Wikipédia/Découvrir Wikipédia/Structures associatives

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« Change will not come if we wait for some other person or some other time. We are the ones we’ve been waiting for. We are the change that we seek. » Nelson Mandela

Associations et Foundation assurent les dépenses courantes du projet Wikipédia, mais aussi, dans une très large mesure, sa promotion, le contact avec les institutions publiques et la presse ou le support financier d’initiatives de membres de la communauté. Par contre, ni la Foundation, ni les associations n’ont vocation à diriger les projets, qui sont entièrement autonomes.

Wikimedia Foundation[modifier | modifier le wikicode]

La Wikimedia Foundation, Inc. est une organisation caritative à but non lucratif ayant pour objectif d’encourager la croissance, le développement et la distribution de contenus libres et multilingues, et de fournir gratuitement au public l’intégralité de ces projets basés sur des wikis. Elle héberge entre autres Wikipédia. La Foundation fut créée courant 2003, dans l’état de Floride, USA, par Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia.

Au printemps 2004, la première élection du conseil d’administration est organisée en ligne. En effet, depuis 2004, une partie du conseil est constituée par des représentants de la communauté wikimédienne. Au cours des quatre dernières années, des représentants d’origines variées se sont succédé au conseil : britannique, française, allemande, néerlandaise, chinoise, italienne, américaine.

En 2004, la Wikimedia Foundation est uniquement propriétaire d’une poignée de serveurs, d’un compte en banque et de deux ou trois noms de domaines. Elle sera cependant forcée de grandir très rapidement pour accompagner la croissance phénoménale des projets Wikimedia. À l’été 2008, elle héberge tous les projets Wikimedia, sur environ 400 serveurs. Elle est propriétaire de multiples noms de domaine et noms de marque. Elle emploie une quinzaine de personnes, la plupart étant localisées à San Francisco. Elle fonctionne avec un budget annuel d’environ 8 millions de dollars.

IMAGE Doc. 3 : Prévisions budgétaires de la Wikimedia Foundation. Année 2008-2009. Budget total : $7,33 millions.

Un rôle d’hébergeur technique[modifier | modifier le wikicode]

La Foundation a, vis-à-vis de Wikipédia, un rôle d’hébergeur et non d’éditeur. Elle est considérée comme une infrastructure technique hébergeant les serveurs et les applications des différents projets qu’elle soutient. L’organisation des projets proprement dits est à la charge des communautés. On observe cependant parfois des tentatives d’ingérence, surtout sur la version anglophone, d’une part en raison de la proximité linguistique, et d’autre part en raison de l’influence et de la notoriété de Jimmy Wales. Les employés de la Fondation ne sont pas auteurs des articles, ne fournissent pas non plus un service de validation ou de contrôle. Ils s’occupent du développement de la partie logicielle, de la maintenance du site web, de la comptabilité, du secrétariat, des aspects juridiques, de la presse ou encore de l’organisation d’événements, telles que Wikimania, la conférence annuelle de la Wikimedia Foundation.

La Wikimedia Foundation a été poursuivie en justice une demi-douzaine de fois. Le premier jugement rendu en France contre la Fondation, en 2007, confirme le statut d’hébergeur technique : poursuivie pour diffamation et atteinte à la vie privée, Wikimedia Foundation n’a vu engagée que sa responsabilité d’hébergeur, conformément à la loi de confiance sur l’économie numérique (LCEN) de 2004. Elle est intervenue pour effacer de l’historique les modifications des versions introduisant les propos présumés diffamatoires.

Un modèle économique basé sur le don[modifier | modifier le wikicode]

La Wikimedia Foundation garantit un modèle économique qui préserve bénévolat des participants, gratuité des contenus, et absence de publicité sur le site, tout en assurant les dépenses courantes en matière d’équipement informatique, de bande passante et de personnel. Jusqu’en 2007, l’essentiel des revenus de la Wikimedia Foundation était assuré par les dons des internautes. Une ou deux fois par an, une campagne de dons, déployée uniquement sur Internet, faisait appel à la générosité du public. L’avantage de cette méthode est d’être extrêmement peu onéreuse et de garantir une parfaite indépendance.

La pérennité financière du projet requiert cependant une diversification des sources de revenus, au-delà des dons et des levées de fonds. Courant 2008, à la fois en raison de la notoriété croissante du projet Wikipédia et de l’embauche de personnel qualifié, on a pu observer une diversification des revenus, avec environ 50 % provenant de dons d’internautes et 50 % de dons de riches donateurs ou de fondations américaines. D’autres pistes de revenus sont poursuivies, mais représentent une portion négligeable (voire déclinante) des revenus totaux. Il s’agit entre autres de la vente de produits dérivés autour de la marque, de la commercialisation de DVD, de monétisation de la marque Wikipédia ou du développement de services de fourniture de contenus à des sites tiers.

L’organisation Wikimedia construit au fil des années une stratégie économique complexe, qui emprunte à la fois aux modèles traditionnels et aux modèles émergents de l’économie de la connaissance : la wikinomie, l’économie du don et l’économie de l’attention. La wikinomie est un système économique basé sur un principe de collaboration massive entre groupes humains, qui change la façon dont la société gère le savoir et facilite l’innovation. En termes économiques, l’économie du don est un système dans lequel le donateur, qui possède une connaissance ou un bien, souhaite le diffuser plus qu’en tirer un bénéfice marchand au risque d’en ralentir la diffusion. À l’inverse, ceux qui veulent profiter d’un avantage basent l’échange sur le principe de rareté. En cas de rareté, il existe un besoin qu’on peut traduire en monnaie dans un rapport de force (le manque). Alors que les encyclopédies étaient un bien rare il y a seulement un siècle, le savoir est aujourd’hui abondant, et tirer un bénéfice économique de sa distribution relève de plus en plus de l’exploit. En revanche, l’attention des internautes, sollicités de toutes parts et à tout moment, devient le bien rare, porteur de valeur. L’économie de l’attention est actuellement le système économique majoritaire sur Internet, avec des recettes issues de la publicité en pleine croissance. Dans un tel contexte de rareté de l’attention, l’usage du logo de Wikipédia, par exemple, sur une affiche de vente d’un téléphone portable destiné aux adolescents génère des revenus pour la Wikimedia Foundation.

À SAVOIR

Si le contenu de Wikipédia est libre d’utilisation, ce n’est pas le cas du logo Wikipédia, qui est la propriété de la Wikimedia Foundation. Tout usage du nom de marque ou du logo est soumis à autorisation préalable.

http://wikimediafoundation.org

Le rôle des associations nationales[modifier | modifier le wikicode]

Les premières associations nationales de contributeurs sont apparues courant 2003. Wikimedia France, association d’utilisateurs des projets Wikimedia, fut fondée en octobre 2004. Wikimedia France est une association de droit français selon la loi de juillet 1901 (à but non lucratif ). Depuis septembre 2008, il existe des associations dans les pays suivants : Argentine, Australie, Autriche, République tchèque, France, Allemagne, Hong-Kong, Israël, Italie, Pays-Bas, Pologne, Russie, Serbie, Suède, Suisse, Angleterre et Taïwan.

Les associations ont différents rôles et responsabilités :

  • elles prennent contact avec des organismes susceptibles de fournir des contenus aux projets Wikimedia (musées, universités, etc.) ;
  • elles s’impliquent parfois au niveau législatif, en particulier pour promouvoir le mouvement libre et l’accès à la connaissance pour tous ;
  • elles font la promotion des projets lors de salons, conférences, expositions, et auprès de la presse ;
  • elles s’impliquent dans des partenariats (fourniture de matériel, publication ou distribution des contenus des projets) avec d’autres organisations ;
  • elles organisent des rencontres entre wikipédiens, voire des journées à thème (atelier photo, colloques) ;
  • elles aident à la production de contenus libres (projets de numérisation, prises de photos lors d’événements) ;
  • elles financent des projets imaginés par la communauté (concours).

Par contre, aucune association n’héberge le site Wikipédia (quelle que soit sa langue).

À SAVOIR Adhérer ou donner à l’association Wikimedia France, c’est témoigner de son soutien actif à la connaissance libre, et notamment à Wikipédia et aux autres projets de Wikimedia : http://wikimedia.fr