Wikigreen/le-compost-en-ville

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Foire aux Questions[modifier | modifier le wikicode]

  • Compost individuel ou collectif ?
  • Un compost est-il possible sur le balcon ?
  • Un compost est-il possible sur la fenêtre ?

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Dans une démarche de réduction des déchets, le compost s'impose généralement comme solution la plus efficace pour traiter tous les déchets organiques. Cependant, quand on habite en ville, on n'imagine pas pouvoir composter, manque de place et peur des odeurs étant souvent les a priori rédhibitoires.

Nous verrons dans cet article que de nombreuses possibilités s'offrent à nous afin de composter nos déchets organiques en ville.

Composteur collectif[modifier | modifier le wikicode]

Lombricomposteur[modifier | modifier le wikicode]

Bokashi[modifier | modifier le wikicode]

Bokashi signifie en japonais "matière organique fermentée", le bokashi n'est pas du compostage mais de la fermentation des déchets. Son nom vient de la poudre (ensemble de levures, bactéries, microbes) utilisée pour réaliser le processus de fermentation.

Ce composteur est composé de 2 bacs empilés l'un dans l'autre et fermés hermétiquement : dans le premier bac on place les déchets et la poudre, dans le second on récupère le jus issu de la fermentation.

Ce qu'on peut y mettre :

  • Epluchures, y compris celles des agrumes, de l'ail, des oignons et des échalotes,
  • Marc de café,
  • Coquilles d’œufs,
  • Croutes de fromages,
  • Restes de viande et poisson,
  • Petits os et arêtes,
  • Pain,
  • Pâtes, riz...

Avantages :

  • Peu de place nécessaire
  • Peu ou pas d'odeurs (quelques odeurs quand on ouvre mais quand le bokashi est fermé aucune odeur ne s'échappe)
  • Le fait que ce soit hermétique permet d'éviter d'attirer les mouches, moucherons, etc.
  • Possibilité de le faire soi-même
  • Jus de compost utilisable comme engrais pour les plantes. Il faut le diluer à 1/10 dans l'eau d'arrosage.

Inconvénients :

  • Achat des levures de manière régulière
  • Possibilité de se retrouver avec beaucoup plus de jus que nécessaire pour les plantes
  • La transformation en terreau prend du temps
  • Le jus sent vraiment très mauvais. Attention à la conservation de celui-ci, des gaz peuvent être créés, il faut donc une bouteille qui les laissent s'échapper, sinon gare aux explosions ! Et lorsque le jus de compost repeint les murs du balcon ou de l'appartement ce n'est pas très agréable.