Algorithmique impérative/Condition

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Algorithmique impérative
PyQt
Sommaire
Théorie de l'algorithmique impérative
  1. Qu'est ce qu'un algorithme impératif Fait à environ 50 %
  2. Les types, les opérateurs et les expressions Fait à environ 50 %
  3. Les constantes, les variables Fait à environ 50 %
  4. Les instructions, les blocs d'instructions Fait à environ 50 %
  5. L'assignation Fait à environ 50 %
  6. Les exécutions conditionnelles Fait à environ 50 %
  7. Les structures itératives Fait à environ 50 %
  8. Les tableaux Fait à environ 50 %
  9. Les procédures et les fonctions Ébauche
  10. Le type enregistrement Fait à environ 50 %
  11. L'algorithme au final : vue d'ensemble En cours
  12. Exercices En cours
Outils de travail
Problèmes posés, analysés, résolus et commentés
Annexes
Modifier ce modèle ce sommaire


Vous savez que les instructions s'exécutent les unes après les autres. C'est intéressant mais insuffisant pour élaborer des algorithmes complexes. En effet, nous pourrions avoir besoin d'exécuter certaines instructions seulement dans un certain contexte. Les structures permettant d'imposer la succession des instructions sont appelées structures de contrôles. L'exécution conditionnelle, que nous allons voir ici, est la plus simple de ces structures de contrôles.

SI...ALORS...[modifier | modifier le wikicode]

L'exécution conditionnelle permet de n'exécuter une instruction que si une certaine condition est remplie. La syntaxe est la suivante :

SI condition
  ALORS instruction
FINSI
  • condition est une expression booléenne. L'instruction n'est exécutée que si cette l'expression booléenne est évaluée à VRAI. Si condition est évaluée à FAUX aucune instruction n'est exécutée. Dans les deux cas, le programme poursuit son exécution par ce qui se trouve après le FINSI.
  • instruction est une instruction normale. Vous pouvez bien sûr exécuter plusieurs instructions : il suffit pour cela d'un bloc d'instructions.

Exemples[modifier | modifier le wikicode]

 SI FAUX
   ALORS Afficher("Cet affichage ne se produira jamais, la condition n'étant jamais VRAI")
 FINSI

Cet extrait d'algorithme n'a aucun intérêt. S'il est effacé du programme, on obtient un programme équivalent.

SI VRAI
  ALORS Afficher("Cet affichage se produit toujours")
FINSI

Cet extrait d'algorithme n'a aucun intérêt. Il aurait évidemment suffit d'écrire :

Afficher ("Cet affichage se produit toujours")

...SINON[modifier | modifier le wikicode]

Il est possible de préciser une instruction à exécuter si la condition n'est pas vérifiée, c'est-à-dire si elle est évaluée à FAUX. Il suffit pour cela d'ajouter une partie SINON entre ALORS et FINSI. Cette partie SINON n'est pas toujours utile, elle est donc facultative.

SI condition
  ALORS instruction
  SINON instruction
FINSI

Exemples[modifier | modifier le wikicode]

SI condition
  ALORS Afficher("La condition vaut VRAI")
  SINON Afficher("La condition vaut FAUX")
FINSI

Une équivalence utile[modifier | modifier le wikicode]

Remarquez que ces deux blocs conditionnels sont équivalents :

SI condition
  ALORS instruction_A
  SINON instruction_B
FINSI
SI non(condition)
  ALORS instruction_B
  SINON instruction_A
FINSI