Utilisateur:Ske/Ski alpin

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Comment découvrir le ski alpin

Planifier son séjour[modifier | modifier le wikicode]

Combien de temps[modifier | modifier le wikicode]

Si vous n'habitez pas pas trop loin d'une station de ski; privilégiez plusieurs séjours courts ( par exemple 6 jour ou 3 weekends plutôt qu'une semaine d'affilée ) : vous progresserez plus rapidement car vous limiterez la fatigue

Les premières journées de ski sont assez physique : le corps ce crispe ce qui provoque fatigue et courbatures. La progression sera donc plus simple si les séances sont espacées de quelques jours de repos que sur une semaine contigüe. Par exemple si vous avez planifié une semaine de sport d'hiver dans un station de haute montagne; vous profiterez bien mieux de votre séjour si vous avez pu pratiquer quelques séances d'initiation au préalable.


Quand partir[modifier | modifier le wikicode]

Il y a trois facteurs à prendre en compte :

  • l'enneigement : il conditionne l'ouverture des stations de ski; un enneigement faible n'est moins rédhibitoire pour débuter que pour les skieurs aguerris mais perturbera quand même l'expérience : neige à canon moins facile à skier, paysages moins plaisants ...
  • la fréquentation : elle est conditionné par les congés scolaires (y compris ceux des pays limitrophes). Une période de fréquentation forte implique des prix plus élevés, l'obligation de réserver à l'avance, plus de monde sur les pistes, l'attente aux remontées mécaniques...
  • le climat : le froid, les chutes de neige, le brouillard ou la durée du jour

Les conseils suivants sont centrés sur la France, la situation peut être différente dans d'autres pays en fonction du calendrier des vacances et du climat ; particulièrement dans l'hémisphère sud où les saisons sont inversées

Décembre : la majorité des stations ouvrent leur saison hivernal au début du mois de décembre. L'enneigement peut cependant être aléatoire les premières semaines et la fréquentation relativement importante pendant les vacances de Noël.

Janvier : période moins fréquentée car hors congés scolaire de la plupart des pays d'Europe. Il y a cependant un risque de condition climatiques assez désagréable : c'est le mois le plus froid, les chutes de neige peuvent être importantes, le soleil se couche tôt.. Il est alors judicieux de privilégier une station de basse altitude.

Février : traditionnellement le mois le plus fréquenté surtout pendant les vacances d'hiver. On peut rechercher une station qui attire surtout clientèle de proximité dans une zone qui n'est pas en vacance.

Mars : un mois très intéressant car moins fréquenté alors que l'enneigement est encore bon et le climat plus favorable. Les stations de moyennes montagnes ferment généralement à la fin du mois de mars.

Avril : les vacances de pâques sont une période très agréable, car beaucoup de skieurs sont passés a des activités d'été. Il faut alors impérativement choisir une station de haute montagne. La neige sera changeante au cours de la journée : très dure tôt le matin, de plus en plus souple ensuite.

de Mai à Novembre : la plupart des stations sont fermées. Certaines stations de très haute altitude ouvrent en mai ou novembre, voire proposent du ski d'été sur glacier mais ce sont rarement des pistes adaptées aux débutants.

Planifier ?[modifier | modifier le wikicode]

Vaut il mieux prévoir son séjour longtemps à l'avance ou attendre le dernier moment pour choisir une station qui bénéficie d'une météo favorable ?

En haute saison (vacances de Noël et Février) il est impératif de réserver longtemps à l'avance le logement, les cours voir même la location de matériel.

Pour des courts séjours, surtout en moyenne montagne, il vaut mieux être réactif et ne pas hésiter à reporter son week-end si les conditions sont trop médiocres.

Entre ces deux extrêmes, c'est une question de sensibilité individuelle.

[modifier | modifier le wikicode]

En France on peut skier dans les massifs des Alpes, des Pyrénées, Corse, Jura, Vosges et Massif Central

Alpes du nord (Savoie, Haute-Savoie et Isère) : c'est la destination de près de 3 séjours au ski sur 4[1]. On y trouve la plupart des stations de ski les plus connues.

Alpes du sud et Pyrénées :

Corse, Jura, Vosges et Massif Central : on trouve des stations généralement plus petite

En tout début ou en fin de saison, seules les station de haute montagne sont ouvertes. Sinon le massif montagneux importe peu pour débuter et vous pouvez simplement choisir le plus proche de chez vous.

Quelle station choisir[modifier | modifier le wikicode]

Pour apprendre à skier : privilégiez les petites stations

D'abord parce que que vous ne profiterez pas des opportunités d'un grand domaine. Quand on débute on ne va pas vite, on se fatigue vite et il est pédagogiquement intéressant de refaire plusieurs fois la même piste. Et puis une bonne partie des pistes seront trop difficiles pour vous.

Le premier avantage d'un petit domaine est clairement le budget : il ne sert donc à rien de dépenser 278 € (forfait semaine adulte ) si vous n'avez pas le niveau pour profiter des 154 pistes Val d’Isère; autant aller à Mézenc ou vous payerez 70€ pour 8 pistes. Et ,même si ce n'est pas dans les même proportions, à peu près tous autres postes de dépenses seront moins chères dans un petite station : hébergement, location de matériel, cours ... Le transport aussi si il existe sans doute une petite station plus près de chez vous. On peut donc assez rapidement arriver à un rapport de deux voir trois sur le coût total d'un séjour dans une petite station par rapport aux domaines alpins les plus réputés.

La seconde raison est l'atmosphère : les stations de ski sont un nouvel univers à découvrir. C'est moins intimidant quand il y a moins de monde et moins d'agitation. Il est stressant de devoir composer avec un grand nombre de skieurs quand on ne maîtrise pas encore bien sa trajectoire

En pratique : qu'est ce qu'une petite station :

  • pour une première expérience à la journée n'importe quelle station pourvue qu'elle possède un espace débutant fera l'affaire.
  • pour un séjour plus long : difficile de prédire votre vitesse de progression mais vous pourrez sans doute vous lancer sur de "vraies" pistes vertes puis bleues au bout de quelques jours : vérifiez que vote point de chute propose au moins quelques pistes adaptées

Attention quelques stations ne possèdent pas vraiment de pistes adaptées pour débuter : par exemple http://www.gaschney360.alsace/ est très agréable pour un bon skieur mais limité à l'espace débutant sinon. Privilégiez (si vous partez en groupe homogène) une station qui propose surtout des pistes débutants.

Tout niveaux confondus, le skieur moyen consomme 3000m de dénivelé par jour[2]; ce qui représente environ 15km de piste .

La logistique[modifier | modifier le wikicode]

Vêtements[modifier | modifier le wikicode]

En ski alpin on alterne des phase d’effort intense et des phase d'attente statique. De plus le climat est souvent extrême. Cependant on est jamais loin d'un abri en cas de conditions vraiment défavorable : il est donc inutile d'investir dans les vêtements hyper techniques destinés à l'alpinisme.

veste : elle doit être impérativement imperméable et coupe vent, la choisir suffisamment ample. Elle doit être raisonnablement chaude mais on jouera surtout sur les couches inférieures (pull et sous-pull). Les blousons de ski possèdent une poche dans le bras gauche pour placer la carte magnétique des forfaits de ski : c'est pratique mais pas indispensable (on peut la placer dans une poche intérieur ou latérale).

pull : en laine ou en polaire choisissez le chaud et épais.

sous-pull : un vêtement plus fin qui laisse passer la transpiration. En fonction de la température il restera au fond du sac ou il remplacera le pull les jour les plus chaud.

sous vêtements : on dit que le coton tue; investissez dans des sous vêtements techniques qui ne retiennent pas l'humidité. On en trouve à des prix très abordables dans les magasins de sport et vous pourrez les réutiliser le reste de l'année pour tout les sports.

pantalon : au début on tombe souvent et la neige ça mouille. Il va donc être difficile d'éviter d'investir dans un pantalon de ski.

collants ou leggings : à mettre sous le pantalon les jours de grand froid.

chaussettes : épaisses et montantes ne les prenez pas trop serrées pour éviter de bloquer la circulation.

gants : très important choisissez les chauds et "étanches". Prévoyez une paire de rechange pour les enfants qui ont tendance à les mouiller rapidement.

bonnet : inutile si vous portez un casque, indispensable sinon

Matériel spécialisé[modifier | modifier le wikicode]

Pour commencer il est préférable de louer ski, chaussures, bâton, casque : mieux vaut connaitre un minimum le matériel et être sur que l'activité vous plaira suffisamment avant d'acheter. De plus le matériel adapté aux débutants n'est pas tout à fait celui qui vous conviendra quand vous aurez atteint un niveau technique un peu plus élevé.

Ou louer :

  • chez vous : certaines grand surfaces de sport proposent un service de location de ski, les prix sont souvent intéressant mais vous serez ennuyé si le matériel ne convient pas (chaussures qui font mal par exemple). Et il faut avoir de la place dans la voiture pour les transporter.
  • en station : les prix seront un peu plus élevés mais vous pourrez échanger le matériel si un problème survient au cours de la journée
  • en vallée : solution intermédiaire il existe souvent des magasin de sport dans la ville la plus proche de la station.

Les loueurs proposent plusieurs gammes de matériel, la gamme débutant est souvent la moins chère et sera plus adaptée à votre pratique.

Le casque : indispensable pour les enfants, il est de plus en plus porté également par les adultes.

Lunettes de soleil et masque : il faut se protéger de la réverbération du soleil sur la neige. Les lunettes de soleil sont suffisantes pour débuter mais un masque peut être agréable en cas de mauvais temps (attention à bien utiliser un masque teinté).

Pour les porteurs de lunette de vue : si vous ne pouvez pas vous passer de correction (l'activité sollicite essentiellement la vision de loin) et que vous ne possédez pas de lunettes de soleil adaptées à votre vue, les lentilles de contact sont la solution la plus simple. Si vous ne les supportez pas, certains masques "over the glass" (OTG) peuvent être porté par dessus les lunettes. Il existe aussi des "kits optiques" pour adapter des verres correcteurs dans un masque mais cela représente un petit investissement, probablement superflu tant que vous ne savez pas encore si vous aller aimer l'activité.

Crème solaire et baume à lèvre : primordial pour ne pas ressembler à une écrevisse à la fin de la journée

Transport[modifier | modifier le wikicode]

éviter les bouchons

Logement[modifier | modifier le wikicode]

• en station : ski au pied • en vallée : navette

les formules : pension ...

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

• resto • pic-nic, salle hors-sac • rentrer à l'appartement décalez votre pose déjeuner en période d'affluence le créneau 12h-14h étant moins chargé

faire les courses prix superette montagne ski

Activités[modifier | modifier le wikicode]

a un niveau débutant il est contre-productif de prévoir de skier une journée entière : vous serez épuisé au bout de quelques heures. le ski ne sera probablement pas l'activité exclusive de votre sejour


Apprendre[modifier | modifier le wikicode]

Il est très difficile d'apprendre seul. Il va falloir trouver soit un ami soit à un professionnel

Avec des proches[modifier | modifier le wikicode]

Si vous apprenez avec un ami, il est inutile qu'il ait un niveau exceptionnel mais il faut qu'il ait une certaine forme de "recul" sur sa pratique (par exemple beaucoup de ceux qui ont appris à skier petit ont un ski tellement intuitif qu'ils sont incapable d'expliquer comment ça marche voir même d'envisager que ça puisse ne pas marcher tout de suite). Demandez lui de vous consacrer environ une heure par jour, ensuite mettez en pratique seul, à votre rythme : laissez le profiter de sa journée de ski, cela évitera qu'il vous entraîne dans des pistes au dessus de vos capacités actuelles. Le défaut le plus courant des "moniteurs amateurs" est en effet de surestimer les capacités de leur élèves.

Les clubs[modifier | modifier le wikicode]

Il est possible qu'il existe un club de ski près de chez vous : c'est une bonne option pour vous former si celui propose un section débutant.

Les cours[modifier | modifier le wikicode]

L'option la plus sage reste de prendre des cours avec des professionnels. La France est un quasi monopôle de l'ESF mais c'est une fédération et, si le programme reste globalement le même, chaque station à en réalité sa propre école, avec ses tarifs, ses qualités... On trouve aussi l'ESI dans certaines stations et diverses autres écoles ou monteurs indépendants Difficile d'en conseiller une, sachant que le diplôme de chaque moniteur est le même, et qu' il est exigeant.

Les écoles proposent des cours collectifs ou individuels. En initiation un cours collectif est un bon choix; les leçons particulières sont bien entendu plus chères et surtout profitable au perfectionnement technique des skieurs déjà innitiés. Si vous êtes plusieurs à débuter une formule intéressante et d'engager un moniteur pour votre groupe et de partager les frais. Peu d'écoles proposent des cours collectifs par weekend mais il est bien sur toujours possible de prendre des cours individuels.

Se préparer[modifier | modifier le wikicode]

Physiquement[modifier | modifier le wikicode]

Techniquement[modifier | modifier le wikicode]

Cas particuliers[modifier | modifier le wikicode]

Avec des bons skieurs[modifier | modifier le wikicode]

• ne pas se laisser entraîner au dessus de son niveau

Avec des enfants[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://www.domaines-skiables.fr/fr/smedia/filer_private/ab/b2/abb2010a-b368-4e2e-8cf1-ed54e9ac8abd/indicateurs-et-analyses-2016.pdf
  2. http://www.vanat.ch/RM-CH-etude%20invest-2011.pdf