« Fonctionnement d'un ordinateur/Les architectures tolérantes aux pannes » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
===Vote à majorité===
 
Dans la plupart des cas, le système de correction des erreurs se base sur ce qu'on appelle un '''vote à majorité'''. Avec le vote à majorité "classique", si différentes valeurs sont disponibles sur ses entrées, il prend simplement la valeur majoritaire sur les autres. Par exemple, prenons le cas avec 5 composants : si un composant tombe en panne, les quatre autres donneront un résultat correct : à 4 sorties contre une, c'est le résultat correct qui l'emportera. Il faut savoir que cette méthode ne fonctionne convenablement que si le nombre de composants est impair : dans le cas contraire, on peut avoir autant de composants en panne que de composants fonctionnels, ce qui fait qu'aucune majorité ne peut être dégagée. Si le nombre de composants en panne est inférieur au nombre de composants sans panne, ce système de vote à majorité donnera systématiquement le bon résultat. Ainsi, utiliser 3 composants permet de résister à une panne de composant, utiliser 5 composants permet de résister à une panne de 2 composants, en utiliser 7 permet de résister à 3 composants en panne, etc.
Dans la plupart des cas, le système de correction des erreurs se base sur ce qu'on appelle un vote à majorité. Celui-ci peut se décliner en deux versions :
 
* un vote à majorité sur les résultats ;
* un vote à majorité bit à bit.
 
Avec le vote à majorité sur les résultats, si différentes valeurs sont disponibles sur ses entrées, il prend simplement la valeur majoritaire sur les autres. Par exemple, prenons le cas avec 5 composants : si un composant tombe en panne, les quatre autres donneront un résultat correct : à 4 sorties contre une, c'est le résultat correct qui l'emportera.
 
[[File:Vote à majorité simple.png|centre|Vote à majorité simple]]
 
Il faut savoir que cette méthode ne fonctionne convenablement que si le nombre de composants est impair : dans le cas contraire, on peut avoir autant de composants en panne que de composants fonctionnels, ce qui fait qu'aucune majorité ne peut être dégagée. Si le nombre de composants en panne est inférieur au nombre de composants sans panne, ce système de vote à majorité donnera systématiquement le bon résultat. Ainsi, utiliser 3 composants permet de résister à une panne de composant, utiliser 5 composants permet de résister à une panne de 2 composants, en utiliser 7 permet de résister à 3 composants en panne, etc.
 
Ce vote à majorité peut aussi s'effectuer non au niveau du résultat, mais au niveau des bits. Dans ce cas, le circuit de correction d'erreur va placer les bits des différents résultats sur la même colonne, et choisit pour chaque colonne le bit qui est majoritaire. Ce calcul peut s'effectuer naturellement en utilisant ces portes à majorité, des portes logiques spécifiquement conçues pour déterminer quel est le bit majoritaire sur ses entrées. Des variantes de ce système de vote existent. Celles-ci consiste à prendre non pas le résultat ou bit majoritaire, mais seulement le plus fréquent (ou la médiane des différents résultats).
40 576

modifications

Menu de navigation