Wikilivres:Principes fondateurs

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Wikilivres est un projet collaboratif, avec un but commun, partagé par les participants :

Créer et développer des livres pédagogiques, guides et autres textes libres et gratuits.

Bien sûr, nous avons tous des raisons personnelles de participer, et chacun est libre d'apporter sa pierre à l'édifice commun de la façon qu'il souhaite, mais les créateurs de Wikilivres avaient à l'esprit une vision du projet que la plupart d'entre nous partagent :

Notre but avec Wikilivres est de créer un recueil de livres libres -- si possible le plus riche des recueils, que ce soit en largeur et en profondeur. Nous souhaitons tous que Wikilivres devienne une ressource utile et fiable.

Les principes fondateurs :

  1. Le caractère libre et collaboratif du projet et de chaque contenu doit être préservé, le matériel pédagogique doit rester disponible de façon pérenne. Cela implique notamment de fournir aux lecteurs les moyens légaux (licence) et techniques (code source wikitext, images, versions pour traitement de texte) de reprendre le contenu et de l'adapter.
  2. Il n'y a pas de démocratie (et pas de votes), mais la recherche permanente du consensus.
  3. Il n'y a pas d'élus ou de représentants. Les rôles d'administrateurs, de bureaucrates, etc. sont ouverts à toutes les bonnes volontés et toutes personnes peuvent prétendre à ces fonctions dès lors qu'elles ont montré leur volonté d'apporter leur contribution au projet, qu'elles font état d'un nombre significatif de contributions (éviter les collectionneurs de mandats), qu'elles respectent régulièrement ces principes fondateurs et qu'elles ont l'aval de la communauté (consensus dans l'attribution du rôle). L'attribution de ces rôles accorde simplement des droits techniques et ne donnent aucun poids supplémentaire lors des prises de décisions. Un contributeur qui dispose de droits accordés par la communauté, s'engage à utiliser ces droits uniquement avec l'aval (éventuellement tacite) de la communauté et jamais à ses fins propres. Ces rôles sont attribués pour permettre à des contributeurs d'exécuter les décisions, et non de décider.
  4. Pour éviter le risque que certains contributeurs abusent de leurs pouvoirs, on veillera autant que possible à répartir les rôles pour que des fonctions critiques nécessitent l'intervention d'au moins deux intervenants.
  5. Wikibooks n'est pas Wikipédia :
    1. Bien qu'appartenant à la même fondation (Wikimédia), les principes fondateurs, règles et recommandations de Wikipédia ne sont pas valables ici.
    2. Les deux projets sont complémentaires, Wikibooks n'est pas une copie de Wikipédia, il est inutile d'en copier les articles ici.
    3. Wikibooks n'a pas vocation à accueillir tous les contenus inadaptés à Wikipédia.
  6. Wikibooks n'est pas le seul site au monde à permettre la création de livres coopératifs, et les auteurs peuvent publier ailleurs.
    1. Si un contenu ne convient pas, il peut (par ordre de préférence) :
      1. Être proposé sur les autres projets Wikimédia qui pourraient être intéressés ;
      2. Être proposé sur un autre projet wiki, ou collaboratif du Web, en veillant au respect de la règle 1 ;
      3. Être proposé sur un autre projet de documentation libre (non-collaboratif) ;
    2. Les contributeurs veillent à vivre en bonne intelligence avec les autres projets de rédaction de contenu libre. Notamment en évitant des "forks" injustifiés (divergences significatives avec le projet initial, sur le fond ou la forme). On préfèrera placer les autres projets de rédaction de contenu libre en référence plutôt que de les copier.
    3. Si un auteur souhaite reprendre "son" livre et quitter Wikibooks pour continuer ailleurs, il faut le permettre, dans le cadre du respect de la règle 1. Cette règle est limitée par la coopération que d'autres auteurs ont déjà apporté à un wikilivre si elle est conséquente d'une part et par l'engagement de placer sa contribution sous licence commune dés qu'une participation est apportée.
  7. Étant donné la forme particulière de ces travaux, les livres qui s'adressent au public de 0 à 12 ans doivent être chapeautés par le projet Wikijunior.
  8. Aucune finalité ou motivation commune : Si l'activité de chaque contributeur est commune (la production de contenu pédagogique libre), la finalité du projet Wikibooks ainsi que ce qui motive la participation à ce projet, doit rester à l'appréciation de chaque auteur. On ne saurait définir une finalité commune ou une motivation commune à tous les contributeurs. Chacun a sa raison politique, financière, scolaire, humanitaire… de participer et aucune n'est plus valable que l'autre.
  9. Bien que les contributeurs aient tous les mêmes droits de décider, lors de prises de décisions, on veillera à :
    1. Donner plus de poids aux réflexions des contributeurs expérimentés
    2. Donner plus de poids aux réflexions de ceux qui, parmi les intervenants, assumeront effectivement les travaux à réaliser qui découleraient des décisions qui sont prises (do-ocracy)
    3. Ignorer poliment les propositions qui semblent farfelues des personnes (soit récemment inscrites, soit ayant très peu contribué à Wikibooks) qui semblent n'avoir qu'une très faible connaissance de la question débattue, du projet, de son histoire, de ses objectifs et de la communauté. À ce titre, les interventions réalisées via un compte ayant moins de 3 mois d'ancienneté ou moins de 50 contributions dans l'espace principal à compter des débuts de la discussions ne sont pas considérées.
    4. Considérer de même valeur le travail des auteurs qui rédigent que celui des autres membres (maintenance, administrations, corrections de français, retouche d'illustrations).
  10. Wikibooks est un projet calme, le calme nécessaire pour réaliser un travail studieux. Il faut veiller à raisonner les personnes qui viennent rompre ce calme (trolls, vandales, personnes d'autres projets venues "régler leurs comptes" ici).
  11. Le contenu d'un livre ne sera jamais figé, pour la simple raison que les connaissances sur un domaine de connaissance (fond) peuvent évoluer ou que la façon de présenter ces connaissances (forme) peuvent toujours être améliorées.
  12. Certains de nos livres ont vocation à être imprimés sous la forme de livres les plus traditionnels qui soient. Cela implique de veiller à ce que l'intégralité de leurs contenus puissent être exploitables sur le support papier. Nous veillons également à proposer nos livres selon les nouveaux usages : pdf, liseuses électroniques, e-book, e-pub, etc. Il est bien sûr aussi possible d'éditer des livres animés, qui incorporent des contenus multimédia, et qui ne sont pas destinés au support papier.
  13. Les principes fondateurs sont des principes d'ordres généraux. Il est toujours possible de faire des exceptions, tant que celles-ci restent de l'ordre de l'exceptionnel et dans le cadre du respect des règles 1 et du consensus.