans les bases de données. L'ordre relatif des éléments dans le conteneur est laissé dans ce cas à la libre discrétion de ce dernier et leur recherche se fait donc, généralement, par l'intermédiaire de leurs clefs.

La bibliothèque fournit plusieurs conteneurs de chaque type. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Comme il n'existe pas de structure de données parfaite qui permette d'obtenir les meilleures performances sur l'ensemble des opérations réalisables, l'utilisateur des conteneurs de la bibliothèque standard devra effectuer son choix en fonction de l'utilisation qu'il désire en faire. Par exemple, certains conteneurs sont plus adaptés à la recherche d'éléments mais sont relativement coûteux pour les opérations d'insertion ou de suppression, alors que pour d'autres conteneurs, c'est exactement l'inverse. Le choix des conteneurs à utiliser sera donc déterminant quant aux performances finales des programmes.