Soya/Python base 1

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
# -*- indent-tabs-mode: t -*-

# Soya 3D tutorial
# Copyright (C) 2001-2004 Jean-Baptiste LAMY
#
# This program is free software; you can redistribute it and/or modify
# it under the terms of the GNU General Public License as published by
# the Free Software Foundation; either version 2 of the License, or
# (at your option) any later version.
#
# This program is distributed in the hope that it will be useful,
# but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
# MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.  See the
# GNU General Public License for more details.
#
# You should have received a copy of the GNU General Public License
# along with this program; if not, write to the Free Software
# Foundation, Inc., 59 Temple Place, Suite 330, Boston, MA  02111-1307  USA


# Base 1 : paramétrer Soya et afficher un élément 3D.

# Ceci est la première leçon du tutorial de Soya.
# Dans cette leçon, vous apprendrez à paramétrer Soya et à afficher un modèle 3D. Dans l'ordre des choses,
# nous avons besoin de : 
#  - un modèle 3D
#  - une lampe (ou lumière)
#  - une caméra
#  - une scène pour grouper les objets 3D.


# Importation de : sys, os et soya.

import sys, os, os.path, soya

# Initialisation de Soya (création et affichage de la fenêtre graphique).

soya.init()

# Ajout d'un répertoire "tutorial/data" à la liste des répertoires de données de Soya. Quand Soya charge toutes les données,
# lorsque c'est un modèle 3D ou une texture, il va toujours chercher les données dans soya.path.
# soya.path fonctionne comme sys.path.
# Le répertoire des données de Soya doivent être organisés de la manière suivante :
#   ./images    : les images
#   ./materials : les materiaux (inclue les textures dans les formats d'image optimisés)
#   ./worlds    : les modèles 3D
#   ./models    : les modèles optimisés.

# Notez l'utilisation de sys.argv pour aller dans le répertoire où sont stockés les scripts actifs.

soya.path.append(os.path.join(os.path.dirname(sys.argv[0]), "data"))

# Création d'une scène. La scène est un Monde qui contient tous les éléments 3D que l'on va 
# afficher. Un Monde est un objet 3D qui peut contenir d'autres objets 3D (et donc, d'autres mondes),
# retenez qu'un Monde est un groupe d'objets 3D. (World = Monde)

scene = soya.World()

# Chargement du modèle de l'épée (provenant de "tutorial/data/models/sword.data").

# Le modèle de l'épée que nous utilisons a été fait avec [[Blender]].

# Model.get est une méthode statique qui retoure un objet correspondant à un nom de fichier et 
# le charge si besoin. Note : si vous avez besoin de cette objet une seconde fois, il retournera le même objet 
# sauf si vous l'avez rechargé
# Toutes les dépendances du modèle seront chargés (Par exemple, les materiaux).
# (sword = épée)

sword_model = soya.Model.get("sword")

# Création du modèle.
# Un Body (corps)  affiche un modèle 3D. Le premier argument lors de la construction du Body est le parent du 
# nouveau Body ; ici, nous plaçons le Body dans la scène. Le parent doit être un World ou un dérivé d'un World (Ou # rien)
# (Ceci est une convention similaire à Tkinter, où le premier argument lors de la construction d'un widget est 
# son maître).
# Le second argument est un modèle : ici notre modèle de l'épée.

sword = soya.Body(scene, sword_model)

# La position par défaut est 0.0, 0.0, 0.0
# Pour mieux la voir, nous déplaçons l'épée vers la droite.

sword.x = 1.0

# Nous effectuons ensuite une rotation de l'épée sur l'axe Y de 60,0 degrés.
# (Dans Soya, tous les angles sont en degrés)

sword.rotate_y(90.0)


# Création d'une lampe dans la scène (par convention, le premier argument est le parent).
# Ensuite nous déplaçons cette lampe de vers les coordonées (1.5, 2.0, 0.2).

light = soya.Light(scene)
light.set_xyz(0.5, 0.0, 2.0)

# Création d'une caméra dans la scène et nous la déplaçons vers z = 5.0. Cette caméra montre dans la direction de 
# -Z, donc, dans ce cas vers l'épée.
#
# Soya considère toujours la direction X par rapport à la droite, la direction Y par rapport au haut et le -Z par      # rapport à l'avant.
#<!-- (Using -Z for front seems odd, but using Z for front makes all coordinate systems
# indirect, which is a mathematical nightmare !)-->

camera = soya.Camera(scene)
camera.z = 2.0

# Demandons à Soya que la caméra soit celle que l'on utilise pour faire le rendu de l'image.

soya.set_root_widget(camera)

# Pour faire une image du rendu en 320x240 dans le répertoire "résultat", décommentez cette ligne : 

#soya.render(); soya.screenshot().resize((320, 240)).save(os.path.join(os.path.dirname(sys.argv[0]), "resultat", os.path.basename(sys.argv[0])[:-3] + ".jpeg"))

# Créons d'une boucle principale pour la scène et lançons là.
# La boucle principale est l'objet qui gère toutes les boucles de Soya. Ces boucles gèrent : 
#  - les autres boucles
#  - la régularité d'image par seconde : 40 FPS
#  - le lissage d'une animation
#  - calculer les FPS
#  - faire un rendu à l'écran.

soya.MainLoop(scene).main_loop()