Wikijunior:Les grandes villes du monde/Bombay

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mumbai.

Mumbai, anciennement Bombay, reste la ville indienne des rêves et fut renommée d'après la déesse hindoue Mumbadevi en 1995. La beauté naturelle de Mumbai est sans égale. L'entrée dans le port (un des ports naturels les mieux protégés au monde) depuis la mer offre un panorama magnifique depuis les montagnes occidentales de Ghats sur le continent. Sur terre, l'architecture est un mélange de styles gothiques, caractéristique du 18ème et 19ème siècles, et de design contemporain. La ville capitale de l'état du Maharashtra se situe dans la partie sud-ouest de l'Inde et occupe un site péninsulaire composé de sept îlots qui s'étendent le long de la côte occidentale de Konkan. Elle est l'une des villes les plus peuplées au monde. Que ses boulevards soient balayés par des flux de banlieusards ou ses bazars grouillant soumis au va et vient incessant des coolies et des charrettes à bras, Mumbai semble être prête à exploser. Bâtie en grande partie par les Britanniques, Mumbai est le centre des affaires de l'Inde et l'un des plus grands centres de commerce entre Singapour et l'Europe. Produisant plus d'un tiers du PNB du pays et la moitié du commerce extérieur indien, elle est une ville prospère qui a vu sa population passer de 1 million d'habitants au début des années 1950 à plus de 18 millions aujourd'hui. Jusqu'à l'arrivée des Portugais à Bombay en 1509 (qui inventèrent le nom original signifiant « Good Bay »), les îles au large abritaient les pêcheurs Koli et une communauté de moines bouddhistes. Les Portugais établirent une base de commerce et pendant plus d'un siècle, ils dominèrent la région. En 1661, la colonie portugaise passa sous tutelle britannique, ceci faisant partie d'un accord de mariage entre Charles II et Catherine de Bragance. Depuis ce jour et jusqu'en 1858, Bombay fut gouverné par la Compagnie des Indes Orientales. En 1858, après la mutinerie indienne, le contrôle des Indes Britanniques passa de la Compagnie des Indes Orientales à la Couronne qui le garda jusqu'à l'indépendance en août 1947. C'est pendant cette période de 90 ans que la ville moderne prit forme. La démolition du vieux fort de Bombay dans les années 1860 fut le départ du développement de la ville de ce qui est aujourd'hui le centre ville. De la même façon, dans les années 1920-30, la récupération des terres situées le long de Back Bay procura un espace pour le développement de Marine Drive, aujourd'hui l'un des lieux les plus importants de la ville. Mumbai est aussi synonyme de « Bollywood » (fusion de Bombay et de hollywood), l'industrie prolifique du film indien, qui produit plus de films que partout ailleurs au monde. Des hôtels, des boutiques de grands noms, et des restaurants de qualités abondent et malgré qu'il n'y ait pas de musées ou de sites historiques, la ville propose de nombreuses choses à aire et à voir (contrairement à ce que disent de nombreux guides) et l'architecture de la ville est toujours intéressante à découvrir. L'attrait principal de Mumbai, comme partout en Inde, est les contradictions. Comme dans la plupart des pays qui se développent rapidement, le paysage urbain peut se transformer dramatiquement : vous pouvez être frappés par les demeures palatiales sur Malabar Hill et la minute suivante vous vous trouvez au milieu des bidonvilles où se traînent des gosses en guenilles. Passer par Mumbai sans s'y arrêter, c'est rater une des plus grandes villes au monde. Elle est colorée, des saris des femmes aux bazars, vibrante et amicale avec une histoire fascinante et variée qui n'attend qu'à être explorée. Que vous désiriez découvrir la ville dans son ensemble ou juste rester dans les endroits où la pauvreté est rare, vous êtes sûr de découvrir un autre visage de la vie qui restera à jamais graver dans votre mémoire.

Climat.

La plupart de l'année, à Mumbai le climat est chaud et humide. Entre novembre et février, le ciel est clair et la température plus fraîche. A partir de mars, les températures augmentent et l'atmosphère est de plus en plus humide jusqu'à la mi-juin qui marque le début de la mousson. Cette période se caractérise par des pluies torrentielles qui causent parfois des inondations sur les axes principaux de Mumbai. En moyenne, il tombe 180 cm d'eau dans la ville. La mousson se termine vers la fin septembre et octobre est à nouveau chaud et humide..