Utilisateur:Savant-fou/L'Escalade/Chapitre II/Partie 1/Achat

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Escalade Bouton escalade.jpg

Ça y est, vous êtes lancé. Il vous faut votre propre matériel, mais ce n'est pas toujours simple de se repérer dans tous les conseils, les normes et les obligations. Afin de vous aider, voici un petit guide pratique d'achat passe-partout.

Achat[modifier | modifier le wikicode]

Un grimpeur occasionnel peut se fournir dans des magasins non-spécialisés (comme Décathlon ou Intersport) mais à partir d'un certain niveau, il faut envisager un achat cible dans une gamme de produits plus élevée. Avant d'acheter il faut quand même s'interroger : la pointure me convient elle, le prix est il bien celui que je suis prêt à consacrer à des chaussons (à voir en fonction de son niveau, il ne faut pas hésiter à demander conseil aux autres grimpeurs et aux vendeurs), est-ce que j'en ait réellement besoin (le « look » ne doit pas conditionner l'achat de vos chaussons, ce sont vos pieds qui décident car des chaussons trop grands ou trop petits, peu adaptés, vous condamnent à souffrir !). En cas d'achat sur Internet, je conseille aux futurs acheteurs la consultation de sites et de forums dédiés afin de se faire un avis (voir plus loin).

Marques[modifier | modifier le wikicode]

Béal[modifier | modifier le wikicode]

Logo-Béal.jpg

Béal est une marque Française commercialisant des accessoires textiles comme des cordes, des longes, des sangles et des baudriers. Elle est à l'origine du système de traçabilité à vie qui fonctionne à l'aide d'une puce RFID injectée dans un produit qui est ensuite déchiffrée avec un ordinateur, un logiciel et un lecteur spécial. Tout le monde peut rajouter ce dispositif sur n'importe quel produit à l'aide de puces vendues individuellement et d'une « seringue ».

Petzl[modifier | modifier le wikicode]

Logo-Petzl.jpg

Petzl est une entreprise française basée à Crolles. Elle a été fondée par Fernand Petzl, spéléologue. La marque Petzl est distribuée internationalement, et l'entreprise possède une filiale aux USA. Elle fabrique de nombreux équipements: baudriers, assureurs, descendeurs, bloqueurs, casques et surtout des lampes frontales dont F. Petzl est l'inventeur.

Camp[modifier | modifier le wikicode]

Logo-CAMP.jpg

CAMP est une société Italienne commercialisant des cordes, des baudriers, des descendeurs, des assureurs, etc... Elle a été fondée en 1889 à Prémana.

Millet_(entreprise)[modifier | modifier le wikicode]

Logo-Millet.gif

Fabricant de chaussons et de sacs de randonnée.

Péguet[modifier | modifier le wikicode]

Logo-Peguet.gif

Péguet est une marque Française qui fabrique des maillons rapides.

Quand acheter son matériel ?[modifier | modifier le wikicode]

Le grimpeur occasionnel peut se contenter d'emprunter son matériel dans son club ou auprès de son second. Il lui faudra cependant une tenue minimale (survêtement, etc).

Par contre, le grimpeur plus expérimenté a besoin d'avoir son propre matériel. Il peut donc dépenser de l'argent ― oui, le matériel coûte cher ― pour un matériel durable (la situation précédente étant tout de même à limiter).

Qu'acheter ?[modifier | modifier le wikicode]

On n'achète pas la même chose en fonction de son niveau.

Ou acheter ?[modifier | modifier le wikicode]

On peut bien entendu acheter sur internet (attention aux arnaques !) mais il est préférable d'acheter dans un magasin qui pourra vous donner quelques conseils et commander le matériel. L'achat dans des boutiques qui fournissent non seulement une large gamme de matériel comme de prix est préconisé. Malgré toutes les facilités de l'achat en ligne, il faut avant tout essayer son équipement car des chaussons ne se choisissent pas à la légère, de même pour un baudrier.

Prix[modifier | modifier le wikicode]

Si on veut du matériel de bonne qualité, et surtout durable, il faut mettre de l'argent dans l'achat. Aussi, en fonction du niveau, le prix varie entre 100 et 400€.

Précautions lors de l'achat (d'occasion ou non)[modifier | modifier le wikicode]

Il vaut mieux être sûr de ce que l'on achète, aussi, vérifiez:

  • La date de révision
  • La date d'achat (et éventuellement si le produit est encore sous garantie)
  • Demandez des photos
  • Le lieu d'achat
  • L'état
  • La date de péremption
  • L'agréation du produit (CE, UIAA, voir plus bas): Choisir obligatoirement du matériel agréé CE (et il vaut mieux choisir du matériel CE+UIAA)
  • La résistance

Conseils[modifier | modifier le wikicode]

N'hésitez pas à demander à d'autres grimpeurs quel matériel vous devez choisir en fonction de votre budget et de votre niveau !

Normes[modifier | modifier le wikicode]

Le label UIAA est reconnu mondialement comme un gage de sécurité.
Le logo CE.

Assis dans votre baudrier au sommet de la falaise, vous jetez un coup d'oeil sous vos pieds... Un petit doute s'empare alors de vous : « mon matériel est-il solide ? ». Afin de garantir aux grimpeurs la fiabilité de leur équipement, un groupe composé de chercheurs et de pratiquants créèrent au sein de la Fédération Française de la Montagne (FFM) un label en 1959 pour les cordes. L'UIAA, l'Union Internationale des Associations d'Alpinisme, reprend l'idée pour créer 3 ans plus tard un nouveau label, qui, victime de son succès, englobera par la suite les baudriers, les casques, etc, et aujourd'hui une vingtaine d'équipements différents. L'achat de matériel certifié UIAA est vivement recommandé.

En 1998, les pays de la CEE (Communauté Economique Européenne) créèrent un marché unique européen. Pour permettre la libre circulation des produits, il s'avère nécessaire d'uniformiser les nombreuses réglementations nationales. L'apposition de la marque CE sur tous les matériels d'escalade (cordes, sangles, dégaines, casques, poulies, dégaines, mousquetons, etc) est obligatoire pour leur commercialisation, du moins en Europe. Les descendeurs et freins d'assurage non automatique font exception. Vérifiez systématiquement l'homologation du produit que vous achetez.

Une notation CE sur un mousqueton. 0082 est le numéro du laboratoire ayant effectué les essais. Selon la norme CE de cette catégorie d'EPI (EN 12275), la résistance des mousquetons doit être précisée dessus selon trois valeurs : la résistance dans le grand axe doigt fermé, la résistance dans le grand axe doigt ouvert, et uniquement pour les mousquetons de sécurité la résistance dans le petit axe.