Étymologie de la langue française/Organisation des langues de la famille indo-européenne

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Quelques remarques sur le tableau donné ci-après.

A défaut d'une colonne supplémentaire, précisions que le flamand est issu du néerlandais, le corse de l'italien comme le sarde.

Le gheg est un dialecte albanais parlé au Nord, le tosk est le dialecte albanais du Sud ainsi que dans la plupart des colonies albanaises de Grèce de d'Italie.

Le celtibérien était une langue de la péninsule ibérique à l'époque où l'on parlait gaulois dans ce qui allait devenir la France.

Le roman a donné deux langues disparues en tant que telles : le picard, largement intégré dans le français moderne et l'anglo-normand.

Bien qu'il s'écrive en caractères arabes, l'iranien est une langue européenne.

Le finnois, le hongrois et l'estonien ne sont pas des langues indo-européennes mais des langues caucasiennes que l'on retrouve en Sibérie et auxquelles se rattache probablement (mais ce n'est pas une certitude) le basque. Le français leur a emprunté quelques mots dont le morse (le lapon est aussi une langue caucasienne), paprika, hussard, toundra et sauna (finnois).