Wikipédia/Version imprimable

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-ps.png

Ceci est la version imprimable de Wikipédia.
  • Si vous imprimez cette page, choisissez « Aperçu avant impression » dans votre navigateur, ou cliquez sur le lien Version imprimable dans la boîte à outils, vous verrez cette page sans ce message, ni éléments de navigation sur la gauche ou en haut.
  • Cliquez sur Rafraîchir cette page pour obtenir la dernière version du wikilivre.
  • Pour plus d'informations sur les version imprimables, y compris la manière d'obtenir une version PDF, vous pouvez lire l'article Versions imprimables.


Wikipédia

Une version à jour et éditable de ce livre est disponible sur Wikilivres,
une bibliothèque de livres pédagogiques, à l'URL :
https://fr.wikibooks.org/wiki/Wikip%C3%A9dia

Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans Texte de dernière page de couverture. Une copie de cette licence est incluse dans l'annexe nommée « Licence de documentation libre GNU ».

Découvrir Wikipédia

Bien utiliser et participer à Wikipédia, l’encyclopédie libre, passe par la compréhension de son histoire, des principes fondateurs qui la gouvernent, et des enjeux financiers et juridiques de la société de la connaissance. Cette partie – qui ne se veut aucunement exhaustive sur la question – a été rédigée de façon à fournir les éléments indispensables pour appréhender le phénomène.


Utiliser Wikipédia

De nombreux visiteurs font une utilisation instantanée de Wikipédia : ils sont dirigés sur l’encyclopédie par un moteur de recherche, copient une information et ne vont pas plus loin. La nature ouverte de Wikipédia nécessite pourtant de comprendre son fonctionnement afin d’être conscient de ses limites et d’adopter une attitude critique face à l’information. Cette partie est destinée au lecteur occasionnel ou assidu de Wikipédia, qui souhaite optimiser l’utilisation de cet outil.


Contribuer à Wikipédia

Vous consultez régulièrement Wikipédia et vous rencontrez de temps en temps des fautes de français, des imprécisions ou des erreurs. Peut-être avez-vous déjà apporté des corrections mineures. Le maître mot d'un wiki est : n'hésitez pas ! Un wiki se construit petit à petit avec les contributions de ses visiteurs, qui deviennent auteurs. Laissez-vous tenter par les corrections orthographiques, la mise en page… Puis vous prendrez de l'assurance, rédigerez des paragraphes, des articles… Vous sentirez alors combien il est gratifiant de partager ses connaissances !


Wikipédia dans la classe

Attention, ce chapitre n'est pas présent dans le livre imprimé

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

TriangleWikpédiaPédagogiejpg.jpg

Dans ce document, la notion d' « élève » recouvre tout les types d' « apprenants » sachant déjà lire et écrire. Ils incluent les élèves de collèges et lycées, et les étudiants des universités et grandes écoles, les étudiants des universités populaires, mais aussi les membres d'universités du 3e âge ou du temps libre, et pourquoi pas les autodidactes qui voudraient apprendre avec d'autres, etc. À haut-niveau, la distinction entre pédagogue et apprenant s'atténue, le second apprenant souvent beaucoup du premier.
Pour tous ces apprenants, Wikipédia semble pouvoir être un support de ce qu'on appelle l'éducation nouvelle. L'éducation nouvelle désigne un courant pédagogique basé sur la participation plus active des individus à leur propre formation, en valorisant l'apprentissage, non comme accumulation de savoir et savoir-faire, mais comme facteur de « progrès global de la personne ».

Pourquoi ce wikilivre ?[modifier | modifier le wikicode]

L'idée de ce wikilivre est née lors d'une discussion, sur la liste Wikipédia francophone (wikifr-l). Il s'agissait de créer un « kit de survie » pour l'enseignant qui voudrait utiliser Wikipédia en classe, soit dans une dynamique de pédagogie classique, soit en pédagogie active.
Wikipédia permet en effet aux élèves de travailler à partir de leurs centres d'intérêt. Ceci peut favoriser leur motivation, leur esprit d'exploration, et par suite l'apprentissage du travail partagé et coopératif, qualités utiles à une vie professionnelle et sociale épanouie.

Ce wikilivre a d'abord été co-rédigé par des auteurs qui sont élèves et/ou enseignants et/ou qui ont une expérience de travail collaboratif, mais d'autres rédacteurs, correcteurs ou relecteurs sont invités à s'y associer.

Préalables matériels, et conditions de réussite[modifier | modifier le wikicode]

Des formes papier de Wikipédia peuvent être utilisées, mais le travail sur poste informatique est idéal, si possible dans un espace numérique de travail, mais pas nécessairement.

Il est recommandé de :

  • partir d'un projet pédagogique concret, assez simple et dont l'utilité peut être comprise et développée par l'élève ; ce sera la première étape, ce que Laurent Marseault de l'association Outils-Réseaux appelle « la petite expérience irréversible ».
    Par exemple un groupe d'élèves peut s'initier en commençant par améliorer la page qui parle de sa commune natale, ou de la commune où est située l'école en y complétant les sections Histoire, Géographie, Géologie, Environnement, et en l'illustrant de quelques photos ou autres images soigneusement légendées. En 2011, à quelques exceptions près, les pages des petites communes sont souvent encore très pauvres en informations (voir aussi en fin de ce wikilivre le chapitre consacré aux exemples de projets).
  • disposer de plusieurs ordinateurs, connectés à l'Internet en ADSL, dont l'un est connecté à un vidéoprojecteur.
    Il est également possible d'installer le moteur de Wikipédia (le logiciel libre MediaWiki) sur l'intranet de l'établissement pour s'y exercer avant de modifier directement Wikipédia.
    Travailler sur un support papier reste possible, mais moins pratique, plus fastidieux et probablement moins pédagogique.
  • créer un compte « utilisateur » (individuel) et en comprendre l'intérêt. Il permet notamment à l'enseignant de suivre ses élèves et à l'élève de retrouver l'historique de toutes ses contributions, ou de suivre les articles qu'il a créé ou modifié, etc. Il offre aussi une page personnelle de présentation, et une page personnelle de discussion. Le contenu de ces pages doit être respectueux des autres, sobre, clair et argumenté, dans toute la mesure du possible (c'est également un exercice pédagogique intéressant).
  • s'initier préalablement aux règles de bases de Wikipédia, c'est-à-dire ;
  • Il est utile d'initier préalablement les élèves à la technique de rédaction d'un bon plan (au sens de Wikipédia, qui à la différence d'une rédaction scolaire ne comprend généralement pas de conclusion, mais inclut des liens hypertextes, et une introduction qui doit être sobre, claire et courte. Ce travail peut être éventuellement préparé par une initiation aux arbres ou cartes heuristiques (bien adaptés aux principes des catégories, articles, paragraphes et sous-paragraphes de Wikipédia).

Contenu de ce guide[modifier | modifier le wikicode]

  • Préalables
  • Matériel et conditions de réussite
  • Pourquoi utiliser Wikipédia
  • Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia, avec quelques cas particuliers (allant du handicap au travail de haut niveau)
  • Comment utiliser Wikipédia comme source documentaire, et notamment comment évaluer la pertinence de la source.
  • Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant...)
  • Craintes et attentes de l'enseignant (ou de l'équipe pédagogique)
  • Recherche documentaire avec Wikipédia
  • Comment exploiter le résultat d'une recherche bibliographique : création de glossaire, de synthèse
  • Comprendre la notion de droit d'auteur, propriété intellectuelle et de citation, donc comprendre le plagiat
  • Comment utiliser Wikipédia dans la classe et notamment comment utiliser la construction de Wikipédia comme support d'enseignement.
    Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que lecteur ?
    Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur (apprendre la dynamique collaborative, par l'expérimentation).
  • Exemples de projets scolaires ou étudiants

Pourquoi utiliser Wikipédia ?[modifier | modifier le wikicode]

Hiérarchie des principes de Wikipédia. Le bas de la pyramide correspond à des aspects quantitativement plus importants (en nombre de personnes impliquées). Dans cette pyramide, chacun peut avoir un rôle utile, y compris les simples lecteurs, qui valorisent le travail des autres contributeurs.

Wikipédia : un outil fait par et pour ses usagers, qu'il est utile de mieux comprendre et savoir bien utiliser[modifier | modifier le wikicode]

En quelques années, Wikipédia est devenu en terme de volume, l'outil pédagogique le plus important produit et permis par les technologies de l'information et de la communication pour l'éducation et par l'ingénierie pédagogique.

Étant fait par et pour ses utilisateurs, nombre d'entre eux ont cherché à en faciliter l'usage pédagogique : les portails, le système des catégories emboîtées (Wikipédia est conçue comme une carte heuristique), les liens hypertexte et vers des articles connexes, les liens externes et l'aspect multilingue permettent à un grand nombre de personnes d'y trouver gratuitement ce qu'elles cherchent parmi des millions d'informations, dans les principales langues du monde, et bien au delà pour ceux qui se laissent porter par leur curiosité ou leur goût du savoir. Plus que d'autres outils, Wikipédia est ce qu'en font ses concepteurs et ses utilisateurs, tout en étant modifiée en permanence.

Un outil fondé sur des préoccupations pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des sujets traités de la maternelle à l'université ont maintenant des articles correspondants dans Wikipédia.
Quand ils manquent encore, enseignants et élèves peuvent ensemble les construire. L'élève s'exerce alors à se mettre lui-même dans la posture d'un pédagogue, alors que le pédagogue peut aussi chercher à mieux comprendre les besoins de l'élève et à l'aider à y répondre, éventuellement aidé par des membres compétents de la communauté de Wikipédia, que l'élève doit apprendre à trouver et solliciter. De nombreux articles de Wikipédia peuvent être améliorés, simplifiés, illustrés, sourcés ou complétés. S'y employer a en soi un intérêt pédagogique.

Un outil polyvalent[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est un large projet, multilingue, et à la fois généraliste et d'expertise. Wikipédia est en évolution permanente et sans équivalent. Wikipédia est un outil encyclopédique de culture générale et spécialisée, qui semble à la fois adapté aux « jeunes » générations habituées aux applications de l'informatique, mais aussi aux besoins de ceux des pédagogues qui apprécient que leurs élèves se confrontent à la complexité et à l'étendue des champs culturels, scientifiques et techniques en contribuant à augmenter et améliorer ce corpus.
Wikipédia facilite et accélère certaines recherches, ouvre l'esprit sur de nombreux sujets « connexes » à chaque thème traité, mais elle ne remplace pas la pédagogie (Lire « Ce que Wikipédia n'est pas »), ni ne produira de miracles pédagogiques sans un travail. En outre, avec le temps les pages techniques se complexifient et peuvent devenir rébarbatives, notamment pour les plus jeunes. Des wikilivres, ou une Wikipédia junior peuvent alors être développés et utilisés ou créés par les enseignants et leurs jeunes élèves. Il existe aussi des pages en anglais simplifié.
Wikipédia - comme tout ce qui est nouveau et prend une grande ampleur - véhicule des mythes et des réalités que le pédagogue peut et doit avec ses élèves apprendre à décoder (l'enseignant peut, avec ses élèves, étudier la validité des sources de Wikipédia (et voir comment les améliorer), les avantages/inconvénients du fait que l'information ne soit pas figée, ou du fait que les articles soient rédigés par une communauté incluant de nombreux non-experts (ce peut être l'occasion d'une réflexion sur l'expertise, le consensus, l'expertise collaborative ou apprenante, l'amélioration continue, etc.).

Wikipédia est un projet encyclopédique multilingue, qui se veut « universel » (« Le projet d'encyclopédie librement distribuable que chacun peut améliorer »). Son contenu est écrit, structuré et illustré par des internautes volontaires grâce à la technologie « wiki » qui facilite grandement l’intelligence collaborative, sur la base de règles simples (évolutives, mais partagées) élaborées par les Wikipédiens eux-mêmes.
Le contenu de Wikipédia, librement diffusable, est disponible sur le web, pour un grand nombre de gens.
Wikipédia n’a été créée qu’en janvier 2001, mais d'après le site Alexa, elle faisait partie en 2008 des dix sites les plus visités au monde, avec plus de 11 millions d’articles, dont plus de 2 400 000 en anglais, plus de 849 300 en allemand et 750 037 en français.
Wikipédia est très consultée par les élèves et étudiants mais peu d'élèves de collèges ou lycées osent spontanément y contribuer. De nombreux enseignants (actifs ou retraités) et étudiants y contribuent, pour le plaisir, ou pour produire eux-mêmes l'outil de connaissance qui s'approche de ce qu'ils pressentent comme leur étant le plus utile (ce qu'on a écrit sur Wikipédia en respectant les règles de base, on le retrouvera plus tard, souvent amélioré et/ou illustré par d'autres, enrichi de liens internes et externes, et parfois traduit dans d'autres langues). Certains collaborent par altruisme, d'autres estiment que collaborer à Wikipédia en y déposant son savoir (sourcé), c'est faire fructifier son capital de connaissance.

Trois grandes manières d'enseigner et d'apprendre avec Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

On peut apprendre de Wikipédia de deux manières, correspondant respectivement à deux approches pédagogiques très différentes :

  1. la première fait de l'élève un lecteur-apprenant avec une approche qui est celle de la pédagogie classique (recherche, consultation et exploitation d'informations) ;
  2. une seconde approche (pédagogie active) y ajoutera une dimension supplémentaire : celle de la contribution, qui fait aussi de l'élève un rédacteur et éventuellement un illustrateur qui s'intègre dans une communauté apprenante ;
  3. une troisième voie, pour des étudiants de bon niveau, est celle de l'étude de Wikipédia.

L'élève-lecteur[modifier | modifier le wikicode]

Le pédagogue utilise Wikipédia comme ressource en informations, pour que l'élève apprenne à valoriser cette source d'informations et de connaissances, tout en en comprenant et mesurant les limites ; le projet Wikipédia est alors passivement et partiellement valorisé (au profit de son contenu) par le travail de l'élève qui doit se former à l'analyse critique de ce qu'il y trouve.

L'élève lecteur et contributeur[modifier | modifier le wikicode]

En devenant un contributeur actif, l'élève apprend d'autres savoir-faire. Il s'initie aux joies et contraintes d'un travail collaboratif, tout en participant à l'utile construction d'un savoir qui restera.
Le projet encyclopédique et le logiciel MediaWiki deviennent alors un double support de pédagogie active.
Utiliser à Wikipédia, c'est apprendre à pêcher et organiser l'information, à vulgariser la connaissance. Contribuer à Wikipedia, c'est collaborativement et durablement accroître l'encyclopédie.
Et - ce qui est plus difficile - contribuer au développement de Mediawiki, le logiciel libre moteur de Wikipedia, serait améliorer le "dispositif" d'accès à la connaissance et de contribution.
L'élève peut ainsi participer à la construction de la « société de la connaissance » et non simplement la subir.
Ceci n'est vrai que pour les élèves ayant accès à l'Internet, ce qui exclut encore beaucoup d'êtres humains sur la planète. Et même si l'accès à Internet existe il peut être à bas débit (c'est souvent le cas dans les pays émergents) : pour atténuer cette inégalité, Wikipédia tente de rendre ses pages et ses illustrations plus « légères » (plus facilement et rapidement téléchargeables), notamment via un téléphone portable, mais avec encore de nombreux problèmes à résoudre (accès, empreinte écologique des systèmes, etc.). Ces derniers aspects peuvent aussi faire l'objet d'une réflexion éthique et pédagogique. La classe peut contribuer à trouver des solutions à ces problèmes.
À titre d'exemple, des agences gouvernementales (toutes les agences américaines non assujetties à la confidentialité imposée par la défense ou la sécurité nationale), et un nombre croissant de scientifiques et d'étudiants ou certains services d'archives publient maintenant leurs données, thèses ou études sous licences libres et gratuitement, les rendant ainsi plus facilement disponibles pour les pays ou personnes pauvres). Cette démarche n'est pas toujours altruiste (la notoriété et des retours sont espérés), mais cela contribue à améliorer le contenu encyclopédique et la vérifiabilité du contenu de Wikipédia.

Grâce à leur accès à la connaissance, les étudiants de haut niveau, thésards et post-doc peuvent considérablement améliorer la qualité de wikipédia. Leur présence est souhaitée et souhaitable parmi les contributeurs[1], mais ils doivent résister à la tentation de présenter leurs propres recherches si elles n'ont pas encore été publiées, car Wikipédia est une encyclopédie. Wikilivres, et plus encore Wikiversité peuvent par contre accueillir des travaux inédits.

L'étudiant étudiant l'objet « Wikipédia »[modifier | modifier le wikicode]

Un troisième mode d'utilisation pédagogique de Wikipédia, plutôt réservé à des étudiants de haut niveau, est celle de l'étude de Wikipédia.
Observer, décrire et décrypter le plus objectivement possible (c'est-à-dire de manière aussi neutre que possible et avec le moins d'a priori possibles), le système, les bases et le processus même de construction et d'évolution de Wikipédia, à la manière d'un ethno-sociologue ou d'un philosophe. Une telle approche est riche d'enseignements.
Wikipédia, loin de s'auto-étouffer ou de produire un chaos informe de données comme le prédisaient certains de ses premiers détracteurs, est en effet devenue un laboratoire grandeur-nature : un système auto-catalytique, en pleine auto-organisation. Ce laboratoire unique et relativement transparent offre toutes ses archives -"historique" de chaque article-, ses pages de discussion et leur historique. Ceci est aussi sans équivalent. Il commence par ailleurs à produire des outils statistiques qui peuvent aider à étudier ce champ nouveau, celui de la construction collaborative et visible d'une infosphère, voire d'un élément nouveau de la noosphère, que peu de prospectivistes avaient vu venir avant les années 1990. Pour autant, la méthode d'étude la plus positive et la plus pédagogique n'est peut-être pas - comme cela a déjà été fait - de demander aux étudiants de volontairement glisser des erreurs dans le projet encyclopédique pour voir en combien de temps elles seraient corrigées, ce qui d'un certain point de vue revient à imposer à ces étudiants, sous prétexte de rigueur scientifique, de se mettre en situation « anti-collaborative », en promouvant le sabotage ou le vandalisme comme outil d'étude, ce qui est une manière d'introduire un curieux biais dans le système qu'on étudie en prétendant faire preuve d'impartialité.

Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Dans tous les cas, bien utiliser Wikipédia ou bien contribuer à Wikipédia n'est ni spécialement facile, ni particulièrement difficile.
Pour certains c'est un jeu ou un plaisir, pour d'autres c'est affaire de curiosité, ou c'est en tous cas toujours une activité qui mobilise du temps, de l'attention et de l'énergie. Dans le second cas (contribuer à Wikipédia) peuvent s'ajouter des motivations supplémentaires :

  • se sentir utile et fier d'avoir amélioré l'outil et/ou son contenu ;
  • pouvoir plus tard retrouver ses propres contributions, enrichies ou corrigées par d'autres, ce qui peut être un moyen de capitaliser et améliorer un savoir, avec un « retour sur investissement » potentiellement intéressant et parfois surprenant.

Une autre manière de travailler[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia n'est pas un miracle mais résulte du travail bénévole de centaines de milliers de volontaires. Et si elle facilite l'organisation et l'accessibilité de la connaissance, elle n'évite pas un effort de compréhension et d'assimilation.
Il convient d'en attendre ni plus ni moins que ce qu'elle peut apporter, en sachant que l'intérêt et les bénéfices pédagogiques de travailler avec Wikipédia varient aussi selon le thème traité (par exemple, fin 2008, les pages sur les libellules les plus communes étaient encore très pauvres, alors que celles sur certaines maladies rares ou émergentes contenaient déjà une information dense et abondamment sourcée).
L'intérêt de Wikipédia varie aussi selon l'objectif et le niveau d'information recherchés, et aussi selon l'âge et l'expérience du contributeur ou du lecteur, et ceci va variera encore au fur et à mesure que Wikipédia s'enrichira et se structurera. L'aventure n'est pas finie. Personne ne sait ce que sera Wikipédia dans cinq, dix ou vingt ans, mais on sait qu'elle sera encore sans doute ce que ses contributeurs en feront.

Participer à la construction de wikipédia semble donc présenter pour l'enseignant et sa classe plusieurs vertus pédagogiques complémentaires à celles de l'enseignement « classique ».
Enseignants et élèves peuvent toujours activement améliorer la forme et certains contenus, ainsi parfois que la structure de Wikipédia pour en faire un outil plus adapté à leurs besoins (tant que leurs modifications restent conformes aux règles et principes fondateurs du projet encyclopédique).

Motivation
Chacun peut sur Wikipédia participer à un projet réel, concret, visible, utile à soi-même et à d'autres, pour aujourd'hui et pour le futur. À la différence de la plupart des exercices scolaires, celui-ci aura été concrètement utile. Le fait d'ainsi faire œuvre utile motive de nombreux contributeurs. Beaucoup d'« apprenants » (élèves, étudiants, curieux) ayant significativement contribué à améliorer Wikipédia sont fiers d'avoir ainsi contribué au plus grand projet encyclopédique existant, et heureux de pouvoir l'utiliser en en cernant mieux le fonctionnement et les limites.
Culture
Contribuer à Wikipédia est un des moyens concrets de comprendre que, contrairement à de nombreuses ressources et richesses, le savoir ne s'épuise pas quand on le partage ; il se clarifie, grandit et s'enrichit de celui des autres et de la rencontre avec les autres.
Travail sur la durée
Wikipédia permet aux enseignants, à une école ou à un groupe d'élève de facilement suivre et améliorer un projet d'une année sur l'autre, ou sur une longue durée (dépassant celle des études).
Apprentissage de la coopération et collaboration
Seul ou en groupe, la collaboration à un projet commun de structuration et de transmission de savoirs peut se faire via l'écriture d'un article ou d'un ensemble structuré d'articles se complétant les uns les autres, mais aussi par l'illustration, l'hypertexte et le travail avec des inconnus dont il faut respecter les niveaux de savoir, savoir-faire et compétences variés. Ce travail collaboratif permet souvent d'éveiller des compétences ou de valoriser des qualités individuelles et de groupe. Certains montreront des dons pour trouver, hiérarchiser et synthétiser des sources, alors que d'autres s'épanouiront en rédigeant, traduisant, vulgarisant, corrigeant, repérant les doublons ou les fautes de grammaires, ou encore par l'illustration ou la mise en page, les liens internes et externes, la catégorisation, etc. Wikipédia pourrait être de ce point de vue considérée comme une des nombreuses formes d'apprentissage de l'altruisme, de la vie sociale et de la démocratie participative :
  • apprendre pourquoi des règles communes sont nécessaires (sur Wikipédia, comme dans la vie en société) ;
  • apprendre à gérer la délinquance (qui existe aussi sur Wikipédia) ou à faire respecter les limites posées par les principes fondateurs de Wikipédia pour que l'encyclopédie ne soit pas détournée ;
  • apprendre le travail en réseau ; dans une société où l'information et la communication se développent et risquent de noyer l'élève dans l'inflation d'information, Wikipédia, à condition de disposer d'une connexion à l'Internet et d'un ordinateur, offre une souplesse inhabituelle : chacun peut explorer une synthèse de la connaissance sur de nombreux sujets, et contribuer à tout moment à améliorer celle qui concerne des sujets qui l’intéressent ou dont il est spécialiste ;
  • développer de nouvelles relations entre apprenant et pédagogue ; des contributeurs extérieurs (un éventuel parrain) peuvent être associés à la relation élèves-enseignant ; chaque article dispose en outre d'une page de discussion associée ; les liens interwiki permettent de facilement travailler sur un article en plusieurs langues, avec des partenaires de (ou dans) plusieurs pays.
Comprendre la propriété intellectuelle
Travailler sur Wikipédia est un moyen d'apprendre avec des exemples concrets ce que sont les différentes formes de propriété intellectuelle, copyright, licence, etc., leur origine, leur utilité, leur respect et les alternatives existantes
  • apprendre à réfléchir et justifier ses choix d'ajout, retrait ou modification de texte et d'images, dans le respect de ceux qui les ont antérieurement écrit, c'est-à-dire avec un esprit d'amélioration continue ;
  • apprendre les limites et les vertus de l'écrit, de l'image, de l'histoire et de la mémoire ; ce qui revient à se former individuellement et collectivement à l'analyse critique des contenus et de leurs sources. C'est aussi co-apprendre à mieux utiliser l'internet et la noosphère en général. C'est apprendre à discriminer la valeur des sources d'informations. C'est comprendre ce qu'est un projet encyclopédique, avec ses avantages et ses limites, qui sont notamment celles de la connaissance et de l'information (neutralité, véracité...). En particulier, l'élève et la communauté éducative pourront apprendre à sourcer leurs informations avec des sources crédibles (et donc vérifiables) en découvrant au passage des moteurs de recherche spécialisés dans les sources évaluées par des pairs tels que Google Scholar.
Apprendre à structurer sa pensée, son savoir et à s'exprimer
  • Rédiger un article de qualité sur Wikipédia est aussi difficile et pédagogique que de faire une très bonne rédaction ou une bonne analyse de texte.
    Contribuer à Wikipédia encourage les auteurs à améliorer le contenu mais aussi la forme de leur expression écrite (en sachant que la mise en page de Wikipédia change selon la taille de l'écran et l'ordinateur utilisé). L'élève apprend à utiliser (sans excès) l'illustration, les références (bibliographiques et autres) quand elles peuvent compléter et éclairer le contenu. Les contributeurs co-apprennent à écrire de manière plus simple, plus logique, plus claire, plus précise et efficace (ce qui, on s'en rend vite compte sur Wikipédia, n'est pas si facile). Ce travail permet à l'élève comme à l'étudiant de haut niveau de développer son vocabulaire, sa grammaire, son orthographe (de nombreuses pages ont des références étymologiques qui renvoient aussi aux racines grecques, latines, ou autochtones du français).
  • Wikipédia, parce qu'elle est [collaborativement] construite de manière heuristique, évolutive et collective, est un des bons moyens d'apprendre à structurer un projet (portail, article, sous-articles, découpage logique des articles..) tout en l'insérant dans un contexte par les liens hypertexte, notes de bas de page, références, etc. C'est aussi apprendre à structurer et contextualiser sa pensée.
  • Apprendre à traduire (seul ou en groupe) un texte du français vers une autre langue pratiquée en classe, ou inversement à utiliser des informations écrites en une autre langue qu'il faut traduire en français. Wikipédia propose en effet (bandeau de gauche) des liens (dits « interwikis ») qui permettent de basculer d'un simple clic de souris dans la page homologue d'une autre langue, et de là dans une autre langue, etc.
  • Apprendre la gestion des responsabilités au sein d'un projet commun.

Wikipédia vise un niveau de qualité au moins équivalent à celui de l’Encyclopædia Britannica ou Universalis.
Wikipédia n’est ni un dictionnaire, ni un forum de discussion ni un annuaire web, ni un lieu de discours institutionnel ou promotionnel.

Ouverture vers d'autres outils collaboratifs
Quand l'élève a compris les bases du travail collaboratif, seul ou dans le cadre de sa formation, il peut ensuite ou parallèlement très facilement s'initier à d'autres outils collaboratifs construits sur le même principe que Wikipédia, dont par exemple  :


Wikimedia commons, wikilivres, Wikisource, Plate-forme d'apprentissage en ligne, Tela botanica etc.)

Autonomisation de l'élève ou d'un groupe[modifier | modifier le wikicode]

Guidé par l'équipe pédagogique ou l'enseignant, l'élève (et/ou le groupe) apprend avec son groupe certaines étapes importantes de l'autonomie.

  1. Le questionnement et l'appropriation du sujet à traiter : l’élève doit comprendre ce que l'enseignant lui demande, et s'adapter aux règles « encyclopédiques ». Il doit « cerner » son sujet, c'est-à-dire en mesurer la portée et ses liens avec le contexte. Des méthodes classiques telles que le « QQQOCP » (qui ? quoi ? quand ? où ? comment ? pourquoi ?) peuvent aider l'élève et le groupe à structurer une problématique et baliser son champ de travail. L’élève dégage des mots clés qui lui permettront d'organiser son travail et de trouver des documents susceptibles de l'éclairer.
  2. La recherche et la consultation de sources (documents crédibles, vérifiables et adaptés au sujet) sera la seconde étape. Wikipédia facilite la recherche, mais n'empêche pas ni ne remplace une recherche au CDI, en bibliothèque, au centre multimédia de ressources ou auprès d'experts…). Un documentaliste peut aider l’élève à mieux interroger et synthétiser ses sources, notamment sur internet. Un Wikipédien confirmé peut expliquer quels types de sources sélectionner puis conserver pour Wikipédia. L'élève apprend à ce stade à utiliser les outils de recherche. Il lui faut encore développer son sens critique pour hiérarchiser et retenir l'information la plus pertinente.
  • La sélection d’information est une troisième étape qui nécessite un travail plus approfondi et une vérification de la justesse et de la crédibilité des informations (Wikipédia est de plus en plus vigilante sur ce point).

Wikipédia (comme Wikispecies ou Wikiversité) n'accepte que des contenus sourcés ou facilement vérifiables. Si une classe (ou un groupe d'apprenants) veut aller plus loin et par exemple faire œuvre de création, ils peuvent - forts de leur expérience sur Wikipédia - s'engager dans un projet plus créatif avec d'autres outils collaboratifs (Wikibooks, Wikiversité...) ou utiliser un moteur wiki pour créer ensemble quelque chose de nouveau (un roman, une pièce de théâtre, un essai, une bande dessinée, une thèse collaborative, etc.). Pour ces raisons, c'est un bon outil pour la « pédagogie documentaire » et l'autonomie de l'élève et de son groupe. L'élève peut et doit apprendre à confronter différentes sources et faire émerger des divergences et des consensus.

  • La prise de note, la synthèse et le référencement de l'information. Wikipédia n'accepte pas le plagiat, et n'est pas un lieu où déverser toute l'information existante. Une fois l’élève en possession des documents pertinents, il doit y prélever l’information en prenant et organisant des notes répondant aux questions posées dans la première étape de questionnement du sujet.
  • L’appropriation des informations / réécriture / synthèse et organisation ou vulgarisation des informations : À partir des notes prises dans l’étape précédente, l’élève construit et organise son savoir. Il se l'approprie en réécrivant avec ses propres mots ce qu’il a retenu de ses sources documentaires... toujours pour répondre à l'objectif initial (éventuellement réorienté au vu du contenu de l'information trouvée).
  • La restitution. L'élève restitue à cette étape son savoir. Sur Wikipédia, à la différence d'un devoir classique, il le fait aussi pour que d'autres puissent en disposer et l'améliorer ensuite. Mais ce travail peut être précédé ou suivi d'un exposé oral, d’un devoir écrit, d’un panneau, d’une page sur un site internet... en citant plus facilement ses sources (bibliographie).

Une fois la méthode acquise, elle peut-être répétée et affinée pour d'autres sujets.

Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant, voire enseignant)[modifier | modifier le wikicode]

L'angoisse de la page blanche
C'est souvent la première difficulté du wikipédien débutant.
Elle est facilement levée en apprenant pas à pas, mais « en vrai », à améliorer Wikipédia.
Il est recommandé d'apprendre les bases de la syntaxe Wiki en lisant l'aide, puis en pratiquant des essais dans le « bac à sable » (c'est une page prévue à cet effet et « ratissée » chaque heure, c'est-à-dire dont le contenu est automatiquement remis à neuf toutes les heures afin que les débutants puissent sans crainte la modifier à volonté et ainsi s'y familiariser avec le wiki. Les élèves y apprendront à créer des hyperliens, insérer des images ou galeries d'images, utiliser des modèles, construire des tableaux, écrire des formules mathématiques, etc.). Si quelqu'un efface par inadvertance la page, cela ne dérangera absolument personne).
L'élève peut ensuite (seul ou en groupe) s'essayer à compléter ou améliorer un paragraphe existant (en expliquant le pourquoi de ses ajouts et retrait dans la boite de dialogue), puis à créer une page.
  • Le pédagogue peut rassurer les élèves et encourager leurs premiers pas en leur montrant :
    • la facilité qu'il y a à corriger ou améliorer une page (qui ne doit pas inciter à « faire n'importe quoi », ce qui serait source de consommation inutile de ressource en mémoire, et bande passante (c'est l'occasion d'une réflexion collective et individuelle sur les impacts écologiques des outils informatiques et de l'Internet, qu'on peut aussi avec Wikipédia contribuer à diminuer) ; les bases sont acquises en quelques dizaines de minutes ;
    • l'intérêt de la fonction « prévisualiser » et des relectures attentives avant de cliquer sur le bouton « publier »
    • la possibilité (pour de vraies difficultés non résolues par l'aide en ligne) de demander de l'aide à un expert, un parrain, un administrateur, un bistro, etc.
  • Pour ne pas démotiver les débutants, l'idéal est que l'équipe pédagogique inclue au moins un contributeur expérimenté (élève, étudiant, enseignant, intervenant extérieur) ou que le pédagogue ait pris le temps de s'initier aux bases et règles fondatrices de Wikipédia, faute de quoi des contributions jugées non conformes au projet encyclopédique risquent d'être rapidement effacées.
    Par exemple une poésie collaborative, une rédaction sur ses vacances, une autobiographie, un article sur l'établissement scolaire (sauf s'il s'agit d'un monument historique, d'un lycée HQE ou ayant une caractéristique exceptionnelle), la publication des dessins des élèves n'ont pas leur place dans Wikipédia, alors qu'une analyse de texte, un résumé de roman connu, un commentaire argumenté sur un tableau connu, etc. y ont leur place, s'ils sont sourçés et neutres.
  • Beaucoup d'élèves sont intimidés à l'idée que leur production pourra être lue dans le monde entier, et qu'elle pourra être supprimée ou critiquée par d'autres personnes, inconnues d'eux. En restant anonyme, ils sont souvent frustrés que leur travail ne leur soit pas personnellement attribué ou reconnu, et en travaillant sous leur nom propre (en page de discussion notamment), ils prennent le « risque » que leurs erreurs soient visibles ou conservées par l'historique de la page.
    Wikipédia est heureusement un travail commun en constante correction où chacun a droit à l'erreur (rappel : apprendre dans le « bac à sable », puis prendre l'habitude d'utiliser la fonction « prévisualiser », ou encore apprendre à faire des brouillons, sur n'importe quel logiciel de traitement de texte, sont des moyens de fortement réduire le nombre de ces erreurs ; de plus les contributeurs expérimentés savent combien ils ont appris de leurs erreurs ou tâtonnements).
  • « Un article de Wikipédia n'appartient à personne ». C'est une des bases du travail collaboratif que d'offrir son savoir et son travail, en acceptant que tout le monde soit en droit d'y ajouter ou retirer du contenu, de le modifier ou même de proposer sa suppression ou sa fusion avec un autre article (ce qui doit néanmoins être justifié et souvent discuté). Parfois l'élève et/ou l'enseignant estiment qu'il fallait conserver leurs modifications. Ils peuvent dans ce cas négocier en appuyant leur demande sur un argumentaire construit (argumenter, convaincre, ou savoir reconnaitre des erreurs sont également des processus pédagogiques). Un contributeur n'a aucune garantie qu'un article évoluera comme il le souhaitait, et souvent il découvre que ces évolutions l'enrichissent. En cas de conflits apparemment insolubles, il reste possible d'afficher les points de vues contradictoires, mais sourcés et argumentés. On peut aussi solliciter l'aide d'un parrain volontaire ou d'un médiateur. Enrichir consiste de plus en plus à améliorer des articles, plutôt qu'à en créer, sauf pour les spécialistes.

Craintes et attentes de l'enseignant[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup d'enseignants ont d'abord craint que certains élèves copient paresseusement le contenu de Wikipédia sans le comprendre et sans citer leur sources, ou sans analyses critiques (plagiat), ou qu'ils apprennent des choses entachées d'erreurs. Ceci arrive, comme cela arrivait quand des élèves copiaient sans les comprendre des passages entiers de livres, ou les solutions d'un exercice. Mais créer du contenu dans Wikipédia permet à l'élève de comprendre qu'avec Google ou des logiciels plus spécialisés, il est facile pour l'enseignant de repérer un plagiat (Wikipédia est très bien référencée et suivie par Google).

  • Certains pédagogues ont interdit à leurs élèves d'utiliser Wikipédia. Avec le temps, le contenu de Wikipédia s'enrichit et les pages s'allongent, ne permettant plus aux élèves de simplement copier un contenu court et basique. Ils doivent analyser les articles pour y trouver l'information requise.
  • d'autres enseignants ont au contraire demandé à leurs élèves ou étudiants de trouver et corriger les erreurs de Wikipédia, ou de créer des pages manquantes.

Certains enseignants pensent que Wikipédia est anarchique et qu'ils ne pourront pas évaluer le travail de chacun dans une dynamique collaborative.
Wikipédia n’est pas aussi anonyme ni anarchiquement modifiée que les apparences, ou ses détracteurs, ne le laissent croire.

  • Chaque modification est archivée, datée et associée à l'adresse IP ou au compte identifié du contributeur (ces informations sont accessibles par l'historique de la page).
  • Les discussions sont signées (ou l’adresse IP est automatiquement inscrite en guise de signature pour tout contributeur non inscrit et non « loggé ».)
  • Chaque modification d'un article, création ou suppression de page est archivée et datée, avec l’IP du contributeur ou son pseudonyme (ou son vrai nom si le contributeur a choisi de le donner).

Ceci permet à un élève, étudiant, thésard, etc. de faire suivre (ou corriger) son travail par un ou plusieurs enseignants. Des statistiques automatiques (quantitatives) sont également possibles.

Cas particulier (jeunes enfants, handicapés, experts, sujets émergents, autoformation…)[modifier | modifier le wikicode]

Très jeunes enfants
Contribuer nécessite d'abord une maîtrise minimale de l'écriture et de la lecture, mais, en maternelle, Wikipédia peut servir à préparer des cours ou fournir des images librement utilisables. Wikipédia junior ou des wikilivres juniors peuvent être complétés par les enseignants pour mieux s'adapter à leurs besoins pédagogiques.
Au fur et à mesure que les élèves grandissent, ils peuvent s'essayer à contribuer au niveau permis par leurs capacités. Il est utile de leur apprendre à faire des brouillons et prévisualiser un texte jusqu'à ce qu'il soit jugé encyclopédiquement utile et nécessaire et sans fautes, et donc bien relu par le groupe et l'enseignant, afin de ne pas encombrer l'encyclopédie d'erreurs.
Pré-adolescence
À cet âge, certains élèves, bouillonnants de créativité et parfois de malice, utilisent volontiers Wikipédia de manière ludique, en s'essayant à tester ses limites. Il est utile de les faire réfléchir au fait qu'ils ne sont pas tout à fait anonymes quand ils modifient ou dégradent Wikipédia, et qu'ils prennent des responsabilités en ce faisant, outre le risque d'être interdits de modifications (pour eux, l'ordinateur familial, ou pour toute la classe).
Handicapés ou personnes isolées, mais connectées à Internet
Wikipédia est faite pour pouvoir être utilisée par des personnes isolées, ou touchées par certains handicaps. Elle permet de manière générale à une large communauté de travailler sans se déplacer et de manière asynchrone. Des élèves handicapés, hospitalisés, dispersés dans le monde, ou en stage (en entreprise ou en collectivité) peuvent ainsi continuer à contribuer à un projet commun.
Leur enseignant peut toujours identifier et discuter ou corriger leurs contributions (tant qu'elles ne sont pas anonymes et trop prolixes. Dans ce dernier cas, il est possible de fixer des règles pour faciliter le travail du pédagogue ; par exemple grouper les modifications après les avoir prévisualisées ou préparées sur un brouillon et communiquer brièvement et clairement sur la page de discussion de l'article concerné. Il est aussi possible de les basculer (valider) sur internet à dates fixes).
De premières versions de Wikipédia sont consultables par téléphone ou assistant personnel et des versions-papier/DVD (allemand/français) sont destinées aux personnes non raccordées à Internet. L’encyclopédie (y compris les légendes des cartes et images) est aussi utilisable par des aveugles via des logiciels adaptés de lecture (c'est pourquoi il ne faut pas s'étonner qu'une image de théière soit légendée « théière » et éventuellement accompagnée d'un descriptif qui semble inutile à ceux qui voient, mais qui est nécessaire aux non-voyants).

Contribuer à améliorer Wikipédia ne remplace pas les processus pédagogiques traditionnels, mais peut être un élément d'un atelier de pédagogie personnalisée, ou d'un processus d'autoformation, inscrit ou non dans le contexte de l'éducation populaire ou d'une université populaire, ou pourrait peut-être à l'avenir prendre place dans la formation permanente ou continue ou le devoir pour les enseignants chercheurs et chercheurs du secteur public de restituer par la vulgarisation les résultats de leurs recherche.

Wikipédia comme source d'informations[modifier | modifier le wikicode]

L'idée que l'élève soit obligé de douter de ses sources, et ait l'obligation de les valider est particulièrement intéressante pour le pédagogue. Elle le prépare à une recherche bibliographique pertinente. De plus, croiser ses sources, valider ses renseignements, évaluer le degré de confiance prépare les compétences scientifiques, mais prépare aussi à être plus autonome et moins vulnérable et crédule dans la vie.
L'élève qui y travaille comprend vite que Wikipédia n'est jamais une source absolue qu'on puisse recopier sans réfléchir ; ceci est finalement plutôt positif dans une approche pédagogique. Le copier-coller est ainsi doublement risqué !

  1. ni le pédagogue ni Wikipédia n'acceptent le plagiat ;
  2. chacun reste in fine responsable de la vérification des sources et de l'usage fait de l'information.

En revanche, dans la mesure où le référencement est encouragé dans les articles, tous les éléments pour juger d'une information et de sa neutralité peuvent éventuellement être présents dans un article. Ainsi une université américaine (Middlebury College) fait utiliser les articles de Wikipédia comme point de départ d'une recherche bibliographique comme le souligne un article de rue89.

Wikipédia peut ainsi servir de base comme exemple de démarche adéquate de recherche d'informations dans l'univers d'informations qu'est Internet. Cela peut être déroutant dans une vue classique de la recherche d'informations dans des ouvrages figés, mais validés, tels que le sont les dictionnaires et les encyclopédies imprimés, mais cela permet de prendre pied dans l'univers plus changeant des domaines en constante évolution, comme notamment le domaine des technologies de l'information.

Recherche d'informations et plagiat[modifier | modifier le wikicode]

Quel est le problème que nous rencontrons avec le plagiat ? Dans un premier temps, nous sommes contents que l'élève nous livre une information de valeur. Il a ainsi prouvé une certaine capacité à rechercher des informations. Ensuite, il y a deux cas :

  • Si l'information n'est pas pertinente, nous sommes déçus et pouvons facilement détecter l'imposture. L'élève a ainsi fait l'erreur de ne pas valider la pertinence de ses informations. Soit qu'il n'a pas compris la question, soit qu'il ait été trop paresseux pour chercher à comprendre ;
  • Si l'information est pertinente, et qu'il « oublie » de citer ses sources, il cherche à se faire évaluer sur une production qui n'est pas la sienne. Ici encore il y a deux cas :
    • Souvent, il peut s'agir d'une erreur d'appréciation, soit parce qu'il pouvait avoir compris que la consigne était de redonner l'information demandée, soit parce qu'il n'a pas appris à citer correctement ses sources. L'enseignant avait-il clairement exprimé son attente ? Et d'ailleurs, l'élève n'a-t-il pas rencontré des enseignants qui étaient satisfaits de ce résultat ?
    • La notion de plagiat n'est avérée que si l'élève est conscient que l'objectif de l'exercice est de fournir le résultat d'une réflexion de sa part, et donc que son niveau de compétence en gestion de sources documentaires était suffisant et que la demande de l'enseignant était claire.

Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que lecteur ?[modifier | modifier le wikicode]

Premièrement, Wikipédia est malgré tout une source d'informations importante. Certains articles sont d'excellentes synthèses sur des sujets extrêmement variés, et cela particulièrement au niveau des centres d'intérêts des jeunes générations. Mais de même qu'on a appris, enfants, à aller au-delà de notre dictionnaire, et bien qu'il reste un compagnon indispensable, il faut savoir prendre de la distance vis-à-vis de Wikipédia. Apprendre à citer, à référencer ses sources, à ne pas commettre de plagiat. Apprendre à évaluer la pertinence d'une source. D'ailleurs le nombre de références dans un article est un premier indicateur de son sérieux.

Par mimétisme, il est ainsi possible de comprendre comment construire un document de qualité.

Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur-contributeur[modifier | modifier le wikicode]

La structure, les principes de gestion et de fonctionnement de Wikipédia, ainsi que son mode de gestion interne des conflits, sont proches de ceux d'une démocratie participative, ce qui est déjà en soi très pédagogique.

Apprendre la dynamique collaborative et apprendre de cette dynamique[modifier | modifier le wikicode]

Tous les contributeurs expérimentés disent que « wikipédier » est une très bonne école de modestie et de sociabilisation ; pour les élèves et leurs enseignants, comme pour tous les contributeurs qui durent, mais aussi pour tout contributeur de haut-niveau. Ces derniers doivent expliquer simplement des données parfois complexes, sous peine d'être invités à reformuler plus clairement leur sujet.

École de modestie. On ne signe pas ses articles ou ses modifications (mais on signe ses affirmations, interrogations ou réponses dans la page de discussion). Chacun doit respecter les principes fondateurs du projet Wikipédia. Chaque rédacteur doit accepter que ses articles ou modifications soient sourcés, contredits ou à leur tour modifiés. ce qui impose à chacun d’argumenter clairement, préciser ou clarifier le contenu des articles et des modifications (des discussions sont possibles sur chaque page de discussion, sur la page des contributeurs déclarés ou sur des pages dédiées. Des pages « brouillon » sont également possibles. La tolérance est ici plus difficile qu’il n’y paraît parfois, surtout quand on pense être spécialiste d’une question. Se forcer à expliquer un point de vue est en général un bon moyen de l'éclaircir, voire de le modifier.

Apprentissage par l'expérimentation de la logique collaborative[modifier | modifier le wikicode]

L'élève et l'enseignant peuvent découvrir les intérêts mutuels, les bénéfices partagés (et l'« effet boule de neige ») d'un travail collaboratif bien conduit. Des partenaires externes découvrent aussi ces effets : par exemple, fin 2008, les archives fédérales allemandes ont offert 100 000 photos d’archives à Wikipédia pour illustrer des dizaines de milliers d’articles. En retour les Wikipédiens ont spontanément et en quelques semaines aidé les archivistes à corriger ou améliorer des centaines de légendes qui comportaient des erreurs (par exemple pour les photos prises à l’étranger durant les guerres mondiales). Dès les premières minutes, des articles ont utilisé ces images d’archives, qui sont devenus des centaines puis des milliers dans les semaines qui ont suivi. En retour, les archivistes et historiens auront via les mots clés de Wikipédia accès à beaucoup d’informations connexes éventuellement utiles pour eux (et pour les usagers de ces archives). Ils pourront à leur tour s'ils le souhaitent améliorer les pages où figurent les photos.

Comprendre la logique collaborative[modifier | modifier le wikicode]

Ceci peut se faire de deux manières complémentaires : 1) via une approche théorique (plus difficile pour un jeune public) ; et 2) via l'expérimentation.

La théorie
Étudier les 50 dernières modifications faites sur un article (article assez riche, article de qualité, article scientifique, ou article très polémique (en consultant et étudiant l'historique de sa page), ou étudier quelques exemples de contenu de pages de discussion peut aider à comprendre comment se construit collaborativement un article de qualité, et quels sont les « trucs » facilitateurs et les « pièges » à éviter.
La pratique
Expérimenter ensuite cette logique en créant ou améliorant concrètement un vrai article est souvent plus motivant et pédagogique. C'est en outre un facteur d'amélioration de la compétence rédactionnelle d'élèves motivés. « Passer à l'action » en améliorant Wikipédia est le meilleur moyen de comprendre sa logique, cette fois non pas avec une classe de 20 à 30 élèves, mais avec une communauté de centaines de milliers de contributeurs directs ou indirects et de lecteurs potentiels encore bien plus nombreux.

Comment le pédagogue peut-il réunir des conditions qui encourageront l'élève/l'apprenant à passer à l'acte ?
L'évaluation (la note) n'est souvent pas la première motivation (des biais sont d'ailleurs possibles, car le rédacteur risque de s'interdire un certain nombre de choses et l'évaluation de la contribution d'un auteur dans un groupe est assez difficile (par exemple le contenu qualitatif ou quantitatif ajouté par un élève ne dit rien du travail fait en amont pour trouver l'information qui est synthétisée dans l'ajout). Par ailleurs, il est difficile d'ajouter quelque chose lorsque l'article est déjà très complet (par exemple un article de qualité).

Le débutant peut aussi s'initier à la logique collaborative dans le bac à sable, qui peut être l'espace de premiers « cours » (ex : faire un glossaire, proposer des résumés d'idées présentés par les participants, rédiger un plan de cours... Pour des élèves plus expérimentés, un site comme Wikiversité peut aussi être un bon pont.

Exemples et suggestions de projets pédagogiques (scolaires ou étudiants)[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des modifications faites dans le cadre d'un atelier ou projet pédagogique ou de formation concernent un chapitre, un article, et plus rarement un groupe d'articles de Wikipédia. Tous les types d'exercices cités ci-dessous doivent se faire (que le travail soit noté ou non) sous le contrôle des enseignants, éventuellement aidés d'experts qu'ils auront sollicités (qui peuvent par exemple valider un brouillon avant publication ou corriger l'article une fois jugé provisoirement terminé). Les encadrants ne doivent pas céder à la tentation de faire à la place des étudiants les opérations dont ils auraient éventuellement l'habitude (catégorisation, liens, sourçage...), mais les aider (par l'exemple et la réflexion créatrice) à expérimenter la démarche collaborative et la recherche de qualité.

Suggestion : dans le cas d'un article de haut-niveau (synthèse ou vulgarisation d'une thèse de doctorat très technique par exemple), l'article final peut éventuellement signaler (dans son historique, dans sa page de discussion, voire dans l'article même) la date de validation, voire un lien direct vers la dernière version validée par un expert, l'auteur de la thèse. L'enseignant contribuant ainsi lui-même à améliorer l'outil devenu incontournable qu'est Wikipédia. De nombreux enseignants (retraités ou lors de leur temps libre) sont déjà des relecteurs et correcteurs de Wikipédia. Ici la différence est qu'ils font ce travail directement et « collaborativement » avec les élèves (et éventuellement avec d'autres contributeurs), pour l'intérêt général et non seulement pour le cursus annuel de leurs élèves.

Diverses démarches sont possibles[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs approches sont possibles, selon l'âge des élèves, le temps à consacrer au projet et l'ampleur de ce projet :

  • l'enseignant confie à chaque élève la mission de créer son propre article (ou un paragraphe illustré pour les plus jeunes ou si l'on manque de temps) pour apprendre et mettre en œuvre toutes les étapes d'un article ; de la recherche de sources à l'édition finale en passant par l'exploration du contexte et la sélection d'informations pertinentes, utiles et vérifiables ;
  • l'enseignant propose à un groupe (ou quelques sous-groupes bien encadrés, ou déjà initiés au fonctionnement de Wikipédia), de répartir entre les élèves les différentes tâches et étapes de création d'un ou plusieurs articles... quitte à ce que chacun explique et discute ensuite avec le groupe ce qu'il a fait, pourquoi et comment ;
  • il est possible et intéressant pour un enseignant ou des élèves de suivre et améliorer un même projet d'année en année ;
  • un devoir (individuel ou de groupe) sur un thème précis peut-être rendu par écrit, sous forme d'un brouillon de page ou de paragraphe de Wikipédia, à mettre en ligne une fois corrigé et validé (avec liens internes ou externes et sources à insérer correctement) ;
  • idéalement le sujet choisi doit l'être par le pédagogue et l'élève, par exemple dans une liste d'articles à créer.
    Dans certains domaines déjà bien couverts par Wikipédia, créer une page pertinente est de plus en plus difficile. Dans d'autres domaines, il manque des articles, mais il sera difficile pour les élèves de trouver des sources pour les rédiger (exemple : artistes anciens peu connus, faune ou flore rare ou au contraire commune mais peu étudiée à ce jour car sans intérêt commercial ou alimentaire démontré, etc.)
  • Pour constituer une liste de sujets on peut rechercher les liens rouges dans Wikipédia ou réfléchir aux articles qu'on aimerait trouver dans sa discipline, et qui n'ont pas encore été créés. Il est enfin possible de consulter les catégories ou articles de la version anglaise ou allemande ou espagnole de Wikipédia et de proposer des traductions ou articles homologues pour la Wikipédia francophone.

Ancrage du projet dans le local ou les centres d'intérêts des rédacteurs[modifier | modifier le wikicode]

La motivation des élèves, jeunes ou moins jeunes, peut être renforcée par un ancrage local du projet, ou par le choix d'un thème qui les intéresse particulièrement, comme par exemple :

  • compléter une page existante (celle de la commune, du canton ou du district, par exemple) pour ses aspects histoire, géographie, géologie, culture, archéologie, paléontologie, économie, etc., ou ;
  • créer une page sur l'environnement : la forêt proche, la réserve naturelle la plus proche, le réseau hydrographique (fleuve, rivière, lac et leur histoire, leur faune et flore, etc.) ;
  • créer une page (ou la compléter) sur un personnage historique local ou qui a marqué l'histoire locale, ou sur un monument remarquable, un arbre remarquable, une structure géologique remarquable ;
  • faire des photographies les plus pertinentes possibles de la commune et des monuments et paysages environnants, légender ces photos (en bon français, mais aussi si possible en anglais et allemand, ou d'autres langues, ce qui valorise différents types de compétence) et apprendre à charger et classer ces images dans les catégories de Wikimedia Commons afin de les rendre accessibles à tous, en les liant à l'article ou aux articles qui les concernent. Constituer sur WIkimedia Commons un fonds de photographies anciennes pertinentes et libres (=> accord du propriétaire des droits, ou photo de plus de 70 ans, ou accord des archives, etc.).
    Une école peut ainsi au fil du temps constituer son propre petit observatoire du paysage ;
  • créer une page sur un événement marquant pour la commune (à condition de disposer de documentation suffisante, vérifiable ; et que cet événement réponde aux critères de recevabilité de Wikipédia).
Une école ou formation spécialisée pourra contribuer à enrichir l'encyclopédie selon ses compétences et centres d'intérêt
  • Un lycée technique pourra, sous le contrôle du professeur, insérer dans Wikipédia ou sur Wikimedia Commons des photos, schémas pertinents ou explications techniques utiles (comme Diderot et d'Alembert ont tenu à le faire dans leur encyclopédie qui était alors illustrée de nombreuses gravures techniques).
  • Des chimistes ou physiciens amélioreront utilement les pages concernant les sujets qu'ils étudient.
  • Des étudiants en histoire pourront, avec leurs enseignants, vérifier ou compléter des pages de Wikipédia correspondant à leur programme, de même en géographie, etc. en travaillant par exemple avec les archives nationales, départementales, municipales, etc.
  • Des étudiants en botanique pourront compléter les pages générales consacrées à la flore et aux espèces animales associées à chaque plante ou groupe de plantes (pollinisateurs, ravageurs, pathogènes, symbiotes, etc).
  • Des étudiants en géologie pourraient utilement compléter les pages spécialisées (c'est un bon moyen de réviser).
  • Des étudiants en lettres pourront compléter les articles relatifs aux auteurs classiques ou modernes méconnus.
  • Un énorme mais passionnant travail attend les étudiants en biologie, qui pourront ainsi produire et mettre à jour l'outil dont ils n'ont pas encore osé rêver (une encyclopédie du monde vivant, mise à jour au fur et à mesure du progrès de la connaissance, qui est dans ce domaine très rapide dans les domaines génétique et de la biochimie, alors que les systématiciens disparaissent, faute de formation et de renouvellement de postes ; importer sur Wikipédia le savoir des derniers experts vivants de certains groupes animaux ou floristiques pourrait être un des projets possibles. Ce serait même d'intérêt public dans certains cas. Par exemple, alors que les tiques sont les acariens piqueurs vecteurs connus du plus grand nombre de maladies infectieuses, et qu'elles semblent en pleine expansion, on ne trouve plus de naturalistes universitaires spécialisés dans leur identification (au stade larve et nymphe en particulier) ; une enquête (de Cuisance et Rioux, 2004) a conclu qu'il n'existait en France en 2003 plus que deux spécialistes actifs en systématique des tiques en France (partis à la retraite depuis), de même pour les ichneumonidés (60 000 espèces décrites environ) ou pour de nombreuses autres espèces utiles pour l'agriculture.
  • Des étudiants vétérinaires pourraient utilement compléter les articles sur les zoonoses, l'anatomie animale, et lister les maladies touchant les animaux domestiques ou d'élevage.
  • Les étudiants d'une école de graphisme ou de beaux-arts pourront contribuer à l'Atelier graphique de Wikipédia et améliorer la qualité visuelle ou l'illustration des articles concernant les arts.
Exemple : le Projet P8 ; atelier organisé par le département d'Arts plastiques de l'Université Paris 8, qui depuis plusieurs années invite des étudiants à compléter les pages de Wikipédia consacrées aux arts plastiques et à l'histoire de l'art (incluant art « numérique », design, architecture, cinéma, etc..) Chaque étudiant s'initie ainsi au travail collaboratif, et doit pour cela créer au moins un article en s'appuyant sur la documentation existante, et éventuellement en rencontrant l'artiste en question, s'il est encore vivant (exemple d'article : Art mycénien ; liste d'articles de P8). Ainsi chaque année, les étudiants (et tous les autres lecteurs) peuvent bénéficier d'un fond enrichi par les étudiants de l'année précédente, qu'ils peuvent à leur tour enrichir. Les étudiants choisissent un artiste, une époque ou créent des articles (liens rouges) repérés par leurs enseignants (exemples de sujets proposés ).
  • Des étudiants en langue, seuls ou en groupe, peuvent s'exercer à traduire et améliorer des articles ou des légendes d'illustrations (dans Wikimedia Commons ; par exemple avec les 100 000 photos d'archives allemandes offertes à Wikipédia qui méritent au minimum une traduction en anglais et en français).

À l'occasion d'un exposé oral, l'enseignant peut proposer aux élèves de présenter le contenu de cet exposé en forme d'article ou de paragraphe de Wikipédia, ce qui permet aux élèves de s'initier à la recherche d'illustrations libres, à la mise en page adaptée à l'internet, au sourçage, etc. et qui permet à la classe de conserver une trace de cet exposé qui pourra éventuellement être complété les années suivantes.

Le projet peut aussi concerner l'illustration (images, sons, musique, graphes) et passer par un autre wiki, complémentaire, avec la possibilité par exemple de :

  • créer ou compléter une nouvelle catégorie sur Wikimedia Commons (base de données de médias de Wikipédia) pour y déposer et classer et légender (en français et en anglais au moins si possible) des images qu'on ne peut inclure dans un article faute de place et pour ne pas l'alourdir (en terme de bande passante).

Écocitoyenneté, éthique[modifier | modifier le wikicode]

La notion de travail collaboratif, de partage de ressources culturelles et de connaissance est unanimement reconnue pour son intérêt en termes d'éthique et de citoyenneté.
Wikipédia présente l'intérêt de proposer un corpus multilingue où de l'information est concentrée, plus facile à trouver, conserver et vérifier que dans les millions de blogs, pages personnelles et brèves de journaux non sourcés.
Ce corpus, en quelque sorte auto-construit et auto-entretenu, est de mieux en mieux sourcé et vérifiable (et il le sera d'autant mieux et d'autant plus que les pédagogues enseignants et universitaires s'impliqueront pour accompagner son évolution).

  • Comprendre (pour y avoir contribué) l'utilité et la somme de travail que représente un article sur Wikipédia peut inciter certains élèves à ne plus avoir envie de chercher à « vandaliser » le projet ou le travail de leurs camarades. C'est un apprentissage du respect d'autrui qui est nécessaire à la vie sociale.
  • Mais, comme en témoignent les pages de discussion des articles, tout ne s'y fait pas facilement ni sans heurts. Apprendre à susciter le consensus, à se mettre à l'écoute de arguments des autres, à confronter et affiner les arguments, à résoudre de manière non violente des conflits d'édition, des divergences d'interprétation et de sensibilité, est certainement une des vertus du travail collaboratif. Il n'est cependant pas recommandé de plonger des élèves encore inexpérimentés dans un conflit d'édition, mais leur montrer et expliquer comment un conflit d'édition peut se résoudre est également pédagogique.
  • Des améliorations devraient permettre d'encore réduire l'empreinte écologique et énergétique de Wikipédia. C'est aussi un message que les enseignants peuvent faire passer aux étudiants. Imprimer le moins possible, veiller à la sobriété et la justesse des textes et des illustrations, rédiger des brouillons avant mise en ligne économisent de la bande passante, de l'énergie et des ressources naturelles. La contribution des réseaux et systèmes informatiques à la dégradation de l'environnement et au changement climatique n'est plus négligeable. Enseignants et élèves peuvent chercher à la réduire via un travail plus éco-rationnalisé dans Wikipédia.

Émulation ?[modifier | modifier le wikicode]

Le travail collaboratif et partagé n'interdit pas une certaine émulation permise par la participation à des concours ou projets d'articles labellisés articles de qualité.
Il ne s'agit pas de battre quelqu'un ou les autres, mais simplement d'avoir le plaisir d'être reconnu comme ayant contribué à améliorer quelque chose qui peut s'apparenter à un bien commun ; un outil de culture partagée. Une idée est aussi que des relecteurs (enseignants ou experts d'un domaine) puissent enrichir un article.

Limites pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est encore dans sa prime jeunesse. Ses principales limites peuvent aussi on l'a vu être des atouts.

Le pédagogue peut de son côté rencontrer lui aussi quelques limites.

  • Le nombre de nouveaux articles diminue naturellement au fur et à mesure que l'encyclopédie se complète, et il sera sans doute plus difficile de compléter les pages déjà riches des grandes questions.
  • Un groupe d'élève trop important est plus difficile à accompagner, mais un trop petit nombre produit moins d'interactions.
  • La maturité et les compétences des élèves influeront sur la vitesse d'avancement et la qualité de leurs contributions. Comme dans tout projet collaboratif, des élèves plus à l'aise avec l'outil ou la démarche peuvent s'isoler ou distancer le groupe, et inversement des élèves peu accoutumés ou moins intéressés peuvent se laisser distancer. Il est parfois difficile d'aider chacun à découvrir et exprimer ses compétences dans un groupe.
  • Certains pédagogues ou certains étudiants sont des spécialistes ou experts dans leur discipline. Quand ils débutent sur Wikipédia, ils risquent de voir certaines de leurs contributions (par exemple si elles ne sont pas soigneusement sourcées) effacées par d'autres auteurs moins compétents (ou moins « à jour » qu'eux dans leur domaine). Il est recommandé à ces spécialistes de lire la page d'accueil des spécialistes avant d'introduire du contenu très complexe à un article. Se mettre à la portée du plus grand nombre (dans une optique de vulgarisation) est aussi très pédagogique, même pour un expert.

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Wikibooks en anglais[modifier | modifier le wikicode]

Des exemples d'utilisation de Wikipédia pour créer du contenu en tant que support pédagogique[modifier | modifier le wikicode]

Références externes[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]


Découvrir Wikipédia

Bien utiliser et participer à Wikipédia, l’encyclopédie libre, passe par la compréhension de son histoire, des principes fondateurs qui la gouvernent, et des enjeux financiers et juridiques de la société de la connaissance. Cette partie – qui ne se veut aucunement exhaustive sur la question – a été rédigée de façon à fournir les éléments indispensables pour appréhender le phénomène.


Découvrir Wikipédia/Présentation et contexte

Saisir les enjeux[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia. Difficile de traiter en 80 pages un sujet aussi vaste. Peut-être faut-il commencer par parler d’un rêve. Wikipédia, c’est avant toute chose tenter de donner un peu de substance à un rêve, celui du partage du savoir.

Par le passé, le savoir était souvent enfermé et concentré dans des lieux : les bibliothèques, les musées, les laboratoires, les universités. De fait, le savoir était alors un bien rare, cher, difficile d’accès, réservé aux élites. Quiconque voulait apprendre, devait avant tout être né dans la bonne classe sociale. Il lui fallait également avoir des ressources financières suffisantes, pouvoir se déplacer physiquement jusqu’aux lieux de stockage de l’information, parfois fort éloignés, et enfin maîtriser la langue dans laquelle le savoir était délivré. Les nouvelles technologies de l’information, de la communication et de la collaboration (NTICC) ont changé la donne.

Chaque avancée majeure sur le traitement de l’information a profondément transformé notre civilisation. Ainsi l’écriture a permis de conserver l’information et d’en rendre la transmission plus facile, en se détachant des obligations spatiales et temporelles. Plus tard, l’imprimerie a rendu plus aisée sa duplication. Les médias électroniques ont facilité sa diffusion jusqu’à l’utilisateur. Et aujourd’hui, non seulement le web rend possible une diffusion du savoir à l’échelle mondiale pour un coût unitaire extrêmement faible, mais il favorise également le développement d’un nouveau mode de production du savoir basé sur des démarches collaboratives.

Wikipédia est le plus souvent connue comme étant une encyclopédie gratuite sur internet, écrite pour et par les internautes. Mais au-delà de sa simple caractéristique d’encyclopédie gratuite, elle est surtout destinée à permettre au plus grand nombre d’avoir accès à la connaissance. Wikipédia abaisse la barrière linguistique d’accès au savoir en proposant des versions dans plus de 250 langues différentes. Elle réduit également la barrière financière en étant accessible gratuitement sur Internet. Elle supprime la barrière physique en s’invitant chez tous ceux ayant accès à Internet (soit 1 milliard 460 millions de personnes en juin 2008 selon World Stats), que cela soit à la maison, dans un établissement scolaire, au travail, voire même dans la rue !

Mais le véritable trésor de Wikipédia réside probablement dans les conditions d’utilisation qu’elle propose. Les auteurs de Wikipédia ont fait le choix délibéré de mettre tout le contenu sous une licence libre. Sous ce terme barbare et souvent mal compris (voir le chapitre 5 pour plus d’explications), se cachent trois caractéristiques, visant à minimiser les restrictions de diffusion des connaissances :

  • tout le monde peut lire le contenu de Wikipédia. Il est accessible à tous, librement, gratuitement ;
  • tout le monde peut redistribuer le contenu de Wikipédia, en le diffusant sur internet ou sur toute plateforme adéquate, tel que CD Rom, DVD, clé USB, téléphonie mobile, ou tout simplement papier. Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir accès à Internet, voire à un ordinateur, le contenu de Wikipédia peut ainsi devenir disponible par d’autres moyens ;
  • enfin, le contenu de Wikipédia est modifiable par tous, sur le site, ou ailleurs. Un extrait d’article peut être réutilisé sur un autre site web, ou dans un article intégré à un ouvrage. Une version sans image peut être diffusée sur téléphone mobile.

En résumé, Wikipédia n’est pas une fin en soi, mais un début, une banque de connaissance, à la disposition de tous, pour enrichir des bases spécialisées.

Le savoir est un bien particulier. On ne le donne pas, on le duplique. Consommer le savoir ne le rend pas plus rare, bien au contraire : c’est un bien qui n’appauvrit pas celui qui l’offre, il l’enrichit.

Définir Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est une encyclopédie collaborative en ligne, universelle et multilingue, fonctionnant avec un système de plateforme collaborative appelée un wiki. Elle a été créée en janvier 2001 dans sa version anglophone. La version francophone a été officiellement ouverte en mars 2001. Première version de Wikipédia dans une langue autre que l’anglais, elle ne contenait que quelques centaines d’articles au printemps 2002.

Wikipédia est gérée par une association caritative américaine, la Wikimedia Fondation, qui, entre autres responsabilités, met à disposition les ressources informatiques nécessaires.

Mi-2008, Wikipédia était l’un des dix sites web les plus consultés au monde. Déployée dans plus de 250 langues, l’encyclopédie comptait plus de 11 millions de pages à l’automne 2008. Pour une douzaine de langues, elle dépassait les 200 000 articles. À l’automne 2008, elle comptait plus de 2,5 millions d’articles en anglais, 800 000 en allemand, 700 000 en français et presque 500 000 en polonais. En comparaison, les éditions DVD 2008 d’Encyclopædia Universalis, d’Encarta et d’Encyclopædia Britannica avoisinaient respectivement les 40 000, 60 000 et 100 000 articles.

Les versions linguistiques ne sont pas des traductions de la version anglaise, chaque version est originale, même si, en pratique, certains articles peuvent en effet être traduits. Il est donc souvent conseillé aux personnes polyglottes de consulter plusieurs versions.

L’objectif que se donne Wikipédia est de créer et de distribuer une encyclopédie libre de la meilleure qualité possible à chaque personne sur la Terre dans sa langue maternelle. En revanche, Wikipédia n’a pas pour but de présenter des informations inédites. Comme pour les encyclopédies classiques, son ambition se limite à exposer des connaissances déjà établies et reconnues.

L’élaboration de Wikipédia est assurée par de très nombreux contributeurs bénévoles, généralement anonymes, parfois identifiés sous un pseudonyme. Ces contributeurs définissent eux-mêmes toutes les règles et conventions d’écriture sans intervention d’une instance supérieure.

Sur l’encyclopédie Wikipédia francophone, le nombre total d’utilisateurs enregistrés est de 428 940 (mais seuls 36 % d’entre eux ont contribué). Les modifications faites par des utilisateurs enregistrés représentent 62 % du total des modifications. Celles faites par des personnes non identifiées, 15 %, et celles effectuées par des robots (systèmes automatiques), 23 %. Le nombre total de modifications enregistrées entre la création et juillet 2008 était de 30 413 284.

Comprendre la terminologie[modifier | modifier le wikicode]

Le public est souvent perdu entre les termes : Wikipédia, Wikimedia, MediaWiki… De quoi s’agit-il ?

Wikipedia est le projet d’encyclopédie libre. Wikipedia est un mot-valise conçu à partir de wiki, un système de gestion de contenu de site web qui permet la modification d’un texte par l’intermédiaire d’un navigateur, et de pedia (du grec paideia, éducation) que l’on retrouve dans le mot encyclopédie dans plusieurs langues. En français, le nom Wikipedia est généralement francisé en Wikipédia. La plupart des participants parlent de Wikipédia au féminin.

MediaWiki est le logiciel sur lequel tourne Wikipedia (voir le chapitre 6).

Wikimedia Foundation est l’association à but non lucratif qui héberge Wikipedia. Toutes les associations nationales créées par les participants portent un nom du style Wikimedia NomDuPays, comme par exemple Wikimedia France (voir le chapitre 3).

Projets Wikimedia est un terme qui fait référence à des projets hébergés par la Wikimedia Foundation : Wikipedia, Wikisource, etc. (voir le chapitre 6).

Wikimedia décrit le mouvement. La communauté Wikimedia est l’ensemble des personnes impliquées dans le développement des projets. Les participants parlent délibérément de projet lorsqu’ils font référence à Wikipédia, afin de souligner la spécificité d’une construction dynamique et d’un état d’inachèvement permanent.

Connaître les utilisateurs[modifier | modifier le wikicode]

Si relativement peu de données sont disponibles concernant les participants eux mêmes, il n’en est pas de même pour les lecteurs.

Pour le mois de juillet 2008, l’institut statistique ComScore a relevé une audience de 244 millions de visiteurs uniques (VU) pour l’ensemble des projets Wikimedia, ce qui correspond à 25,7 % de la population connectée. Ceci propulse les sites Wikimedia au 5e rang des sites les plus visités au monde. Tous les instituts statistiques font de Wikipédia le premier site non commercial à intégrer le top 10.

Doc. 1 : Audience de Wikipédia (Source ComScore 2008).

Cependant, on observe des contrastes significatifs par pays. Par exemple, en juillet/août 2007, la proportion de visiteurs uniques en Allemagne est de 11 points supérieure à celle de la France : 39 % des internautes allemands (contre 28 % en France) consultent Wikipédia.

En France, en juin 2008, 32,3 millions de personnes âgées de 11 ans et plus se sont connectées à Internet, soit 61,1 % de la population. Le site Wikipédia représentait 10,2 millions de visiteurs uniques, ce qui en faisait le 9e site le plus visité par les internautes français (Source Médiamétrie).

Audience de Wikipédia par tranche d’âge (ComScore 2008).
Âge 15-24 26 %
Âge 25-34 22 %
Âge 35-44 25 %
Âge 45-54 30 %
Âge 55+ 29 %

Wikipédia séduit un public de tous âges, avec une majorité légère d’hommes (55 %). L’élargissement progressif de l’audience touche en priorité les populations culturellement et économiquement privilégiées ainsi que les jeunes en âge de suivre des études supérieures. Courant 2008, un développement important d’articles relatifs au Maroc ou à la Côte d’Ivoire dénote une participation africaine naissante. Selon ComScore, 25 % des utilisateurs d’internet de la zone Moyen- Orient-Afrique utiliseraient Wikipédia (soit 11 millions sur 45 millions de connectés).

Répondre aux critiques[modifier | modifier le wikicode]

Le succès de Wikipédia n’empêche pas les critiques. Depuis les premiers jours, les participants s’interrogent sur la capacité d’un groupe faiblement coordonné de bénévoles amateurs à construire un corpus de connaissances cohérent et de qualité. Les participants s’interrogent aussi sur la capacité d’une large communauté à travailler et à collaborer de façon harmonieuse. Ils suspectent que la collaboration constructive reste possible tant que les membres du groupe se connaissent, mais devient impossible au-delà d’un certain nombre de collaborateurs.

Comparaison Wikipédia – Encyclopædia Britannica[modifier | modifier le wikicode]

L’article du magazine scientifique Nature[2], publié le 15 décembre 2005, provoque un véritable raz-de-marée, y compris au sein de la communauté wikipédienne. L’article montre les résultats d’une étude portant sur 50 articles du domaine scientifique issus de Wikipédia (version anglaise), et les 50 articles équivalents de l’Encyclopædia Britannica (encyclopédie de référence dans le monde anglophone). Tous ces articles ont été soumis à des experts dans leurs domaines pour y révéler des erreurs, des approximations ou tout autre défaut. Sur les 50, seuls 42 ont été vraiment traités. Les résultats sont les suivants :

  • les articles de l’Encyclopædia Britannica comportent 123 erreurs, soit un taux de 2,93 erreurs par article ;
  • ceux de Wikipédia comportent 162 erreurs, soit un taux de 3,86 erreurs par article.

L’étude n’a porté que sur des articles scientifiques, donc moins sujets à controverse que certains relatifs à l’histoire, la politique ou la religion. De plus, 42 articles ne peuvent être représentatifs des plus de 850 000 articles que comptait à l’époque la version anglaise de Wikipédia. Néanmoins, c’est la première étude de ce genre, et la première à montrer que le modèle éditorial choisi peut aboutir à un contenu de qualité à peine inférieure à la qualité d’une encyclopédie de référence. Toutes les erreurs relevées ont été corrigées dans les semaines qui ont suivi.

Comparaison Wikipédia – Brockhaus Enzyklopädie[modifier | modifier le wikicode]

Plus récemment, en décembre 2007, le magazine allemand Stern publie les résultats d’une étude comparative[3] entre la Wikipédia Allemande et la version en ligne de l’édition en 15 volumes de Brockhaus Enzyklopädie (encyclopédie de référence dans le monde germanophone). Cette étude était commissionnée par un institut de recherche (WIND GmbH) dont les experts ont évalué 50 articles de chaque encyclopédie (couvrant des domaines variés : politique, business, sport, science, culture, loisirs, géographie, médecine, histoire et religion) en utilisant quatre critères (exactitude, complétion, mise à jour, et clarté).

Les experts ont jugé les articles de Wikipédia comme étant de meilleure qualité en moyenne (1,6 sur une échelle de 1 à 6, pour une moyenne de 2,3 pour Brockhaus Enzyklopädie). D’une façon générale, Wikipédia fut considérée comme plus à jour et plus complète, alors que les articles de Brockhaus Enzyklopädie étaient d’une plus grande clarté. Certains articles de Wikipédia ont été critiqués pour être trop longs et d’une trop grande expertise pour une encyclopédie généraliste.

S’il apparaît aujourd’hui que Wikipédia peut fournir des articles d’une qualité similaire, voire supérieure, aux articles des encyclopédies traditionnelles, l’audience grandissante de Wikipédia a conduit un grand nombre de personnes à formuler avec plus de précision des avis critiques sur la fiabilité des informations présentées dans l’encyclopédie.

Les critiques[4] soulignent que « les articles sont en état d’inachèvement permanent. L’actualisation instantanée des articles se traduit aussi par une instabilité permanente qui fragilise la prise de distance critique et génère des questionnements vis-à-vis de la stabilisation et de la sécurisation des contenus ». Les principales critiques portent sur :

  • l’anonymat des contributeurs ;
  • l’absence de comité de validation ;
  • les problèmes posés par la neutralité de point de vue ;
  • la variabilité dans le degré de complétion des articles ;
  • la vulnérabilité face aux sabotages, appelés vandalismes dans le jargon.

Le phénomène de vandalisme[modifier | modifier le wikicode]

Des études plus récentes offrent un éclairage intéressant[5]. Elles classent les dommages en six catégories : désinformation, suppression massive, suppression partielle, contenu offensant, spam ou nonsens. En étudiant le contenu jusqu’à fin 2006, elles montrent qu’environ 5 % des modifications de la Wikipédia anglophone peuvent être considérées comme du vandalisme. Sur une durée d’environ quatre ans, cela représente plus de 2 millions de modifications problématiques sur environ 57 millions de modifications acceptables. À titre de comparaison, en extrapolant ces données à la version francophone, on peut estimer que le nombre de vandalismes à détecter est d’environ 36 000 par mois, soit plus d’un millier par jour.

Sur la Wikipédia anglophone, on estime que 42 % des dommages sont réparés avant même d’être vus, que quasiment tous sont supprimés après 15 révisions, et que la probabilité de lire un article endommagé est de 0,0037. Seuls 60 % des vandalismes sont détectés facilement par des humains, et seuls 11 % des vandalismes persistent après avoir été vus 100 fois.

Le résultat est intéressant : fin 2006, un lecteur a environ quatre chances sur mille de rencontrer un vandalisme, qui sera reconnu aisément dans 60 % des cas. En arrondissant largement pour fixer les idées, fin 2006, un lecteur a environ 2 chances sur 1 000 de lire un vandalisme sans s’en rendre compte. Depuis cette étude (données jusqu’à fin 2006), des systèmes automatiques anti-vandalisme ont été largement déployés.

  1. Corbyn, Z. (2011). Wikipedia wants more contributions from academics, The Guardian (du 29 mars 2011)
  2. Giles, J., Internet encyclopaedias go head to head, Nature, 2005, 438, 900-901.
  3. Wikipedia : Wissen für alle. Stern 50/2007, December 6, 2007, pp. 30-44
  4. Endrizzi, Laure. 2008. Wikipédia : un nouveau modèle éditorial ?. In Schöpfel J. (dir), Les publications scientifiques : analyses et perspectives, coll. Traité « STI – Sciences et Techniques de l’Information ». Paris : Hermès. (à paraître).
  5. Reid Priedhorsky, Jilin Chen, Shyong, Katherine Panciera, Loren Terveen, John Riedl, Creating, Destroying, and Restoring Value in Wikipedia, GROUP’07, Sanibel Island, Florida, USA, novembre 2007.


Découvrir Wikipédia/Explorer l'histoire

« Really, I’m not out to destroy Microsoft. That will just be a completely unintentional side effect. » Linus Torvalds[1]

L’importance des filiations culturelles[modifier | modifier le wikicode]

Par ses objectifs et son fonctionnement, le projet Wikipédia s’inscrit dans une série de filiations culturelles :

  • le concept du copyleft, inventé par Don Hopkins et popularisé par Richard Stallman de la Free Software Foundation, par lequel un auteur autorise tout utilisateur à copier, utiliser, étudier, modifier et distribuer son œuvre dans la mesure où ses conditions d’usage restent préservées, y compris dans les versions modifiées ou étendues (voir chapitre 5) ;
  • la pratique du travail collaboratif sur Internet, développé notamment chez les informaticiens par les adeptes du logiciel libre selon le modèle de Linus Torvalds ;
  • le laissez-faire comme modèle d’organisation, qui implique un égal droit de participation pour tous, sans considération sur l’âge, l’origine, ou le diplôme, en même temps qu’un minimum de règles, qui peuvent d’ailleurs être ignorées si elles nuisent au travail.

Les précurseurs[modifier | modifier le wikicode]

En 1999, Richard Stallman, programmeur à l’initiative du projet GNU et fondateur de la Free Software Foundation, formulait un projet d’encyclopédie libre qui s’inspirait très largement du modèle de production des logiciels libres et qui contenaient déjà tous les ingrédients constitutifs Wikipédia[2].

Lancé début 2001, son projet, baptisé GNUpedia sera abandonné par la suite, au profit de Wikipédia. En parallèle, un autre projet d’encyclopédie en ligne, libre et gratuite, Nupedia, est lancé, en mars 2000, par Jimmy Wales. À cette époque, Jimmy Wales dirigeait une petite compagnie Internet, Bomis, fondée en 1996. L’activité de Bomis consistait en la vente de publicité sur un portail de recherche, Bomis.com, ainsi que la vente sur le réseau d’images érotiques. Par le biais de la société Bomis, Larry Sanger est engagé comme rédacteur en chef du nouveau projet Nupedia. L’ambition initiale de Nupedia était de rédiger une encyclopédie selon un protocole tout à fait traditionnel, avec un comité éditorial et à l’aide d’experts. Éclatement de la bulle internet et restrictions budgétaires obligent, Wales fait appel à des bénévoles.

La croissance de Nupedia se révéla très lente. En janvier 2001, à cause de la frustration occasionnée par cette lenteur de progression, Larry Sanger proposa alors à Jimmy Wales d’allier le potentiel du format wiki à la mise en place d’une encyclopédie plus souple, ce qui donna lieu à la création de Wikipédia quelques jours plus tard.

Wikipédia est ainsi née presque par hasard, comme brouillon de Nupedia. Dans les faits, Wikipédia a immédiatement abouti à la production de centaines d’articles. De son côté, Nupedia a continué à vivoter, puis a été abandonné à l’automne 2002 alors que 24 articles étaient parvenus au terme du processus formel de validation. De l’avis de Sanger, ce sont les difficultés rencontrées pour trouver des auteurs bénévoles ainsi que la lourdeur de la chaîne éditoriale qui ont eu raison de Nupedia.

Sous la houlette de Larry Sanger[modifier | modifier le wikicode]

Le projet Wikipédia fut démarré en anglais en janvier 2001, mais d’autres versions linguistiques ont rapidement vu le jour. La Wikipédia en français, première version de Wikipédia dans une autre langue que l’anglais, fut officiellement fondée le 23 mars 2001, suivie par la version en allemand, puis par environ 250 autres. Dès la création de Wikipédia, Larry Sanger travailla en parallèle à Nupedia et à Wikipédia pour laquelle il participa à l’élaboration de la plupart des règles de fonctionnement et principes fondateurs (en particulier le NPOV qui sera expliqué dans le chapitre 4). Suite à la suppression en février 2002 du budget de Bomis alloué à la rétribution de son travail pour Nupedia et Wikipédia, Larry Sanger démissionna officiellement le 1er mars 2002 de son titre d’éditeur en chef de Nupedia et de ses fonctions d’organisateur en chef de Wikipédia. Nupedia fut définitivement fermée le 26 septembre 2003 tandis que Wikipédia, elle, continuait son expansion.

Une gouvernance communautaire[modifier | modifier le wikicode]

Dès lors, le projet Wikipédia opéra par consensus, utilisant les règles et recommandations adaptées au cours du temps par les contributeurs. Si les différentes versions linguistiques respectent les principes fondateurs (voir chapitre 4), chacune a développé ses règles propres, en fonction de sa communauté, de la ou des cultures dominantes et de ses besoins propres. Ainsi, la version anglaise fut très largement gérée comme une monarchie pendant les premières années, en raison de l’implication quotidienne de Jimmy Wales, parfois appelé GodKing ou BenevolentDictator. Lors de la création du comité d’arbitrage, c’est Jimmy Wales qui nomma les membres du comité, et en 2008, il possédait toujours un rôle un peu particulier sur la version anglophone en dépit d’une présence beaucoup plus erratique.

En comparaison, la version française s’est formée autour d’un noyau dur d’une petite dizaine de personnes début 2002, et s’est développée selon un modèle beaucoup plus démocratique. La communauté francophone a rapidement délégué certaines décisions, par exemple en créant très tôt un comité d’arbitrage dont les membres sont élus par les participants.

Au cours des années, différents modes de gouvernance se sont succédé et mêlés. Wikipédia est parfois mentionné comme étant une anarchie complète (souvent par ses détracteurs) ou au contraire comme un merveilleux exemple de démocratie participative. La réalité est plus complexe. S’il est exact de dire qu’une partie du fonctionnement de Wikipédia relève de l’anarchie ou de la démocratie, il est aussi possible de trouver des éléments de despotisme (dans la personne de Jimmy Wales), de méritocratie (les contributeurs fournissant un travail de qualité gagnent le respect de leurs pairs et ont souvent une influence accrue), et d’habitude ou de précédent (on ne modifie pas facilement ce qui a fonctionné jusqu’alors, même si cette habitude n’est pas décrite explicitement, ce qui rend l’intégration des nouveaux venus d’autant plus difficile). Jusque dans les années 2003-2004, l’influence des développeurs se faisait aussi largement sentir, établissant de facto un système largement technocratique.

La création de la Foundation[modifier | modifier le wikicode]

Dans les premières années qui ont suivi la création de Wikipédia, les frais de fonctionnement étaient pris en charge par la société Bomis. Les frais occasionnés à cette époque étaient essentiellement le salaire de Larry Sanger (jusqu’au début 2002), l’hébergement du site web et le nom de domaine www.wikipedia.org. Au fil des années, avec l’augmentation du nombre d’articles, de participants et de visiteurs, le site Wikipédia a du être transféré sur un serveur dédié (en 2002), puis il a été nécessaire d’acheter plusieurs serveurs (à partir de 2003). Les premiers serveurs ont été financés par les wikipédiens eux-mêmes lors de la première levée de fonds, en décembre 2003. C’est à cette époque que Jimmy Wales a imaginé créer une fondation caritative (la Wikimedia Foundation) qui deviendrait propriétaire des serveurs, des noms de domaine et noms de marque, et qui pourrait recevoir les dons des internautes nécessaires au fonctionnement du projet. À cette même époque, des internautes allemands ont décidé de créer une association locale en Allemagne (Wikimedia Deutschland) afin de fournir une structure officielle aux participants allemands souhaitant agir au-delà de la rédaction d’articles. Depuis lors, une douzaine d’associations locales ont été créées, et la Foundation s’est considérablement développée.

Le développement d'une approche mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Jusque dans les années 2004-2005, les projets des communautés non anglophones étaient appelés Wikipédia internationales, pour mettre l’accent sur la différence entre la vraie Wikipédia (en anglais) et les autres. En 2002, l’essentiel des décisions ayant une influence globale étaient prises par la communauté anglophone ou par Jimmy Wales. Les Wikipédias internationales étaient hébergées sur une version logicielle plus ancienne, sans liens avec la version anglaise. Une certaine tension existait entre la communauté principale et les communautés internationales émergentes. C’est ainsi qu’au printemps 2002, la communauté espagnole a décidé de forker (c’est-à-dire créer un projet parallèle et d’abandonner le projet Wikipédia) suite à des rumeurs non confirmées de mise en place de publicité sur le site Wikipédia. Suite à ce fork, la version espagnole de Wikipédia est restée dormante pendant de long mois et accuse, encore aujourd’hui, un retard par rapport aux versions allemandes et françaises, et ce en dépit d’un nombre élevé de locuteurs.

Comme autre exemple de tensions et de tendances séparatistes, on peut citer la décision de la communauté francophone, pendant l’été 2002, d’adopter un nouveau logo (un disque vert pomme agrémenté d’une colombe blanche) radicalement différent du logo commun, représentant à l’époque une sphère agrémentée d’un texte en anglais.

C’est à la suite de ces deux événements qu’une véritable prise de conscience a eu lieu sur la nécessité d’accueillir et d’impliquer les versions non-anglophones et de présenter une approche globalisée. Ainsi :

  • fin 2002, le logiciel MediaWiki proposait les liens entre versions linguistiques d’un article (dits liens interwiki) ;
  • fin 2003, lors de la création de la Wikimedia Foundation, Jimmy Wales exprimait son souhait de voir deux membres de la communauté globale faire partie du conseil d’administration de la Wikimedia Foundation ;
  • et pendant l’été 2003, un concours de réalisation du logo de Wikipédia était mis en place sur un site commun à toutes les versions linguistiques, meta (voir chapitre 6). Le logo choisi utilise des caractères empruntés à de multiples langages, afin de mieux mettre en évidence l’aspect international du projet.



  1. Peut se traduire librement par « Vraiment, mon but n’est pas de détruire Microsoft. Cela ne sera qu'un effet de bord non-intentionnel. » Linus Torvalds est celui qui a donné son nom à Linux.
  2. Stallman R., The Free Universal Encyclopaedia and Learning Resource. Free Software Foundation, 1999. http://www.gnu.org/encyclopedia/free-encyclopedia.html.


Découvrir Wikipédia/Structures associatives

«

Change will not come if we wait for some other person or some other time. We are the ones we’ve been waiting for. We are the change that we seek.

»
— Nelson Mandela


Associations et fondation assurent les dépenses courantes du projet Wikipédia, mais aussi, dans une très large mesure, sa promotion, le contact avec les institutions publiques et la presse ou le support financier d’initiatives de membres de la communauté. Par contre, ni la fondation, ni les associations n’ont vocation à diriger les projets, qui sont entièrement autonomes.

Fondation Wikimedia[modifier | modifier le wikicode]

La Wikimedia Foundation, Inc. est une organisation caritative à but non lucratif ayant pour objectif d’encourager la croissance, le développement et la distribution de contenus libres et multilingues, et de fournir gratuitement au public l’intégralité de ces projets basés sur des wikis. Elle héberge entre autres Wikipédia. La fondation fut créée courant 2003, dans l’état de Floride, USA, par Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia.

Au printemps 2004, la première élection du conseil d’administration est organisée en ligne. En effet, depuis 2004, une partie du conseil est constituée par des représentants de la communauté wikimédienne. Au cours des quatre dernières années, des représentants d’origines variées se sont succédé au conseil : britannique, française, allemande, néerlandaise, chinoise, italienne, américaine.

En 2004, la Wikimedia Foundation est uniquement propriétaire d’une poignée de serveurs, d’un compte en banque et de deux ou trois noms de domaines. Elle sera cependant forcée de grandir très rapidement pour accompagner la croissance phénoménale des projets Wikimedia. À l’été 2008, elle héberge tous les projets Wikimedia, sur environ 400 serveurs. Elle est propriétaire de multiples noms de domaine et noms de marque. Elle emploie une quinzaine de personnes, la plupart étant localisées à San Francisco. Elle fonctionne avec un budget annuel d’environ 8 millions de dollars.

IMAGE Doc. 3 : Prévisions budgétaires de la Wikimedia Foundation. Année 2008-2009. Budget total : $7,33 millions.

Un rôle d’hébergeur technique[modifier | modifier le wikicode]

La Fondation a, vis-à-vis de Wikipédia, un rôle d’hébergeur et non d’éditeur. Elle est considérée comme une infrastructure technique hébergeant les serveurs et les applications des différents projets qu’elle soutient. L’organisation des projets proprement dits est à la charge des communautés. On observe cependant parfois des tentatives d’ingérence, surtout sur la version anglophone, d’une part en raison de la proximité linguistique, et d’autre part en raison de l’influence et de la notoriété de Jimmy Wales. Les employés de la Fondation ne sont pas auteurs des articles, ne fournissent pas non plus un service de validation ou de contrôle. Ils s’occupent du développement de la partie logicielle, de la maintenance du site web, de la comptabilité, du secrétariat, des aspects juridiques, de la presse ou encore de l’organisation d’événements, telles que Wikimania, la conférence annuelle de la Wikimedia Foundation.

La Wikimedia Foundation a été poursuivie en justice une demi-douzaine de fois. Le premier jugement rendu en France contre la Fondation, en 2007, confirme le statut d’hébergeur technique : poursuivie pour diffamation et atteinte à la vie privée, Wikimedia Foundation n’a vu engagée que sa responsabilité d’hébergeur, conformément à la loi de confiance sur l’économie numérique (LCEN) de 2004. Elle est intervenue pour effacer de l’historique les modifications des versions introduisant les propos présumés diffamatoires.

Un modèle économique basé sur le don[modifier | modifier le wikicode]

La Wikimedia Foundation garantit un modèle économique qui préserve bénévolat des participants, gratuité des contenus, et absence de publicité sur le site, tout en assurant les dépenses courantes en matière d’équipement informatique, de bande passante et de personnel. Jusqu’en 2007, l’essentiel des revenus de la Wikimedia Foundation était assuré par les dons des internautes. Une ou deux fois par an, une campagne de dons, déployée uniquement sur Internet, faisait appel à la générosité du public. L’avantage de cette méthode est d’être extrêmement peu onéreuse et de garantir une parfaite indépendance.

La pérennité financière du projet requiert cependant une diversification des sources de revenus, au-delà des dons et des levées de fonds. Courant 2008, à la fois en raison de la notoriété croissante du projet Wikipédia et de l’embauche de personnel qualifié, on a pu observer une diversification des revenus, avec environ 50 % provenant de dons d’internautes et 50 % de dons de riches donateurs ou de fondations américaines. D’autres pistes de revenus sont poursuivies, mais représentent une portion négligeable (voire déclinante) des revenus totaux. Il s’agit entre autres de la vente de produits dérivés autour de la marque, de la commercialisation de DVD, de monétisation de la marque Wikipédia ou du développement de services de fourniture de contenus à des sites tiers.

L’organisation Wikimedia construit au fil des années une stratégie économique complexe, qui emprunte à la fois aux modèles traditionnels et aux modèles émergents de l’économie de la connaissance : la wikinomie, l’économie du don et l’économie de l’attention. La wikinomie est un système économique basé sur un principe de collaboration massive entre groupes humains, qui change la façon dont la société gère le savoir et facilite l’innovation. En termes économiques, l’économie du don est un système dans lequel le donateur, qui possède une connaissance ou un bien, souhaite le diffuser plus qu’en tirer un bénéfice marchand au risque d’en ralentir la diffusion. À l’inverse, ceux qui veulent profiter d’un avantage basent l’échange sur le principe de rareté. En cas de rareté, il existe un besoin qu’on peut traduire en monnaie dans un rapport de force (le manque). Alors que les encyclopédies étaient un bien rare il y a seulement un siècle, le savoir est aujourd’hui abondant, et tirer un bénéfice économique de sa distribution relève de plus en plus de l’exploit. En revanche, l’attention des internautes, sollicités de toutes parts et à tout moment, devient le bien rare, porteur de valeur. L’économie de l’attention est actuellement le système économique majoritaire sur Internet, avec des recettes issues de la publicité en pleine croissance. Dans un tel contexte de rareté de l’attention, l’usage du logo de Wikipédia, par exemple, sur une affiche de vente d’un téléphone portable destiné aux adolescents génère des revenus pour la Wikimedia Foundation.

À SAVOIR

Si le contenu de Wikipédia est libre d’utilisation, ce n’est pas le cas du logo Wikipédia, qui est la propriété de la Wikimedia Foundation. Tout usage du nom de marque ou du logo est soumis à autorisation préalable.

http://wikimediafoundation.org

Le rôle des associations nationales[modifier | modifier le wikicode]

Les premières associations nationales de contributeurs sont apparues courant 2003. Wikimedia France, association d’utilisateurs des projets Wikimedia, fut fondée en octobre 2004. Wikimedia France est une association de droit français selon la loi de juillet 1901 (à but non lucratif ). Depuis septembre 2008, il existe des associations dans les pays suivants : Argentine, Australie, Autriche, République tchèque, France, Allemagne, Hong-Kong, Israël, Italie, Pays-Bas, Pologne, Russie, Serbie, Suède, Suisse, Angleterre et Taïwan.

Les associations ont différents rôles et responsabilités :

  • elles prennent contact avec des organismes susceptibles de fournir des contenus aux projets Wikimedia (musées, universités, etc.) ;
  • elles s’impliquent parfois au niveau législatif, en particulier pour promouvoir le mouvement libre et l’accès à la connaissance pour tous ;
  • elles font la promotion des projets lors de salons, conférences, expositions, et auprès de la presse ;
  • elles s’impliquent dans des partenariats (fourniture de matériel, publication ou distribution des contenus des projets) avec d’autres organisations ;
  • elles organisent des rencontres entre wikipédiens, voire des journées à thème (atelier photo, colloques) ;
  • elles aident à la production de contenus libres (projets de numérisation, prises de photos lors d’événements) ;
  • elles financent des projets imaginés par la communauté (concours).

Par contre, aucune association n’héberge le site Wikipédia (quelle que soit sa langue).

À SAVOIR

Adhérer ou donner à l’association Wikimedia France, c’est témoigner de son soutien actif à la connaissance libre, et notamment à Wikipédia et aux autres projets de Wikimedia : http://wikimedia.fr


Découvrir Wikipédia/Principes fondateurs

« Given enough eyeballs, all bugs are shallow. » Eric Raymond[1]

Toutes les versions linguistiques de Wikipédia se doivent de respecter les cinq principes fondateurs établis lors des premiers mois de fonctionnement du projet. Au-delà de ces principes, chaque communauté linguistique est libre de s’organiser comme bon lui semble et d’établir des règles locales de fonctionnement. Dans les faits, les communautés s’inspirent largement de ce que font les autres pour ne pas réinventer la roue.

Wikipédia est une encyclopédie[modifier | modifier le wikicode]

« Wikipédia est une encyclopédie qui incorpore des éléments d’encyclopédie généraliste, d’encyclopédie spécialisée et d’almanach. »[2] Les travaux personnels ou originaux n’ont pas leur place dans Wikipédia. Elle n’est pas non plus un hébergeur gratuit de page personnelle ou d’articles promotionnels. Ce n’est pas non plus un annuaire de liens ou un forum de discussion[3].

Concrètement, les nouveaux participants sont souvent étonnés, voire choqués, de constater que leur nouvel article a été supprimé sans avertissement préalable, ou proposé à la suppression. Libre ne signifie pas que chacun peut écrire ou faire ce que bon lui semble. Le plus souvent, la raison de la suppression d’un article est le non respect du principe premier (Wikipédia est une encyclopédie) et des critères d’admissibilité des articles.

Toutefois, si le principe premier est commun à toutes les versions linguistiques, son application (et en particulier les critères d’admissibilité) varient selon les versions linguistiques. On pourra alors trouver dans la version anglaise des articles qui seront refusés dans la version francophone, et vice-versa. Contrairement aux encyclopédies papier, la couverture thématique est potentiellement illimitée, ce qui ne veut pas dire que tout est accepté. Dans les faits, le wikipédien est parfois identifié comme suppressionniste ou inclusionniste. La notion de pertinence encyclopédique se discute de façon continue dans chacune des versions, et la décision de garder ou non certains articles génère parfois des débats houleux.

La neutralité de point de vue[modifier | modifier le wikicode]

La neutralité de point de vue (NPOV : sigle anglais pour Neutral Point of View) constitue la ligne éditoriale du projet. Le NPOV signifie que les articles ne doivent pas promouvoir de point de vue particulier. Parfois, cela suppose de décrire plusieurs points de vue ; de représenter chacun de ces points de vue aussi fidèlement que possible, en tenant compte de leurs importances respectives dans le champ des savoirs ; de fournir le contexte nécessaire à la compréhension de ces points de vue ainsi que leurs auteurs ; et de ne représenter aucun point de vue comme le meilleur ou reflétant la vérité. Ceci implique de permettre la vérification des informations en citant les sources, particulièrement dans le cas de sujets controversés – sources faisant autorité dans leurs domaines respectifs.

Cette ligne éditoriale rompt avec les principes des encyclopédies modernes, qui adoptent généralement une approche scientifique et qui véhiculent un certain contexte culturel. Le terme d’encyclopédie des savoirs populaires est parfois utilisé pour décrire Wikipédia.

La publication sous licence libre[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est publiée sous licence libre : l’intégralité du texte est disponible sous licence de documentation libre « Creative Commons, paternité, partage à l’identique (CC-BY-SA) »[4] (voir chapitre 5). Cette licence autorise chacun à créer, copier, modifier et distribuer le contenu de Wikipédia. Les seules obligations sont de :

  1. conserver la même licence pour les copies conformes et les copies modifiées ;
  2. créditer les auteurs originaux.

Personne n’a le contrôle d’un article en particulier. Ainsi, tout texte apporté à Wikipédia peut être modifié et redistribué sans avertissement par n’importe qui, y compris de façon marchande.

Les règles de savoir-vivre[modifier | modifier le wikicode]

Les participants sont tenus au respect des autres wikipédiens, même lorsqu’il y a désaccord. Ils doivent rester polis, courtois et respectueux, rechercher le consensus. Ils doivent garder leur sang-froid même lorsque l’atmosphère chauffe, éviter les guerres d’édition (terme utilisé pour décrire des modifications et annulations des modifications d’un même article par un ou plusieurs contributeurs à plusieurs reprises). Le participant doit agir en toute bonne foi, partir du principe que les interlocuteurs sont de bonne foi également, sauf preuve flagrante du contraire, et s’efforcer de rester ouvert, accueillant et amical.

Les règles du savoir-vivre décrivent les comportements souhaitables. La réalité, plus prosaïque, montre des comportements parfois assez secs vis-à-vis des nouveaux venus, possessifs vis-à-vis des articles, agressifs vis-à-vis des autres éditeurs avec lesquels existe un désaccord. Malgré tout, le fait de s’amuser et d’apprendre à collaborer avec les autres est cité comme un des principaux motifs de participation au projet.

Wikipédia n'a pas de règles fixes[modifier | modifier le wikicode]

Dans sa version originale, cette règle peut se résumer à ce conseil : “be bold” (soyez audacieux !). Il est conseillé de ne pas hésiter à être audacieux dans les contributions puisque l’un des avantages de Wikipédia est de pouvoir modifier : tout n’a pas à être parfait du premier coup. Il n’est pas nécessaire d’attendre de connaître toutes les règles pour contribuer : si le contributeur fait des erreurs, d’autres les détecteront et les corrigeront. Il ne faut pas non plus s’inquiéter de commettre un impair : toutes les versions précédentes des articles sont conservées et accessibles par le biais de l’historique, il est donc impossible d’endommager ou de perdre irrémédiablement de l’information sur Wikipédia.

Be bold implique également qu’à l’exception des cinq principes fondateurs, immuables, toutes les règles de fonctionnement du projet peuvent potentiellement être remises en question par n’importe quel participant. À l’extrême, un participant pourra même refuser de respecter une règle s’il estime que cette règle n’est pas bénéfique au projet. Cependant, il lui sera sans doute utile d’avoir de bons arguments et d’être prêt à discuter d’une autre règle.

Être auteur, entre droits et devoirs[modifier | modifier le wikicode]

Au-delà des cinq principes fondateurs énoncés précédemment, il faut sans doute clarifier les obligations du participant vis-à-vis des lois.

Être auteur d’un texte offre des droits, mais implique aussi des devoirs, par exemple celui de respecter la loi. Cela parait simple à dire, beaucoup moins simple à appliquer. Que faire lorsqu’un wikipédien ressortissant d’un pays A écrit, depuis un cybercafé situé dans un pays B, un commentaire douteux dans la biographie d’une personne habitant dans un pays C, alors que les serveurs hébergeant le site sont dans un pays D ? Quelles lois faut-il respecter ?

La rédaction collective justifie l’absence de signature, et, si l’auteur n’est pas propriétaire de ses contributions, il n’en demeure pas moins responsable aux yeux de la justice. Les grands principes repris par la plupart des lois nationales s’appliquent au projet et doivent être respectés. Au-delà des grands principes, il est vivement suggéré au wikipédien de commencer par respecter la loi de son propre pays.


  1. Peut se traduire par « S’il y a assez d’yeux [pour surveiller], aucun bug n’est grave. » Eric Raymond est celui qui a popularisé le terme open source.
  2. Citation de Wikipédia est une encyclopédie, version française du premier principe fondateur.
  3. Voir Wikipédia:Ce que Wikipédia n'est pas.
  4. Wikipédia et la plupart des projets Wikimedia utilisaient initialement la licence GFDL, mais la lourdeur de la mise en œuvre de cette dernière amena le changement en CC-BY-SA-3.0 courant 2009.


Découvrir Wikipédia/La notion de licence libre

« If you want to accomplish something in the world, idealism is not enough - you need to choose a method that works to achieve the goal. In other words, you need to be « pragmatic ». » Richard Stallman[1]

Le contenu de Wikipédia est publié sous une licence libre. Contrairement à ce que beaucoup pensent, cela ne signifie pas que l’on peut faire ce que l’on veut avec, ni que c’est gratuit. De quoi s’agit-il donc ?

Le droit d’auteur[modifier | modifier le wikicode]

Une œuvre de l’esprit (un texte, une image…) produite par un auteur est, dès sa création, régie par un système juridique conférant à son créateur des droits d’exploitation exclusifs. Il existe deux grandes familles de droit. Les pays anglo-saxons fonctionnent selon le système de copyright. D’autres pays, comme la France, fonctionnent selon le droit d’auteur. Le droit d’auteur se décompose en deux parties : les droits moraux et les droits patrimoniaux.

Le droit moral[modifier | modifier le wikicode]

Il vise à protéger la personnalité de l’auteur au travers de son œuvre, et à respecter celle-ci. Il représente pour l’auteur le droit au « respect de son nom, de sa qualité, de son œuvre », c’est-à-dire de son image, sa notoriété. Le droit moral regroupe plusieurs droits, ce qui a conduit parfois la doctrine à parler de droits moraux plutôt que de droit moral. Parmi ceux-ci, le droit de paternité : l’auteur a le droit de revendiquer la paternité de son œuvre, ce qui se traduit généralement par la mention du nom de l’auteur lors de l’exploitation de l’œuvre. Le droit moral est attaché à la personne de l’auteur : il est inaliénable, donc non cessible (l’auteur ne peut pas le vendre). Il est perpétuel et imprescriptible.

Le droit patrimonial[modifier | modifier le wikicode]

Il existe par ailleurs des droits patrimoniaux qui portent sur l’exploitation de l’œuvre. Ces droits, qui font partie du patrimoine de l’auteur, peuvent faire l’objet d’une cession. Ils permettent à l’auteur de retirer le bénéfice économique de son œuvre : ils ouvrent droit à rémunération.

La durée du droit d’auteur varie assez fortement d’un pays à l’autre. En France, elle est d’environ 70 ans après la mort de l’auteur. Après cette date, l’œuvre migre dans le domaine public (pour lequel il n’y a plus de droits), c’est-à-dire qu’elle cesse d’être la propriété de son auteur.

Différences avec le copyright[modifier | modifier le wikicode]

Le droit anglo-saxon est assez différent : le copyright ne recouvre que la part patrimoniale du droit d’auteur. Mais depuis l’adhésion d’une majorité de nations à la Convention de Berne sur le droit d’auteur (signée par 163 pays), cette distinction n’a plus de raison d’être, et les deux termes (copyright et droits d’auteur) sont donc en partie synonymes. Dans le droit anglosaxon, ce n’est pas l’auteur proprement dit, mais l’ayant droit qui détermine les modalités de l’utilisation d’une œuvre.

Les implications du droit d’auteur pour Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu’un texte est produit (par exemple, un article encyclopédique), le droit d’auteur ou le copyright s’appliquent par défaut. Le texte ne peut pas être reproduit, diffusé, modifié, sans autorisation préalable de l’auteur. Si l’on veut utiliser une œuvre, il faut commencer par trouver l’auteur, le contacter pour lui demander un droit d’usage de son texte, généralement établir un contrat, souvent offrir une compensation financière en échange de l’usage du texte.

Bien sûr, ceci limite ou ralentit considérablement la diffusion d’une œuvre. Par ailleurs, dans le cas d’une l’œuvre collective, il est nécessaire d’obtenir l’autorisation non pas d’un auteur, mais de tous les auteurs, démarche qui s’avère parfois longue et ardue.

Or, le rêve des wikipédiens est l’accès à la connaissance pour tous. La quête du Graal passe en particulier par la création d’une gigantesque œuvre collective, Wikipédia. Pour ne pas créer de barrières à la réutilisation du contenu de Wikipédia, la solution choisie par tous les auteurs est de mettre le contenu de Wikipédia sous une certaine licence, qui définit les droits offerts par les auteurs aux utilisateurs du contenu.

Les licences[modifier | modifier le wikicode]

Une licence est un document ou un contrat donnant un droit d’usage. Le détenteur d’un copyright (ou droit d’auteur, selon les législations) peut choisir de mettre son œuvre sous une certaine licence et requérir que les termes de la licence soient acceptés comme condition pour qu’une personne soit autorisée à reproduire l’œuvre.

Une licence protège des droits, qu’elle permet de réserver à l’auteur. Parmi ces droits, on trouve :

  • le droit à la paternité de l’œuvre ;
  • le droit de distribuer ;
  • le droit de commercialiser ;
  • le droit de modifier.

Entre le copyright (tous droits réservés) et le domaine public (aucun droit réservé), il existe un grand nombre de licences qui ne réservent qu’une partie de ces droits.

Par exemple, une licence peut permettre de lire un texte, mais interdire de le modifier.

La notion du copyleft[modifier | modifier le wikicode]

Certaines de ces licences sont dites libres. On parle aussi parfois de licences copyleft. De quoi s’agit-il ?

Le mot copyleft est un contre pied au mot copyright (right signifiant à la fois droit (légal) et droite (direction). Par le copyleft, l’auteur d’un travail soumis au droit d’auteur (œuvre d’art, texte, programme informatique, etc.), donne la possibilité à un utilisateur de copier, d’utiliser, d’étudier, de modifier et de distribuer son œuvre à sa guise, dans la mesure où ces possibilités restent préservées pour les autres. L’auteur n’autorise donc pas que son travail puisse évoluer en restreignant ce droit à la copie, ce qui fait que le contributeur apportant une modification à l’œuvre est contraint de ne redistribuer ses propres contributions qu’avec les mêmes conditions d’utilisation. Autrement dit, les créations réalisées à partir d’éléments sous copyleft héritent de cette caractéristique ; elles sont elles-mêmes copyleft. On parle souvent de licence virale.

Le copyleft est une idée de Don Hopkins mise en place et popularisée à partir de 1984 par Richard Stallman dans le cadre du projet GNU[2], notamment par la création de la Free Software Foundation, en 1985, et de la licence GNU GPL[3], publiée en 1989.

La licence GFDL[modifier | modifier le wikicode]

La licence de documentation libre GNU FDL[4], abrégée en GFDL, a pour but de protéger la diffusion de contenu libre et peut être utilisée par chacun afin de déterminer le mode de diffusion de son œuvre. Cette licence était utilisée pour accompagner la rédaction de la documentation des logiciels libres.

L’objet de la licence GFDL est de rendre tout manuel, livre ou autre document écrit libre, au sens de la liberté d’utilisation, à savoir : assurer à chacun la liberté effective de le copier ou de le redistribuer, avec ou sans modifications, commercialement ou non.

La licence libre la plus connue utilisant le copyleft est la GPL, mais il existe aussi d’autres licences, spécifiquement créées pour certains domaines très divers (art, jeux de rôle, revue scientifique, etc.), qui peuvent être considérées comme des licences copyleft.

Les licences Creative Commons[modifier | modifier le wikicode]

Les licences Creative Commons sont une famille de licences de plus en plus connue. Elles constituent un ensemble de licences régissant les conditions de réutilisation et de distribution d’œuvres (notamment d’œuvres multimédias diffusées sur Internet). Elles ont été publiées le 16 décembre 2002. Les licences Creative Commons ont été créées en partant du principe que la propriété intellectuelle était fondamentalement différente de la propriété physique, et du constat selon lequel les lois actuelles sur le copyright étaient un frein à la diffusion de la culture. Leur but est de fournir un outil juridique qui garantisse à la fois la protection des droits de l’auteur d’une œuvre artistique et la libre circulation du contenu culturel de cette œuvre.

Certaines des licences Creative Commons sont libres. D’autres ne le sont pas. Un exemple de licence libre est la licence CCBY-SA (Paternité – Partage des conditions initiales à l’Identique). Avec cette licence, la production d’œuvres de type dérivées (par exemple une traduction) et les utilisations commerciales sont autorisées. Les objets média (par exemple, les photos) du site Wikipédia ne sont pas toutes sous GFDL. Elles sont souvent sous licence Creatives Commons ou sous d’autres licences.

Le choix de Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque Wikipédia fut créée en 2001, il n’existait qu’une seule licence libre adaptée à la publication d’un texte, la GFDL. Cette licence n’est en réalité pas très bien adaptée à Wikipédia, mais… c’est celle qui a été choisie en 2001 parce qu’elle était la seule disponible ! Utilisée par la majeure partie des projets de la Wikimedia Foundation, elle pose les fondations juridiques de leurs modes de production et de distribution. Depuis 2001, d’autres licences libres plus adaptées ont été développées, et un projet tel que Wikinews est par exemple sous une des licences Creative Commons. La Free Software Foundation (auteur de la licence libre GFDL) et les Creative Commons sont actuellement parvenus à un compromis qui a permis à Wikipédia de passer de la GFDL à la CC-BY-SA 3.0.

Pourquoi autoriser la diffusion commerciale ?[modifier | modifier le wikicode]

C’est une question qui est très souvent posée. La licence choisie par les wikipédiens permet à tout le monde de prendre le contenu, tel quel ou modifié, et de le diffuser, y compris en générant des revenus. Par exemple, une société d’édition peut choisir de créer un DVD à base du contenu de Wikipédia, et le vendre à tout un chacun. Le bénéfice des ventes restera intégralement à la société d’édition. Rien ne sera reversé, ni à la Wikimedia Foundation, ni aux auteurs.

Cette particularité est parfois difficile à comprendre, voire pour certains un peu choquante. Pour certains critiques, il est aberrant de ne pas prévenir l’utilisation commerciale du contenu, afin de garantir des sources de revenus au projet Wikipédia, tout en autorisant les établissements scolaires, les centres de documentation, les centres de recherche, etc. à utiliser le contenu gratuitement.

En réalité, l’idée est la suivante. Si l’on veut pouvoir favoriser la diffusion maximum du contenu, il faut savoir accepter de voir une partie de la diffusion prise en charge par autrui. La Wikimedia Foundation peut facilement, et à faible coût, assurer la diffusion sur Internet. Mais il n’est pas nécessairement de son ressort ou de ses compétences de diffuser le contenu sur téléphone cellulaire, clé USB, OLPC (ordinateur à 100 dollars), DVD, bornes multimédia, ou sur des ouvrages papier. Mieux vaut utiliser les circuits déjà en place, et laisser des activités professionnelles (et rémunératrices) s’épanouir grâce au contenu libre.

RÉUTILISER LE CONTENU DE WIKIPÉDIA

Si vous souhaitez utiliser tout ou partie d’un article de Wikipédia, vous devez :

  • mentionner la licence CC-BY-SA (en indiquant par exemple : « texte disponible sous les termes de la licence CC-BY-SA ») ;
  • donner accès au texte intégral de la licence, éventuellement avec un lien vers sa version électronique (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) ;
  • mentionner les principaux auteurs ou à défaut donner un hyperlien (URL) sur l’historique d’édition de l’article dans Wikipédia.

  1. Peut se traduire approximativement par « Si vous voulez accomplir quelque chose [d'important] en ce monde, l’idéalisme n'est pas suffisant - vous devez choisir une méthode qui fonctionne pour atteindre votre but. En d'autres mots, vous devez être "pragmatique". »
  2. GNU est un acronyme signifiant Gnu’s Not Unix, littéralement « GNU n’est pas UNIX ». GNU/Linux est un projet de système d’exploitation composé exclusivement de logiciels libres.
  3. GNU GPL est communément abrégée en GPL : GNU General Public License. La GPL est une licence qui fixe les conditions légales de distribution des logiciels libres du projet GNU.
  4. GNU FDL est communément abrégée en GFDL : GNU Free Documentation License. La GFDL est une licence produite par la Free Software Foundation.


Découvrir Wikipédia/Les projets associés à Wikipédia

« Le savoir n’est pas un pouvoir. C’est un trésor qui se partage. » Michel Serres

Projets éducatifs et informationnels[modifier | modifier le wikicode]

Logos des projets Wikimedia.

Bien que le plus connu, Wikipédia n’est pas le seul projet hébergé par la Wikimedia Foundation. L’idée est très vite venue d’imaginer une bibliothèque virtuelle… qui inclurait non seulement une encyclopédie, mais aussi des dictionnaires, des ouvrages de citation, des livres pédagogiques, etc. Dès 2002, les contributeurs de Wikipédia ont souhaité la création de projets annexes, complémentaires de l’encyclopédie. Tous ces projets ont une vocation éducative ou informationnelle. Ils sont développés de manière collaborative par leurs utilisateurs grâce au logiciel MediaWiki, selon les mêmes principes d’ouverture, de transparence et de partage (garantis par l’usage de licences libres) que Wikipédia.

Plusieurs sociétés de mesure d’audience suivent les statistiques de trafic des différents projets. En juillet 2008, ComScore estimait que 244 millions de visiteurs uniques (VUs) visitaient les projets (un visiteur n’est compté qu’une fois dans le mois).

Pratiquement tous ces utilisateurs (242 millions sur 244) avaient visité Wikipédia. Par ailleurs, ComScore estimait que les audiences des autres projets étaient les suivantes :

  • Wiktionary : 5.2 millions VUs
  • Wikibooks : 2,5 millions VUs
  • Wikiquote : 2,2 millions VUs
  • Wikisource : 1,4 millions VUs
  • Wikinews : 0,6 millions VUs

Wiktionary[modifier | modifier le wikicode]

Wiktionary (parfois appelé Wiktionnaire en français) est un projet (lancé en décembre 2002) de dictionnaires et thésaurus libres multilingue. Il est disponible en plus de 100 langues, avec plus de 3 millions d’entrées. Les versions francophone et anglophone sont les plus complètes, (les deux ayant plus de 1 500 000 entrées), puis la turque, la vietnamienne et la russe, chacune d’entre elles possédant plus de 100 000 entrées. Trente-huit autres langues possèdent au moins 10 000 entrées.

Le projet est d'aboutir à un dictionnaire descriptif doublement multilingue (les entrées et les définitions sont multilingues). À terme, il devrait par exemple contenir la définition en wolof de mots inuktitut. Les définitions sont complétées par l’étymologie, la prononciation, des traductions, des listes de synonymes, d’homonymes, etc.

PORTAIL WIKTIONARY

Wikibooks[modifier | modifier le wikicode]

Wikibooks (lancé en juillet 2003) est un projet proposant un fonds d’ouvrages pédagogiques libres, visant un accès plus large, et mis à jour, destiné aux étudiants et professeurs, du collège à l’université.
Il propose plus de 80 000 chapitres issus de 5 000 ouvrages en 50 langues. La plus complète est la version anglophone avec plus de 26 000 chapitres et plus de 3 000 livres. Les versions portugaise et allemande ont plus de 5 000 chapitres. Wikibooks héberge aussi Wikijunior, projet visant à écrire des ouvrages destinés aux enfants de 8 à 11 ans.

PORTAIL WIKIBOOKS

Wikimedia Commons[modifier | modifier le wikicode]

Wikimedia Commons est une médiathèque en ligne (inaugurée en septembre 2004) proposant un répertoire central de contenus libres (images, sons, vidéos, textes audio, etc.) pouvant être facilement utilisés par tous les projets Wikimedia. C’est un projet conduit en langue anglaise principalement mais dont les contributeurs parlent des dizaines de langues différentes. En juillet 2008, il a atteint trois millions de fichiers multimédia. Wikimedia Commons a reçu une mention honorifique dans la catégorie Communauté numérique lors des 2005 Prix Ars Electronica awards.

Le nom Wikimedia Commons est constitué de Wikimedia et du mot anglais commons (terrains communaux au sens propre, biens communs au sens figuré), signifiant ainsi le partage de contenus. Contrairement aux banques d’images et de médias traditionnelles, Wikimedia Commons est libre. Tout un chacun peut gratuitement copier, réutiliser, modifier les fichiers disponibles sur Commons pourvu que l’identification de la source et de l’auteur soit préservée et que les conditions de redistribution des copies ou des fichiers modifiés soient identiques. La structure de la base de données est distribuée avec les textes de Wikimedia Commons sous la licence de documentation libre GNU. Les conditions de distribution de chaque fichier individuel sont indiquées sur la page de description qui l’accompagne.

WIKIMEDIA COMMONS

Wikisource[modifier | modifier le wikicode]

Wikisource (lancé en novembre 2003) est un projet multilingue visant à construire un fonds de textes, soit tombés dans le domaine public, soit distribués sous licence libre. Wikisource propose une large variété de textes de littérature classique (romans, poésies, contes…), d’histoire (traités, biographies…), de lois, de philosophie, de revues, etc.

Les documents ne sont pas créés par les internautes. Pour être intégrés à Wikisource, ils doivent déjà avoir été publiés ailleurs (version papier ou version électronique uniquement avec dépôt légal) ; ils doivent être objectivement identiques à l’édition de référence ; ils doivent être tombés dans le domaine public ou sous licence libre. Il peut aussi s’agir de traduction de textes de référence.

Grâce aux ressources éditoriales du wiki, les bénévoles peuvent classer les textes (par genre, époque…), fournir des systèmes de navigation entre les chapitres d’un même document, lier entre elles des références dans un texte, etc. Le site Wikisource sert aussi de base de traduction des textes en d’autres langues.

L’objet de Wikisource est à rapprocher d’autres projets de constitution de bibliothèques numériques, telle que la Bibliothèque numérique européenne [1] ou GoogleBookSearch. L’originalité de Wikisource tient à sa communauté de bénévoles. En effet, la plus grande source de documents des bibliothèques numériques se trouve dans les documents anciens. Ces documents peuvent être numérisés (obtention d’un mode image), puis océrisés[2] (obtention d’un mode texte). Toutefois, l’océrisation automatique fournit des résultats variables. Seule une intervention humaine permet de corriger le texte océrisé en le comparant à l’image source. Wikisource permet de corriger un document texte avec des images de la source de référence en regard, garantissant ainsi grâce à ces nouveaux outils la fiabilité du travail de relecture.

En janvier 2008, Wikisource proposait au total 315 000 textes source. La version anglophone est la plus complète, avec plus de 104 000 œuvres ou travaux.

PORTAIL WIKISOURCE

Wikiquote[modifier | modifier le wikicode]

Wikiquote (lancé en juillet 2003) est un répertoire de citations (de personnalités, ouvrages, discours, films ou autres contenus intellectuellement intéressants), proverbes, moyens mnémotechniques et slogans.
En janvier 2008, il contenait plus de 75 000 pages dans près de 50 langues, dont plus de 15 000 anglophones. Les versions en allemand, polonais et italien possèdent chacune plus de 5 000 articles.

PORTAIL WIKIQUOTE

Wikinews[modifier | modifier le wikicode]

Le projet Wikinews (lancé en décembre 2004) vise à proposer une alternative libre aux sites d’actualité commerciaux. En janvier 2008, Wikinews était actif dans 23 langues et avait produit au total plus de 48 000 articles d’actualité. Des contributeurs du monde entier y rédigent ensemble des articles originaux et des compilations de sources externes. Toutes les nouvelles doivent être rédigées selon un point de vue neutre.

PORTAIL WIKINEWS

Wikiversity[modifier | modifier le wikicode]

Wikiversity est un espace pédagogique virtuel, collaboratif, libre et gratuit, dédié à l’étude et à la recherche. Il a été lancé le 15 août 2006 en anglais et allemand, comme projet Wikimedia (en phase de test bêta), et doté d’un site commun de coordination multilingue. puis développé en français, grec, italien et espagnol. En dépit de ce que son nom pourrait suggérer, Wikiversity n’est pas limité à du matériel destiné à l'enseignement supérieur, mais est ouvert à tout niveau d’éducation et à tout type d’apprenant.

PORTAIL WIKIVERSITY

Wikispecies[modifier | modifier le wikicode]

Wikispecies est un projet visant à créer un répertoire central des espèces pour la taxonomie. Wikispecies est conçue spécifiquement pour répondre aux besoins des scientifiques et contenait, en janvier 2008, plus de 125 000 entrées. Le projet n’existe qu’en anglais.

« MediaWiki » : le moteur de wiki[modifier | modifier le wikicode]

Logo de MediaWiki.

Initialement, Wikipédia utilisait un moteur de wiki rudimentaire écrit en Perl, appelé UseModWiki. Courant 2002, le logiciel MediaWiki est développé par Magnus Manske et devient le moteur de wiki de l’encyclopédie collaborative pour laquelle il a été développé. Les performances du logiciel sont ensuite améliorées par Lee Daniel Crocker, avant que Brion Vibber n’en devienne le développeur le plus actif et ne prenne le rôle de dirigeant des sorties logicielles. MediaWiki est écrit en PHP, et peut aussi bien fonctionner avec le système de gestion de base de données MySQL que PostgreSQL. C’est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence GNU GPL.

Le logiciel MediaWiki n’est pas à proprement parler un projet de la Wikimedia Foundation. Toutefois, Brion Vibber est aujourd’hui le responsable informatique de la Wikimedia Foundation. Cette dernière emploie également plusieurs développeurs de MediaWiki, et tous les projets de la Foundation utilisent le logiciel.

Conçu pour les besoins de Wikipédia, ce moteur est aujourd’hui également utilisé par des entreprises comme une solution de gestion des connaissances et comme un système de gestion de contenu. Il inclut de nombreuses fonctionnalités pour les sites à vocation collaborative : par exemple, la gestion des espaces de noms, ou encore l’utilisation de pages de discussions associées à chaque article. Ce moteur a été choisi par d’autres organisations telles que Novell, Wikitravel, Mozilla ou Ekopedia.

Le logo de MediaWiki est dans le domaine public. Les doubles crochets sur l'image autour du tournesol symbolisent le wikicode (la syntaxe utilisée par MediaWiki pour créer des hyperliens vers les autres pages du wiki). Il est fréquent qu’un public non averti confonde un projet non-wikimedia avec un projet wikimedia, tout simplement en raison de la similitude visuelle du logiciel utilisé. On retrouvera généralement en bas à droite des sites utilisant le logiciel MediaWiki, le petit logo “powered by MediaWiki”.

www.mediawiki.org

« Meta » et la communauté wikimédienne[modifier | modifier le wikicode]

Wikimedia Meta-Wiki est le wiki public utilisé pour coordonner les projets de la Wikimedia Foundation. Mis en place en novembre 2001, Meta est actuellement une des places de discussion pour les wikimédiens avec les listes de discussion, les pages de discussion sur les projets wiki ou le chat.

Initialement centré sur la version anglophone de Wikipédia, Meta est devenu un site de travail multilingue utilisé par les contributeurs de tous les projets Wikimedia. D’autres wikis fermés (non accessibles au grand public) permettent de coordonner les actions nécessitant un peu plus de confidentialité.

meta.wikimedia.org

  1. La Bibliothèque numérique européenne est un projet de bibliothèque numérique lancé par l’Union européenne. Son objectif est de créer un patrimoine culturel européen sous forme numérique, accessible depuis Internet et gratuit pour les œuvres libres de droits.
  2. L’OCR, ou en français, ROC (reconnaissance optique de caractères), désigne les procédés informatiques utilisés pour la traduction d’images de texte imprimé ou dactylographiés en fichiers de texte.


Utiliser Wikipédia

De nombreux visiteurs font une utilisation instantanée de Wikipédia : ils sont dirigés sur l’encyclopédie par un moteur de recherche, copient une information et ne vont pas plus loin. La nature ouverte de Wikipédia nécessite pourtant de comprendre son fonctionnement afin d’être conscient de ses limites et d’adopter une attitude critique face à l’information. Cette partie est destinée au lecteur occasionnel ou assidu de Wikipédia, qui souhaite optimiser l’utilisation de cet outil.


Utiliser Wikipédia/Explorer Wikipédia

Rechercher l'information[modifier | modifier le wikicode]

Accéder à Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia apparaît souvent dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Contrairement à une idée souvent répandue, ce placement dépend uniquement du fonctionnement des moteurs de recherche ; il n’y a aucun accord entre eux et Wikipédia. Ces moteurs sont la façon la plus simple et la plus rapide de trouver une information sur Wikipédia. Pour être sûr de trouver un article de Wikipédia parmi les résultats de la requête, il suffit en général d’ajouter le mot-clef wikipedia à la recherche. Certains navigateurs web proposent également des modules de recherche intégrés où l’on peut choisir Wikipédia.

Il est conseillé d’entrer directement l’adresse correcte dans votre navigateur : http://fr.wikipedia.org. Le portail http://www.wikipedia.fr n’est pas l’adresse du site mais permet d’y accéder facilement. Si vous entrez sur www.wikipedia. org, vous accédez à un portail multilingue : vous devez alors choisir la langue (par exemple, le français) de la version de Wikipédia que vous souhaitez consulter.

Chaque version dispose de son code de langue au début de l’adresse : fr.wikipedia.org pour Wikipédia en français, de.wikipedia.org pour Wikipédia en allemand (deutsch), etc. Quelle que soit la manière que vous préférez, vous pouvez ajouter un marque-page (ou favori) dans votre navigateur web afin de retrouver facilement la page.

Recherche dans fr.wikipedia.org[modifier | modifier le wikicode]

Boîte de recherche de l’interface de Wikipédia.

Si vous cherchez un article générique ou si vous connaissez précisément son titre, vous pouvez le chercher directement dans la boîte de recherche intégrée à l’interface de Wikipédia, située sous le logo du site. La boîte de recherche vous propose les différents articles commençant par les lettres que vous entrez. Le bouton Consulter ouvre la page avec le titre exact que vous avez entré dans le champ de recherche, si elle existe ; sinon, le logiciel vous propose de la créer. Si vous faites une erreur courante sur le titre que vous cherchez, le logiciel vous redirigera probablement vers le titre correct. En cliquant directement sur Rechercher, vous accédez à une interface de recherche plus avancée, qui propose notamment des moteurs de recherche externes. En règle générale, les deux boutons sont assez équivalents.

Consultation thématique[modifier | modifier le wikicode]

Portails thématiques présentés sur la page d'accueil

Une autre façon de naviguer sur Wikipédia est d’utiliser les Portails, vitrines thématiques de l’encyclopédie, accessibles depuis la page d’accueil principale. La plupart des articles permettent également d’accéder à leur portail thématique grâce aux liens en bas de page.

Extrait du Portail:Physique.

Les portails permettent d’accéder à l’ensemble des articles sur un sujet donné ; ils jouent le rôle de pages d’accueil thématiques. Ils sont souvent associés à des Projets du même nom, qui regroupent des participants par thème et leur proposent une structure de coordination.

Il est enfin possible de rechercher un article proche et de naviguer grâce aux liens internes ou aux catégories.

Naviguer sur Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

L’une des forces d’Internet est incontestablement la navigation utilisant les liens hyper-textes. En tant qu’encyclopédie en ligne, Wikipédia permet ainsi de naviguer parmi tous ses articles. De façon intuitive, les mots en bleu correspondent à des liens internes, pointant vers d’autres pages de Wikipédia. Les mots en rouge peuvent surprendre l’internaute. Wikipédia est constamment en cours de rédaction : de nombreux articles n’existent pas encore. Les liens rouges sont des liens pointant vers des articles vides. Si vous le souhaitez, vous pouvez suivre un lien rouge et commencer un article !

Catégories[modifier | modifier le wikicode]

Les catégories constituent le système de classement utilisé sur Wikipédia ; elles sont localisées en bas de page de chaque article. Un article peut appartenir à plusieurs catégories, et une catégorie peut elle-même appartenir à d’autres catégories. Elles forment donc une structure empilée, hiérarchique, arborescente et thématique. Au sommet de cette structure, la Catégorie:Accueil englobe, via ses sous-catégories, l’intégralité du contenu de Wikipédia.

Les catégories proposent une navigation organisée et permettent de découvrir l’ensemble des articles correspondant à un sujet donné. Il suffit de consulter les différentes catégories auxquelles appartient un article ; elles sont localisées tout en bas de la page.

Catégories de l’article Cinéma.

Palettes de navigation[modifier | modifier le wikicode]

Les palettes de navigation sont des ensembles de liens regroupés par thématique.

Elles sont optionnelles ; si un article contient une ou plusieurs palettes, elles sont situées en fin d’article, avant les catégories. Elles permettent de naviguer entre les différents articles traitant d’un thème proche. Triées et hiérarchisées, elles complètent les catégories. Ces palettes sont parfois déroulantes : leur contenu est caché par défaut afin de ne pas surcharger l’article. Un simple clic sur le lien dérouler, à leur droite, permet de les afficher en intégralité.

Une palette enroulée de l’article Rouen.
La même palette déroulée

Voir fiche pratique 1.

Trouver des images[modifier | modifier le wikicode]

Peu de gens savent que Wikimedia Commons, la médiathèque numérique associée à Wikipédia, propose plusieurs millions de fichiers multimédia librement réutilisables. Wikimedia Commons est une véritable aubaine pour quiconque souhaite réaliser des documents, exposés ou présentations. Plusieurs méthodes existent pour accéder à ces images.

À partir de Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

La façon la plus simple de trouver des images en rapport avec un sujet qui vous intéresse est de consulter l’article sur Wikipédia consacré à ce sujet. Les articles généralistes contiennent souvent quelques images ; cliquez dessus afin d’afficher leur page de description. Vous obtenez le plus souvent un message vous indiquant que le fichier est hébergé sur Wikimedia Commons, souvent appelé simplement Commons.

Message type indiquant le lieu de stockage du fichier.

Suivez le lien informations le concernant afin de consulter la page de description de l’image sur Wikimedia Commons. Vous pouvez alors naviguer via les catégories en bas de la page pour trouver des images sur le même thème. Les catégories sont généralement en anglais.

Catégories d’une image de Commons sur un château cathare.

Certains articles de Wikipédia contiennent, en plus des images, un lien direct vers Commons en bas de page. Vous pouvez alors directement accéder aux ressources multimédia sur ce sujet.

Boîte Commons de l’article Ardèche.

Directement sur Wikimedia Commons[modifier | modifier le wikicode]

Si vous êtes à l’aise en anglais, vous pouvez chercher les images directement sur Commons : http://commons.wikimedia.org. De la même façon que sur Wikipédia, vous pouvez utiliser la boîte de recherche ou naviguer par thème en utilisant les liens présents sur la page d’accueil.

Autres outils[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs outils externes permettent de faire des recherches d’images. Mayflower est un moteur de recherche d’images de Commons : http://toolserver.org/~tangotango/mayflower/?il=fr.

Le portail http://www.wikipedia.fr propose également une recherche d’images utilisant la technologie Wikiwix développée par Linterweb.

VOIR FICHE PRATIQUE 2

EN RÉSUMÉ

Choisissez vos outils de navigation parmi ceux proposés sur Wikipédia : portails, catégories, palettes... N’oubliez pas non plus les millions d’images librement à votre disposition sur Wikimedia Commons.


Utiliser Wikipédia/Consulter les articles

Interface[modifier | modifier le wikicode]

L’interface globale du visiteur est assez simple. Un article occupe la majeure partie de l’écran. Une barre latérale, à gauche, rassemble les principaux liens utiles au visiteur, regroupés dans deux menus généraux : Navigation et Contribuer. La boîte à outils est spécifique à chaque article et est détaillée plus loin.

Menus généraux[modifier | modifier le wikicode]

Menus généraux.

Dans le menu Navigation, vous pouvez accéder en un clic à la page d’accueil ou aux portails thématiques, qui proposent un contenu hiérarchisé et classé par thème. L’index alphabétique est utile si vous recherchez une page précise dont vous connaissez le titre exact. Si vous souhaitez juste errer parmi les articles, suivez le lien Un article au hasard, susceptible de vous amener aux coins les plus reculés de Wikipédia. Enfin, si vous rencontrez un problème grave, vous pouvez contacter les bénévoles.

Le second menu, Contribuer, est davantage destiné aux rédacteurs, mais le visiteur peut les consulter, ne serait-ce que pour mieux comprendre comment fonctionne la rédaction des articles. La page des modifications récentes, par exemple, affiche les dernières modifications effectuées sur les articles. L’utilisateur est également invité à faire un don, afin de permettre à Wikipédia de continuer à fonctionner.

Personnalisation de l’interface[modifier | modifier le wikicode]

Même en tant que simple utilisateur, vous avez la possibilité de créer un compte personnel ; le lien est situé, sur chaque page, dans le coin supérieur droit. La création d’un compte utilisateur ne vous oblige en aucun cas à contribuer à la rédaction. Le compte vous permet néanmoins de gérer vos préférences personnelles, notamment en ce qui concerne l’apparence de l’interface (voir page 61).

Description d'un article[modifier | modifier le wikicode]

Forme générale[modifier | modifier le wikicode]

Page de Jeu de paume.

Un article typique commence par un titre (➊), surplombé de différents onglets, qui donnent accès aux outils liés à cette page (discussion, modifier et historique). Une courte introduction déclarative présente le sujet de façon synthétique (➋) ; elle est suivie d’un sommaire automatique, généré à partir des différentes sections de l’article (➌). À la fin de la barre latérale gauche, les liens interwiki Autres langues dirigent vers les articles traitant du même sujet dans d’autres langues (➍). Le corps de l’article constitue la majeure partie de la page ; il est parfois illustré d’images, situées à droite, généralement de même largeur et formatées de façon homogène (➎). L’article se termine par une section contenant les sources et une bibliographie (➏). Le bas de page peut contenir des liens vers les autres sites Wikimedia, par exemple un lien vers des contenus multimédia sur ce thème sur Wikimedia Commons (➐). Les liens externes proposent des pistes d’approfondissement, et parfois des palettes de navigation, qui regroupent des liens par thèmes (➑). Enfin, un article se termine généralement par des liens vers les portails thématiques liés à l’article (➒), et les catégories permettant de naviguer parmi des articles similaires (➓).

Bandeaux[modifier | modifier le wikicode]

Les articles peuvent contenir des bandeaux d’avertissement informant le lecteur que leur contenu est, par exemple, contesté par certains participants, ou manque de sources fiables, et qu’une discussion est en cours pour l’améliorer. Il peut également y avoir un bandeau indiquant que l’article est au stade d’ébauche et invitant le lecteur à le développer.

Outils liés aux articles[modifier | modifier le wikicode]

Chaque page dispose de quatre liens, appelés onglets, qui s’affichent pour tout internaute en haut de la page, au-dessus du titre. Le premier est l’onglet par défaut de l’article ; les autres permettent d’accéder à sa page de discussion, de modifier l’article et de consulter l’historique.

Doc. 10 : Principaux onglets situés en haut de chaque page.

Page de discussion[modifier | modifier le wikicode]

Onglet discussion.

Chaque page de Wikipédia possède une page de discussion qui lui est associée. Le lien discussion y amenant fait partie des onglets situés tout en haut de l’article, au-dessus du titre. La rédaction collaborative des articles nécessite que les différents auteurs disposent d’un lieu où discuter du contenu et de la forme de l’article qu’ils rédigent : la page de discussion remplit ce rôle. Par contre, elle ne sert pas de forum de discussion libre sur les sujets abordés ; les pages de discussion des articles servent uniquement aux échanges visant à faire progresser la rédaction des articles ou à améliorer leur qualité. Tout lecteur peut laisser sur la page de discussion un commentaire sur un article, que ce soit pour exprimer un doute ou pour relever une erreur (voir Aide:Discussion et le chapitre Communiquer page 57). La page de discussion permet également parfois d’identifier les structures de coopération (projets thématiques) dont relève l’article.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Onglet historique.
Historique de l’article Jeu de paume à la date du 30 septembre 2008.

L’historique est la mémoire de chaque article. Il conserve toutes les versions successives de la page et permet de connaître la date, l’heure, l’auteur et le contenu de chaque modification de l’article. Le visiteur peut consulter chaque version antérieure de l’article en cliquant sur sa date. Chaque ligne d’historique comporte la date et l’heure de la modification, le nom ou le pseudonyme de l’auteur de la modification, un lien vers sa page de discussion, un lien vers la liste de ses contributions, la taille de la page en octets, et le commentaire de résumé que l’auteur a saisi pour indiquer la teneur de sa modification.

Comparaison de deux versions[modifier | modifier le wikicode]

Sélection des versions du 1er septembre et du 11 août 2008 de l’article Jeu de paume afin de les comparer.

L’historique stocke l’ensemble des versions antérieures de l’article. Vous pouvez ainsi comparer deux versions afin d’observer les changements effectués entre-temps. Il vous suffit pour cela de les sélectionner avec les boutons circulaires, puis de cliquer sur le bouton Comparer les versions sélectionnées.

Modifications effectuées par le contributeur Alecs.bot pour obtenir un formatage automatique des dates.

Cela affiche la différence (diff) entre les deux versions comparées. Les portions modifiées sont affichées côte à côte. Un fond coloré indique le texte retiré (dans l’ancienne version, colonne de gauche) et ajouté (dans la nouvelle version, colonne de droite).

En cliquant sur Modification précédente et Modification suivante, vous pouvez naviguer pas à pas entre les versions de l’article (voir aussi Aide:Historique).

Auteurs[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à une fausse idée répandue, les articles de Wikipédia ont des auteurs, qui sont listés par ordre antichronologique dans l’historique. Les utilisateurs ayant créé un compte sont identifiés par leur pseudonyme ; un clic sur celui-ci amène à leur page utilisateur, où la plupart des contributeurs se présentent rapidement. Certains indiquent leur identité complète et donnent des renseignements sur leurs compétences.

Pour contacter un contributeur enregistré (identifié par son pseudonyme), vous pouvez lui laisser un message sur sa page de discussion ou, si vous disposez également d’un compte utilisateur, lui envoyer un courriel (voir le chapitre Communiquer, page 57).

La licence CC-BY-SA, sous laquelle sont placées toutes les contributions à Wikipédia, requiert l’identification des auteurs. Les contributeurs qui choisissent de ne pas créer de compte sont identifiés par leur adresse Internet (adresse IP) : une suite de nombres séparés par des points. Cette solution n’est pas idéale, mais c’est le seul moyen que le logiciel a pour identifier ces auteurs. Cette adresse IP est susceptible de changer de propriétaire ; il est donc difficile d’identifier ou de discuter avec un contributeur qui participe sous IP.

Voir fiche pratique 3

Boîte à outils[modifier | modifier le wikicode]

Boîte à outils située dans la barre latérale gauche.

La boîte à outils, affichée dans la barre latérale gauche, mêle des outils destinés aux lecteurs et aux rédacteurs. Seuls les trois derniers sont réellement utiles au lecteur.

  • Pages liées : page spéciale du logiciel répertoriant l’ensemble des pages possédant un lien vers la page que vous consultez ;
  • Suivi des liens : page spéciale listant les dernières modifications effectuées sur les pages liées à la page en cours de lecture ;
  • Importer un fichier : guide d’import d’un fichier multimédia (par exemple une image) ;
  • Pages spéciales : liste des pages spéciales du logiciel ;
  • Version imprimable : version de l’article adaptée à l’impression ;
  • Adresse de cette version : lien immuable de la version actuelle de l’article. Ce lien est utile, par exemple, pour envoyer à quelqu’un un lien vers une version de l’article que vous avez préalablement vérifiée : en fournissant le lien immuable, vous êtes sûr que cette personne consultera la même version que vous, même si l’article a été modifié depuis.
  • Citer cette page : page qui rassemble les informations bibliographiques (sous plusieurs formats) pour qui veut citer la page.

Précautions à prendre[modifier | modifier le wikicode]

Pour toute recherche documentaire[modifier | modifier le wikicode]

De nombreuses critiques sont régulièrement faites à Wikipédia concernant sa fiabilité. Il est bon de rappeler quelques principes de base applicables à toute recherche documentaire sur Internet ou en bibliothèque.

Tout d’abord, il est indispensable de multiplier les sources d’information et ne pas se contenter d’une source unique. Tout ouvrage peut contenir des erreurs, et le seul moyen d’effectuer une recherche documentaire intelligente est de recouper et confronter les informations provenant de différentes sources. Par ailleurs, même si une encyclopédie est un bon point de départ pour une recherche documentaire, elle ne suffit pas : un article encyclopédique se veut une synthèse d’informations accessibles et non spécialisées. Une recherche correctement menée peut commencer par la consultation d’une encyclopédie, afin de se faire une idée globale d’un sujet et de consulter les sources et les références bibliographiques qui permettent d’aller plus loin dans la recherche.

Précautions spécifiques à Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Le principe de Wikipédia est que tout un chacun peut, à tout moment, modifier une page pour l’améliorer. Ce système ouvert peut entraîner l’insertion d’informations erronées, à dessein ou non, ou de commentaires déplacés, qualifiés de vandalisme. Partant du principe que Wikipédia fonctionne sur ce système, il faut simplement en être conscient afin de rester critique face aux informations trouvées dans les articles. Comme dans toute recherche documentaire, les précautions précédentes doivent être prises. Sur Wikipédia, il faut prendre quelques précautions supplémentaires, et en particulier vérifier l’historique de l’article : cela permet de s’assurer qu’il n’a pas été vandalisé récemment ou profondément modifié d’une façon malveillante ; vous pouvez pour cela comparer plusieurs versions et consulter les « diffs ». Il est aussi bon de consulter la page de discussion des articles pour prendre connaissance d’éventuels problèmes ou commentaires sur les informations présentes.

Public averti[modifier | modifier le wikicode]

Qu’il s’agisse d’anatomie, de violence ou de faits historiques, un adulte est toujours indispensable lors de l’apprentissage d’un enfant, afin de replacer l’information dans son contexte. De la même façon que pour les programmes télévisés, un adulte doit encadrer un enfant lors de sa navigation sur Internet, ne serait-ce que pour s’assurer qu’il n’entre pas en contact avec des inconnus. Même si les risques de ce type sont limités sur Wikipédia, celle-ci n’en reste pas moins une encyclopédie généraliste, non censurée, abordant une pléthore de sujets qui ne conviennent pas aux enfants. Des sites spécifiques, tels que Vikidia (http://fr.vikidia.org), sont spécialement adressés aux enfants et leur offrent un environnement adapté. Sur Vikidia, les 8–13 ans peuvent même participer eux-mêmes à la rédaction !

EN RÉSUMÉ

Le système ouvert de Wikipédia le soumet aux modifications erronées ou malveillantes. Consultez les outils à votre disposition (historique, page de discussion), conservez un esprit critique, croisez vos informations et confrontez vos sources.


Utiliser Wikipédia/Fiches pratiques

Rechercher l'information[modifier | modifier le wikicode]

Il existe de très nombreuses façons de rechercher une information sur Wikipédia. Vous pouvez vous-même tester ces méthodes et ainsi choisir celles qui vous conviennent.

Choisissez un domaine sur lequel vous allez tester votre capacité de recherche ; par exemple, votre ville, votre acteur préféré ou un événement historique. Pour cet exemple, choisissons le terme « tomate ».
Testez ensuite les différentes possibilités suivantes :

  1. Cherchez « tomate » dans votre moteur de recherche favori (Google, Yahoo!, etc.).
  2. Cherchez « tomate wikipedia » dans ce même moteur.
  3. Ouvrez http://fr.wikipedia.org et cherchez « tomate » grâce à la boîte de recherche.
    Remarque : Il peut être intéressant de consulter (à partir du bandeau situé sur la gauche de la page) les autres articles de wikipédia qui dans d'autres langues parlent du thème "tomate". Les articles connexes, les liens externes et les catégories et références qui apparaissent en bas de page sont aussi des outils d'exploration complémentaire qui peuvent être très enrichissants.
  4. Sur la page d’accueil de Wikipédia, essayez de trouver l’article Tomate en utilisant les portails thématiques.
  5. Vous pouvez aussi utiliser d’autres portails de recherche spécialisés pour Wikipédia, par exemple http://www.wikipedia.fr.

Rechercher des images[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez faire de même pour une recherche d'image. Attention ! Des moteurs de recherche, tels que Google Images, vous proposent souvent de nombreuses images issues d'Internet qui sont soumises au droit d'auteur, et que vous ne pouvez donc pas librement réutiliser.

Vous pouvez essayer ces différentes combinaisons :

  1. Recherchez « image tomate wikipedia » dans votre moteur de recherche favori.
  2. Trouvez l’article Tomate de Wikipédia et, grâce aux images présentes ou à une boîte Commons, trouvez davantage d’images sur Commons.
  3. Allez directement sur Commons et trouvez des images de tomates.
  4. Utilisez un portail de recherche spécialisé tel que http://www.wikipedia.fr.

Consulter les articles[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez probablement déjà consulté régulièrement des articles de Wikipédia. Maintenant que vous connaissez les outils tels que l'historique, les diffs et la page de discussion, il est temps de s'en servir !

Forme d'un article[modifier | modifier le wikicode]

Choisissez un article qui vous intéresse, ou cliquez sur Un article au hasard dans la barre latérale de gauche. Observez la forme générale de l'article, repérez le sommaire, les liens interwiki (autres langues), les éventuelles palettes de navigation, les portails, les catégories. Vous pouvez les utiliser pour explorer le contenu.

Outils liés aux articles[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous vous êtes familiarisé avec un article, affichez son historique et observez les différentes lignes : vous allez y identifier les versions antérieures de l'article et les auteurs. Sélectionnez deux versions et comparez-les en affichant le diff. Quel contenu a été enlevé ? Ajouté ?


Contribuer à Wikipédia

Vous consultez régulièrement Wikipédia et vous rencontrez de temps en temps des fautes de français, des imprécisions ou des erreurs. Peut-être avez-vous déjà apporté des corrections mineures. Le maître mot d'un wiki est : n'hésitez pas ! Un wiki se construit petit à petit avec les contributions de ses visiteurs, qui deviennent auteurs. Laissez-vous tenter par les corrections orthographiques, la mise en page… Puis vous prendrez de l'assurance, rédigerez des paragraphes, des articles… Vous sentirez alors combien il est gratifiant de partager ses connaissances !


Contribuer à Wikipédia/Modifier une page

Créer un compte[modifier | modifier le wikicode]

Tout visiteur de Wikipédia peut en modifier le contenu sans compte utilisateur. Néanmoins, créer un compte est rapide, gratuit et ne nécessite pas de fournir des données personnelles. Il permet en outre de bénéficier d’outils supplémentaires. Une aide en ligne pour faire ses premiers pas est proposée dès l’ouverture du compte.

Anonymous[modifier | modifier le wikicode]

Un premier avantage est l’anonymat : si vous ne créez pas de compte, vos modifications sont attribuées à votre adresse internet (IP) personnelle, qui peut indiquer votre zone de domicile. Le compte utilisateur protège votre vie privée en rendant cette information confidentielle.

Liste de suivi[modifier | modifier le wikicode]

Le principal outil de l’utilisateur enregistré est la liste de suivi, qui lui permet de surveiller les modifications effectuées dernièrement sur des articles choisis. Pour ajouter une page à votre liste de suivi, cliquez sur l’onglet suivre en haut de la page. Cette fonction est particulièrement pratique pour vérifier régulièrement que les ajouts faits sur ces articles sont pertinents. Voir Aide:Liste de suivi.

Préférences[modifier | modifier le wikicode]

Les préférences permettent aux utilisateurs enregistrés de personnaliser de nombreux aspects du logiciel. Ils peuvent y modifier leurs informations personnelles (e-mail, mot de passe), l’apparence de l’interface, divers réglages concernant la modification des pages, et choisir des gadgets. Un gadget permet d'améliorer l'interface grâce à des scripts tout prêts. Aide:Préférences propose une aide exhaustive sur cet outil.

Autres outils supplémentaires[modifier | modifier le wikicode]

Un visiteur se créant un compte se voit automatiquement attribuer une page utilisateur à son nom et une page de discussion propre. Sa page utilisateur lui permet de se présenter et d’indiquer ses centres d’intérêt et domaines de contribution sur l’encyclopédie. La page de discussion sert aux autres utilisateurs qui peuvent lui laisser des messages. Ces pages sont accessibles à tout moment via les liens situés en haut à droite de l’interface. Un autre outil très pratique est le lien vers la liste complète de vos modifications (lien contributions).

Voir fiche pratique 4

Modifier un article[modifier | modifier le wikicode]

Code et fonctionnement du wiki[modifier | modifier le wikicode]

Onglet modifier.
Fenêtre de modification de l’article Automobile, avec la barre d’outils de formatage.

Modifier une page est très simple et rapide. En haut de chaque page de Wikipédia se trouve une liste d’onglets, comprenant un bouton modifier (dans de rares cas, la page est temporairement protégée et ne peut pas être modifiée). Cliquer sur modifier permet d’ouvrir la page en mode Modification : vous accédez au code simplifié de la page. Le code wiki utilise des astuces simples pour définir la mise en forme. Par exemple, pour insérer un lien vers l’article Pomme, il suffit d’encadrer le texte de doubles crochets : [[Pomme]]. Vous disposez également d’une barre d’outils vous permettant d’insérer automatiquement les principaux enrichissements (gras, italiques, titre, liens, etc.).

Voir fiches pratiques 5, 6 et 7

Prévisualisation et publication[modifier | modifier le wikicode]

Une fois vos changements effectués, assurez-vous du résultat en cliquant sur le bouton Prévisualiser sous la fenêtre de modification. La page est rechargée avec, en haut, un aperçu du résultat de vos modifications, et en bas, le code wiki que vous avez modifié. À cette étape, vos modifications n’ont pas encore été sauvegardées. Avant de les Publier, remplissez la case Résumé en y indiquant rapidement en quoi consistent vos modifications ; cette bonne pratique est très utile pour les autres utilisateurs, qui voient ainsi d’un coup d’œil la teneur de vos changements. Enfin, cliquez sur Publier : vos changements sont immédiatement pris en compte. La prochaine personne qui visitera la page consultera la version que vous avez publiée.

Conflit de modification[modifier | modifier le wikicode]

Message s’affichant en cas de conflit de modification.

Il peut arriver que quelqu’un d’autre modifie la même page que vous en même temps. S’il publie ses modifications avant vous, vous allez rencontrer un conflit de modification, qui va vous obliger à recommencer vos modifications. Dans ce cas, deux fenêtres s’affichent : la première contient le code wiki modifié par l’autre utilisateur, la seconde fenêtre contenant vos modifications.

Modèles[modifier | modifier le wikicode]

Les modèles sont des condensés de code wiki, reconnaissables à leur syntaxe {{entre doubles accolades}}. Ils sont destinés à faciliter la rédaction, alléger le code wiki et harmoniser l’apparence des articles. Par exemple, le modèle {{m2}} affiche « m2 », ce qui évite de chercher comment obtenir l’exposant. Les modèles peuvent également prendre en compte des paramètres, qui vont entraîner un affichage différent du modèle. Par exemple, {{romain|XIV}} donne « xiv » en chiffres romains. WP:M propose une liste des modèles les plus utilisés ; pour trouver un modèle pendant la modification d’une page, ouvrez cette liste dans une autre fenêtre de votre navigateur.

Recommandations[modifier | modifier le wikicode]

Outre les principes fondateurs immuables, présentés dans la première partie (voir page 21), la communauté de rédacteurs s’est dotée de nombreuses règles et recommandations visant à se mettre d’accord sur la façon de rédiger l’encyclopédie. Il n’est bien entendu pas demandé au débutant, ni même à l’utilisateur confirmé, d’en connaître l’intégralité.

Parmi les recommandations les plus courantes, on compte les conventions de nommage WP:TITRE, les règles typographiques WP:TYPO et les critères d’admissibilité des articles WP:CAA. Par exemple, le titre idéal est le titre le plus court qui définit précisément le sujet ; il doit être au singulier. Si un titre ne respecte pas les conventions, il suffit de renommer l’article pour en changer le titre.

Les recommandations sont listées sur Wikipédia:Recommandation ; l’expérience permet généralement d’acquérir des automatismes.

Neutralité de point de vue[modifier | modifier le wikicode]

C’est un principe fondamental de Wikipédia. Lorsque vous modifiez ou rédigez un article, le texte ne doit pas favoriser un point de vue plutôt qu’un autre. Si un point de vue est plus répandu et un autre minoritaire, vous pouvez leur consacrer des développements en proportion ; pensez de plus toujours à attribuer les points de vue à leurs auteurs.

Critères d’admissibilité[modifier | modifier le wikicode]

On appelle critères d’admissibilité des articles WP:CAA un certain nombre de conditions que doit remplir un sujet pour être inclus dans Wikipédia. Une encyclopédie se doit en effet de choisir l’étendue de ses domaines d’inclusion ; seuls les sujets dits « notables » sont acceptés, c’est-à-dire ceux disposant d’une notoriété préalable suffisante. Les articles ne répondant pas aux critères d’admissibilité sont supprimés.

Vérifiabilité[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est souvent critiquée sur la fiabilité des informations qu’elle met à disposition. En effet, un système ouvert tel qu’un wiki, modifiable par chacun, oblige à ce que les informations puissent être vérifiées par le lecteur. Wikipédia insiste donc sur l’indication des sources des informations ajoutées WP:V. Concrètement, cela se traduit par deux principes basiques :

  • d’une part, toute affirmation non sourcée et portant à controverse peut être supprimée ;
  • par ailleurs, les sources sont ajoutées en tant que notes et références, synthétisées en fin d’article.

VOIR FICHE PRATIQUE 8

En résumé...[modifier | modifier le wikicode]

  • Soyez audacieux dans vos modifications : toute erreur est facilement réversible, et toutes les versions de chaque article sont conservées dans son historique.
  • Soyez attentifs aux conseils des utilisateurs plus expérimentés, gardez en tête les principales règles (neutralité de point de vue, vérifiabilité des informations) et vous prendrez les autres bonnes habitudes avec le temps.


Contribuer à Wikipédia/Illustrer un article

Wikimedia Commons[modifier | modifier le wikicode]

La médiathèque centrale[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia existe dans plusieurs dizaines de langues, mais chaque version est séparée. Les images et autres documents multimédia, en revanche, sont généralement identiques quelle que soit la langue : une photo de tulipe peut être utilisée aussi bien sur l’article Tulipe en français que sur Tulpen en allemand. Une médiathèque centrale, commune à tous les sites Wikipédia et Wikimedia, a donc été créée : Wikimedia Commons (http://commons.wikimedia.org), souvent appelée simplement Commons. Les images importées sur Commons peuvent être utilisées sur tous les sites Wikimedia.

Identification unique[modifier | modifier le wikicode]

Tous les sites Wikimedia sont indépendants. Auparavant, un compte utilisateur créé, par exemple, sur Wikipédia en français, ne pouvait pas servir sur Wikipédia en anglais ou sur Commons. En 2008, l’identification unique (ou SUL, single user login) a été mise en place. Les titulaires de comptes déjà créés ont pu les fusionner dans leurs préférences ; les personnes créant un compte à partir de septembre 2008 ont automatiquement un compte unifié, utilisable sur tous les sites. Une fois le compte créé sur Wikipédia en français, il n’est plus nécessaire de créer d’autres comptes pour participer aux autres sites Wikimedia, notamment Commons. Par contre, la langue de l’interface doit être précisée dans les préférences pour chaque site.

Communauté multilingue[modifier | modifier le wikicode]

Commons est un environnement multilingue. La langue par défaut est l’anglais, mais de nombreux efforts ont été faits pour que les utilisateurs parlant uniquement français (ou une autre langue) puissent naviguer et contribuer. Si vous n’êtes pas à l’aise en anglais, la première chose à faire est de modifier vos préférences sur Commons pour mettre l’interface en français. Il suffit pour cela de suivre le lien my preferences en haut à droite de la fenêtre et, dans l’onglet User profile, de choisir fr – Français dans le menu Language. Validez en cliquant sur Save et l’interface s’affichera en français.

Importer un fichier[modifier | modifier le wikicode]

Deux possibilités s’offrent à vous. Si vous êtes sur Wikipédia, suivez le lien Importer un fichier de la boîte à outils ; il vous amène à un guide pas à pas détaillant les situations les plus courantes. Il vous renvoie vers le formulaire de Commons le plus approprié à votre situation. Si vous ne savez pas quelle option choisir, posez la question sur le Bistro multimédia WP:BM. L’autre possibilité est de vous rendre directement sur Commons et de suivre le lien Importer un fichier du menu participer. Il vous amène à un guide du même type détaillant les situations les plus courantes.

Choisir une licence libre[modifier | modifier le wikicode]

Dans la plupart des cas, vous souhaitez importer une image que vous avez vous-même créée (photographie, schéma). Vous pouvez donc choisir la licence libre que vous préférez. Les contributions à Wikipédia sont placées sous la GFDL, mais celle-ci oblige à inclure une copie intégrale de la GFDL à chaque réutilisation. Cette obligation pose rarement problème pour de longs textes, mais il est difficile d’adjoindre plusieurs pages de texte de licence à une simple image. Les licences Creatives Commons sont plus adaptées aux contenus multimédia. Il est généralement recommandé de placer votre image sous une double licence GFDL (pour assurer la compatibilité avec le texte) et Creative Commons BY-SA. « BY » signifie que l’on doit obligatoirement vous créditer en tant qu’auteur et « SA » (share-alike) impose que les éventuels travaux dérivés soient placés sous la même licence. Dans le doute, demandez sur le bistro multimédia WP:BM.

VOIR FICHE PRATIQUE 9

Import de nombreuses images[modifier | modifier le wikicode]

Si vous contribuez beaucoup à Commons, il existe des outils permettant de télécharger sur le serveur plusieurs images à la fois en évitant de remplir le formulaire à chaque fois. Voir Commons:Outils sur Commons.

Ajouter une image à un article[modifier | modifier le wikicode]

Code wiki[modifier | modifier le wikicode]

Une fois que vous avez importé votre image sur les serveurs, ou si vous avez repéré une image déjà présente sur Commons, vous pouvez l’insérer dans un article de Wikipédia. Il suffit pour cela de modifier le code wiki de la page en y insérant [[Image: Nom de l’image|thumb|légende à compléter]]. thumb formate l’image de façon homogène dans tous les articles, sous la forme d’une miniature alignée à droite. Il est indispensable d’indiquer une légende afin de préciser le contexte et de proposer une solution de remplacement aux personnes naviguant sans les images.

Facteur multiplicateur[modifier | modifier le wikicode]

De façon générale, il est déconseillé d’imposer une taille particulière aux images : la taille par défaut thumb correspond à un bon compromis entre visualisation, taille d’écran et temps d’affichage de la page. Chaque utilisateur peut ensuite modifier, dans ses préférences, la largeur des images affichées avec le paramètre thumb. Cependant, dans certains cas particuliers, par exemple les schémas, il est utile d’afficher l’image en plus grand. Le paramètre upright définit un coefficient multiplicateur par rapport à la taille par défaut. La syntaxe [[Image:Nom de l’image|thumb|upright=2|légende à compléter]] affiche ainsi une image deux fois plus grande que la taille par défaut du thumb. Les recommandations de mise en forme des images sont détaillées sur WP:IMG.

VOIR FICHE PRATIQUE 10

EN RÉSUMÉ

N’importez que des images placées sous licence libre ; les images protégées par le droit d’auteur (par exemple trouvées sur Internet) seront supprimées. Dans le doute, demandez.


Contribuer à Wikipédia/Commencer sans être perdu

Approche progressive[modifier | modifier le wikicode]

Le but premier de Wikipédia est la rédaction d’articles encyclopédiques et leur amélioration. Cependant, la majorité des contributeurs commencent par apporter des modifications mineures telles que des corrections d’orthographe, de grammaire, de conjugaison ou encore de typographie. Il est également possible de revoir la mise en page d’un article mal organisé. Après avoir pris un peu d’assurance, vous aurez peut-être envie de rédiger un ou plusieurs paragraphes sur un sujet qui vous est cher et que vous maîtrisez. Ce sera probablement l’occasion de faire des recherches complémentaires afin d’étayer les informations et de fournir des sources.

Rejoindre un projet de coordination[modifier | modifier le wikicode]

Les projets de coordination ont pour but la rédaction et l’amélioration des articles de leur domaine. De nombreux projets thématiques, identifiables à leur nom (Projet:Chimie par exemple) se sont organisés afin de proposer une structure de coordination entre participants. Ils proposent par exemple des listes d’articles à créer ou à améliorer, fournissent des ressources pour contribuer, et une liste d’utilisateurs prêts à aider le nouvel arrivant. Les équipes des projets thématiques se chargent également de l’évaluation et du suivi des articles.

Il y a plusieurs façons de trouver les projets qui vous intéressent. Une possibilité est de consulter la page de discussion des articles que vous suivez : on y trouve souvent un bandeau placé par les structures dont il relève. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, n’hésitez pas à consulter la liste complète sur Projet:Accueil.

Obtenir de l'aide[modifier | modifier le wikicode]

Parrainage[modifier | modifier le wikicode]

Le nouveau contributeur peut choisir de se faire parrainer par un utilisateur plus expérimenté, afin de l’aider pendant ses premiers pas sur Wikipédia. Le service de parrainage actif Projet:Parrainage décrit comment demander un parrain.

Ateliers[modifier | modifier le wikicode]

Chaque wikipédien a des aptitudes particulières pour la rédaction, l’orthographe, la photographie, le graphisme, etc. Des ateliers d’aide se sont développés afin de partager ces compétences. Aide:Ateliers redirige vers les différents ateliers d’aide. Les principaux sont l’atelier d’écriture WP:AE, où demander de l’aide pour l’orthographe, le style, la conjugaison, etc., et l’atelier graphique WP:AG, pour l’amélioration ou la création d’images.

Traduire depuis d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia existe dans plus de 200 langues (voir le portail http://www.wikipedia.org). La plupart des articles sont écrits indépendamment sur chaque site. Il est cependant possible de traduire des articles d’une langue à l’autre ; si vous parlez plusieurs langues, la traduction d’articles est une agréable façon d’enrichir le contenu de l’encyclopédie. Le Projet:Traduction propose une infrastructure pour les traducteurs. Les traductions en cours sont notamment listées par langue ou par statut ; vous pouvez aussi participer à la relecture afin d’améliorer les textes déjà traduits.

Le projet Traduction propose des listes d’articles dont la traduction est souhaitée par d’autres contributeurs. Il est préférable de traduire des articles particulièrement bien rédigés, complets, possédant des sources et des références ; gardez cependant à l’esprit que vous êtes libre de traduire les articles que vous voulez, selon vos capacités, votre temps et surtout votre envie.

Participer à la maintenance[modifier | modifier le wikicode]

Certains contributeurs considèrent qu’ils n’ont pas les connaissances suffisantes pour améliorer significativement des articles sur le fond, ou alors qu’ils ont apporté tout ce dont ils étaient capables. Ils se tournent alors vers la maintenance, la machinerie de Wikipédia qui permet à la communauté de fonctionner (voir Projet:Maintenance).

Suppression de pages[modifier | modifier le wikicode]

La suppression de pages fait partie des outils techniques supplémentaires que possède un administrateur. Les administrateurs ne décident pas eux-mêmes de la suppression, sauf dans des cas évidents. La suppression se fait selon des règles strictes ; l’administrateur ne fait qu’appliquer une décision consensuelle prise par le reste de la communauté. Ils peuvent également restaurer un article supprimé. Deux procédures de suppression existent sur Wikipédia.

Suppression immédiate[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia fonctionne avec un logiciel wiki ; tout internaute a donc la possibilité technique de modifier ou créer une page. Il arrive souvent que des pages soient créées par erreur ou pour faire un test. Les pages récemment créées apparaissent sur Special:Nouvelles pages. Pour demander la suppression d’une page manifestement aberrante, il suffit d’en faire la demande sur WP:SI. Il est aussi possible de « blanchir » la page, c’est-à-dire d’effacer tout son contenu ; les administrateurs surveillent généralement les pages blanches et les suppriment si la page était manifestement une erreur ou un test.

Pages à Supprimer (PàS)[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est une encyclopédie généraliste ; bien qu’elle inclut beaucoup plus de sujets qu’une encyclopédie traditionnelle, elle possède également des critères d’inclusion stricts WP:CAA. Ainsi, le sujet d’une biographie doit être suffisamment notable pour disposer d’un article à son nom dans Wikipédia. La procédure de « Pages à Supprimer » WP:PàS permet de recueillir des avis de membres de la communauté sur l’opportunité de supprimer (ou non) une page que l’on estime ne pas répondre aux critères de Wikipédia. Pour proposer un article à la suppression, il faut y ajouter le modèle {{suppression}} puis se laisser guider par les instructions.

Articles non neutres[modifier | modifier le wikicode]

L’un des risques d’un système ouvert et collaboratif tel que Wikipédia est le biais qui peut être introduit dans les articles. Pour cette raison, l’un des principes fondateurs de Wikipédia est que les articles doivent être écrits selon un point de vue neutre ; ils doivent être objectifs, attribuer les points de vue à leurs auteurs et ne pas favoriser un point de vue plus qu’un autre. Si vous décelez un article partisan, vous pouvez tenter de le « neutraliser » vous-même. Si vous rencontrez des difficultés, ajoutez-le à la liste des articles non neutres WP:LANN. Pour cela, il suffit d’apposer le modèle {{Désaccord de neutralité}} en haut de l’article et de suivre les instructions.

Pages enfreignant un droit d’auteur[modifier | modifier le wikicode]

Le droit d’auteur est pris très au sérieux sur Wikipédia. L’intégralité du texte doit pouvoir être réutilisé sous les termes de la licence GFDL. Le contenu doit donc avoir été explicitement placé sous GFDL par l’auteur. Il arrive que de nouveaux contributeurs, bien intentionnés, ajoutent du contenu qu’ils n’ont pas rédigé eux-mêmes et qu’ils ont copié ailleurs : sites web, livres, magazines, etc. Dans ce cas, ils ne sont pas l’auteur du contenu qu’ils ajoutent ; ce contenu est soumis au droit d’auteur de la personne ayant rédigé ce texte à l’origine.

Si vous rencontrez un article dont le contenu vous semble copié intégralement d’ailleurs, vous pouvez y ajouter le modèle {{Copie à vérifier}}. Si vous trouvez la source exacte de la copie (généralement un site web), vous pouvez apposer un modèle plus précis : {{Copie de site|1=http://adresse-du-site-web-copié}}. La gestion des pages soupçonnées de violation de droit d’auteur est ensuite effectuée sur WP:PCP.

Surveiller les vandalismes[modifier | modifier le wikicode]

La nature ouverte du système wiki le rend vulnérable aux modifications non pertinentes. La plupart du temps, elles se présentent sous la forme de « graffitis », de messages personnels ou d’ajout de commentaires malveillants. Certains utilisateurs se consacrent à la lutte contre le vandalisme et surveillent les modifications effectuées sur les articles, en annulant les contributions non pertinentes.

Outils de suivi des vandalismes[modifier | modifier le wikicode]

Les deux principaux outils de suivi des vandalismes sont la page des modifications récentes et la liste de suivi. La page des modifications récentes (accessible directement via l’interface) affiche les dernières modifications effectuées sur l’encyclopédie ; en visualisant le diff du changement, on peut très facilement se rendre compte si la modification est pertinente. La liste de suivi (accessible dans les liens de l’utilisateur enregistré) permet la même chose, mais sur une période de temps plus longue et uniquement sur une sélection d’articles que vous avez choisis.

Annuler un vandalisme[modifier | modifier le wikicode]

La page Aide:Vandalisme indique la procédure simple à suivre pour annuler un vandalisme. Toutes les versions de chaque article sont conservées dans son historique ; il suffit donc d’afficher, à partir de l’historique, la version précédant le vandalisme. Ouvrir cette version ancienne en modification et la sauvegarder permet de la restaurer à la place de la version vandalisée. Ce procédé simple est appelé révocation ou revert ; il est parfois abrégé en un simple « rv ».

Blocage d’un vandale[modifier | modifier le wikicode]

Si un utilisateur (enregistré ou non) dégrade volontairement l’encyclopédie, de façon répétée et malgré les avertissements qui lui sont adressés, il peut être bloqué en écriture selon une durée variable ; il pourra continuer à consulter le contenu mais ne pourra plus le modifier. Le blocage fait partie des outils des administrateurs ; les demandes de blocage sont à faire sur la page des vandalismes en cours WP:VC. Une méthode plus rapide est d’être connecté à IRC (voir page 58) afin de pouvoir demander directement de l’aide par messagerie instantanée.

Protection[modifier | modifier le wikicode]

Si un article fait l’objet d’attaques répétées venant d’utilisateurs différents, il peut être protégé pour une durée variable. Il existe deux types de protection : la semi-protection, qui restreint les modifications aux utilisateurs enregistrés depuis plus de quatre jours, et la protection complète, très rare, qui protège la page complètement. Seuls les administrateurs ont la capacité technique de la modifier, mais uniquement selon des règles précises définies par la communauté. Les demandes de protection de page sont à faire sur WP:DPP.

Outils avancés[modifier | modifier le wikicode]

Pour les utilisateurs expérimentés, plusieurs outils avancés de lutte contre le vandalisme sont disponibles : Vandal Fighter, LiveRC, etc. Ils sont accessibles à partir de Aide:Vandalisme.

Accueil de la communauté[modifier | modifier le wikicode]

La page d’accueil de la communauté est accessible via le lien Communauté de la barre latérale ; elle sert de point d’entrée aux contributeurs. Cette page dirige le contributeur vers de nombreuses pages de référence et propose une rubrique « Actualités » permettant de rester informé des derniers événements en cours. Le débutant risque de se perdre dans les centaines de pages de conseils, recommandations et d’aide accessibles à partir de cette page. Il est donc conseillé de ne l’explorer qu’une fois que vous vous êtes suffisamment familiarisé avec l’environnement de Wikipédia.

EN RÉSUMÉ

Prenez le temps de découvrir l’encyclopédie et son ambiance de travail. Les projets thématiques proposent un environnement agréable pour le débutant. Ne vous précipitez pas sur la lutte contre le vandalisme, d’autres s’en chargent ! Gardez à l’esprit ce qui vous a donné envie de participer à Wikipédia : partager vos connaissances dans un domaine qui vous est cher. Le plus important est que vous vous fassiez plaisir !


Contribuer à Wikipédia/Communiquer

Espaces de discussion[modifier | modifier le wikicode]

Pages de discussion des articles[modifier | modifier le wikicode]

Chaque article dispose d’une page de discussion associée. En cas de doute, problème ou commentaire sur un article, la page de discussion est l’endroit le plus approprié pour laisser un message : les utilisateurs intéressés par le sujet verront apparaître le message dans leur liste de suivi et viendront y répondre. En cas d’absence de réponse après plusieurs jours, il est possible de laisser un message au projet thématique associé, dont un bandeau orne souvent le haut de la page de discussion. Enfin, vous pouvez demander davantage d’avis sur le Bistro.

Pages de discussion des utilisateurs[modifier | modifier le wikicode]

Bandeau d’avertissement indiquant la présence d’un message.

Hormis les pages spéciales, toutes les pages de Wikipédia possèdent une page de discussion associée. C'est également le cas pour les pages des utilisateurs. Pour communiquer avec un autre utilisateur, modifiez sa page de discussion et laissez un message. La modification de sa page de discussion affiche un bandeau orange à la prochaine connexion de l'utilisateur, qui lui indique qu'il a de nouveaux messages.

Comme toutes les autres pages, les pages de discussion des utilisateurs sont visibles par tous les visiteurs. N'y inscrivez donc pas d'informations personnelles ou confidentielles. Pour contacter un utilisateur en privé, envoyez-lui plutôt un courriel (voir C. Discuter hors de Wikipédia).

Le Bistro[modifier | modifier le wikicode]

Le Bistro WP : LB est l'espace de discussion central des wikipédiens. Il sert à la fois d'espace de convivialité et de demande de conseils en cas de doute. Le Bistro devient rapidement surchargé et est donc divisé en pages quotidiennes. Le Bistro du jour WP : LBDJ est la page courante.

Avenue des cafés et bistros[modifier | modifier le wikicode]

Outre le Bistro, Wikipédia regorge d'espaces de discussion. Certains sont généralistes, comme l'Oracle WP : O, un guichet de référence où vous pouvez poser des questions encyclopédiques. La Guilde des guides WP : GDG est l'endroit où poser des questions techniques concernant l'utilisation du logiciel. Les projets thématiques disposent également d'espaces de discussion adaptés pour les messages concernant un thème précis. L'ensemble des espaces de discussion est listé sur l'Avenue des cafés et bistros WP : AV, où vous pourrez certainement trouver l'endroit où poser vos questions.

Bonnes pratiques[modifier | modifier le wikicode]

Signature[modifier | modifier le wikicode]

La signature des messages est indispensable sur les pages de discussion. Lorsque vous sauvegardez votre message, terminez-le par le code wiki ~~~~ (4 tildes) , qui est automatiquement transformé en votre pseudonyme suivi de la date et l'heure. Les ~~~~ peuvent également être insérés grâce au bouton Signature de la barre d'outils de modification.

Indentation[modifier | modifier le wikicode]

Afin de rendre plus lisibles les discussions où plusieurs utilisateurs interviennent, il est recommandé d'utiliser l'indentation. En pratique, cela revient à utiliser le symbole deux-points pour décaler son message par rapport au paragraphe auquel on répond.

Une amélioration du logiciel, appelée LiquidThreads, est en cours de réalisation ; une fois mise en place sur Wikipédia, elle simplifiera la gestion des discussions et l'indentation.

Voir fiche pratique « Coloration de l’indentation ».

Discuter hors de Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Courriel[modifier | modifier le wikicode]

La principale interface de discussion entre utilisateurs est la page de discussion de chacun ; cependant, les messages laissés sur les pages de discussion sont visibles par tous. Pour discuter en privé avec un utilisateur, vous pouvez lui envoyer un courriel en allant sur sa page utilisateur et en cliquant sur le lien Lui envoyer un courriel dans la boîte à outils (colonne de gauche sous le champ de recherche). Il faut cependant que les deux interlocuteurs aient renseigné une adresse e-mail lors de la création de leur compte ou dans leurs préférences : Special:Préférences.

IRC[modifier | modifier le wikicode]

IRC est un outil de communication instantanée utilisé par les participants pour discuter de Wikipédia et obtenir de l'aide et des conseils. Les canaux de discussion sont ouverts à tous ; la communauté francophone de Wikipédia utilise le canal #wikipedia-fr sur le réseau Libera Chat : irc.libera.chat. La page Aide:IRC détaille les différents moyens proposés pour s'y connecter ainsi que les commandes de base.

Listes de discussion[modifier | modifier le wikicode]

Une liste de discussion permet d'envoyer un courriel identique à toutes les personnes inscrites à la liste ; les discussions ont ainsi lieu entre plusieurs personnes, dont chacune peut lire les messages envoyés. Il existe plusieurs listes à propos des communautés et des sites Wikimedia. La page Aide:Liste de discussion en propose une sélection et fournit les liens idoines. La principale liste est wikifr-l@lists.wikimedia.org, dédiée aux discussions générales à propos de Wikipédia en français.

Rencontres de visu[modifier | modifier le wikicode]

Les wikipédiens organisent des rencontres de visu, afin de passer un moment convivial tout en discutant généralement de Wikipédia. Elles permettent de sortir du cadre Internet et de mettre un visage sur les pseudonymes que l'on croise régulièrement. Les rencontres sont organisées sur la page Wikipédia:Rencontres. Il est également possible de rencontrer des wikipédiens (ou wikimédiens) lors de manifestations organisées par les associations locales telles que Wikimedia France.

Ces interventions, qui peuvent prendre la forme de présentations, d'ateliers ou de stands, sont généralement annoncées sur le site http://www.wikimedia.fr/.

Résoudre un conflit[modifier | modifier le wikicode]

Restez calme et courtois[modifier | modifier le wikicode]

La rédaction collaborative d'articles entraîne parfois des incompréhensions ou des désaccords entre participants. Il est essentiel de garder à l'esprit que la majorité des participants ont le même but : contribuer à rédiger une ressource encyclopédique librement réutilisable. Les éventuels conflits sont néfastes à l'encyclopédie et risquent de décourager des contributeurs. Il faut donc toujours respecter des règles de savoir-vivre élémentaires, éviter les attaques personnelles et présumer de la bonne foi de vos interlocuteurs.

Pages de discussion[modifier | modifier le wikicode]

La page de discussion d'un article est le premier endroit où faire part d'un désaccord. L'enchaînement de modifications consistant pour deux utilisateurs à annuler successivement les modifications de l'autre est interdit. Ces guerres d'édition peuvent conduire au blocage temporaire en écriture des protagonistes, afin de préserver l'encyclopédie. Si vous êtes en désaccord éditorial avec un ou plusieurs autres contributeurs, il est à la fois inutile et improductif de tenter sans cesse d'imposer votre propre version. La démarche recommandée est d'identifier les points de désaccord et de chercher le consensus sur la page de discussion de l'article.

Médiateurs[modifier | modifier le wikicode]

Si la discussion entre participants s'enlise, vous pouvez faire appel à des médiateurs. Les wikipompiers WP:WPP sont des volontaires qui tentent d'éteindre les discussions animées avant qu'elles ne s'enflamment. S'ils ne parviennent pas à résoudre le conflit, il est possible de recueillir davantage d'avis en lançant un appel à commentaire WP:AàC. Cette procédure de résolution de conflit permet de synthétiser les différentes positions ; les membres de la communauté tentent ensuite de proposer des solutions afin de débloquer le conflit.

Comité d'arbitrage (CAr)[modifier | modifier le wikicode]

Le comité d'arbitrage WP:CAr est le dernier recours en cas de conflit entre contributeurs. Ses membres sont élus par la communauté et ont notamment autorité pour infliger des sanctions aux protagonistes, par exemple sous forme d'un blocage de leur accès en écriture : ils ne pourront plus modifier l'encyclopédie pendant un certain temps. Il faut cependant noter que le CAr ne traite que les problèmes de comportement : les arbitres ne se prononceront pas sur le fond, en faveur de l'une ou l'autre des versions d'un article.

En résumé[modifier | modifier le wikicode]

Restez courtois en toute occasion. Les relations avec les autres contributeurs peuvent parfois être tendues, mais présumez toujours de la bonne foi de vos interlocuteurs ; en cas de désaccord profond, demandez de l'aide à un médiateur. N'oubliez pas que nous poursuivons tous le même objectif : partager la connaissance.


Contribuer à Wikipédia/Fiches pratiques

Créer un compte[modifier | modifier le wikicode]

Créer un compte est totalement gratuit, rapide, et ne nécessite qu’un pseudonyme et un mot de passe. Le lien pour s’identifier est accessible sur toutes les pages du site, dans le coin supérieur droit.

Emplacement du lien d'identification

Ce lien vous amène au formulaire d'identification.

Formulaire d'identification

Puisque vous ne possédez pas encore de compte, cliquez sur Créer un compte.

Formulaire de création de compte

Le formulaire est court. La première étape est de déchiffrer une captcha, qui empêche l’utilisation abusive du formulaire par des programmes malveillants. Il vous suffit de recopier le texte déformé qui est affiché. Choisissez ensuite un nom d’utilisateur et un mot de passe. Il est possible, mais non obligatoire, de fournir une adresse de courriel permettant aux autres utilisateurs de vous contacter en privé.

Cliquez sur Créer un compte et c’est tout ! Le logiciel vous indique Identification réussie. Si vous avez indiqué une adresse de courriel, une demande de confirmation vous est envoyée. Dans tous les cas, vous observez que le lien dans le coin supérieur droit de l’interface a été remplacé par plusieurs outils qui vous sont personnels : votre page utilisateur (qui porte votre nom), votre page de discussion, des liens vers vos préférences personnelles, vers votre liste de suivi et vers la liste de toutes vos contributions. Le dernier lien sert à vous déconnecter du site.

Liens personnels

Les liens vers votre page utilisateur et votre page de discussion sont rouges car celles-ci n’existent pas encore (elles sont vides). Le lien préférences vous permet de découvrir les différentes options que vous pouvez configurer.

Préférences

Par ailleurs, vous pouvez dorénavant suivre les modifications effectuées sur les pages qui vous intéressent. Vous disposez, en haut de chaque article, d’un onglet supplémentaire intitulé suivre.

Onglet suivre

Si, par exemple, vous ouvrez l’article Escargot et vous cliquez sur le lien suivre, vous obtenez le message ci-dessous.

Ajouté à la liste de suivi

Les prochains changements effectués sur l’article Escargot apparaîtront dans votre Liste de suivi, à laquelle vous accédez d’un clic grâce au lien dans le coin supérieur droit de la page.

Modifier une page[modifier | modifier le wikicode]

Si vous souhaitez vous entraîner à modifier une page, il est recommandé de faire vos tests sur le bac à sable WP:BAS ou sur votre page utilisateur. Ainsi, vous ne risquez pas d’endommager un article. Cependant, n’hésitez pas à modifier un article dès que vous vous en sentez capable : n’oubliez pas que toute erreur peut être facilement annulée (voir comment faire page 65). Testez les différents boutons de la barre d’outils afin de créer un lien, mettre un texte en gras, créer un titre, insérer une image, etc. La Fiche pratique 6 récapitule les éléments les plus courants de la syntaxe wiki. Une fois dans le bac à sable, cliquez sur modifier et soyez audacieux ! Utilisez la feuille d’astuce pour tester les différents codes et observez le résultat.

Modification du bac à sable

Pour tester l’interface, remplacez le contenu du bac à sable par un message sympathique :

Bac à sable modifié

Entrez un commentaire de résumé, prévisualisez le résultat et cliquez enfin sur Publier.

Boutons de prévisualisation et de publication.

Le texte modifié est immédiatement en ligne.

Résultat de la modification du bac à sable.

Cette modification a été enregistrée dans l’historique de l’article, avec sa date, son heure et son auteur.

Historique du bac à sable.

L’historique permet de sélectionner deux versions et de comparer les modifications effectuées entre elles. Si l’on compare, par exemple, la version actuelle à la version avant modification, nous affichons le « diff » :

Comparaison entre les deux versions du bac à sable.

Pour effacer une modification, voir la Fiche pratique 7.

Feuille d'astuce du code wiki[modifier | modifier le wikicode]

à insérer

Annuler une modification[modifier | modifier le wikicode]

Il arrive régulièrement que l’on veuille annuler une modification. Il peut s’agir d’une erreur qu’on a commise, que quelqu’un d’autre a commis, ou bien d’une modification malveillante (vandalisme). Dans l’exemple de la Fiche pratique 5, nous avons remplacé l’intégralité du bac à sable. Pour annuler cette modification, quelques clics suffisent. Il faut tout d’abord se placer dans l’historique à droite du bouton modifier.

Historique du bac à sable.

L’historique liste toutes les versions précédentes de la page. Il suffit de cliquer sur la date d’une version correcte pour afficher l’article tel qu’il était à cette date. Un message indique alors qu’il s’agit d’une version archivée.

Affichage d'une ancienne version.

Afin de restaurer cette version, il suffit de cliquer sur modifier.

Un message vous prévient que vous modifiez une ancienne version de la page et que les modifications effectuées depuis vont être perdues ; c’est précisément ce que nous voulons, car cette procédure va annuler notre erreur.

Message indiquant que l'on modifie une ancienne version de la page

Il vous suffit de ne rien modifier, d’entrer un commentaire de résumé et de publier la page.

Comparaison entre les deux versions du bac à sable.

Le bac à sable est alors restauré dans son état initial, où il était avant que nous y inscrivions un message. La réparation de l’erreur apparaît tout en haut de l’historique.

Historique du bac à sable après réparation de l'erreur.

Fonction « défaire »[modifier | modifier le wikicode]

Le lien défaire disponible dans l’historique, à côté de chaque modification, est un raccourci pour la réparation. Si c’est possible, il affiche directement le code annulant cette modification. Vous n’avez alors qu’à publier le code pré-réparé.

Ajouter une référence[modifier | modifier le wikicode]

Afin d’améliorer la fiabilité de Wikipédia, il est recommandé de justifier toute modification susceptible d’être remise en cause. Si le visiteur peut consulter la source d’une affirmation, il peut ensuite se faire une opinion sur la crédibilité de cette source et donc de l’affirmation.

Wikipédia s’est pour cela dotée d’un système de références. Le système est composé de deux éléments ou plus : dans le corps du texte, il faut insérer la référence proprement dite, entre les balises <ref> et </ref>. À la fin de l’article, le code <references/> (ou le modèle {{Références}}) récapitule automatiquement toutes les références placées dans le corps de texte et les affiche ensemble. Pour ajouter ou changer une référence, il faut modifier le code entre les balises <ref> ; <references/> ou {{Références}} ne font qu’activer l’affichage des références en bas de page.

Code d'un exemple d'ajout de références.
Résultat du code d'exemple.

Pour plus de détails, consulter Aide:Note. Afin d’harmoniser la présentation des références, vous pouvez consulter les conventions bibliographiques sur WP:BIBLIO.

Importer une image[modifier | modifier le wikicode]

Le lien Importer un fichier de la barre d’outils latérale vous amène à une page vous guidant pas à pas pour déterminer si vous pouvez importer votre image et dans quelles conditions. Une fois habitué au formulaire, vous pourrez importer vos images en allant directement sur Commons.

Page d'aide pour le téléchargement.

Dans la plupart des cas, vous souhaitez importer une image que vous avez réalisée vous-même (photo, carte, schéma). Vous en êtes l’auteur et vous la placez sous une licence libre. Il est recommandé d’utiliser une double licence GFDL et Creative Commons CC-BY-SA. N’importez pas d’images que vous avez trouvées sur Internet : elles sont probablement soumises au droit d’auteur !

Licences conseillées pour une œuvre personnelle.

Vous êtes ensuite dirigé vers le formulaire complet sur Commons, qui peut vous décontenancer. Pourtant, en vous accompagnant pas à pas, il vous permet de télécharger simplement une image en prenant les bons réflexes.

Formulaire de téléchargement sur Commons

Tout d’abord, vous devez indiquer l’emplacement de votre fichier sur votre ordinateur (➊). Les formats recommandés sont principalement : .jpg pour les photos, .svg pour les diagrammes et schémas et .png pour les autres images. Le logiciel propose ensuite un nom sous lequel le fichier sera enregistré sur les serveurs (➋). Choisissez un nom descriptif : par exemple, « Champ de maïs en Dordogne.jpg » et non pas « DSC00483.jpg ».

Indiquez l’origine de l’image (➌) : est-ce votre propre travail ? Par défaut, votre pseudonyme est inscrit dans le champ Auteur (➍) ; vous pouvez également y inscrire votre vrai nom si vous le souhaitez. Il est recommandé d’indiquer la date de réalisation de l’œuvre (➎).

Le champ Description est très important, car il apporte le contexte de votre image. Renseignez ce champ au moins en français (➏) ; vous pouvez ajouter autant de descriptions que vous parlez de langues. Le champ Autres versions peut rester vide (➐) ; Autorisations est destiné aux fichiers que vous republiez avec l’autorisation de l’auteur si ce n’est pas vous.

Un champ libre est à votre disposition pour des informations supplémentaires que vous estimeriez importantes, par exemple l’emplacement géographique où vous avez pris votre photo (➑).

Le champ Licence (➒) est extrêmement important. Toute image à qui il manque la licence ou l’origine est susceptible d’être effacée sans préavis ; cette vigilance est nécessaire afin de s’assurer que tous les fichiers importés sont sous une licence libre et ne violent aucun droit d’auteur. Choisissez une licence libre pour votre image ; il est recommandé de choisir œuvre personnelle, « copyleft (licence multiple GFDL et toutes les versions CC-BY-SA) » (première licence dans la liste).

Pour finir, ajoutez si possible une ou plusieurs catégories (➓) en cliquant sur le symbole (+). Les catégories permettent aux autres utilisateurs de retrouver votre image ; sans catégories, votre image risque d’être oubliée parmi les millions d’autres fichiers. Il est préférable de mettre les catégories en anglais, mais vous pouvez les mettre en français si vous ne parlez pas anglais ; un autre contributeur se chargera de corriger. Le logiciel vous suggère des catégories existantes en fonction des premières lettres que vous entrez.

Une fois les champs remplis, vous pouvez prévisualiser le résultat, puis importer le fichier. Patientez quelques secondes le temps que le fichier soit transféré de votre ordinateur aux serveurs. Vous accédez ensuite à la page de description de l’image, telle que la voient tous les visiteurs et utilisateurs du site. Vous pouvez maintenant insérer votre image dans un article de Wikipédia. Testez d’abord dans le bac à sable.

Insérer une image dans un article[modifier | modifier le wikicode]

Une puce à ADN.

Si vous avez par exemple importé l’image [[Image:DNA microarray.svg]] sur Commons,il vous suffit d’ajouter le code suivant dans la page où vous voulez insérer l’image : [[Image:DNA microarray.svg|thumb|Une puce à ADN.]]. thumb sert à formater les images de façon homogène ; Une puce à ADN est la légende de l’image. Vous pouvez également insérer un lien vers l’article ADN dans la légende : [[Image:DNA microarray svg|thumb|Une puce à [[ADN]].]]

Un nanotube de carbone

Certaines images sont étirées en largeur ou en hauteur. Dans ce cas, il peut être préférable de modifier la taille par défaut. [[Image:Carbon nanotube.svg]], par exemple, est une image verticale. Si on ne met que le paramètre thumb, elle est affichée en très grand. On peut donc lui ajouter un coefficient multiplicateur upright=0.5 ; ainsi, la largeur par défaut est réduite de moitié, et la taille de l’image est plus adaptée à la mise en page : [[Image:Carbon nanotube. svg|thumb|upright=0.5|Un nanotube de carbone]].


Discuter[modifier | modifier le wikicode]

Pour discuter avec un utilisateur, il vous suffit de modifier sa page de discussion, de la même façon que vous modifiez n’importe quelle autre page de Wikipédia. Les pages de discussion disposent d’un raccourci pour ajouter une nouvelle section à une page : il se présente sous la forme d’un signe + accolé au bouton modifier, en haut de la page. Vous pouvez aussi modifier directement la page.

Signe + pour ajouter un nouveau message.

Code et indentation[modifier | modifier le wikicode]

La règle est toujours de mettre un deuxpoints de plus que le message auquel vous répondez. Ainsi, il est facile de savoir qui répond à qui.

Résultat du code d'exemple de discussion.

Coloration de l’indentation[modifier | modifier le wikicode]

Les réponses sont distinguées avec une couleur de fond différente, pour faciliter la visualisation. Cette coloration ne fonctionne que sur les pages de discussion. Si vous voulez l’essayer, rendez-vous sur la page de discussion du bac à sable, car elle ne fonctionnera pas dans le bac à sable lui-même.

Résultat du code d'exemple de discussion.


Wikipédia dans la classe

Attention, ce chapitre n'est pas présent dans le livre imprimé

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

TriangleWikpédiaPédagogiejpg.jpg

Dans ce document, la notion d' « élève » recouvre tout les types d' « apprenants » sachant déjà lire et écrire. Ils incluent les élèves de collèges et lycées, et les étudiants des universités et grandes écoles, les étudiants des universités populaires, mais aussi les membres d'universités du 3e âge ou du temps libre, et pourquoi pas les autodidactes qui voudraient apprendre avec d'autres, etc. À haut-niveau, la distinction entre pédagogue et apprenant s'atténue, le second apprenant souvent beaucoup du premier.
Pour tous ces apprenants, Wikipédia semble pouvoir être un support de ce qu'on appelle l'éducation nouvelle. L'éducation nouvelle désigne un courant pédagogique basé sur la participation plus active des individus à leur propre formation, en valorisant l'apprentissage, non comme accumulation de savoir et savoir-faire, mais comme facteur de « progrès global de la personne ».

Pourquoi ce wikilivre ?[modifier | modifier le wikicode]

L'idée de ce wikilivre est née lors d'une discussion, sur la liste Wikipédia francophone (wikifr-l). Il s'agissait de créer un « kit de survie » pour l'enseignant qui voudrait utiliser Wikipédia en classe, soit dans une dynamique de pédagogie classique, soit en pédagogie active.
Wikipédia permet en effet aux élèves de travailler à partir de leurs centres d'intérêt. Ceci peut favoriser leur motivation, leur esprit d'exploration, et par suite l'apprentissage du travail partagé et coopératif, qualités utiles à une vie professionnelle et sociale épanouie.

Ce wikilivre a d'abord été co-rédigé par des auteurs qui sont élèves et/ou enseignants et/ou qui ont une expérience de travail collaboratif, mais d'autres rédacteurs, correcteurs ou relecteurs sont invités à s'y associer.

Préalables matériels, et conditions de réussite[modifier | modifier le wikicode]

Des formes papier de Wikipédia peuvent être utilisées, mais le travail sur poste informatique est idéal, si possible dans un espace numérique de travail, mais pas nécessairement.

Il est recommandé de :

  • partir d'un projet pédagogique concret, assez simple et dont l'utilité peut être comprise et développée par l'élève ; ce sera la première étape, ce que Laurent Marseault de l'association Outils-Réseaux appelle « la petite expérience irréversible ».
    Par exemple un groupe d'élèves peut s'initier en commençant par améliorer la page qui parle de sa commune natale, ou de la commune où est située l'école en y complétant les sections Histoire, Géographie, Géologie, Environnement, et en l'illustrant de quelques photos ou autres images soigneusement légendées. En 2011, à quelques exceptions près, les pages des petites communes sont souvent encore très pauvres en informations (voir aussi en fin de ce wikilivre le chapitre consacré aux exemples de projets).
  • disposer de plusieurs ordinateurs, connectés à l'Internet en ADSL, dont l'un est connecté à un vidéoprojecteur.
    Il est également possible d'installer le moteur de Wikipédia (le logiciel libre MediaWiki) sur l'intranet de l'établissement pour s'y exercer avant de modifier directement Wikipédia.
    Travailler sur un support papier reste possible, mais moins pratique, plus fastidieux et probablement moins pédagogique.
  • créer un compte « utilisateur » (individuel) et en comprendre l'intérêt. Il permet notamment à l'enseignant de suivre ses élèves et à l'élève de retrouver l'historique de toutes ses contributions, ou de suivre les articles qu'il a créé ou modifié, etc. Il offre aussi une page personnelle de présentation, et une page personnelle de discussion. Le contenu de ces pages doit être respectueux des autres, sobre, clair et argumenté, dans toute la mesure du possible (c'est également un exercice pédagogique intéressant).
  • s'initier préalablement aux règles de bases de Wikipédia, c'est-à-dire ;
  • Il est utile d'initier préalablement les élèves à la technique de rédaction d'un bon plan (au sens de Wikipédia, qui à la différence d'une rédaction scolaire ne comprend généralement pas de conclusion, mais inclut des liens hypertextes, et une introduction qui doit être sobre, claire et courte. Ce travail peut être éventuellement préparé par une initiation aux arbres ou cartes heuristiques (bien adaptés aux principes des catégories, articles, paragraphes et sous-paragraphes de Wikipédia).

Contenu de ce guide[modifier | modifier le wikicode]

  • Préalables
  • Matériel et conditions de réussite
  • Pourquoi utiliser Wikipédia
  • Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia, avec quelques cas particuliers (allant du handicap au travail de haut niveau)
  • Comment utiliser Wikipédia comme source documentaire, et notamment comment évaluer la pertinence de la source.
  • Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant...)
  • Craintes et attentes de l'enseignant (ou de l'équipe pédagogique)
  • Recherche documentaire avec Wikipédia
  • Comment exploiter le résultat d'une recherche bibliographique : création de glossaire, de synthèse
  • Comprendre la notion de droit d'auteur, propriété intellectuelle et de citation, donc comprendre le plagiat
  • Comment utiliser Wikipédia dans la classe et notamment comment utiliser la construction de Wikipédia comme support d'enseignement.
    Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que lecteur ?
    Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur (apprendre la dynamique collaborative, par l'expérimentation).
  • Exemples de projets scolaires ou étudiants

Pourquoi utiliser Wikipédia ?[modifier | modifier le wikicode]

Hiérarchie des principes de Wikipédia. Le bas de la pyramide correspond à des aspects quantitativement plus importants (en nombre de personnes impliquées). Dans cette pyramide, chacun peut avoir un rôle utile, y compris les simples lecteurs, qui valorisent le travail des autres contributeurs.

Wikipédia : un outil fait par et pour ses usagers, qu'il est utile de mieux comprendre et savoir bien utiliser[modifier | modifier le wikicode]

En quelques années, Wikipédia est devenu en terme de volume, l'outil pédagogique le plus important produit et permis par les technologies de l'information et de la communication pour l'éducation et par l'ingénierie pédagogique.

Étant fait par et pour ses utilisateurs, nombre d'entre eux ont cherché à en faciliter l'usage pédagogique : les portails, le système des catégories emboîtées (Wikipédia est conçue comme une carte heuristique), les liens hypertexte et vers des articles connexes, les liens externes et l'aspect multilingue permettent à un grand nombre de personnes d'y trouver gratuitement ce qu'elles cherchent parmi des millions d'informations, dans les principales langues du monde, et bien au delà pour ceux qui se laissent porter par leur curiosité ou leur goût du savoir. Plus que d'autres outils, Wikipédia est ce qu'en font ses concepteurs et ses utilisateurs, tout en étant modifiée en permanence.

Un outil fondé sur des préoccupations pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des sujets traités de la maternelle à l'université ont maintenant des articles correspondants dans Wikipédia.
Quand ils manquent encore, enseignants et élèves peuvent ensemble les construire. L'élève s'exerce alors à se mettre lui-même dans la posture d'un pédagogue, alors que le pédagogue peut aussi chercher à mieux comprendre les besoins de l'élève et à l'aider à y répondre, éventuellement aidé par des membres compétents de la communauté de Wikipédia, que l'élève doit apprendre à trouver et solliciter. De nombreux articles de Wikipédia peuvent être améliorés, simplifiés, illustrés, sourcés ou complétés. S'y employer a en soi un intérêt pédagogique.

Un outil polyvalent[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est un large projet, multilingue, et à la fois généraliste et d'expertise. Wikipédia est en évolution permanente et sans équivalent. Wikipédia est un outil encyclopédique de culture générale et spécialisée, qui semble à la fois adapté aux « jeunes » générations habituées aux applications de l'informatique, mais aussi aux besoins de ceux des pédagogues qui apprécient que leurs élèves se confrontent à la complexité et à l'étendue des champs culturels, scientifiques et techniques en contribuant à augmenter et améliorer ce corpus.
Wikipédia facilite et accélère certaines recherches, ouvre l'esprit sur de nombreux sujets « connexes » à chaque thème traité, mais elle ne remplace pas la pédagogie (Lire « Ce que Wikipédia n'est pas »), ni ne produira de miracles pédagogiques sans un travail. En outre, avec le temps les pages techniques se complexifient et peuvent devenir rébarbatives, notamment pour les plus jeunes. Des wikilivres, ou une Wikipédia junior peuvent alors être développés et utilisés ou créés par les enseignants et leurs jeunes élèves. Il existe aussi des pages en anglais simplifié.
Wikipédia - comme tout ce qui est nouveau et prend une grande ampleur - véhicule des mythes et des réalités que le pédagogue peut et doit avec ses élèves apprendre à décoder (l'enseignant peut, avec ses élèves, étudier la validité des sources de Wikipédia (et voir comment les améliorer), les avantages/inconvénients du fait que l'information ne soit pas figée, ou du fait que les articles soient rédigés par une communauté incluant de nombreux non-experts (ce peut être l'occasion d'une réflexion sur l'expertise, le consensus, l'expertise collaborative ou apprenante, l'amélioration continue, etc.).

Wikipédia est un projet encyclopédique multilingue, qui se veut « universel » (« Le projet d'encyclopédie librement distribuable que chacun peut améliorer »). Son contenu est écrit, structuré et illustré par des internautes volontaires grâce à la technologie « wiki » qui facilite grandement l’intelligence collaborative, sur la base de règles simples (évolutives, mais partagées) élaborées par les Wikipédiens eux-mêmes.
Le contenu de Wikipédia, librement diffusable, est disponible sur le web, pour un grand nombre de gens.
Wikipédia n’a été créée qu’en janvier 2001, mais d'après le site Alexa, elle faisait partie en 2008 des dix sites les plus visités au monde, avec plus de 11 millions d’articles, dont plus de 2 400 000 en anglais, plus de 849 300 en allemand et 750 037 en français.
Wikipédia est très consultée par les élèves et étudiants mais peu d'élèves de collèges ou lycées osent spontanément y contribuer. De nombreux enseignants (actifs ou retraités) et étudiants y contribuent, pour le plaisir, ou pour produire eux-mêmes l'outil de connaissance qui s'approche de ce qu'ils pressentent comme leur étant le plus utile (ce qu'on a écrit sur Wikipédia en respectant les règles de base, on le retrouvera plus tard, souvent amélioré et/ou illustré par d'autres, enrichi de liens internes et externes, et parfois traduit dans d'autres langues). Certains collaborent par altruisme, d'autres estiment que collaborer à Wikipédia en y déposant son savoir (sourcé), c'est faire fructifier son capital de connaissance.

Trois grandes manières d'enseigner et d'apprendre avec Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

On peut apprendre de Wikipédia de deux manières, correspondant respectivement à deux approches pédagogiques très différentes :

  1. la première fait de l'élève un lecteur-apprenant avec une approche qui est celle de la pédagogie classique (recherche, consultation et exploitation d'informations) ;
  2. une seconde approche (pédagogie active) y ajoutera une dimension supplémentaire : celle de la contribution, qui fait aussi de l'élève un rédacteur et éventuellement un illustrateur qui s'intègre dans une communauté apprenante ;
  3. une troisième voie, pour des étudiants de bon niveau, est celle de l'étude de Wikipédia.

L'élève-lecteur[modifier | modifier le wikicode]

Le pédagogue utilise Wikipédia comme ressource en informations, pour que l'élève apprenne à valoriser cette source d'informations et de connaissances, tout en en comprenant et mesurant les limites ; le projet Wikipédia est alors passivement et partiellement valorisé (au profit de son contenu) par le travail de l'élève qui doit se former à l'analyse critique de ce qu'il y trouve.

L'élève lecteur et contributeur[modifier | modifier le wikicode]

En devenant un contributeur actif, l'élève apprend d'autres savoir-faire. Il s'initie aux joies et contraintes d'un travail collaboratif, tout en participant à l'utile construction d'un savoir qui restera.
Le projet encyclopédique et le logiciel MediaWiki deviennent alors un double support de pédagogie active.
Utiliser à Wikipédia, c'est apprendre à pêcher et organiser l'information, à vulgariser la connaissance. Contribuer à Wikipedia, c'est collaborativement et durablement accroître l'encyclopédie.
Et - ce qui est plus difficile - contribuer au développement de Mediawiki, le logiciel libre moteur de Wikipedia, serait améliorer le "dispositif" d'accès à la connaissance et de contribution.
L'élève peut ainsi participer à la construction de la « société de la connaissance » et non simplement la subir.
Ceci n'est vrai que pour les élèves ayant accès à l'Internet, ce qui exclut encore beaucoup d'êtres humains sur la planète. Et même si l'accès à Internet existe il peut être à bas débit (c'est souvent le cas dans les pays émergents) : pour atténuer cette inégalité, Wikipédia tente de rendre ses pages et ses illustrations plus « légères » (plus facilement et rapidement téléchargeables), notamment via un téléphone portable, mais avec encore de nombreux problèmes à résoudre (accès, empreinte écologique des systèmes, etc.). Ces derniers aspects peuvent aussi faire l'objet d'une réflexion éthique et pédagogique. La classe peut contribuer à trouver des solutions à ces problèmes.
À titre d'exemple, des agences gouvernementales (toutes les agences américaines non assujetties à la confidentialité imposée par la défense ou la sécurité nationale), et un nombre croissant de scientifiques et d'étudiants ou certains services d'archives publient maintenant leurs données, thèses ou études sous licences libres et gratuitement, les rendant ainsi plus facilement disponibles pour les pays ou personnes pauvres). Cette démarche n'est pas toujours altruiste (la notoriété et des retours sont espérés), mais cela contribue à améliorer le contenu encyclopédique et la vérifiabilité du contenu de Wikipédia.

Grâce à leur accès à la connaissance, les étudiants de haut niveau, thésards et post-doc peuvent considérablement améliorer la qualité de wikipédia. Leur présence est souhaitée et souhaitable parmi les contributeurs[1], mais ils doivent résister à la tentation de présenter leurs propres recherches si elles n'ont pas encore été publiées, car Wikipédia est une encyclopédie. Wikilivres, et plus encore Wikiversité peuvent par contre accueillir des travaux inédits.

L'étudiant étudiant l'objet « Wikipédia »[modifier | modifier le wikicode]

Un troisième mode d'utilisation pédagogique de Wikipédia, plutôt réservé à des étudiants de haut niveau, est celle de l'étude de Wikipédia.
Observer, décrire et décrypter le plus objectivement possible (c'est-à-dire de manière aussi neutre que possible et avec le moins d'a priori possibles), le système, les bases et le processus même de construction et d'évolution de Wikipédia, à la manière d'un ethno-sociologue ou d'un philosophe. Une telle approche est riche d'enseignements.
Wikipédia, loin de s'auto-étouffer ou de produire un chaos informe de données comme le prédisaient certains de ses premiers détracteurs, est en effet devenue un laboratoire grandeur-nature : un système auto-catalytique, en pleine auto-organisation. Ce laboratoire unique et relativement transparent offre toutes ses archives -"historique" de chaque article-, ses pages de discussion et leur historique. Ceci est aussi sans équivalent. Il commence par ailleurs à produire des outils statistiques qui peuvent aider à étudier ce champ nouveau, celui de la construction collaborative et visible d'une infosphère, voire d'un élément nouveau de la noosphère, que peu de prospectivistes avaient vu venir avant les années 1990. Pour autant, la méthode d'étude la plus positive et la plus pédagogique n'est peut-être pas - comme cela a déjà été fait - de demander aux étudiants de volontairement glisser des erreurs dans le projet encyclopédique pour voir en combien de temps elles seraient corrigées, ce qui d'un certain point de vue revient à imposer à ces étudiants, sous prétexte de rigueur scientifique, de se mettre en situation « anti-collaborative », en promouvant le sabotage ou le vandalisme comme outil d'étude, ce qui est une manière d'introduire un curieux biais dans le système qu'on étudie en prétendant faire preuve d'impartialité.

Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Dans tous les cas, bien utiliser Wikipédia ou bien contribuer à Wikipédia n'est ni spécialement facile, ni particulièrement difficile.
Pour certains c'est un jeu ou un plaisir, pour d'autres c'est affaire de curiosité, ou c'est en tous cas toujours une activité qui mobilise du temps, de l'attention et de l'énergie. Dans le second cas (contribuer à Wikipédia) peuvent s'ajouter des motivations supplémentaires :

  • se sentir utile et fier d'avoir amélioré l'outil et/ou son contenu ;
  • pouvoir plus tard retrouver ses propres contributions, enrichies ou corrigées par d'autres, ce qui peut être un moyen de capitaliser et améliorer un savoir, avec un « retour sur investissement » potentiellement intéressant et parfois surprenant.

Une autre manière de travailler[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia n'est pas un miracle mais résulte du travail bénévole de centaines de milliers de volontaires. Et si elle facilite l'organisation et l'accessibilité de la connaissance, elle n'évite pas un effort de compréhension et d'assimilation.
Il convient d'en attendre ni plus ni moins que ce qu'elle peut apporter, en sachant que l'intérêt et les bénéfices pédagogiques de travailler avec Wikipédia varient aussi selon le thème traité (par exemple, fin 2008, les pages sur les libellules les plus communes étaient encore très pauvres, alors que celles sur certaines maladies rares ou émergentes contenaient déjà une information dense et abondamment sourcée).
L'intérêt de Wikipédia varie aussi selon l'objectif et le niveau d'information recherchés, et aussi selon l'âge et l'expérience du contributeur ou du lecteur, et ceci va variera encore au fur et à mesure que Wikipédia s'enrichira et se structurera. L'aventure n'est pas finie. Personne ne sait ce que sera Wikipédia dans cinq, dix ou vingt ans, mais on sait qu'elle sera encore sans doute ce que ses contributeurs en feront.

Participer à la construction de wikipédia semble donc présenter pour l'enseignant et sa classe plusieurs vertus pédagogiques complémentaires à celles de l'enseignement « classique ».
Enseignants et élèves peuvent toujours activement améliorer la forme et certains contenus, ainsi parfois que la structure de Wikipédia pour en faire un outil plus adapté à leurs besoins (tant que leurs modifications restent conformes aux règles et principes fondateurs du projet encyclopédique).

Motivation
Chacun peut sur Wikipédia participer à un projet réel, concret, visible, utile à soi-même et à d'autres, pour aujourd'hui et pour le futur. À la différence de la plupart des exercices scolaires, celui-ci aura été concrètement utile. Le fait d'ainsi faire œuvre utile motive de nombreux contributeurs. Beaucoup d'« apprenants » (élèves, étudiants, curieux) ayant significativement contribué à améliorer Wikipédia sont fiers d'avoir ainsi contribué au plus grand projet encyclopédique existant, et heureux de pouvoir l'utiliser en en cernant mieux le fonctionnement et les limites.
Culture
Contribuer à Wikipédia est un des moyens concrets de comprendre que, contrairement à de nombreuses ressources et richesses, le savoir ne s'épuise pas quand on le partage ; il se clarifie, grandit et s'enrichit de celui des autres et de la rencontre avec les autres.
Travail sur la durée
Wikipédia permet aux enseignants, à une école ou à un groupe d'élève de facilement suivre et améliorer un projet d'une année sur l'autre, ou sur une longue durée (dépassant celle des études).
Apprentissage de la coopération et collaboration
Seul ou en groupe, la collaboration à un projet commun de structuration et de transmission de savoirs peut se faire via l'écriture d'un article ou d'un ensemble structuré d'articles se complétant les uns les autres, mais aussi par l'illustration, l'hypertexte et le travail avec des inconnus dont il faut respecter les niveaux de savoir, savoir-faire et compétences variés. Ce travail collaboratif permet souvent d'éveiller des compétences ou de valoriser des qualités individuelles et de groupe. Certains montreront des dons pour trouver, hiérarchiser et synthétiser des sources, alors que d'autres s'épanouiront en rédigeant, traduisant, vulgarisant, corrigeant, repérant les doublons ou les fautes de grammaires, ou encore par l'illustration ou la mise en page, les liens internes et externes, la catégorisation, etc. Wikipédia pourrait être de ce point de vue considérée comme une des nombreuses formes d'apprentissage de l'altruisme, de la vie sociale et de la démocratie participative :
  • apprendre pourquoi des règles communes sont nécessaires (sur Wikipédia, comme dans la vie en société) ;
  • apprendre à gérer la délinquance (qui existe aussi sur Wikipédia) ou à faire respecter les limites posées par les principes fondateurs de Wikipédia pour que l'encyclopédie ne soit pas détournée ;
  • apprendre le travail en réseau ; dans une société où l'information et la communication se développent et risquent de noyer l'élève dans l'inflation d'information, Wikipédia, à condition de disposer d'une connexion à l'Internet et d'un ordinateur, offre une souplesse inhabituelle : chacun peut explorer une synthèse de la connaissance sur de nombreux sujets, et contribuer à tout moment à améliorer celle qui concerne des sujets qui l’intéressent ou dont il est spécialiste ;
  • développer de nouvelles relations entre apprenant et pédagogue ; des contributeurs extérieurs (un éventuel parrain) peuvent être associés à la relation élèves-enseignant ; chaque article dispose en outre d'une page de discussion associée ; les liens interwiki permettent de facilement travailler sur un article en plusieurs langues, avec des partenaires de (ou dans) plusieurs pays.
Comprendre la propriété intellectuelle
Travailler sur Wikipédia est un moyen d'apprendre avec des exemples concrets ce que sont les différentes formes de propriété intellectuelle, copyright, licence, etc., leur origine, leur utilité, leur respect et les alternatives existantes
  • apprendre à réfléchir et justifier ses choix d'ajout, retrait ou modification de texte et d'images, dans le respect de ceux qui les ont antérieurement écrit, c'est-à-dire avec un esprit d'amélioration continue ;
  • apprendre les limites et les vertus de l'écrit, de l'image, de l'histoire et de la mémoire ; ce qui revient à se former individuellement et collectivement à l'analyse critique des contenus et de leurs sources. C'est aussi co-apprendre à mieux utiliser l'internet et la noosphère en général. C'est apprendre à discriminer la valeur des sources d'informations. C'est comprendre ce qu'est un projet encyclopédique, avec ses avantages et ses limites, qui sont notamment celles de la connaissance et de l'information (neutralité, véracité...). En particulier, l'élève et la communauté éducative pourront apprendre à sourcer leurs informations avec des sources crédibles (et donc vérifiables) en découvrant au passage des moteurs de recherche spécialisés dans les sources évaluées par des pairs tels que Google Scholar.
Apprendre à structurer sa pensée, son savoir et à s'exprimer
  • Rédiger un article de qualité sur Wikipédia est aussi difficile et pédagogique que de faire une très bonne rédaction ou une bonne analyse de texte.
    Contribuer à Wikipédia encourage les auteurs à améliorer le contenu mais aussi la forme de leur expression écrite (en sachant que la mise en page de Wikipédia change selon la taille de l'écran et l'ordinateur utilisé). L'élève apprend à utiliser (sans excès) l'illustration, les références (bibliographiques et autres) quand elles peuvent compléter et éclairer le contenu. Les contributeurs co-apprennent à écrire de manière plus simple, plus logique, plus claire, plus précise et efficace (ce qui, on s'en rend vite compte sur Wikipédia, n'est pas si facile). Ce travail permet à l'élève comme à l'étudiant de haut niveau de développer son vocabulaire, sa grammaire, son orthographe (de nombreuses pages ont des références étymologiques qui renvoient aussi aux racines grecques, latines, ou autochtones du français).
  • Wikipédia, parce qu'elle est [collaborativement] construite de manière heuristique, évolutive et collective, est un des bons moyens d'apprendre à structurer un projet (portail, article, sous-articles, découpage logique des articles..) tout en l'insérant dans un contexte par les liens hypertexte, notes de bas de page, références, etc. C'est aussi apprendre à structurer et contextualiser sa pensée.
  • Apprendre à traduire (seul ou en groupe) un texte du français vers une autre langue pratiquée en classe, ou inversement à utiliser des informations écrites en une autre langue qu'il faut traduire en français. Wikipédia propose en effet (bandeau de gauche) des liens (dits « interwikis ») qui permettent de basculer d'un simple clic de souris dans la page homologue d'une autre langue, et de là dans une autre langue, etc.
  • Apprendre la gestion des responsabilités au sein d'un projet commun.

Wikipédia vise un niveau de qualité au moins équivalent à celui de l’Encyclopædia Britannica ou Universalis.
Wikipédia n’est ni un dictionnaire, ni un forum de discussion ni un annuaire web, ni un lieu de discours institutionnel ou promotionnel.

Ouverture vers d'autres outils collaboratifs
Quand l'élève a compris les bases du travail collaboratif, seul ou dans le cadre de sa formation, il peut ensuite ou parallèlement très facilement s'initier à d'autres outils collaboratifs construits sur le même principe que Wikipédia, dont par exemple  :


Wikimedia commons, wikilivres, Wikisource, Plate-forme d'apprentissage en ligne, Tela botanica etc.)

Autonomisation de l'élève ou d'un groupe[modifier | modifier le wikicode]

Guidé par l'équipe pédagogique ou l'enseignant, l'élève (et/ou le groupe) apprend avec son groupe certaines étapes importantes de l'autonomie.

  1. Le questionnement et l'appropriation du sujet à traiter : l’élève doit comprendre ce que l'enseignant lui demande, et s'adapter aux règles « encyclopédiques ». Il doit « cerner » son sujet, c'est-à-dire en mesurer la portée et ses liens avec le contexte. Des méthodes classiques telles que le « QQQOCP » (qui ? quoi ? quand ? où ? comment ? pourquoi ?) peuvent aider l'élève et le groupe à structurer une problématique et baliser son champ de travail. L’élève dégage des mots clés qui lui permettront d'organiser son travail et de trouver des documents susceptibles de l'éclairer.
  2. La recherche et la consultation de sources (documents crédibles, vérifiables et adaptés au sujet) sera la seconde étape. Wikipédia facilite la recherche, mais n'empêche pas ni ne remplace une recherche au CDI, en bibliothèque, au centre multimédia de ressources ou auprès d'experts…). Un documentaliste peut aider l’élève à mieux interroger et synthétiser ses sources, notamment sur internet. Un Wikipédien confirmé peut expliquer quels types de sources sélectionner puis conserver pour Wikipédia. L'élève apprend à ce stade à utiliser les outils de recherche. Il lui faut encore développer son sens critique pour hiérarchiser et retenir l'information la plus pertinente.
  • La sélection d’information est une troisième étape qui nécessite un travail plus approfondi et une vérification de la justesse et de la crédibilité des informations (Wikipédia est de plus en plus vigilante sur ce point).

Wikipédia (comme Wikispecies ou Wikiversité) n'accepte que des contenus sourcés ou facilement vérifiables. Si une classe (ou un groupe d'apprenants) veut aller plus loin et par exemple faire œuvre de création, ils peuvent - forts de leur expérience sur Wikipédia - s'engager dans un projet plus créatif avec d'autres outils collaboratifs (Wikibooks, Wikiversité...) ou utiliser un moteur wiki pour créer ensemble quelque chose de nouveau (un roman, une pièce de théâtre, un essai, une bande dessinée, une thèse collaborative, etc.). Pour ces raisons, c'est un bon outil pour la « pédagogie documentaire » et l'autonomie de l'élève et de son groupe. L'élève peut et doit apprendre à confronter différentes sources et faire émerger des divergences et des consensus.

  • La prise de note, la synthèse et le référencement de l'information. Wikipédia n'accepte pas le plagiat, et n'est pas un lieu où déverser toute l'information existante. Une fois l’élève en possession des documents pertinents, il doit y prélever l’information en prenant et organisant des notes répondant aux questions posées dans la première étape de questionnement du sujet.
  • L’appropriation des informations / réécriture / synthèse et organisation ou vulgarisation des informations : À partir des notes prises dans l’étape précédente, l’élève construit et organise son savoir. Il se l'approprie en réécrivant avec ses propres mots ce qu’il a retenu de ses sources documentaires... toujours pour répondre à l'objectif initial (éventuellement réorienté au vu du contenu de l'information trouvée).
  • La restitution. L'élève restitue à cette étape son savoir. Sur Wikipédia, à la différence d'un devoir classique, il le fait aussi pour que d'autres puissent en disposer et l'améliorer ensuite. Mais ce travail peut être précédé ou suivi d'un exposé oral, d’un devoir écrit, d’un panneau, d’une page sur un site internet... en citant plus facilement ses sources (bibliographie).

Une fois la méthode acquise, elle peut-être répétée et affinée pour d'autres sujets.

Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant, voire enseignant)[modifier | modifier le wikicode]

L'angoisse de la page blanche
C'est souvent la première difficulté du wikipédien débutant.
Elle est facilement levée en apprenant pas à pas, mais « en vrai », à améliorer Wikipédia.
Il est recommandé d'apprendre les bases de la syntaxe Wiki en lisant l'aide, puis en pratiquant des essais dans le « bac à sable » (c'est une page prévue à cet effet et « ratissée » chaque heure, c'est-à-dire dont le contenu est automatiquement remis à neuf toutes les heures afin que les débutants puissent sans crainte la modifier à volonté et ainsi s'y familiariser avec le wiki. Les élèves y apprendront à créer des hyperliens, insérer des images ou galeries d'images, utiliser des modèles, construire des tableaux, écrire des formules mathématiques, etc.). Si quelqu'un efface par inadvertance la page, cela ne dérangera absolument personne).
L'élève peut ensuite (seul ou en groupe) s'essayer à compléter ou améliorer un paragraphe existant (en expliquant le pourquoi de ses ajouts et retrait dans la boite de dialogue), puis à créer une page.
  • Le pédagogue peut rassurer les élèves et encourager leurs premiers pas en leur montrant :
    • la facilité qu'il y a à corriger ou améliorer une page (qui ne doit pas inciter à « faire n'importe quoi », ce qui serait source de consommation inutile de ressource en mémoire, et bande passante (c'est l'occasion d'une réflexion collective et individuelle sur les impacts écologiques des outils informatiques et de l'Internet, qu'on peut aussi avec Wikipédia contribuer à diminuer) ; les bases sont acquises en quelques dizaines de minutes ;
    • l'intérêt de la fonction « prévisualiser » et des relectures attentives avant de cliquer sur le bouton « publier »
    • la possibilité (pour de vraies difficultés non résolues par l'aide en ligne) de demander de l'aide à un expert, un parrain, un administrateur, un bistro, etc.
  • Pour ne pas démotiver les débutants, l'idéal est que l'équipe pédagogique inclue au moins un contributeur expérimenté (élève, étudiant, enseignant, intervenant extérieur) ou que le pédagogue ait pris le temps de s'initier aux bases et règles fondatrices de Wikipédia, faute de quoi des contributions jugées non conformes au projet encyclopédique risquent d'être rapidement effacées.
    Par exemple une poésie collaborative, une rédaction sur ses vacances, une autobiographie, un article sur l'établissement scolaire (sauf s'il s'agit d'un monument historique, d'un lycée HQE ou ayant une caractéristique exceptionnelle), la publication des dessins des élèves n'ont pas leur place dans Wikipédia, alors qu'une analyse de texte, un résumé de roman connu, un commentaire argumenté sur un tableau connu, etc. y ont leur place, s'ils sont sourçés et neutres.
  • Beaucoup d'élèves sont intimidés à l'idée que leur production pourra être lue dans le monde entier, et qu'elle pourra être supprimée ou critiquée par d'autres personnes, inconnues d'eux. En restant anonyme, ils sont souvent frustrés que leur travail ne leur soit pas personnellement attribué ou reconnu, et en travaillant sous leur nom propre (en page de discussion notamment), ils prennent le « risque » que leurs erreurs soient visibles ou conservées par l'historique de la page.
    Wikipédia est heureusement un travail commun en constante correction où chacun a droit à l'erreur (rappel : apprendre dans le « bac à sable », puis prendre l'habitude d'utiliser la fonction « prévisualiser », ou encore apprendre à faire des brouillons, sur n'importe quel logiciel de traitement de texte, sont des moyens de fortement réduire le nombre de ces erreurs ; de plus les contributeurs expérimentés savent combien ils ont appris de leurs erreurs ou tâtonnements).
  • « Un article de Wikipédia n'appartient à personne ». C'est une des bases du travail collaboratif que d'offrir son savoir et son travail, en acceptant que tout le monde soit en droit d'y ajouter ou retirer du contenu, de le modifier ou même de proposer sa suppression ou sa fusion avec un autre article (ce qui doit néanmoins être justifié et souvent discuté). Parfois l'élève et/ou l'enseignant estiment qu'il fallait conserver leurs modifications. Ils peuvent dans ce cas négocier en appuyant leur demande sur un argumentaire construit (argumenter, convaincre, ou savoir reconnaitre des erreurs sont également des processus pédagogiques). Un contributeur n'a aucune garantie qu'un article évoluera comme il le souhaitait, et souvent il découvre que ces évolutions l'enrichissent. En cas de conflits apparemment insolubles, il reste possible d'afficher les points de vues contradictoires, mais sourcés et argumentés. On peut aussi solliciter l'aide d'un parrain volontaire ou d'un médiateur. Enrichir consiste de plus en plus à améliorer des articles, plutôt qu'à en créer, sauf pour les spécialistes.

Craintes et attentes de l'enseignant[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup d'enseignants ont d'abord craint que certains élèves copient paresseusement le contenu de Wikipédia sans le comprendre et sans citer leur sources, ou sans analyses critiques (plagiat), ou qu'ils apprennent des choses entachées d'erreurs. Ceci arrive, comme cela arrivait quand des élèves copiaient sans les comprendre des passages entiers de livres, ou les solutions d'un exercice. Mais créer du contenu dans Wikipédia permet à l'élève de comprendre qu'avec Google ou des logiciels plus spécialisés, il est facile pour l'enseignant de repérer un plagiat (Wikipédia est très bien référencée et suivie par Google).

  • Certains pédagogues ont interdit à leurs élèves d'utiliser Wikipédia. Avec le temps, le contenu de Wikipédia s'enrichit et les pages s'allongent, ne permettant plus aux élèves de simplement copier un contenu court et basique. Ils doivent analyser les articles pour y trouver l'information requise.
  • d'autres enseignants ont au contraire demandé à leurs élèves ou étudiants de trouver et corriger les erreurs de Wikipédia, ou de créer des pages manquantes.

Certains enseignants pensent que Wikipédia est anarchique et qu'ils ne pourront pas évaluer le travail de chacun dans une dynamique collaborative.
Wikipédia n’est pas aussi anonyme ni anarchiquement modifiée que les apparences, ou ses détracteurs, ne le laissent croire.

  • Chaque modification est archivée, datée et associée à l'adresse IP ou au compte identifié du contributeur (ces informations sont accessibles par l'historique de la page).
  • Les discussions sont signées (ou l’adresse IP est automatiquement inscrite en guise de signature pour tout contributeur non inscrit et non « loggé ».)
  • Chaque modification d'un article, création ou suppression de page est archivée et datée, avec l’IP du contributeur ou son pseudonyme (ou son vrai nom si le contributeur a choisi de le donner).

Ceci permet à un élève, étudiant, thésard, etc. de faire suivre (ou corriger) son travail par un ou plusieurs enseignants. Des statistiques automatiques (quantitatives) sont également possibles.

Cas particulier (jeunes enfants, handicapés, experts, sujets émergents, autoformation…)[modifier | modifier le wikicode]

Très jeunes enfants
Contribuer nécessite d'abord une maîtrise minimale de l'écriture et de la lecture, mais, en maternelle, Wikipédia peut servir à préparer des cours ou fournir des images librement utilisables. Wikipédia junior ou des wikilivres juniors peuvent être complétés par les enseignants pour mieux s'adapter à leurs besoins pédagogiques.
Au fur et à mesure que les élèves grandissent, ils peuvent s'essayer à contribuer au niveau permis par leurs capacités. Il est utile de leur apprendre à faire des brouillons et prévisualiser un texte jusqu'à ce qu'il soit jugé encyclopédiquement utile et nécessaire et sans fautes, et donc bien relu par le groupe et l'enseignant, afin de ne pas encombrer l'encyclopédie d'erreurs.
Pré-adolescence
À cet âge, certains élèves, bouillonnants de créativité et parfois de malice, utilisent volontiers Wikipédia de manière ludique, en s'essayant à tester ses limites. Il est utile de les faire réfléchir au fait qu'ils ne sont pas tout à fait anonymes quand ils modifient ou dégradent Wikipédia, et qu'ils prennent des responsabilités en ce faisant, outre le risque d'être interdits de modifications (pour eux, l'ordinateur familial, ou pour toute la classe).
Handicapés ou personnes isolées, mais connectées à Internet
Wikipédia est faite pour pouvoir être utilisée par des personnes isolées, ou touchées par certains handicaps. Elle permet de manière générale à une large communauté de travailler sans se déplacer et de manière asynchrone. Des élèves handicapés, hospitalisés, dispersés dans le monde, ou en stage (en entreprise ou en collectivité) peuvent ainsi continuer à contribuer à un projet commun.
Leur enseignant peut toujours identifier et discuter ou corriger leurs contributions (tant qu'elles ne sont pas anonymes et trop prolixes. Dans ce dernier cas, il est possible de fixer des règles pour faciliter le travail du pédagogue ; par exemple grouper les modifications après les avoir prévisualisées ou préparées sur un brouillon et communiquer brièvement et clairement sur la page de discussion de l'article concerné. Il est aussi possible de les basculer (valider) sur internet à dates fixes).
De premières versions de Wikipédia sont consultables par téléphone ou assistant personnel et des versions-papier/DVD (allemand/français) sont destinées aux personnes non raccordées à Internet. L’encyclopédie (y compris les légendes des cartes et images) est aussi utilisable par des aveugles via des logiciels adaptés de lecture (c'est pourquoi il ne faut pas s'étonner qu'une image de théière soit légendée « théière » et éventuellement accompagnée d'un descriptif qui semble inutile à ceux qui voient, mais qui est nécessaire aux non-voyants).

Contribuer à améliorer Wikipédia ne remplace pas les processus pédagogiques traditionnels, mais peut être un élément d'un atelier de pédagogie personnalisée, ou d'un processus d'autoformation, inscrit ou non dans le contexte de l'éducation populaire ou d'une université populaire, ou pourrait peut-être à l'avenir prendre place dans la formation permanente ou continue ou le devoir pour les enseignants chercheurs et chercheurs du secteur public de restituer par la vulgarisation les résultats de leurs recherche.

Wikipédia comme source d'informations[modifier | modifier le wikicode]

L'idée que l'élève soit obligé de douter de ses sources, et ait l'obligation de les valider est particulièrement intéressante pour le pédagogue. Elle le prépare à une recherche bibliographique pertinente. De plus, croiser ses sources, valider ses renseignements, évaluer le degré de confiance prépare les compétences scientifiques, mais prépare aussi à être plus autonome et moins vulnérable et crédule dans la vie.
L'élève qui y travaille comprend vite que Wikipédia n'est jamais une source absolue qu'on puisse recopier sans réfléchir ; ceci est finalement plutôt positif dans une approche pédagogique. Le copier-coller est ainsi doublement risqué !

  1. ni le pédagogue ni Wikipédia n'acceptent le plagiat ;
  2. chacun reste in fine responsable de la vérification des sources et de l'usage fait de l'information.

En revanche, dans la mesure où le référencement est encouragé dans les articles, tous les éléments pour juger d'une information et de sa neutralité peuvent éventuellement être présents dans un article. Ainsi une université américaine (Middlebury College) fait utiliser les articles de Wikipédia comme point de départ d'une recherche bibliographique comme le souligne un article de rue89.

Wikipédia peut ainsi servir de base comme exemple de démarche adéquate de recherche d'informations dans l'univers d'informations qu'est Internet. Cela peut être déroutant dans une vue classique de la recherche d'informations dans des ouvrages figés, mais validés, tels que le sont les dictionnaires et les encyclopédies imprimés, mais cela permet de prendre pied dans l'univers plus changeant des domaines en constante évolution, comme notamment le domaine des technologies de l'information.

Recherche d'informations et plagiat[modifier | modifier le wikicode]

Quel est le problème que nous rencontrons avec le plagiat ? Dans un premier temps, nous sommes contents que l'élève nous livre une information de valeur. Il a ainsi prouvé une certaine capacité à rechercher des informations. Ensuite, il y a deux cas :

  • Si l'information n'est pas pertinente, nous sommes déçus et pouvons facilement détecter l'imposture. L'élève a ainsi fait l'erreur de ne pas valider la pertinence de ses informations. Soit qu'il n'a pas compris la question, soit qu'il ait été trop paresseux pour chercher à comprendre ;
  • Si l'information est pertinente, et qu'il « oublie » de citer ses sources, il cherche à se faire évaluer sur une production qui n'est pas la sienne. Ici encore il y a deux cas :
    • Souvent, il peut s'agir d'une erreur d'appréciation, soit parce qu'il pouvait avoir compris que la consigne était de redonner l'information demandée, soit parce qu'il n'a pas appris à citer correctement ses sources. L'enseignant avait-il clairement exprimé son attente ? Et d'ailleurs, l'élève n'a-t-il pas rencontré des enseignants qui étaient satisfaits de ce résultat ?
    • La notion de plagiat n'est avérée que si l'élève est conscient que l'objectif de l'exercice est de fournir le résultat d'une réflexion de sa part, et donc que son niveau de compétence en gestion de sources documentaires était suffisant et que la demande de l'enseignant était claire.

Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que lecteur ?[modifier | modifier le wikicode]

Premièrement, Wikipédia est malgré tout une source d'informations importante. Certains articles sont d'excellentes synthèses sur des sujets extrêmement variés, et cela particulièrement au niveau des centres d'intérêts des jeunes générations. Mais de même qu'on a appris, enfants, à aller au-delà de notre dictionnaire, et bien qu'il reste un compagnon indispensable, il faut savoir prendre de la distance vis-à-vis de Wikipédia. Apprendre à citer, à référencer ses sources, à ne pas commettre de plagiat. Apprendre à évaluer la pertinence d'une source. D'ailleurs le nombre de références dans un article est un premier indicateur de son sérieux.

Par mimétisme, il est ainsi possible de comprendre comment construire un document de qualité.

Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur-contributeur[modifier | modifier le wikicode]

La structure, les principes de gestion et de fonctionnement de Wikipédia, ainsi que son mode de gestion interne des conflits, sont proches de ceux d'une démocratie participative, ce qui est déjà en soi très pédagogique.

Apprendre la dynamique collaborative et apprendre de cette dynamique[modifier | modifier le wikicode]

Tous les contributeurs expérimentés disent que « wikipédier » est une très bonne école de modestie et de sociabilisation ; pour les élèves et leurs enseignants, comme pour tous les contributeurs qui durent, mais aussi pour tout contributeur de haut-niveau. Ces derniers doivent expliquer simplement des données parfois complexes, sous peine d'être invités à reformuler plus clairement leur sujet.

École de modestie. On ne signe pas ses articles ou ses modifications (mais on signe ses affirmations, interrogations ou réponses dans la page de discussion). Chacun doit respecter les principes fondateurs du projet Wikipédia. Chaque rédacteur doit accepter que ses articles ou modifications soient sourcés, contredits ou à leur tour modifiés. ce qui impose à chacun d’argumenter clairement, préciser ou clarifier le contenu des articles et des modifications (des discussions sont possibles sur chaque page de discussion, sur la page des contributeurs déclarés ou sur des pages dédiées. Des pages « brouillon » sont également possibles. La tolérance est ici plus difficile qu’il n’y paraît parfois, surtout quand on pense être spécialiste d’une question. Se forcer à expliquer un point de vue est en général un bon moyen de l'éclaircir, voire de le modifier.

Apprentissage par l'expérimentation de la logique collaborative[modifier | modifier le wikicode]

L'élève et l'enseignant peuvent découvrir les intérêts mutuels, les bénéfices partagés (et l'« effet boule de neige ») d'un travail collaboratif bien conduit. Des partenaires externes découvrent aussi ces effets : par exemple, fin 2008, les archives fédérales allemandes ont offert 100 000 photos d’archives à Wikipédia pour illustrer des dizaines de milliers d’articles. En retour les Wikipédiens ont spontanément et en quelques semaines aidé les archivistes à corriger ou améliorer des centaines de légendes qui comportaient des erreurs (par exemple pour les photos prises à l’étranger durant les guerres mondiales). Dès les premières minutes, des articles ont utilisé ces images d’archives, qui sont devenus des centaines puis des milliers dans les semaines qui ont suivi. En retour, les archivistes et historiens auront via les mots clés de Wikipédia accès à beaucoup d’informations connexes éventuellement utiles pour eux (et pour les usagers de ces archives). Ils pourront à leur tour s'ils le souhaitent améliorer les pages où figurent les photos.

Comprendre la logique collaborative[modifier | modifier le wikicode]

Ceci peut se faire de deux manières complémentaires : 1) via une approche théorique (plus difficile pour un jeune public) ; et 2) via l'expérimentation.

La théorie
Étudier les 50 dernières modifications faites sur un article (article assez riche, article de qualité, article scientifique, ou article très polémique (en consultant et étudiant l'historique de sa page), ou étudier quelques exemples de contenu de pages de discussion peut aider à comprendre comment se construit collaborativement un article de qualité, et quels sont les « trucs » facilitateurs et les « pièges » à éviter.
La pratique
Expérimenter ensuite cette logique en créant ou améliorant concrètement un vrai article est souvent plus motivant et pédagogique. C'est en outre un facteur d'amélioration de la compétence rédactionnelle d'élèves motivés. « Passer à l'action » en améliorant Wikipédia est le meilleur moyen de comprendre sa logique, cette fois non pas avec une classe de 20 à 30 élèves, mais avec une communauté de centaines de milliers de contributeurs directs ou indirects et de lecteurs potentiels encore bien plus nombreux.

Comment le pédagogue peut-il réunir des conditions qui encourageront l'élève/l'apprenant à passer à l'acte ?
L'évaluation (la note) n'est souvent pas la première motivation (des biais sont d'ailleurs possibles, car le rédacteur risque de s'interdire un certain nombre de choses et l'évaluation de la contribution d'un auteur dans un groupe est assez difficile (par exemple le contenu qualitatif ou quantitatif ajouté par un élève ne dit rien du travail fait en amont pour trouver l'information qui est synthétisée dans l'ajout). Par ailleurs, il est difficile d'ajouter quelque chose lorsque l'article est déjà très complet (par exemple un article de qualité).

Le débutant peut aussi s'initier à la logique collaborative dans le bac à sable, qui peut être l'espace de premiers « cours » (ex : faire un glossaire, proposer des résumés d'idées présentés par les participants, rédiger un plan de cours... Pour des élèves plus expérimentés, un site comme Wikiversité peut aussi être un bon pont.

Exemples et suggestions de projets pédagogiques (scolaires ou étudiants)[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des modifications faites dans le cadre d'un atelier ou projet pédagogique ou de formation concernent un chapitre, un article, et plus rarement un groupe d'articles de Wikipédia. Tous les types d'exercices cités ci-dessous doivent se faire (que le travail soit noté ou non) sous le contrôle des enseignants, éventuellement aidés d'experts qu'ils auront sollicités (qui peuvent par exemple valider un brouillon avant publication ou corriger l'article une fois jugé provisoirement terminé). Les encadrants ne doivent pas céder à la tentation de faire à la place des étudiants les opérations dont ils auraient éventuellement l'habitude (catégorisation, liens, sourçage...), mais les aider (par l'exemple et la réflexion créatrice) à expérimenter la démarche collaborative et la recherche de qualité.

Suggestion : dans le cas d'un article de haut-niveau (synthèse ou vulgarisation d'une thèse de doctorat très technique par exemple), l'article final peut éventuellement signaler (dans son historique, dans sa page de discussion, voire dans l'article même) la date de validation, voire un lien direct vers la dernière version validée par un expert, l'auteur de la thèse. L'enseignant contribuant ainsi lui-même à améliorer l'outil devenu incontournable qu'est Wikipédia. De nombreux enseignants (retraités ou lors de leur temps libre) sont déjà des relecteurs et correcteurs de Wikipédia. Ici la différence est qu'ils font ce travail directement et « collaborativement » avec les élèves (et éventuellement avec d'autres contributeurs), pour l'intérêt général et non seulement pour le cursus annuel de leurs élèves.

Diverses démarches sont possibles[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs approches sont possibles, selon l'âge des élèves, le temps à consacrer au projet et l'ampleur de ce projet :

  • l'enseignant confie à chaque élève la mission de créer son propre article (ou un paragraphe illustré pour les plus jeunes ou si l'on manque de temps) pour apprendre et mettre en œuvre toutes les étapes d'un article ; de la recherche de sources à l'édition finale en passant par l'exploration du contexte et la sélection d'informations pertinentes, utiles et vérifiables ;
  • l'enseignant propose à un groupe (ou quelques sous-groupes bien encadrés, ou déjà initiés au fonctionnement de Wikipédia), de répartir entre les élèves les différentes tâches et étapes de création d'un ou plusieurs articles... quitte à ce que chacun explique et discute ensuite avec le groupe ce qu'il a fait, pourquoi et comment ;
  • il est possible et intéressant pour un enseignant ou des élèves de suivre et améliorer un même projet d'année en année ;
  • un devoir (individuel ou de groupe) sur un thème précis peut-être rendu par écrit, sous forme d'un brouillon de page ou de paragraphe de Wikipédia, à mettre en ligne une fois corrigé et validé (avec liens internes ou externes et sources à insérer correctement) ;
  • idéalement le sujet choisi doit l'être par le pédagogue et l'élève, par exemple dans une liste d'articles à créer.
    Dans certains domaines déjà bien couverts par Wikipédia, créer une page pertinente est de plus en plus difficile. Dans d'autres domaines, il manque des articles, mais il sera difficile pour les élèves de trouver des sources pour les rédiger (exemple : artistes anciens peu connus, faune ou flore rare ou au contraire commune mais peu étudiée à ce jour car sans intérêt commercial ou alimentaire démontré, etc.)
  • Pour constituer une liste de sujets on peut rechercher les liens rouges dans Wikipédia ou réfléchir aux articles qu'on aimerait trouver dans sa discipline, et qui n'ont pas encore été créés. Il est enfin possible de consulter les catégories ou articles de la version anglaise ou allemande ou espagnole de Wikipédia et de proposer des traductions ou articles homologues pour la Wikipédia francophone.

Ancrage du projet dans le local ou les centres d'intérêts des rédacteurs[modifier | modifier le wikicode]

La motivation des élèves, jeunes ou moins jeunes, peut être renforcée par un ancrage local du projet, ou par le choix d'un thème qui les intéresse particulièrement, comme par exemple :

  • compléter une page existante (celle de la commune, du canton ou du district, par exemple) pour ses aspects histoire, géographie, géologie, culture, archéologie, paléontologie, économie, etc., ou ;
  • créer une page sur l'environnement : la forêt proche, la réserve naturelle la plus proche, le réseau hydrographique (fleuve, rivière, lac et leur histoire, leur faune et flore, etc.) ;
  • créer une page (ou la compléter) sur un personnage historique local ou qui a marqué l'histoire locale, ou sur un monument remarquable, un arbre remarquable, une structure géologique remarquable ;
  • faire des photographies les plus pertinentes possibles de la commune et des monuments et paysages environnants, légender ces photos (en bon français, mais aussi si possible en anglais et allemand, ou d'autres langues, ce qui valorise différents types de compétence) et apprendre à charger et classer ces images dans les catégories de Wikimedia Commons afin de les rendre accessibles à tous, en les liant à l'article ou aux articles qui les concernent. Constituer sur WIkimedia Commons un fonds de photographies anciennes pertinentes et libres (=> accord du propriétaire des droits, ou photo de plus de 70 ans, ou accord des archives, etc.).
    Une école peut ainsi au fil du temps constituer son propre petit observatoire du paysage ;
  • créer une page sur un événement marquant pour la commune (à condition de disposer de documentation suffisante, vérifiable ; et que cet événement réponde aux critères de recevabilité de Wikipédia).
Une école ou formation spécialisée pourra contribuer à enrichir l'encyclopédie selon ses compétences et centres d'intérêt
  • Un lycée technique pourra, sous le contrôle du professeur, insérer dans Wikipédia ou sur Wikimedia Commons des photos, schémas pertinents ou explications techniques utiles (comme Diderot et d'Alembert ont tenu à le faire dans leur encyclopédie qui était alors illustrée de nombreuses gravures techniques).
  • Des chimistes ou physiciens amélioreront utilement les pages concernant les sujets qu'ils étudient.
  • Des étudiants en histoire pourront, avec leurs enseignants, vérifier ou compléter des pages de Wikipédia correspondant à leur programme, de même en géographie, etc. en travaillant par exemple avec les archives nationales, départementales, municipales, etc.
  • Des étudiants en botanique pourront compléter les pages générales consacrées à la flore et aux espèces animales associées à chaque plante ou groupe de plantes (pollinisateurs, ravageurs, pathogènes, symbiotes, etc).
  • Des étudiants en géologie pourraient utilement compléter les pages spécialisées (c'est un bon moyen de réviser).
  • Des étudiants en lettres pourront compléter les articles relatifs aux auteurs classiques ou modernes méconnus.
  • Un énorme mais passionnant travail attend les étudiants en biologie, qui pourront ainsi produire et mettre à jour l'outil dont ils n'ont pas encore osé rêver (une encyclopédie du monde vivant, mise à jour au fur et à mesure du progrès de la connaissance, qui est dans ce domaine très rapide dans les domaines génétique et de la biochimie, alors que les systématiciens disparaissent, faute de formation et de renouvellement de postes ; importer sur Wikipédia le savoir des derniers experts vivants de certains groupes animaux ou floristiques pourrait être un des projets possibles. Ce serait même d'intérêt public dans certains cas. Par exemple, alors que les tiques sont les acariens piqueurs vecteurs connus du plus grand nombre de maladies infectieuses, et qu'elles semblent en pleine expansion, on ne trouve plus de naturalistes universitaires spécialisés dans leur identification (au stade larve et nymphe en particulier) ; une enquête (de Cuisance et Rioux, 2004) a conclu qu'il n'existait en France en 2003 plus que deux spécialistes actifs en systématique des tiques en France (partis à la retraite depuis), de même pour les ichneumonidés (60 000 espèces décrites environ) ou pour de nombreuses autres espèces utiles pour l'agriculture.
  • Des étudiants vétérinaires pourraient utilement compléter les articles sur les zoonoses, l'anatomie animale, et lister les maladies touchant les animaux domestiques ou d'élevage.
  • Les étudiants d'une école de graphisme ou de beaux-arts pourront contribuer à l'Atelier graphique de Wikipédia et améliorer la qualité visuelle ou l'illustration des articles concernant les arts.
Exemple : le Projet P8 ; atelier organisé par le département d'Arts plastiques de l'Université Paris 8, qui depuis plusieurs années invite des étudiants à compléter les pages de Wikipédia consacrées aux arts plastiques et à l'histoire de l'art (incluant art « numérique », design, architecture, cinéma, etc..) Chaque étudiant s'initie ainsi au travail collaboratif, et doit pour cela créer au moins un article en s'appuyant sur la documentation existante, et éventuellement en rencontrant l'artiste en question, s'il est encore vivant (exemple d'article : Art mycénien ; liste d'articles de P8). Ainsi chaque année, les étudiants (et tous les autres lecteurs) peuvent bénéficier d'un fond enrichi par les étudiants de l'année précédente, qu'ils peuvent à leur tour enrichir. Les étudiants choisissent un artiste, une époque ou créent des articles (liens rouges) repérés par leurs enseignants (exemples de sujets proposés ).
  • Des étudiants en langue, seuls ou en groupe, peuvent s'exercer à traduire et améliorer des articles ou des légendes d'illustrations (dans Wikimedia Commons ; par exemple avec les 100 000 photos d'archives allemandes offertes à Wikipédia qui méritent au minimum une traduction en anglais et en français).

À l'occasion d'un exposé oral, l'enseignant peut proposer aux élèves de présenter le contenu de cet exposé en forme d'article ou de paragraphe de Wikipédia, ce qui permet aux élèves de s'initier à la recherche d'illustrations libres, à la mise en page adaptée à l'internet, au sourçage, etc. et qui permet à la classe de conserver une trace de cet exposé qui pourra éventuellement être complété les années suivantes.

Le projet peut aussi concerner l'illustration (images, sons, musique, graphes) et passer par un autre wiki, complémentaire, avec la possibilité par exemple de :

  • créer ou compléter une nouvelle catégorie sur Wikimedia Commons (base de données de médias de Wikipédia) pour y déposer et classer et légender (en français et en anglais au moins si possible) des images qu'on ne peut inclure dans un article faute de place et pour ne pas l'alourdir (en terme de bande passante).

Écocitoyenneté, éthique[modifier | modifier le wikicode]

La notion de travail collaboratif, de partage de ressources culturelles et de connaissance est unanimement reconnue pour son intérêt en termes d'éthique et de citoyenneté.
Wikipédia présente l'intérêt de proposer un corpus multilingue où de l'information est concentrée, plus facile à trouver, conserver et vérifier que dans les millions de blogs, pages personnelles et brèves de journaux non sourcés.
Ce corpus, en quelque sorte auto-construit et auto-entretenu, est de mieux en mieux sourcé et vérifiable (et il le sera d'autant mieux et d'autant plus que les pédagogues enseignants et universitaires s'impliqueront pour accompagner son évolution).

  • Comprendre (pour y avoir contribué) l'utilité et la somme de travail que représente un article sur Wikipédia peut inciter certains élèves à ne plus avoir envie de chercher à « vandaliser » le projet ou le travail de leurs camarades. C'est un apprentissage du respect d'autrui qui est nécessaire à la vie sociale.
  • Mais, comme en témoignent les pages de discussion des articles, tout ne s'y fait pas facilement ni sans heurts. Apprendre à susciter le consensus, à se mettre à l'écoute de arguments des autres, à confronter et affiner les arguments, à résoudre de manière non violente des conflits d'édition, des divergences d'interprétation et de sensibilité, est certainement une des vertus du travail collaboratif. Il n'est cependant pas recommandé de plonger des élèves encore inexpérimentés dans un conflit d'édition, mais leur montrer et expliquer comment un conflit d'édition peut se résoudre est également pédagogique.
  • Des améliorations devraient permettre d'encore réduire l'empreinte écologique et énergétique de Wikipédia. C'est aussi un message que les enseignants peuvent faire passer aux étudiants. Imprimer le moins possible, veiller à la sobriété et la justesse des textes et des illustrations, rédiger des brouillons avant mise en ligne économisent de la bande passante, de l'énergie et des ressources naturelles. La contribution des réseaux et systèmes informatiques à la dégradation de l'environnement et au changement climatique n'est plus négligeable. Enseignants et élèves peuvent chercher à la réduire via un travail plus éco-rationnalisé dans Wikipédia.

Émulation ?[modifier | modifier le wikicode]

Le travail collaboratif et partagé n'interdit pas une certaine émulation permise par la participation à des concours ou projets d'articles labellisés articles de qualité.
Il ne s'agit pas de battre quelqu'un ou les autres, mais simplement d'avoir le plaisir d'être reconnu comme ayant contribué à améliorer quelque chose qui peut s'apparenter à un bien commun ; un outil de culture partagée. Une idée est aussi que des relecteurs (enseignants ou experts d'un domaine) puissent enrichir un article.

Limites pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est encore dans sa prime jeunesse. Ses principales limites peuvent aussi on l'a vu être des atouts.

Le pédagogue peut de son côté rencontrer lui aussi quelques limites.

  • Le nombre de nouveaux articles diminue naturellement au fur et à mesure que l'encyclopédie se complète, et il sera sans doute plus difficile de compléter les pages déjà riches des grandes questions.
  • Un groupe d'élève trop important est plus difficile à accompagner, mais un trop petit nombre produit moins d'interactions.
  • La maturité et les compétences des élèves influeront sur la vitesse d'avancement et la qualité de leurs contributions. Comme dans tout projet collaboratif, des élèves plus à l'aise avec l'outil ou la démarche peuvent s'isoler ou distancer le groupe, et inversement des élèves peu accoutumés ou moins intéressés peuvent se laisser distancer. Il est parfois difficile d'aider chacun à découvrir et exprimer ses compétences dans un groupe.
  • Certains pédagogues ou certains étudiants sont des spécialistes ou experts dans leur discipline. Quand ils débutent sur Wikipédia, ils risquent de voir certaines de leurs contributions (par exemple si elles ne sont pas soigneusement sourcées) effacées par d'autres auteurs moins compétents (ou moins « à jour » qu'eux dans leur domaine). Il est recommandé à ces spécialistes de lire la page d'accueil des spécialistes avant d'introduire du contenu très complexe à un article. Se mettre à la portée du plus grand nombre (dans une optique de vulgarisation) est aussi très pédagogique, même pour un expert.

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Wikibooks en anglais[modifier | modifier le wikicode]

Des exemples d'utilisation de Wikipédia pour créer du contenu en tant que support pédagogique[modifier | modifier le wikicode]

Références externes[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

GFDL GFDL Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans texte de dernière page de couverture.


  1. Corbyn, Z. (2011). Wikipedia wants more contributions from academics, The Guardian (du 29 mars 2011)