Utilisateur:Savant-fou/L'Escalade/Chapitre I/Disciplines voisines

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Escalade Bouton escalade.jpg

De nombreuses disciplines sont voisines de l'escalade. En voici les plus connues.

Alpinisme[modifier | modifier le wikicode]

Cascade de glace[modifier | modifier le wikicode]

C'est une discipline dérivée de l'alpinisme. L'objectif est d'escalader des formations gelées en utilisant des crampons et des piolets.
On grimpe sur des cascades gelées l'hiver, sur des goulottes et des couloirs gelées mais jamais sur des séracs qui sont trop instables.
C'est une discipline très dangereuse, réservée aux très bons alpinistes. Il faut évaluer la qualité de la glace (qui varie en fonction de la température) et ne pas se déconcentrer.
Le matériel utilisé est très spécifique et a beaucoup évolué par rapport à celui utilisé par les premiers glaciairistes. La progression se fait à l'aide des pointes frontales des crampons, qui sont simples ou doubles, et de piolets tractions dont la forme est conçue pour aider le grimpeur à évoluer sur des parois de glace verticales (le manche du piolet est courbé et il possède même parfois deux poignés). Les points d'ancrage utilisés sont des broches à glace qui se vissent directement dans la glace.

Il existe des cordes spécifiques qui ont la particularité d'absorber beaucoup moins d'eau que les cordes de rappel classiques, ce qui évite qu'elles ne soient raidies par le gel.
Dans ce livre, nous ne traiterons pas la cascade de glace.

Randonnée glaciaire[modifier | modifier le wikicode]

Très pratiquée par les touristes, la randonnée glaciaire est la meilleure approche de l'alpinisme. Il n'y a pas de passages vertigineux ou raides et la cotation ne dépasse pas F+.

Décalade[modifier | modifier le wikicode]

La décalade est l'inverse de l'escalade: il faut non pas monter mais descendre à toute vitesse en sautant dans le vide. Heureusement, une corde vous retient et vous pouvez contrôler la descente afin de ne pas vous écraser en bas. Cette discipline ne sera pas abordée ici.

Danger.png
Attention !
Ne confondez surtout pas la Décalade avec la Désescalade qui sont très différents.

Décalade sur wikipédia

Via Ferrata[modifier | modifier le wikicode]

La via ferrata est une falaise aménagée avec des cordes, des échelles et des rampes. On peut comparer la via ferrata à un accrobranche vertical. Il ne sera pas traîté de Via ferrata dans ce livre, puisque les techniques d'assurage et le matériel sont différents de ce qui est proposé ici.

Bloc[modifier | modifier le wikicode]

Le bloc consiste à escalader des rochers (ou des murs artificiels, on peut également utiliser le bas d'un mur d'escalade) de faible hauteur (jusqu'à environ deux mètres de haut), ce qui nécessite une personne faisant la « parade » derrière vous (il est prêt à vous rattraper en cas de chute) ou des crashpads (tapis mous disposés au sol) pour éviter de se faire mal en tombant. Il est indispensable de vérifier qu'en cas de chute, on ne se heurte pas à un rocher. Le plus souvent, le bloc est de courte durée et consiste en un enchainement de mouvements complexes.

La pratique du bloc existe en compétition : les concurrents doivent exécuter un bloc désigné sans chuter dans un temps imparti.

Les blocs les plus célèbres de France se situent à Fontainebleau.

Dry Tooling[modifier | modifier le wikicode]

Le Dry-Tooling est une discipline qui consiste à escalader des falaises... Avec du matériel de cascade de glace (piolet technique, crampons) !
Les sensations sont très différentes (dureté du rocher).