Utilisateur:Savant-fou/Chapignons/Basidiomycètes/Agaricales/Armillaires

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Du Latin armilla, petit bracelet, à cause de l'anneau du pied. Les Armillaires se distinguent des Lépiotes, qui ont comme elles un anneau et pas de volve, par les feuillets adhérents au pied (quelquefois un peu décurrents le long de cet organe). La continuité des tissus du chapeau et du pied rend ces deux parties difficilement séparables l'une de l'autre, ce qui n'a pas lieu chez les Lépiotes. La teinte des feuillets est variable, ils sont blancs ou gris, ou bien un peu rosés ; ils deviennent souvent roussâtres sur les vieux échantillons, les spores sont cependant blanches.

Enfin, les Armillaires poussent fréquemment sur les vieilles souches, sur les morceaux de bois, tandis que les Lépiotes sont toujours terrestres.