Transwiki:Bougie de préchauffage

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Confusion


La bougie de préchauffage est un élément des moteurs Diesel. Les bougies de préchauffage sont souvent utilisées pour permettre le démarrage du moteur à froid en augmentant la température de la chambre de combustion.

Principe[modifier le wikicode]

Bougie de préchauffage comprenant de gauche à droite le crayon, le corps en céramique et la tige de connexion (borne).

Dans une voiture à moteur diesel, à la différence d'une voiture à moteur essence, le conducteur ne se contente pas de tourner la clef pour démarrer le moteur. Le conducteur tourne la clef en position préchauffage pour que le relais des bougies fonctionne et un indicateur de préchauffage sur le tableau de bord s'allume. Ces petites résistances électriques que sont les bougies de préchauffage sont alors en action. Ce processus est appelé « préchauffage ».

Contrairement aux bougies d'allumage d'un moteur à essence, les bougies de préchauffage n'interviennent pas directement dans le fonctionnement du moteur. Elles ne sont sollicitées que lorsqu'il faut démarrer le moteur et parfois dans les secondes qui suivent le démarrage. Ensuite elles ne jouent plus aucun rôle.

Si la voiture a roulé très récemment, ou si la température ambiante est élevée, le voyant de préchauffage peut ne pas s'éclairer : dans ce cas, le conducteur peut démarrer sans attendre.

Anatomie[modifier le wikicode]

La bougie de préchauffage est une pièce de métal en forme de crayon, avec un élément chauffant à l'extrémité, la « spirale chauffante » qui, lorsqu'elle est sous tension électrique, réchauffe (la température peut atteindre 1050°C en 12 s) la chambre de combustion dans le cylindre (moteur diesel à injection directe) ou la chambre de précombustion au-dessus du cylindre (moteur à injection indirecte).

La bougie de préchauffage classique à autorégulation comprend une tige centrale de connexion (elle ressort au niveau de la borne de la bougie), un corps en céramique et un crayon comprenant la spirale chauffante (tube incandescent soudé avec le bobinage et produit de remplissage en céramique).

La bougie de préchauffage moderne est de type « bougie crayon technologie double spirale » : on a réduit son diamètre et augmenté sa longueur, ce qui a permis d'accoler à la spirale chauffante une spirale régulatrice. La bougie chauffe ainsi plus vite (temps de préchauffage réduit de plusieurs secondes) et est rendue plus fiable[1].

Raison du préchauffage[modifier le wikicode]

Sur un moteur diesel, il est impératif qu'en fin de compression, l'air soit suffisamment chaud pour provoquer l'allumage du carburant. Or, lorsque le moteur est froid, il est impossible d'atteindre cette température minimale dès le démarrage. Il faut donc réchauffer l'air avant de démarrer le moteur. L'air préalablement chauffé par les bougies puis compressé est alors assez chaud, le carburant qui y est introduit peut s'enflammer et il devient donc possible de lancer le moteur.

Les diesel à injection directe peuvent toutefois démarrer à froid sans préchauffage mais si la température ambiante est très basse un temps de préchauffage conséquent sera là aussi nécessaire.

Dans la mesure du possible, il ne faut pas se passer du préchauffage s'il y en a besoin. Un diesel qui a démarré sans un préchauffage dont il aurait eu besoin, fonctionne mal et est extrêmement polluant tant qu'il est froid car le gazole est mal brûlé. Cela se caractérise par un fonctionnement irrégulier entrainant des trépidations et une épaisse fumée bleuâtre pendant plusieurs secondes voire une minute ou plus. Il est également possible que sans préchauffage le moteur ne puisse pas démarrer du tout.

En outre, sur les moteurs diesel modernes, le préchauffage des chambres de combustion perdure quelques secondes après le démarrage pour accélérer la montée en température dans les cylindres et limiter ainsi le surplus de pollution généré par le fonctionnement du moteur à froid.

Notes et références[modifier le wikicode]

  1. Radio RMC émission Votre auto du 19 septembre 2010.